A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Oct 2017 12:20

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 17 Avr 2016 11:08 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2016 21:12
Message(s) : 13
Localisation : Mulhouse
Bonjour à vous amis fans d'histoire ! Je voulais vous présenter mon classement basé purement sur mes avis objectif et subjectif sur les cinq meilleurs chefs de guerre de l'histoire du monde.

1er position : Alexandre le Grand
2eme position : Napoléon
3eme position : Gengis Khan
4eme position : Von Manstein
5eme position : Hannibal

Pourquoi Alexandre en première position ?
- Bon alors déjà parce que tout le monde le dit que c'est lui le chef ! Napoléon l'a dit, Gengis Khan l'a dit, Hannibal l'a dit, César l'a dit... tout le monde le dit franchement.
- Et puis il a jamais perdu une seule bataille !
- Il a gagné une bataille à 1 contre 6 à Gaugamèles ! Franchement... je connais aucune autre bataille ou quelqu'un a gagné à 1 contre 6, peut-être 1 contre 3 mais sinon pas plus. Bon et puis même si , d'après les source récentes, Darius avait en fait beaucoup moins d'hommes que 250 000, ce qui annule ce dernier argument, il reste quand même le meilleurs.
- Il n'est détesté par personne : si il devait réapparaître aujourd'hui, personne ne le tuerait, les asiatiques l'adorent, les occidentaux l'adorent, les turques l'adorent, les arabes l'adorent...
- C'est un sacré conquérant : Tout le monde connaît les célèbres conquêtes d'Alexandre.
- C'est un sacré tacticien : Tactique du « marteau et de l'enclume » ou encore tactique des phalanges macédoniennes...

Pourquoi Napoléon en deuxième position ?
- Il s'est très bien déployer ses forces, c'est ce qui lui a fait gagner toute ses batailles en fait.
- C'est le seul dans l'histoire qui a conquit lui-même l'Europe.
- Sacré batailleur : je vais pas lister toute les batailles qui l'a faite parce que là je vous jure que c'est très long, il a pas que fait Austerlitz et Waterloo.
- Il s'est battu contre pas UNE mais PLUSIEURS coalitions ! Déjà que battre une coalition, qui, je le rappelle est une alliance de plusieurs pays, c'est déjà sacré mais plusieurs fois la même euh... c'est pas un débutant.

Pourquoi Gengis Khan en troisième position ?
- Le seul homme qui a conquit l'Asie.
- Jamais perdu comme Alexandre sauf qu'a la différence des deux précédents : il n'était pas sur le terrain lui.
- Très bon tacticien : la technique de l'archerie montée ou les techniques de dispersions des forces ordonnées de l'ennemi pour le battre plus facilement.

Pourquoi Von Manstein en quatrième position ?
- Plan faucille (ou plan Manstein tant qu'on y est).
- Conquête de l'Europe de l'ouest.
- Opération Barbarossa.
- Sacré batailleur : Koursk ! Stalingrad ! Crimée !
- On peut franchement dire qu'il n'aurait jamais perdu si Hitler ne l'avait pas tout le temps contredit.

Pourquoi Hannibal en cinquième position ?
- Bataille de Cannes ! Technique ultra-célèbre de l'encerclement ! Repris plus tard par Plan Schlieffen et Plan jaune (sinon c'est tout, c'est pour ça que c'est le cinquième).

Excusez-moi pour le langage un peu familier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 11:57 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3643
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Ca c'est le genre de comparaison qui me fait hausser les épaules. Comparer des hommes différents, à des époques différentes, et disposant d'autorité et de moyens différents, me laisse pour le moins dubitatif.

En plus j'ai trouvé quelques erreurs dans votre énumération (il y en a certainement d'autres )

Nul ne devient grand par la guerre (signé Maitre Yoda :mrgreen: )


Koursk43 a écrit :

- C'est un sacré conquérant : Tout le monde connaît les célèbres conquêtes d'Alexandre. un empire qui s'est écroulé après sa mort, faute d'unité



Koursk43 a écrit :
Pourquoi Napoléon en deuxième position ?
- Il s'est sait très bien déployer ses forces, c'est ce qui lui a fait gagner toute ses batailles en fait. En fait c'est surtout l'organisation de son armée en corps d'armée qui lui a permis la plupart de ses victoires
- C'est le seul dans l'histoire qui a conquit lui-même l'Europe. Et hitler ? :wink:
- Sacré batailleur : je vais pas lister toute les batailles qui l'a faite parce que là je vous jure que c'est très long, il a pas que fait Austerlitz et Waterloo. Mais il a aussi perdu des batailles et si c'était un bon général, je ne suis pas qût qu'il fut un grand politique en diplomatie
- Il s'est battu contre pas UNE mais PLUSIEURS coalitions ! Déjà que battre une coalition, qui, je le rappelle est une alliance de plusieurs pays, c'est déjà sacré mais plusieurs fois la même euh... c'est pas un débutant. Ce qui prouve que ce n'était pas un diplomate. Un diplomate aurait évité ces coalitions en rassurant l'europe

Citer :
Pourquoi Gengis Khan en troisième position ?
- Le seul homme qui a conquit l'Asie. et Tamerlan ?
- Jamais perdu comme Alexandre sauf qu'a la différence des deux précédents : il n'était pas sur le terrain lui.
- Très bon tacticien : la technique de l'archerie montée ou les techniques de dispersions des forces ordonnées de l'ennemi pour le battre plus facilement. Et comme tamerlan, un grand massacreur et le fait que ce soit surtout pour des raisons politiques ne change rien à l'affaire (La population de Bagdad passée au fil de l'épée)


Citer :
Pourquoi Von Manstein en quatrième position ?
- Conquête de l'Europe de l'ouest.
- Opération Barbarossa. Barbarossa ce n"est pas lui c'est l'OKW avex à sa tête Hitler
- Sacré batailleur : Koursk ! Stalingrad ! Crimée ! Vous oubliez Karkov, en février mars 1943. Quand à Koursk s'il y a eu des succès tactiques, ce fut surtout une défaite stratégique pour l'allemagne, mais il est vrai qu'il n'y était pas pour grand chose. Quand à la tentive de débloquer Stalingrad, ce fut un échec.
- On peut franchement dire qu'il n'aurait jamais perdu si Hitler ne l'avait pas tout le temps contredit. Ca c'est ce que disent tous les géraux allemands dans leurs mémoires lol lol A les en croire, si on les avait écouté, ils auraient conquis le monde. C'est bien pratique un fuhrer décédé et qui ne peut les contredire lol lol

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 12:49 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5999
Elgor a écrit :
Nul ne devient grand par la guerre (signé Maitre Yoda :mrgreen: )

Grand, par la guerre, nul ne devient. :mrgreen:

D'accord avec vous pour dire que la comparaison entre des généraux de l'antiquité et de la SGM paraît difficile.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 12:55 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3643
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Pierma a écrit :
Elgor a écrit :
Nul ne devient grand par la guerre (signé Maitre Yoda :mrgreen: )

Grand, par la guerre, nul ne devient. :mrgreen:
.


erreur, j'ai fait lol

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 13:40 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2016 21:12
Message(s) : 13
Localisation : Mulhouse
Ami Elgor,

Déjà excuse-moi pour le "s'est" (en fait excuse-moi pour toute les fautes d'ailleurs), mais sinon quand je dit plus "grand chefs militaire" je parles en fait de "stratégie" :
- Le fait que Napoléon n'était pas un bon diplomate n'est pas un vraiment argument valide, logiquement un chef de guerre ne peux pas être un bon diplomate ou un bon politicien l'ami.
- Il a perdu des batailles mais c'était pas sa faute, c'était la faute à Ney ou à Grouchy qui savait pas obéir aux ordres, mais sinon il aurait gagné.
- Et Hitler ? Hitler n'a rien conquit du tout, c'est ses experts en guerre qui ont conquit l'Europe, Hitler n'était qu'un parleur, et en terme stratégie il était pas très bon je trouve.
- "Gengis Khan était un massacreur" t'as pas l'impression que c'est un argument de mauvaise foi ? Si on oublie qu'il était méchant, il avait quand même une très bonne intelligence militaire.
- D'accord Von Manstein a beaucoup perdu, mais il aurait gagné Koursk si Hitler ne l'avait pas contredit quand il a proposé de relancer l'offensive, mais non il fallait que monsieur Adolf abandonne. En fait c'est surtout son talent et ses excellents plans, malgré que ça a été assez mal utilisé, qui ont beaucoup marqués les esprits.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 13:50 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4163
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
Outre que ce classement ne présente guère d'intérêt à mon sens, je suis factuellement en désaccord complet avec vous sur Manstein : en quoi a-t-il marqué particulièrement "Barbarossa" (plus que n'importe quel commandant de corps motorisé s'entend... S'il fallait en choisir un, le général Geyr von Schweppenburg a un palmarès bien plus impressionnant avec son XXIV. Armeekorps (motorisiert) que Manstein à la tête du LVI., entre autres) ? Il ne s'est de plus pas battu à Stalingrad, ayant pris le commandement du groupe d'armées chargé de dégager la 6. Armee qui y était encerclée alors que celle-ci l'était déjà, et s'étant révélé incapable de remplir cette mission.
Je ne vais même pas questionner la pertinence de lui attribuer la conquête de l'Europe de l'ouest, sachant que s'il est le principal concepteur du "Sichelschnitt", il est à la tête d'un corps d'armée (parmi une cinquantaine d'autres) au rôle mineur (le XXXVIII. Armeekorps) en mai-juin 1940.

Pourquoi nous rabâche-t-on toujours Manstein ? Vous voulez un général allemand qui n'a connu que des succès de très grande ampleur ? Prenez Moltke l'ancien, victorieux contre le Danemark en 1864, l'Autriche en 1866 et la France en 1870-1871 ! Son palmarès est autrement plus impressionnant que celui de son lointain et pâle (puisqu'il n'a jamais été chef d'état-major de l'armée allemande) successeur !

Le mettre devant Hannibal est également assez désopilant, lui qui constitue avec Alexandre et César le triptyque antique des maîtres ès art de la guerre...
Quelques noms en pagaille pour que vous creusiez un peu le sujet : Gustave-Adolphe et Charles XII de Suède, Turenne, Maurice de Saxe, Wellington, Héraclius, Tamerlan, Khalid Ibn-al-Walid, Baybars, le duc d'Albe, etc., etc., etc.

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 14:13 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2016 21:12
Message(s) : 13
Localisation : Mulhouse
CNE_EMB a écrit :
Outre que ce classement ne présente guère d'intérêt à mon sens, je suis factuellement en désaccord complet avec vous sur Manstein : en quoi a-t-il marqué particulièrement "Barbarossa" (plus que n'importe quel commandant de corps motorisé s'entend... S'il fallait en choisir un, le général Geyr von Schweppenburg a un palmarès bien plus impressionnant avec son XXIV. Armeekorps (motorisiert) que Manstein à la tête du LVI., entre autres) ? Il ne s'est de plus pas battu à Stalingrad, ayant pris le commandement du groupe d'armées chargé de dégager la 6. Armee qui y était encerclée alors que celle-ci l'était déjà, et s'étant révélé incapable de remplir cette mission.
Je ne vais même pas questionner la pertinence de lui attribuer la conquête de l'Europe de l'ouest, sachant que s'il est le principal concepteur du "Sichelschnitt", il est à la tête d'un corps d'armée (parmi une cinquantaine d'autres) au rôle mineur (le XXXVIII. Armeekorps) en mai-juin 1940.

Pourquoi nous rabâche-t-on toujours Manstein ? Vous voulez un général allemand qui n'a connu que des succès de très grande ampleur ? Prenez Moltke l'ancien, victorieux contre le Danemark en 1864, l'Autriche en 1866 et la France en 1870-1871 ! Son palmarès est autrement plus impressionnant que celui de son lointain et pâle (puisqu'il n'a jamais été chef d'état-major de l'armée allemande) successeur !

Le mettre devant Hannibal est également assez désopilant, lui qui constitue avec Alexandre et César le triptyque antique des maîtres ès art de la guerre...
Quelques noms en pagaille pour que vous creusiez un peu le sujet : Gustave-Adolphe et Charles XII de Suède, Turenne, Maurice de Saxe, Wellington, Héraclius, Tamerlan, Khalid Ibn-al-Walid, Baybars, le duc d'Albe, etc., etc., etc.

CNE EMB


Khalid Ibn-al-Walid je l'aurai mis en sixième si j'avais fait plus long.
Sinon Von Manstein était un général qui commandait à très grande échelle c'est pour ça qu'il est connu. Mais c'est vrai que Gueyr était aussi sacré stuck, mais incomparable à coté de Napoléon par exemple.
Molkte l'ancien était aussi excellent c'est pas faux l'ami ;) .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 14:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4163
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
1) Je ne suis pas votre ami ;
2) Manstein n'a que peu occupé des fonctions de niveau stratégique : s'il est chef d'état-major d'un groupe d'armées en Pologne, il ne commande qu'un corps d'armée en France et lors de "Barbarossa". Placé a la tête d'une armée en septembre 1941, il ne prend la tête d'un groupe d'armées que fin novembre 1942 et jusqu'en mars 1944. Rien à voir avec la longévité à ce niveau de responsabilité d'un Rundstedt, et inférieure à celle d'un Bock, d'un Leeb voire d'un Kluge. Le général allemand qui commande le plus gros volume de forces du conflit est Bock, entre octobre et décembre 1941. Bref c'est un très mauvais argument pour justifier d'une hypothétique primauté... et rien à voir avec les responsabilités assumées en leur temps par Moltke, Hindenburg et Ludendorff, Falkenhayn (pour rester dans l'Allemand) ;
3) c'est Geyr von Schweppenburg (nom complet, prénom Leo), pas Gueyr.

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 16:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3643
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Koursk43 a écrit :
Ami Elgor,


- Le fait que Napoléon n'était pas un bon diplomate n'est pas un vraiment argument valide, logiquement un chef de guerre ne peux pas être un bon diplomate ou un bon politicien l'ami. erreur, un bon stratège doit également être diplomate, si celà peut lui permettre d'attendre ses buts sans risquer une bataille toujours hasardeuse. Et quand cet homme est au pouvoir, il lui est obligatoire d'être diplomate sous peine de recommencer sans fin ses guerres et à la fin être battu, ce qui lui est arrivé. En plus pour moi, c'est pareil que CNE_EMB, je suis un forumiste et non votre ami

Citer :
- Il a perdu des batailles mais c'était pas sa faute, c'était la faute à Ney ou à Grouchy qui savait pas obéir aux ordres, mais sinon il aurait gagné. Il était le chef, c'est lui qu a nommé ses généraux, c'est donc lui le responsable
.


Citer :
- Et Hitler ? Hitler n'a rien conquit du tout, c'est ses experts en guerre qui ont conquit l'Europe, Hitler n'était qu'un parleur, et en terme stratégie il était pas très bon je trouve. D'accord, mais c'était pour répondre à votre affirmation suivant laquelle Napoléon était le seul a avoir conquis l'europe. Toujours dangereux comme affirmation lol .


.
Citer :
- "Gengis Khan était un massacreur" t'as pas l'impression que c'est un argument de mauvaise foi ? Si on oublie qu'il était méchant, il avait quand même une très bonne intelligence militaire.. vous aviez dit que Gengis khan était le seul avoir conquis l'asie et je précisais que Tamerlan l'avait fait aussi. Un autre massacreur lui aussi


Citer :
D'accord Von Manstein a beaucoup perdu, mais il aurait gagné Koursk si Hitler ne l'avait pas contredit quand il a proposé de relancer l'offensive, mais non il fallait que monsieur Adolf abandonne. Là ça se discute. Zitadelle était déjà un échec stratégique, même si il y avait beaucoup de succès tactiques allemands. Le but de Zitadelle était de prendre les armées russes entre deux pinces, l'une commandée par Model, L'autre par Manstein. La pince nord commandée par MODEL s'était rapidement trouvée bloquée, alors que la pince sud de Manstein, qui comprenait les meilleures unités blindées, avait avancé plus loin, mais sans jamais atteindre ses objectifs primitifs. Hitler qui avait d'autre soucis en Italie, en avait tenu compte, et avait mis fin à l'offensive, afin de pouvoir récupérer des unités .

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 16:50 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15408
Localisation : Alsace, Colmar
Koursk43 a écrit :
- Il s'est battu contre pas UNE mais PLUSIEURS coalitions ! Déjà que battre une coalition, qui, je le rappelle est une alliance de plusieurs pays, c'est déjà sacré mais plusieurs fois la même euh... c'est pas un débutant.


Maréchal Ferdinand Foch a écrit :
« J’ai beaucoup moins d’admiration pour Napoléon depuis que j’ai commandé une coalition.«

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 19:11 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3643
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Narduccio a écrit :
Koursk43 a écrit :
- Il s'est battu contre pas UNE mais PLUSIEURS coalitions ! Déjà que battre une coalition, qui, je le rappelle est une alliance de plusieurs pays, c'est déjà sacré mais plusieurs fois la même euh... c'est pas un débutant.


Maréchal Ferdinand Foch a écrit :
« J’ai beaucoup moins d’admiration pour Napoléon depuis que j’ai commandé une coalition.«


Image

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 19:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2016 21:12
Message(s) : 13
Localisation : Mulhouse
CNE_EMB a écrit :
1) Je ne suis pas votre ami ;
2) Manstein n'a que peu occupé des fonctions de niveau stratégique : s'il est chef d'état-major d'un groupe d'armées en Pologne, il ne commande qu'un corps d'armée en France et lors de "Barbarossa". Placé a la tête d'une armée en septembre 1941, il ne prend la tête d'un groupe d'armées que fin novembre 1942 et jusqu'en mars 1944. Rien à voir avec la longévité à ce niveau de responsabilité d'un Rundstedt, et inférieure à celle d'un Bock, d'un Leeb voire d'un Kluge. Le général allemand qui commande le plus gros volume de forces du conflit est Bock, entre octobre et décembre 1941. Bref c'est un très mauvais argument pour justifier d'une hypothétique primauté... et rien à voir avec les responsabilités assumées en leur temps par Moltke, Hindenburg et Ludendorff, Falkenhayn (pour rester dans l'Allemand) ;
3) c'est Geyr von Schweppenburg (nom complet, prénom Leo), pas Gueyr.

CNE EMB


Bock ? Il a fait quoi Bock ? D'accord il a commandé le gros du front de l'Est mais il s'est vite fait rétrograder en 42, puis de toute façon à mes yeux ce n'était qu'un "bon exécutant" comme Patton.
Excuse-moi je veux pas faire le rancunier mais on dit VON Manstein dans les reportages, et si on veut raccourcir "Leo Geyr von Schweppenburg" on doit dire Geyr c'est pour ça.
Von Manstein, lui, avait un réel talent pour la guerre, si Hitler avait écouté aveuglement ses conseils, il aurait envahi l'URSS, en plus, je suis sûr que si ça avait été le cas, c'est principalement le nom de Von Manstein qui aurait été retenu. Je dis ça étant donné qu'il est aujourd'hui considéré comme l'homme qui a envahi l'Europe de l'ouest.
D'accord Moltke, Hindenburg, Ludendorff et Falkenhayn ont envahi la France et l'Autriche, mais Von Manstein aussi, et plus encore la Pologne, les Pays-Bas, la Belgique et le reste... et FAILLIT l'URSS si on lui avait pas mis des bâtons dans les roues et, franchement, il a plus et mieux bossé qu'eux non ?
Tu vas me dire "il est trop populaire par rapport à ses homologues", t'as vu ses faits d'armes aussi en URSS, et puis c'est parce qu'il contredisait toujours les volontés du führer (donc dès que c'est contre Hitler c'est aimé, comme le dit amèrement notre camarade Elgor) qu'il est aimé, mais faut pas voir les choses comme ça : en fait, pour moi, et pour beaucoup d'autres, Hitler ne prenait que des mauvaises décisions, donc, quand Von Manstein le contredisait, c'était parce que LUI savait stratégiquement ce qu'il fallait faire. Il avait toujours de bon conseils, de bon plans, de bonnes idées, donc il était virtuellement parfait. C'était objectivement un général très brillant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 20:45 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4163
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
8-| A moins que vous n'ayez moins de douze ans, ce qui expliquerait bien des choses, je ne suis pas sûr que vos connaissances en Histoire militaire soient suffisantes pour pouvoir avoir un avis péremptoire sur quelque point que ce soit... "Virtuellement parfait"*, vraiment ? C'est objectivement le message le plus affligeant que j'ai vu sur Passion-Histoire depuis plusieurs années. Il faut dire qu'avec un contributeur qui a un tel pseudo, on ne pouvait guère s'attendre à quelque chose de brillant...

Bock a commandé le plus grand rassemblement de troupes allemandes de la guerre (près de deux millions d'hommes) lors de l'opération "Taifun". Puisque votre argument pour qualifier Manstein était la taille de son p... de son commandement, je vous ai montré que cela n'avait aucun sens, puisque d'autres en avaient eu un plus gros (de commandement) que lui.
Vous avez aussi avancé l'argument de la longévité, et je vous ai donné des maréchaux qui en ont eu une plus importante à la tête d'un commandement opérationnel de niveau sommital (Heeresgruppe) : Rundstedt en a commandé un de septembre 1939 à décembre 1941, puis de mars 1942 à août 1944, et à nouveau de septembre 1944 à mars 1945 ; Bock en a commandé un de septembre 1939 à décembre 1941, puis de janvier à juillet 1942 ; Kluge de décembre 1941 à octobre 1943, puis en juillet-août 1944...
Quant à l'argument de qui a conquis quoi, je suis désolé mais Manstein ne peut se targuer que de la Crimée en 1942 - ce qui est déjà pas mal mais reste tout de même une bien petite prise par rapport à ceux qui ont conquis toute la Biélorussie, l'Ukraine, les pays baltes et une partie de la Russie d'Europe. Pour le reste, lisez, lisez, lisez, revenez nous en parler quand vous serez majeur et que vous aurez mûri vos connaissances dans quelques années, et puis on en discutera.

* Le fait qu'il ait écopé de 18 ans de prison pour crimes de guerre, c'est plutôt virtuel ou plutôt parfait d'après vous ?

CNE EMB

PS : le tutoiement est très malséant tant qu'on n'a pas été invité par ses interlocuteurs à le pratiquer. Vos parents ne vous l'ont pas expliqué ?

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 22:05 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2016 21:12
Message(s) : 13
Localisation : Mulhouse
De toute façon c'est un classement objectif, c'est pas ma faute si Von Manstein est cité dans toute les batailles de la seconde guerre mondiale en Europe et en URSS, je suis pas de bonne foi envers lui, je suis neutre.
Mais franchement, vous vouliez que je mette qui à sa place ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2016 22:22 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4163
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
Mais cela n'est en rien objectif !
Manstein peut revendiquer une bonne partie de la paternité du brillant plan d'opération qu'est le "Sichelschnitt" de mai 1940, soit. Un point pour lui. Qu'a-t-il fait ensuite au début de la guerre ? Il a été chef d'état-major de la Heeresgruppe "Süd" en Pologne, ce qui n'est pas trop mal, vu que c'était le groupe d'armées qui avait l'effort principal. Ok, ça n'en fait pas l'héritier d'Alexandre et de Napoléon, mais c'est plutôt en sa faveur.

Comme chef du XXXVIII. Armeekorps ? Il défend la tête-de-pont d'Abbeville, qui est à deux doigts d'être évacuée sous la pression franco-britannique. Boarf. Et il se prépare à "Seelöwe", une opération qui n'aura jamais lieu.

Comme chef du LVI. Armeekorps (motorisiert) lors de "Barbarossa", entre juin et septembre 1941 ? Il réalise une pénétration très profonde jusqu'à Dünaburg/Daugavpils entre le 22 et le 26 juin 1941 (en fait, c'est son divisionnaire, Brandenberger, patron de la 8. Panzer Division, qui mérite le plus de crédit, mais admettons) et s'empare d'une tête-de-pont sur la Dvina. Une belle action, ok. Mais ensuite, il est fixé dans sa petite tête-de-pont et surtout, il s'aventure trop vers le nord-est, ce qui amène la défaite lors de la bataille de Solt'sy-Dno entre le 14 et le 18 juillet 1941, lorsque la 8. Panzer Division est encerclée et obligée de se dégager par un mouvement rétrograde périlleux et coûteux. Ca coûte assez pour que l'effort soit donné au XXXXI. Armeekorps (motorisiert) de Reinhardt jusqu'à la fin de la poussée sur Leningrad ! Autant dire que le bilan est plutôt mitigé...

Comme commandant de la 11. Armee ? Il s'empare après dix mois de combats acharnés de la Crimée, subissant des revers (le retour contre-offensif soviétique dans la presqu'île de Kertch en décembre 1941) mais obtenant de belles victoires ("Trappen Jagd" en mai 1942 et surtout "Storfang" en juin et juillet 1942). C'est plutôt en sa faveur, même si cela reste un secteur secondaire qui n'a clairement pas la priorité du commandement, qu'il soit allemand ou soviétique...
Par la suite, sa 11. Armee est baladée vers Leningrad, et engagée en détail pour colmater des brèches. Autant dire qu'il n'agit pas.

Comme chef de la Heeresgruppe "Don", en décembre 1942 ? Il échoue à sa principale mission, dégager la 6. Armee encerclée dans Stalingrad ("Wintergewitter"), et aussi à sa mission secondaire (stabiliser le front). Bof bof.

En revanche, comme chef de la Heeresgruppe "Süd" à compter de janvier 1943, il obtient une superbe victoire défensive lors de sa fameuse contre-offensive dite de Kharkov de février-mars 1943 qui s'achève devant Bielgorod.
Et après ? Il défend âprement l'Ukraine méridionale et orientale, mais il s'en fait chasser entre juillet 1943 et mars 1944, en bataillant ferme et en obtenant de beaux résultats (lors de la bataille du Dniepr, en octobre-novembre 1943, même s'il est obligé d'évacuer Kiev), mais aussi en étant à deux doigts de la catastrophe (à Kamenets-Podolski et à Tcherkassy début 1944).

Il s'agit donc d'un chef performant, qui a ses hauts et ses bas, qui est l'auteur principal d'un coup de génie (le "Sichelschnitt") et de quelques fulgurances tactiques (Daugavpils 1941) ou opérationnelles (Sebastopol 1942, Kharkov 1943), mais en rien quelqu'un de "virtuellement parfait" !

Qui plus est, ce n'est finalement qu'un chef de rang intermédiaire, qui a bien moins d'impact sur le cours de la guerre qu'un Halder ou un Zeitzler (chefs d'état-major de l'armée de terre), un Bock (qui a le sort de la guerre entre ses mains en novembre 1941) ou un Rundstedt (qui se trouve aux commandes à des moments-clefs à plusieurs reprises).
Si vous voulez un général allemand à tout prix, cherchez ailleurs, vous dis-je. Moltke l'ancien, même s'il y aurait beaucoup à en dire aussi. Ou quelqu'un comme Kesselring, qui a brillé du début à la fin du conflit, pour le coup, et sans éclipse.

Manstein ? Son coup de génie de janvier 1940 a fait toute sa réputation. Si celle-ci n'est pas totalement usurpée, il serait très erroné de le juger à cette aune seulement, vu que ses résultats postérieurs ont été bien plus discutables.

Et ça, c'est un raisonnement objectif et, à tout le moins, reposant sur des faits.

Pour le reste, je n'ai personne à proposer à sa place, ce genre de classement me laisse de marbre, je ne lui trouve aucun intérêt. Je trouve ça puéril et inutile.

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB