A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Fév 2019 21:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 116 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 31 Jan 2019 21:03 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 04 Oct 2018 23:34
Message(s) : 56
Localisation : Washington, D.C., États-Unis
Que se passait-il si un appelé s’avérait absolument incapable d’accomplir le « parcours du combattant » dans le cadre du service militaire antérieur à 2000, sous le système de la conscription ? Cela aurait sûrement été mon cas. Mais je ne le saurai jamais, ayant été réformé.

Merci !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2019 21:56 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7437
Vous comptez ouvrir le sujet suivant sur la façon de faire son lit au carré ? Sur les manoeuvres ? La durée de la garde ? Le nombre de permissions, les jours de "gnouf"...

Il y a un sujet sur le service militaire, posez donc simplement vos questions au lieu d'ouvrir un sujet pour des broutilles pareilles, personne ne vous reprochera de demander du "vécu"...

Il y a une certaine candeur dans vos questions : tout d'abord vous semblez voir le service militaire un peu comme un lieu de maltraitance systématique, alors que si ça a pu se produire, ce n'était en rien une règle.

Et surtout vous en avez une vision monolithique, alors que typiquement, la réaction face à un appelé incapable de boucler le parcours du combattant, ça dépend vraiment du moment (au début des classes c'est forcément un cas plus fréquent) du type d'unité (unité "d'élite" ou pas, voire unité technique - les transmissions, par exemple - où on s'en fout un petit peu) et évidemment de l'humeur du sous-officier qui encadre l'exercice. Il n'y a aucune règle systématique valable pour toute l'armée.

Je dirais : au mieux une "gueulante" (voire une simple remarque "bouge-toi le c..l") au pire une corvée supplémentaire. Faire "sauter une perm" pour ça serait assez méchant, je pense.

Mais on va voir ce qu'en disent ceux qui on vu ça de plus près que moi... :wink:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2019 22:08 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 04 Oct 2018 23:34
Message(s) : 56
Localisation : Washington, D.C., États-Unis
J’ai ouvert le sujet parce que je n’avais pas trouvé “parcours du combattant” ailleurs dans ce forum (j’ai pourtant cherché) et ne savais pas où poser ma question. Où eût-il fallu que je la posasse ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2019 22:15 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 5079
Localisation : Allemagne
Parigino a écrit :
J’ai ouvert le sujet parce que je n’avais pas trouvé “parcours du combattant” ailleurs dans ce forum (j’ai pourtant cherché) et ne savais pas où poser ma question. Où eût-il fallu que je la posasse ?

Au fond de la fosse lol Ah ! Mais c'est vrai vous ne savez même pas ce que c'est :rool:

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2019 22:33 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 04 Oct 2018 23:34
Message(s) : 56
Localisation : Washington, D.C., États-Unis
En effet, Faget, je n’ai pas la moindre idée de quoi vous parlez.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2019 22:37 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 5079
Localisation : Allemagne
Et bien restez dans l'ignorance lol

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2019 22:39 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7437
Parigino a écrit :
J’ai ouvert le sujet parce que je n’avais pas trouvé “parcours du combattant” ailleurs dans ce forum (j’ai pourtant cherché) et ne savais pas où poser ma question. Où eût-il fallu que je la posasse ?

Mais là, tout simplement :"Service militaire dans les années 70"
viewtopic.php?f=74&t=20218&p=557507&sid=30dd9b558a983c9d4ed9ec2f58e19ade#p557507

Et ne vous cassez donc pas la tête à chercher un sujet pareil déjà existant. :rool:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2019 0:30 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2886
C'était faisable pour un type pas du tout sport comme moi 68kg,1m70 plutôt trapu et très grande force des reins à l'époque...Seul problème la corde lisse seulement avec les poignets...avec les pieds:aucun problème...Mais je n'étais pas assez rapide pour passer le grand rail droit en drapeau.....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2019 1:12 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1459
Localisation : Orne
L'aptitude est jugée par une série de tests lors des "3 jours". Cela permet déjà de faire une grosse sélection.

Ensuite, l'armée se doit d'accepter tous les conscrits qui ont été déclarés aptes. De nombreux postes ne réclament pas de condition physique d'un niveau élevé.

Les deux premiers mois du service militaire étaient appelés communément "les classes" (ou plus officiellement F.I., si je me souviens bien, dont le F voulait dire Formation). A l'issue de cette formation, les appelés sont orientés vers les différents postes disponibles dans le régiment.

Par exemple, dans mon cas personnel, on a jugé que j'étais trop faible pour faire partie d'une unité de combat, et on m'a orienté vers un escadron de circulation, qui regroupait tous les bras cassés, dont certains bien pires que moi, comme je m'en suis aperçu par la suite. Ce n'était pas glorieux. J'ai même laissé tombé une larme quand j'ai appris cette affectation. Mais, par la suite, je me suis consolé en parvenant à être l'un des meilleurs de cette unité. J'ai fait mienne la citation de Jules César, rapportée par Plutarque : Malo hic esse primus quam Romae secundus (Je préfère être premier ici que second à Rome).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2019 3:17 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 04 Oct 2018 23:34
Message(s) : 56
Localisation : Washington, D.C., États-Unis
Sir Peter a écrit :
C'était faisable pour un type pas du tout sport comme moi 68kg,1m70 plutôt trapu et très grande force des reins à l'époque...Seul problème la corde lisse seulement avec les poignets...avec les pieds:aucun problème...Mais je n'étais pas assez rapide pour passer le grand rail droit en drapeau.....


Merci, Sir Peter ! Ce n’aurait pas été faisable pour moi (1m80 et très fluet), même au lycée je n’arrivais pas, mais alors pas du tout, à grimper à la corde lisse avec poignets et pieds. Le prof de gym m’a finalement dit que si j’arrivais à tenir à la corde 60 secondes sans grimper, il me mettrait « 2/20 » comme note trimestrielle au lieu de « 0 ». J’y arrivai, à grand’ peine, certes, et tout juste, mais j’y arrivai et échappai ainsi à la « bulle ». En gym, j’étais toujours dernier de la classe en tout : 100m, natation, corde raide, lancer du poids, cheval d’arçon, barres parallèles . . . Je n’ai jamais eu plus de « 2/20 » en gym tout le temps que j’ai passé au lycée. Heureusement, mes notes dans les matières « académiques » étaient bonnes, voire même très bonnes, ce qui m’a valu de passer mon bac avec mention « bien » (chose très rare en 1966). Cela m’a permis d’entrer à Sciences-Po Paris sans examen d’entrée. (Cela n’est plus possible maintenant.)

Dans ces conditions, je pense que le « parcours du combattant » (du contenu duquel je n’ai qu’une toute petite idée) m’aurait littéralement tué, à moins que ce ne fussent le sous-off’ ou mes « camarades » de chambrée. Heureusement que je n’ai pas eu l’occasion de tester cette théorie.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2019 3:44 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 04 Oct 2018 23:34
Message(s) : 56
Localisation : Washington, D.C., États-Unis
Oliviert a écrit :
L'aptitude est jugée par une série de tests lors des "3 jours". Cela permet déjà de faire une grosse sélection.

Ensuite, l'armée se doit d'accepter tous les conscrits qui ont été déclarés aptes. De nombreux postes ne réclament pas de condition physique d'un niveau élevé.

Les deux premiers mois du service militaire étaient appelés communément "les classes" (ou plus officiellement F.I., si je me souviens bien, dont le F voulait dire Formation). A l'issue de cette formation, les appelés sont orientés vers les différents postes disponibles dans le régiment.

Par exemple, dans mon cas personnel, on a jugé que j'étais trop faible pour faire partie d'une unité de combat, et on m'a orienté vers un escadron de circulation, qui regroupait tous les bras cassés, dont certains bien pires que moi, comme je m'en suis aperçu par la suite. Ce n'était pas glorieux. J'ai même laissé tombé une larme quand j'ai appris cette affectation. Mais, par la suite, je me suis consolé en parvenant à être l'un des meilleurs de cette unité. J'ai fait mienne la citation de Jules César, rapportée par Plutarque : Malo hic esse primus quam Romae secundus (Je préfère être premier ici que second à Rome).


Merci beaucoup, Oliviert, de votre témoignage, que j’ai trouvé très intéressant. J’ai bien ri de votre citation, qu’en ex-latiniste j’ai apprécié à sa juste valeur ! Et vous avez tout à fait raison. Comme on dit ici, “it’s better to be a big fish in a small pond than a small fish in a big pond” (« mieux vaut être un gros poisson dans une petite mare qu’un petit poisson dans une grande mare »).

Quand vous dites que vous étiez un des meilleurs de votre unité, voulez-vous dire que vous étiez notés, comme au lycée ? Si oui, dans quel but ?

Dans mon cas les « Trois Jours » (au Fort de Vincennes) ont duré exactement une heure, avant qu’un charmant lieutenant à particule ne me renvoie dans mes foyers. Je quittai Vincennes à la barbe de tous les autres garçons, complètement ébahis. Malheureusement, trois mois plus tard je reçus une seconde convocation, cette fois-ci pour un conseil de révision à la caserne de Reuilly (Paris XIIe), m’avisant que le lieutenant de Vincennes m’avait renvoyé « par erreur ». J’en fus révulsé. J’espère que le lieutenant de Vincennes n’a pas eu à pâtir de son erreur, si tant est qu’il y en eût une. C’est finalement le conseil de révision de la caserne de Reuilly qui m’a réformé, après une entrevue particulièrement désagréable et humiliante. Mais une fois le mot « réformé » prononcé, je sortis de là tout guilleret. J’étais encore tout guilleret quand je rappliquai à Sciences-Po deux heures plus tard, tout les copains l’ont remarqué et quand je leur appris le pourquoi, ils ont bien ri. A cette époque-là tout le monde rêvait d’être réformé (sauf ceux qui ambitionnaient d’entrer à l’ENA car cela pouvait faire tache dans leur future carrière politique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2019 4:12 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7437
Parigino a écrit :
Dans ces conditions, je pense que le « parcours du combattant » (du contenu duquel je n’ai qu’une toute petite idée) m’aurait littéralement tué, à moins que ce ne fussent le sous-off’ ou mes « camarades » de chambrée. Heureusement que je n’ai pas eu l’occasion de tester cette théorie.

L'armée vous aurait trouvé, comme pour Oliviert, une tâche ne demandant aucune aptitude physique. Avec toute la paperasse dont se plaignaient les officiers, il y avait moyen de caser un bachelier.

Vous me faites penser au mot de Churchill :"Mon secret, c'est le sport. Jamais de sport !"

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2019 6:44 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 04 Oct 2018 23:34
Message(s) : 56
Localisation : Washington, D.C., États-Unis
Pierma a écrit :
Parigino a écrit :
Dans ces conditions, je pense que le « parcours du combattant » (du contenu duquel je n’ai qu’une toute petite idée) m’aurait littéralement tué, à moins que ce ne fussent le sous-off’ ou mes « camarades » de chambrée. Heureusement que je n’ai pas eu l’occasion de tester cette théorie.

L'armée vous aurait trouvé, comme pour Oliviert, une tâche ne demandant aucune aptitude physique. Avec toute la paperasse dont se plaignaient les officiers, il y avait moyen de caser un bachelier.

Vous me faites penser au mot de Churchill :"Mon secret, c'est le sport. Jamais de sport !"


Merci, Pierma, j’adore ce mot de Churchill ! En fait, je le connaissais dans sa version anglaise. A la question, “What is the secret of longevity ?,” il aurait répondu : “Sport. I never, ever got involved in sport.” lol lol lol

Pourtant, malgré mon bac mention «bien » et le fait que j’étais à mi-parcours de ma scolarité à Sciences-Po Paris, l’Armée ne m’a pas pris. Sans doute pour le bénéfice mutuel de l’un comme de l’autre. lol lol lol


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2019 7:06 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 04 Oct 2018 23:34
Message(s) : 56
Localisation : Washington, D.C., États-Unis
Oliviert a écrit :
Par exemple, dans mon cas personnel, on a jugé que j'étais trop faible pour faire partie d'une unité de combat, et on m'a orienté vers un escadron de circulation.


Au fait, c’est quoi, un « escadron de circulation » ? Si cela a quelque chose à voir avec des véhicules automoteurs, à 4 roues comme à 2, je doute fort qu’on m’aurait pris. Je ne me suis présenté au permis de conduire (4 roues) qu’à 44 ans, mes amis ayant fini par se lasser de me véhiculer partout ou de me raccompagner chez moi après une soirée. Quant au permis 2 roues, je ne l’ai jamais présenté. Lorsque je fus nommé à São Paulo. où j’ai passé 4 ans, l’on m’a vivement enjoint de passer le permis de conduire, car les transports en commun y étaient lents, bondés, peu fiables et surtout dangereux. Je découvris vite, cependant, que conduire là-bas comportait d’autres terreurs, comme par exemple le fait que les Brésiliens conduisaient comme des évadés d’un asile d’aliénés et qu’il y avait toujours le risque d’être victime d’un carjacking. Toutefois, le fait d’avoir une plaque CD sur sa bagnole vous accordait un élément de protection non-négligeable.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2019 10:02 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2886
L'escadron de circulation doit jalonner les itinéraires et les sécuriser,réguler la vitesse des rames de véhicules dans la mesure du possible,par jeep,il y avait en principe à la mob une mitrailleuse de calibre 0.30 (30/100èmes d'inch) montée sur pylône central prévue pour les mauvaises rencontres,il me semble qu'en changeant le pivot on pouvait même y placer une calibre 0.50:la 12;7 des "familles".....j'étais un "tringlot"....en principe mais en plus du boulot d'Etat Major,à la fonction qui était la mienne,la nuit nous avions la sécurité de la zone de cantonnement et ses approches à assurer:gardes,patrouilles sur des points parfois "en pleine nature".....Le paysage était magnifique surtout à l'aurore ,les chacals rodaient,il fallait s'y habituer...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 116 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB