A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Oct 2017 5:57

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 07 Juil 2016 17:47 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1530
Localisation : Lyon-Vénissieux
Quel était le jugement que portait le grand Charles sur les grands généraux de l'histoire, notamment de l'histoire de France et de la deuxième guerre mondiale ?
Quels étaient par exemple les généraux qu'il admirait particulièrement et dont il s'est inspiré ?
Merci de vos contributions.
:mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2016 18:49 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1766
Il a réhabilité Alphonse Juin, son major de promo, parce qu'il le savait au-dessus de ses pairs, alors que son cabinet voulait le condamner pour vichysme

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2016 19:12 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6003
A vrai dire De Gaulle ne s'est inspiré d'aucun général dans son action, pour la simple raison que son action n'a pas été essentiellement militaire, mais politique. Or pour De Gaulle les militaires doivent obéir au pouvoir politique, et non pas en faire partie. Le destin a donc fait qu'il a dû violer ses propres principes, mais en réalité De Gaulle avait toujours envisagé jouer un rôle national, et donc une carrière politique.

Mais que des militaires - autres que lui-même - veuillent prendre des pouvoirs politiques, là non ! Il faut voir comment il règle le cas de Giraud à Alger, ou plus tard comment il traite les militaires qui veulent prendre le pouvoir en Algérie ! (De mémoire, et après les avoir taxés de "quarteron de généraux en retraite" ou de "groupe d'officiers fanatisés" pour les colonels, chacun en prenant donc pour son grade : " Et voici notre pays affaibli, notre réputation internationale compromise... et par qui ? Hélas ! Hélas ! Par ceux-là même dont c'était l'honneur et le devoir d'obéir ! " )

Concernant sa propre rébellion il dira plus tard :" Tout le problème est venu de la défaite de 1940. J'avais toujours pensé que je commencerais comme ministre de la défense et que tout procéderait de là."

Concernant les généraux de la Grande Guerre, et alors même qu'il a travaillé à l'état-major particulier de Pétain et s'est inspiré de ses conseils (jusqu'à leur rupture commune dans les années 30) c'est en réalité Foch qu'il admirait le plus.

De Gaulle avait détesté cette guerre immobile, si peu dans son caractère, et Foch, beaucoup plus que Pétain, incarnait le mouvement.

Lorsque le maréchal Pétain est nommé à l'Académie Française au fauteuil de Foch, il demande à De Gaulle de lui proposer un discours. (La tradition de l'Académie veut que celui qui arrive fasse l'éloge de son prédécesseur au même fauteuil.) De Gaulle réussit le tour de force de rédiger un éloge dithyrambique de Foch sans jamais diminuer les mérites de son patron. Mais c'est encore trop pour Pétain, qui détestait Foch, et se contentera du texte beaucoup plus terne d'un autre de ses "nègres".

Pour le plus grand de nos généraux - Napoléon - Drouet Cyril nous a transmis récemment des citations (du "fil de l'épée", il me semble) qui d'un côté mettent en valeur le génie militaire - combinaisons audacieuses, coup d'oeil militaire, etc... - mais de l'autre déplorent, excédées, l'échec final : Napoléon a rendu la France plus petite qu'il ne l'avait trouvée, et en prime plus difficile à défendre. - ce qu'un officier chargé de la défendre ne saurait apprécier.

On peut noter aussi son estime très particulière pour Leclerc, fils spirituel, qu'il tenait comme son remplaçant en cas de coup dur pour la France. (Au point de décider d'arrêter de fumer lorsque Leclerc se tue en avion en 1947.)

Edit : Bourbilly a raison de souligner le traitement tout à fait particulier réservé à Juin, qu'il tenait en haute estime. Lorsque De Gaulle, arrivé à Alger, adresse un message fraternel à Juin, c'est aussi manifester qu'il ne garde pas de rancune aux officiers de l'armée d'Afrique. Juin revient de loin... Mais il faut noter qu'il ne lui donnera pas le commandement de l'armée qui débarque en France : De Gaulle ne veut en aucun cas que les Français puissent établir un lien entre son pouvoir et Vichy. (Déjà que Leclerc vomissait De Lattre, à qui il reprochait de n'avoir pas rejoint la France Libre....)

Plus tard, pendant la guerre d'Algérie, Juin signera un "second appel du 18 juin", en faveur de l'Algérie Française. Commentaire : "Entre parenthèses, il ne s'était pas pressé de répondre au premier !" :mrgreen:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Juil 2016 7:22 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1766
Pierma a écrit :
Juin revient de loin...
Oui, de l'hôtel Adlon à Berlin, je crois... :'(
EDIT : DG en 1961 : "groupe d'officiers ambitieux et fanatiques" !

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juil 2016 16:19 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 04 Mai 2010 14:51
Message(s) : 663
oui ce sont des mots,des piques .On sait le conflit entre les français d'Afrique et les gaullistes. En fait il n'y a pas trop le choix en 44:seul de Lattre a rang de géneral d'armée .Juin s'est illustré en Italie révélant un grand chef et un stratège.Pour commander une armée plus française de Lattre a un passé irréprochable.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2016 22:03 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 02 Nov 2006 21:00
Message(s) : 61
irréprochable? pas si sur lui aussi a été du côté de Vichy .... :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB