A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Nov 2017 10:02

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Marginalité du trotskisme
Message Publié : 11 Oct 2014 9:03 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2255
Localisation : Versailles
La pensée et les partis trotskistes sont toujours restés marginaux. C'est étonnant car ils pouvaient s'appuyer sur la gloire romantique attachée au mouvement révolutionnaire de 1917, à la victoire de l'armée rouge en 1920 et enfin au sacrifice final de leur fondateur. De plus ils ne supportaient pas le poids des massacres à grande échelle commis par Staline, ni de toutes les dérives soviétiques (censure,propagande, culte de la personnalité, rationnement, ...). Comment expliquer ce paradoxe ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Marginalité du trotskisme
Message Publié : 11 Oct 2014 11:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6073
Je dirais par le prestige effarant acquis par le communisme de Moscou, les aspects négatifs et les crimes étant évidemment cachés.

Il y a aussi le poids de l'agit-prop soviétique, dont l'influence, même dans certains pays occidentaux (France, Italie...) était considérable.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Marginalité du trotskisme
Message Publié : 11 Oct 2014 12:54 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4497
Localisation : Allemagne
Les troskistes marginaux :?: :?: Mais ils sont partout grâce à leur tactique de l'entrisme :!: :!:

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Marginalité du trotskisme
Message Publié : 30 Nov 2014 0:52 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1686
Concernant un pays comme la France, le PC a été fort populaire parce que, justement, il tenait un discours "populaire" (voire populiste) qui touchait la classe ouvrière : en gros, la lutte contre le patronat, le capitalisme, la défense du pouvoir d'achat, des retraites, etc. Pour résumer, des acquis sociaux à défendre, à préserver et des droits à acquérir.
Ca, pour simplifier, c'est un message qui touche les gens dans leur réalité. En effet, quand on effectue un travail difficile (usine, travail à la chaîne, etc.), quand on ne gagne pas beaucoup, on se concentre sur les besoins du quotidien.
L'Internationalisme prolétaire, la révolution mondiale etc. c'est plus une révolte d'étudiants, d'intellectuels... Et quand on a trimé toute la journée, je ne pense pas qu'on ait le temps à ça.

Je simplifie, mais, pour prendre des exemples, Georges Marchais, c'était un discours pour les "prolos", et Alain Krivine, un discours pour les "intellos".

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Marginalité du trotskisme
Message Publié : 30 Nov 2014 10:20 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6073
C'est beaucoup trop simpliste.

Le PCF a incarné le rêve communiste dont beaucoup ont cru longtemps qu'il existait en Russie. "Tout le pouvoir aux Soviets" c'est aussi une illustration de la possibilité pour les ouvriers d'avoir collectivement leur mot à dire dans l'organisation de l'usine. Etre propriétaires collectivement, par l'intermédiaire de l'état, à la place du patron, ce n'est pas un rêve anodin !

Ce que je veux dire c'est que les ouvriers ont aussi des aspirations à être reconnus. L'idéologie communiste ne leur promettait pas que la simple amélioration de leur gamelle !

Les "lendemains qui chantent" c'était le rêve d'une autre société, et on peut comprendre que beaucoup aient longtemps refusé de croire les critiques de l'Union Soviétique. Pour eux, c'était la propagande anti-communiste de gens qui ne voulaient pas abandonner leur pouvoir.

Les trotskistes, au contraire, on compris très tôt que le régime de l'URSS n'était pas ce qu'il prétendait (l'assassinat de Trotsky n'aurait pas manqué, de toutes façons, de leur ouvrir les yeux...) mais n'ont pas pour autant renoncé au rêve communiste, et le croient possible, encore aujourd'hui.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB