A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Nov 2017 18:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Anarchisme de droite
Message Publié : 09 Mars 2013 18:38 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4496
Localisation : Allemagne
De temps à autre on lit ou on entend que quelqu'un se proclame "anarchiste de droite". Je me suis toujours demandé si c'était une boutade pour provoquer ou faire chic, ou bien s'il y a derrière un corpus idéologique :?: %1

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 09 Mars 2013 19:18 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Déc 2009 18:21
Message(s) : 1665
Faget, je ne pourrais répondre à votre question car j'ignore la réponse (magnifique redondance).

Je ne peux que vous indiquer les références d'un "Que Sais-Je" de 1991 sur la question : Les Anarchistes de droite par François Richard.

Sur ce blog, vous trouverez un article sur la question et surtout une entrevue de l'auteur :
http://vouloir.hautetfort.com/archive/2 ... arkhe.html

Et enfin vous pouvez feuilleter quelques pages sur le site du Cairn : http://www.cairn.info/les-anarchistes-d ... 435600.htm

_________________
"Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de coeur." Pierre du Terrail

"Qui est le numéro 1 ?
Vous, Numéro 6. " Le Prisonnier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 09 Mars 2013 19:55 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
C'est bien vague, un rassemblement d'écrivains et de personnalités insatisfaites, qui n'aiment pas leur temps et se veulent ni de droite ni de gauche en dénonçant tout, sans jamais indiquer une direction ou orienter une action. Décevant à cet égard de n'avoir comme programme que de tout critiquer au risque de détruire des acquis malgré tout précieux.
Il n'y a pas de traduction politique de ce courant fourre tout d' inclassables qui frôlent parfois l'extrême droite par leur obsession du refus de la démocratie.
Mais les auteurs de ce courant ont souvent du charme, je pense notamment à Marcel Aymé dont je suis un inconditionnel.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 09 Mars 2013 19:58 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4496
Localisation : Allemagne
Merci pour les liens. Surtout le premier où il y a beaucoup de choses intéressantes et parfois désopilantes, ce qui n'est pas à dédaigner par les temps qui courent. lol
Alain G., ce que vous dites, c'est un peu l'impression que j'ai ressenti : ça part un peu dans tous les sens :!: Mais c'est tonique et truculent lol

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 09 Mars 2013 20:22 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3646
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Ca me laisse toujours rêveur ce terme anarchiste de droite. Pourquoi ? parce que l'anarchisme c'est certes un comportement libertaire, mais c'est avant tout une recherche de justice sociale . Elle a eu de grands penseurs ou militants babeuf Fourié, Proudhon, Bakounine etc... Tous ces grands anarchistes avaient des objectifs de justice sociale avec des moyens différents. Enlevez cette composante sociale et nous n'obtenez que de l'égoïsme déguisé en option politique

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 09 Mars 2013 20:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Céline fait souvent figure de précurseur de ces "anars" de droite.
Il y a chez eux une contestation de l'ordre bourgeois, de l'argent et de ce qu'on nommerait aujourd'hui le "politiquement correct". A la différence de leurs "homologues" de gauche, ils ne souhaitent pas déconstruire totalement la société et se rangent derrière une forme de "noblesse" idéologique qu'anime certains hommes (leaders charismatiques ?), bien délicate à définir et très subjective finalement.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 09 Mars 2013 20:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3646
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Duc de Raguse a écrit :

Il y a chez eux une contestation de l'ordre bourgeois, de l'argent et de ce qu'on nommerait aujourd'hui le "politiquement correct". A la différence de leurs "homologues" de gauche, ils ne souhaitent pas déconstruire totalement la société et se rangent derrière une forme de "noblesse" idéologique qu'anime certains hommes (leaders charismatiques ?), bien délicate à définir et très subjective finalement.


Alors ce n'est pas de l'anarchisme. Donnez lui le terme que vous voulez, ce n'est pas de l'anarchisme. L'anarchiste lui souhaite justement déconstruire la société

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 09 Mars 2013 22:17 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
J'ai écrit pas "totalement"...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 10 Mars 2013 1:37 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Mars 2013 1:47
Message(s) : 21
Sans me rappeler de l'ouvrage, je me souviens avoir lu une référence à ce qui était qualifié par l'auteur d'anarchisme aristocratique. Nietzsche en était évoqué comme un représentant et il s'agissait de considérer que les plus aptes ont une légitimité naturelle qui ne devrait pas être entravée par un ordre imposé par une majorité de "plus faibles".

Peut-on relever un rapport avec ce que vous qualifiez d'anarchisme de droite ?

_________________
Athos, Porthos, au revoir. Aramis, à jamais, adieu !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 10 Mars 2013 2:21 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2216
Citer :
Alors ce n'est pas de l'anarchisme. Donnez lui le terme que vous voulez, ce n'est pas de l'anarchisme. L'anarchiste lui souhaite justement déconstruire la société
Disons qu'ils ne partagent pas votre définition. Pour pas mal de ces anars de droite il s'agit justement aussi de saper les fondements de la société. Pas de la même façon.

De plus un Proudhon a une belle descendance à droite chez les fédéralistes de droite ou bien dans le personnalisme chrétien. Donc il il y a des filiations de vue entre un anarchisme "classique" ou de stricte observance et la droite.

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 10 Mars 2013 7:54 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Les réponses à la question de Faget "Anarchisme de droite" discutent du mot "anarchisme", pas de l'expression "de droite" (si ce n'est par déduction en associant gauche et recherche de justice sociale). Les notions "gauche" et "droite" semblent donc acquises. Dont acte.
Je continue donc sur l'anarchisme (au risque de répéter d'autres contributions anciennes).
Pour dire que le situer dans l'éventail gauche-droite est de toutes façons vain. L'anarchisme se situe, selon moi, dans une autre dimension que la dimension politique habituelle. Car une de ses sources est dans le rejet de l'idée même de politique, souvent paradoxalement parce que la politique n'est jamais ce qu'on devrait en attendre. Il ne s'agit pas de "provoquer ou faire chic" (expression bien méprisante), mais de traduire ce rejet de la politique, dans un éventail allant du nihilisme à la violence extrême, en passant par le je-m'en-foutisme. Ce qui n'empêche pas l'individu qui est dans cet état d'esprit d'être un citoyen, par ailleurs, et de militer dans des associations à but social ("de gauche" ?) ou, disons, conservateur ("de droite" ?) avec tous les guillemets et points d'interrogation que vous voulez.
J'ai sous les lunettes les livres (poussiéreux ) : Histoire de l'anarchie (Max Nettlau), et Bernard Lazare (Jean-Denis Bredin). Tiens, Bernard Lazare, anarchiste (c'est lui qui le dit) et néanmoins premier intellectuel à prendre la défense de Dreyfus, au sujet duquel Péguy écrit "athée ruisselant de la parole de Dieu".

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 10 Mars 2013 9:09 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
je me souviens avoir lu une référence à ce qui était qualifié par l'auteur d'anarchisme aristocratique. Nietzsche en était évoqué comme un représentant et il s'agissait de considérer que les plus aptes ont une légitimité naturelle qui ne devrait pas être entravée par un ordre imposé par une majorité de "plus faibles".

Cette "légitimité" est relativement subjective et l'aptitude en question me semble reposer sur une forme de noblesse intellectuelle, d'âme. En tout cas, certainement pas matérielle.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 10 Mars 2013 10:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3646
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Dédé a écrit :
Pour dire que le situer dans l'éventail gauche-droite est de toutes façons vain.


C'est vrai ! comme en France, on est souvent binaire dans les jugements, on place l'anarchisme à gauche. Je n'en suis pas convaincu :wink: Mis à part la dimension sociale, il n'y a rien de commun entre l'anarchisme et le marxisme voire le socialisme modéré ! C'est autre chose


Dédé a écrit :
L'anarchisme se situe, selon moi, dans une autre dimension que la dimension politique habituelle. Car une de ses sources est dans le rejet de l'idée même de politique, souvent paradoxalement parce que la politique n'est jamais ce qu'on devrait en attendre.


Ce n'est pas la politique qu'ils rejettent, au contraire, c'est l'état. Pour eux l'état est forcément mauvais, car oppresseur avec sa police et son armée. En outre, il était au service des puissants et son gouvernement ne représentait pas vraiment le peuple. Ils avaient un projet politique avec eux, projet qui a varié dans le temps (pas sûr que le projet de Proudhon soit le même que celui d'un Bakounine) et souvent ce projet rejetait l'état pour se concentrer sur la coopération économique mais aussi politique. Une forme d'autogestion.


Dédé a écrit :
Il ne s'agit pas de "provoquer ou faire chic" (expression bien méprisante), mais de traduire ce rejet de la politique, dans un éventail allant du nihilisme à la violence extrême, en passant par le je-m'en-foutisme. Ce qui n'empêche pas l'individu qui est dans cet état d'esprit d'être un citoyen, par ailleurs, et de militer dans des associations à but social ("de gauche" ?) ou, disons, conservateur ("de droite" ?) avec tous les guillemets et points d'interrogation que vous voulez.


L'anarchisme, qui prônait la suppression de l'état, a été parmi les principaux mouvements réprimés dans l'histoire. Babeuf, âme de la conjuration des Egaux a fini sur la guillotine et si Un Proudhon ou un Fourié sont morts de mort naturelle, la répression des autorités a fait que le mouvement a mis la violence comme moyen de Lutte. C'est souvent le cas chez les anarchistes russes ou espagnols voire italiens En France on a eu un courant, très minoritaire, qui a prôné "La propagande par le fait" ce fut le cas d'un Ravachor,Émile Henry et d'un Auguste Vaillant, tous trois condamnés à mort et guillotinés Or à cette même époque vivait un Octave Mirbeau, qui se disait anarchiste !

Et oui, hors les anarchistes révolutionnaires, il existe des anarchistes "mondains" lol Oh! ce sont souvent des personnages très respectables, un Michel Zévaco, un François Béranger, un Léo Ferré voire un Georges Brassens se disaient anarchistes, mais leurs convictions relevaient elles de la pensée anarchistes ? Pour certains j'en doute ! Cela oscillait plutôt entre le jem'enfoutisme et une vision" intellectuelle de l'anarchisme ! rien à voir avec une Louise Michel ou une Rirette MaitreJean !

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 10 Mars 2013 11:45 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
De nombreux noms cités comme relevant de l'anarchisme sont plutot classés d'extrême droite comme Céline, apôtre de la collaboration avec les nazis et antisémite viscéral ou d'extrême gauche comme Baboeuf, le chef des "partageux" qui a un projet social et est revendiqué comme le premier communiste.
Le terme d'anarchiste est un attrape tout, utilisé de manière commode pour prétendre incarner ce grand mouvement contestataire de l'ordre établi qui parcours le 20è siècle et dont de nombreux membres seront attirés par l'extrême droite ou l'extrême gauche lors des crises politiques.
Pour un artiste l'expression est pratique, elle permet de se dire contre la société, donc à la mode, jeune, et éviter de se faire classer politiquement. Idéal pour prendre la pose devant les médias et vendre des disques.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Anarchisme de droite
Message Publié : 10 Mars 2013 12:56 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3646
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Alain.g a écrit :
De nombreux noms cités comme relevant de l'anarchisme sont plutot classés d'extrême droite comme Céline, apôtre de la collaboration avec les nazis et antisémite viscéral ou d'extrême gauche comme Baboeuf, le chef des "partageux" qui a un projet social et est revendiqué comme le premier communiste..


Je plussoie. maintenant babeuf était il anarchiste et qu'est ce que l' "extrême gauche " à cette époque ? il avait une vision d'égalité politique et sociale (collectivisation des terres...)

Citer :
Le terme d'anarchiste est un attrape tout, utilisé de manière commode pour prétendre incarner ce grand mouvement contestataire de l'ordre établi qui parcours le 20è siècle et dont de nombreux membres seront attirés par l'extrême droite ou l'extrême gauche lors des crises politiques.


Comme dans le marxisme ou la SFIO. les deux principaux noms qui me viennent à l'esprit étant Doriot et Déat :wink: Doriot qui a été à deux doigts de devenir secrétaire général du PCF

Un autre nom qui me vient à l'esprit c'est Montéhus qui a la réputation d'avoir "retourné sa veste" durant la guerre de 14. On classe Montéhus comme anarchiste, mais l'était il vraiment ? il était ami de Lénine ...

Citer :
Pour un artiste l'expression est pratique, elle permet de se dire contre la société, donc à la mode, jeune, et éviter de se faire classer politiquement. Idéal pour prendre la pose devant les médias et vendre des disques.


C'est ce que j'appelle "L'anarchisme mondain" :mrgreen:

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB