A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Nov 2017 20:25

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 06 Nov 2008 11:39 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 03 Mars 2008 20:02
Message(s) : 212
Phocas a écrit :
Julien_b a écrit :
Peut-être que le cœur du problème, pour l'historien, est plutôt que l'injure est une manière contemporaine d'écrire l'histoire (surtout : du temps présent i.e. d'une histoire pas encore "achevée") ? Et que les historiens ou historiens par procuration ne s'en sortent pas toujours mieux en dépit de leurs prétentions ? Qu'écrire ou dire l'histoire est une autre manière de continuer la lutte ?

L'injure n'a rien à voir avec l'Histoire. On en vient à l'injure quand on est à bout d'arguments, et à en regarder certains, cela fait bien longtemps qu'ils n'ont pas eu un argument historique. Certains se servent de l'Histoire pour "poursuivre la lutte" si je vous reprends, l'Histoire n'est alors plus une finalité mais un outil pour parvenir à ses fins.
Dans tous les cas, nous sommes bien loin de Jean-François Revel.


C'était un simple constat. Pas une affirmation définitive : évidemment que l'accomplissement scrupuleux et honnête d'un métier doit permettre de s'entendre au maximum et de discipliner et sublimer nos passions. Mais l'historien sait (doit savoir) que l'écriture de l'histoire (celle de l'éditorialiste de droite, du polémiste, de l'historien même, etc.) n'est pas une entreprise neutre. L'histoire d'hier peut être le lieu de projeter un passé idéal ou une grande théorie, l'histoire d'aujourd'hui de justifier ses préférences, de combattre pour ses idées et contre ses opposants. On choisit de dire ou de taire telle anecdote, telle dimension d'un fait historique, sans toujours le justifier.
Donc je le dis sans problème : l'injure, surtout l'injure polie (avec des -ismes à tout bout de champ, autant de qualifications qui sont souvent des disqualifications), est une manière prégnante d'écrire l'histoire du temps que l'on vit et que l'on quitte. Il suffit de lire un peu sur l'histoire de la construction européenne, du communisme, etc. pour le voir - et cette discussion avec ses "historiens" médiocres du communisme n'est qu'une illustration de bas niveau. Mais la confrontation historiographique peut aider à sortir progressivement de cette situation...

_________________
"Pénétrer de présent la tradition elle-même: premier moyen de lui résister." (Lucien Febvre)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 06 Nov 2008 12:28 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4491
Localisation : Allemagne
@ Julien b. :
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement
Et les mots pour le dire arrivent aisément "

Je n'ai rien compris à votre intervention :rool:

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 06 Nov 2008 13:08 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 03 Mars 2008 20:02
Message(s) : 212
Faget a écrit :
@ Julien b. :
Je n'ai rien compris à votre intervention :rool:


Ah, tiens moi qui croyais écrire en français...

Passage insultant un autre utilisateur modéré. Attention Julien b. à conserver votre calme.
Duc de Raguse.


Il est vrai que j'évoque (un peu) des problèmes épistémologiques "compliqués" et que je sors un peu de l'histoire "claire" où il y a des gentils et des méchants, et où après la bataille, les fleurs poussent partout (et les oiseaux chantent évidemment).
Je peux comprendre que vous n'ayez pas compris un point, une phrase, une idée, et je me ferai un plaisir de vous éclairer. Mais une idée me vient : ce "rien", bien général, n'est peut-être qu'une manière de disqualifier mon intervention ? Ou une simple paresse ?

J'allais reprendre chacun de mes propos, mais finalement je me dis qu'il serait inutile et fastidieux de vous expliquer "tout" cela, parce que si vous n'avez "rien" compris, alors il faudra peut-être que j'en repasse même par la signification élémentaire des mots que j'ai utilisés...

Je m'excuse, par avance, du ton de ce message, préférant les discussions cordiales et informées. (Mais je ne peux m'empêcher d'y revenir encore : N'avez-vous vraiment jamais eu l'idée que le fait de parler du passé, et plus encore de l'écrire, puisse être motivé ou informé par des passions mal maîtrisées - par exemple, un anticommunisme, un anticléricalisme, un anticapitalisme farouches ?)

_________________
"Pénétrer de présent la tradition elle-même: premier moyen de lui résister." (Lucien Febvre)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 07 Nov 2008 8:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Nov 2007 15:35
Message(s) : 16
Les interventions de julien b et Co sont décidément hors sujet : rien à voir avec Revel.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 07 Nov 2008 9:48 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7191
Localisation : Provinces illyriennes
Peut-être, alors, pourrions-nous enfin y revenir ? :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 07 Nov 2008 13:49 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Nov 2007 15:35
Message(s) : 16
Message n'apportant rien au débat et visant à poursuivre une polémique modéré


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 07 Nov 2008 14:50 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Comme beaucoup de penseurs de son siècle, il a brulé les icônes qu'il avait adorées, et réciproquement (Staline ou l'Amérique). Comme aussi des saltimbanques (Montand et Signoret) et même des quidams (voir au café du coin). Il a laissé une veuve et un fils tous les deux très drôles lol
Pourquoi fallait-il absolument avoir une opinion sur Staline ET sur l'Amérique ? Eux seul le savaient.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 07 Nov 2008 17:42 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Dédé a écrit :
Il a laissé une veuve [...] très drôle lol


Cet avis n'appartient qu'à vous! :(( lol Moi je préférais le talent de la belle-mère dudit Revel...

Pour le reste, je ne vois pas quoi ajouter à toute cette polémique. Comme beaucoup d'intellectuels de sa génération, Revel a laissé des pistes de réflexion précieuses et a aussi dit et écrit pas mal de bêtises grosses comme lui...

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 08 Nov 2008 11:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Nov 2007 15:35
Message(s) : 16
Quelles bêtises a-t-il écrites, SVP ?

Propos tendant à nouveau à rallumer une polémique supprimés !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 12 Nov 2013 18:18 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Ce n'est certainement pas pour rallumer la polémique, au contraire. Car un recul de cinq petites années la rend bien dérisoire, cette polémique : qui se souvient de ces polémiques de la fin du XXe siècle ? (je parle ne général, pas seulement sur PH).

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 12 Nov 2013 20:05 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1782
J'ai lu une bio écrite par Pierre Boncenne, qui l'avait rencontré.
à (re)découvrir !

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 15 Déc 2014 16:25 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 22 Sep 2012 5:04
Message(s) : 92
Thucydide a écrit :
Quelles bêtises a-t-il écrites, SVP ?


Par exemple, il était pour la guerre en Irak et il était derrière Bush. Et ses positions sur Cuba dans les dernières années de sa vie (pas avant).
Mais d'écrire qu'il "a aussi dit et écrit pas mal de bêtises grosses comme lui...", c'est de l'ad hominem et qui ne signifie rien ! C'est gratuit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 15 Déc 2014 16:28 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 22 Sep 2012 5:04
Message(s) : 92
Dédé a écrit :
Comme beaucoup de penseurs de son siècle, il a brulé les icônes qu'il avait adorées


Par exemple ? :rool:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Une pensée pour J.F Revel
Message Publié : 15 Déc 2014 16:49 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15476
Localisation : Alsace, Colmar
Laziz a écrit :
Thucydide a écrit :
Quelles bêtises a-t-il écrites, SVP ?


Par exemple, il était pour la guerre en Irak et il était derrière Bush. Et ses positions sur Cuba dans les dernières années de sa vie (pas avant).
Mais d'écrire qu'il "a aussi dit et écrit pas mal de bêtises grosses comme lui...", c'est de l'ad hominem et qui ne signifie rien ! C'est gratuit.


Vous répondez à un message de 2008 qui avait vu l'intervention de la modération pour éviter de rallumer une polémique stérile qui avait entrainé notre intervention. Comment doit le prendre la modération de ce forum ? Avez-vous la volonté de piétiner ses interventions ? Continuez comme cela et nous respecterons notre charte.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB