Nous sommes actuellement le 19 Juil 2019 17:40

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Armes "déloyales"
Message Publié : 26 Juin 2019 14:37 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1632
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonjour
:mrgreen:

Il y a toujours eu dans l'histoire militaire des armes considérées comme "déloyales" dont l'usage était prohibé, du moins très mal vu et très peu utilisée.
Aujourd'hui il s'agit de l'arme atomique, au moyen-âge il y avait l'arbalète qui a été il me semble à un moment interdite par l'église, et qui était considéré comme une arme "déloyale" mais qui a quand même été utilisée.
A l'époque napoléonienne il y avait les fusil à air comprimé, dont le possesseur se voyait fusillé séance tenante (j'ai lu un cas).

Connaissez-vous d'autres exemples dans l'histoire mondiale, d'armes considérées pendant un certain temps comme "déloyales" ?
Ont-elles finies par être mieux considérées ?

Merci de vos réponses
:mrgreen: :mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 26 Juin 2019 15:51 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3382
Pouzet a écrit :
A l'époque napoléonienne il y avait les fusil à air comprimé, dont le possesseur se voyait fusillé séance tenante (j'ai lu un cas).


Pouvez-vous nous en dire plus s'il vous plait ?

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 26 Juin 2019 16:03 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1632
Localisation : Lyon-Vénissieux
Cela remonte à de très lointaines lectures....
Il me semble que cela se situait dans les années 1800 et qu'un soldat autrichien porteur d'un fusil a air comprimé a été rapidement exécuté sur les ordres de Bonaparte....
A moins que cela ait eu lieu lors de la campagne d'Italie....
Je ne peux pas vous en dire plus.
J'ai trouvé cela sur l'ami Google
https://jesrad.wordpress.com/2009/02/09 ... t-decisif/

Il en ressort que des fusils air comprimé équipaient l'armée autrichienne mais qu'ils fonctionnaient mal...

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 26 Juin 2019 21:18 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3382
Pouzet a écrit :
Il me semble que cela se situait dans les années 1800 et qu'un soldat autrichien porteur d'un fusil a air comprimé a été rapidement exécuté sur les ordres de Bonaparte....


Voilà qui me semble fort étonnant.

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 8:14 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1285
Localisation : Orne
Plutôt que des armes, ce sont des moyens qui sont qualifiés de déloyaux, et cela dépend aussi des époques.

- Combattre un jour férié.
- Combattre de nuit.
- Harceler, faire de la guérilla.
- Saper une fortification par des tunnels au lieu de l'attaquer de face.
- Se faire ouvrir la porte par un traitre.
- Utiliser des armes chimiques.
- Utiliser des lance-flammes.
- Tuer à partir de drones.
- Cacher un avion militaire derrière un avion civil.
- Prendre des otages.
- Tuer des innocents dans une ville loin du front.
- Faire de la propagande.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 8:59 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1903
Localisation : Nanterre
Pouzet a écrit :
Aujourd'hui il s'agit de l'arme atomique, au moyen-âge il y avait l'arbalète qui a été il me semble à un moment interdite par l'église, et qui était considéré comme une arme "déloyale" mais qui a quand même été utilisée.
Le problème de l'arbalète est qu'elle permettait à un vilain de tuer un chevalier sans prendre de risque. Elle était beaucoup plus efficace et facile d'utilisation que l'arc. De la sorte, elle pouvait bouleverser l'image de la société dessinée par l'Eglise, où la guerre *devait* être cantonnée à "ceux qui combattent", sans intervention de "ceux qui travaillent" lol

Durant la Première Guerre Mondiale, Erich Maria Remarque, dans "A l'ouest rien de nouveau", parle des baïonnettes à dents de scie. Les nouvelles recrues allemandes en arrivent équipées, et la première précaution que prennent les vétérans qui les accueillent est de les faire disparaître : cette arme étant détestée des deux camps - à cause des blessures qui peuvent s'infecter qu'elle engendre, les Français massacre les soldats qu'ils capturent avec cette arme.

Citer :
Plutôt que des armes, ce sont des moyens qui sont qualifiés de déloyaux, et cela dépend aussi des époques.
Le droit de la guerre a commencé à se dessiner au Moyen Âge, puis à être codifié à la Renaissance avec Hugo Grotius. La principale contrainte est de ne pas tuer l'adversaire ou piller la ville après une reddition.

En revanche, le lance-flamme n'a jamais été condamné, je pense. C'était le seul moyen d'attaquer des troupes puissamment retranchées. Former des compagnies de snipers pour les transformer en torches humaines étaient plus efficaces.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 9:11 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 644
Localisation : Nevers
Oliviert a écrit :
Plutôt que des armes, ce sont des moyens qui sont qualifiés de déloyaux, et cela dépend aussi des époques.
...
...
Oliviert, vous pourriez ajouter à la liste :
    l'esclavage sexuel des populations vaincues
    le viol comme arme de guerre psychologique
... tristement d'actualité.

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 9:27 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1610
il me semble que l'arme à feu a été décriée quand elle a succédé à l'arme blanche

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 10:35 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2798
Lors des duels au pistolet,utiliser une arme au canon rayé étaittrès mal vu et,à la limite déshonorant........


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 14:39 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3382
Drouet Cyril a écrit :
Pouzet a écrit :
Il me semble que cela se situait dans les années 1800 et qu'un soldat autrichien porteur d'un fusil a air comprimé a été rapidement exécuté sur les ordres de Bonaparte....


Voilà qui me semble fort étonnant.



Un passage des Récits de la Captivité de l'Empereur Napoléon à Sainte-Hélène, de Montholon :
"La vue d'un fusil de chasse l'a porté à questionner Gourgaud sur le mécanisme des fusils à vent et de ceux qui se chargent par la culasse ou sont à plusieurs coups en n'ayant qu'une batterie. Il a ensuite discuté les avantages qui pourraient résulter de l'application de ces divers fusils pour la guerre"

Du côté de Gourgaud (Journal de Sainte-Hélène), on trouve ceci :
"Sa Majesté me fait demander à 11 heures, cause fusils, me fait expliquer ceux qui se chargent par la culasse, les chiens, la poudre nouvelle"

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 15:15 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2798
Par "nouvelle poudre", je crois qu'il faut entendre la composition des amorces au sel de mercure....le fulminate.Pauly lui même lui avait présenté son invention brevetée en 1812 la première cartouche métallique,perfection de l'invention d'Alexander Forsyth un pasteur britannique.Bonaparte avait vu l'arme comme une curiosité sans intérêt en 1811


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 16:19 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3382
Sir Peter a écrit :
Par "nouvelle poudre", je crois qu'il faut entendre la composition des amorces au sel de mercure....le fulminate.Pauly lui même lui avait présenté son invention brevetée en 1812 la première cartouche métallique,perfection de l'invention d'Alexander Forsyth un pasteur britannique.Bonaparte avait vu l'arme comme une curiosité sans intérêt en 1811



A ce propos, on peut citer la lettre écrite par Savary à l'Empereur au début de l'année 1813 :
"Sire, il existe à Paris, rue des Trois-Frères, un armurier nommé Pauly, qui est inventeur d'un fusil propre à l'usage des troupes, qui parait une découverte extrêmement avantageuse.
Sur l'avis que j'ai eu que l'on cherchait à lui acheter son secret, je l'ai fait venir et lui ai fait apporter son arme. En ma présence, dans mon jardin, il en a tiré vingt-deux coups à balle en deux minutes. J'en ai été si étonné que je lui ai demandé si le général Gassiendi, du comité d'artillerie, avait vu cette découverte. Il m'a dit que oui, mais qu'il n'en entendait plus parler depuis qu'il était dans le besoin. J'ai pris alors sur moi de lui demander son fusil, que j'envoie au cabinet de Votre Majesté, parce qu'il m'a paru digne de sa curiosité.
Le sieur Pauly m'a dit que ce fusil ne coûterait pas plus cher que celui d'infanterie; il pèse un quart de moins, et la cartouche à balle n'est que les deux cinquièmes de celle de l'infanterie. Tous les accidents auxquels le fusil d'infanterie est exposé par la pluie, par l'amorce, etc sont évités par celui-là. La seule précaution qu'il faut avoir avant de faire feu, c'est de relever le chien au repos avant de le charger. Je demande pardon à Votre Majesté, mais l'expérience que j'ai vue faite chez moi m'a rendu enthousiaste de cette arme, surtout pour les pistolets, qui sont si difficiles à recharger dans la cavalerie."

Napoléon répondit le 3 janvier en ces termes :
"Renvoyé au duc de Frioul [Duroc] pour faire venir l’inventeur. Voir ce fusil avec des officiers d’artillerie de la Garde, le faire éprouver et me faire un rapport."

Le rapport en question ne fut pas concluant et l'arme refusée.
Raisons invoquées :
-Fragilité
-Problèmes d'étanchéité de la culasse.
-Dangerosité
-Coût trop élevé

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 16:34 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 310
- la famine comme arme deguerre
- le napalm
- les mines, surtout "dessus-dessous", largables par air et sans plan de minage (déminage très difficile), les mines-jouets, etc
- les bombes à fragmentation
- les "bombes sales" à radioactivité
- utiliser des enfants-soldats
- utiliser des boucliers humains
- racketter les convois humanitaires pour nourrir ses troupes...

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 19:21 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1425
Localisation : Belgique
Darwin1859 a écrit :
- les mines, surtout "dessus-dessous", largables par air et sans plan de minage (déminage très difficile), les mines-jouets, etc

Le problème des mines terrestres - qui se pose depuis la Première Guerre Mondiale - n'est pas près d'être résolu....
Globalement, il semble qu'elles soient considérées comme indispensables par tous les états-majors du monde. On en a produit des millions ( des milliards ? ), et on les a utilisé à près partout, à la surface du globe.
Là où ça coince, c'est quand la paix revient et que les civils veulent réoccuper des champs de bataille mal nettoyés ou même pas nettoyés du tout.... La présence des mines s'ajoute aux munitions non explosées. On déplore alors des victimes, parfois des dizaines d'années après la fin des combats !
Je n'ai pas cherché de chiffres sur le sujet, mais je pense que - finalement - les victimes civiles des mines sont bien plus nombreuses que les victimes militaires.

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Armes "déloyales"
Message Publié : 27 Juin 2019 19:35 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 244
Personne n'a évoqué l'usurpation de l'uniforme adverse je crois...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB