A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Sep 2017 15:47

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 31 Oct 2014 21:38 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 18:30
Message(s) : 12
Je pense que la facilité actuelle avec le confort technologique ne soient pas en la faveur du développement intellectuel (et non culturel qui n'a rien à voir) l'enseignement se dégrade, beaucoup moins d'enseignant passioné qui donne l'éveil nécéssaire à l'enfant pour un développement intellectuel et culturel, programme de plus en plus allégé etc...après il y a la génération actuelle et à laquelle j'appartiens qui n'est certes pas brillante, mais je ne pense pas que c'est un fait qui n'appartient au monde moderne, avant aussi je pense que certains générations avaient ces cas. Peut être que la médiatisation trop grande sur les problèmes de la jeunesses font que l'on croit qu'elle n'est tout juste bonne à être jetés


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Oct 2014 21:56 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 11 Oct 2014 18:17
Message(s) : 85
Pour ma part,je pense qu'on va vers un système "curieux" ...

a) ceux qui savent de moins en moins parce qu'effectivement,c'est le naufrage de l'enseignement "non universitaire".
b) ceux qui savent de plus en plus mais comprennent de moins en moins ,c'est l'enseignement universitaire .
c) et une élite qui saura juste ce qu'elle doit savoir et saura extrapoler et devenir autodidacte pour tout le reste ...

Globalement je pense que le niveau intellectuel s'effondre.
Globalement je pense aussi que le fossé entre la moyenne et le sommet se creuse de plus en plus ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Oct 2014 22:03 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 18:30
Message(s) : 12
Oui et "l'intellectualisme" et la connaissance ne sont presque pour ainsi pas très bien vu par l'ensemble de la population qui lit de moins en moins, et les films d'aujourd'hui sont de moins en moins à textes très construits et ayant un niveau de langue assez élevés (qui diffère totalement des Audiards, Verneuil etc...) donc le contexte cultuel fait beaucoup. Aujourd'hui les films historiques se font rares ou alors on met en avant les cotés "spectaculaires" à savoir érotisme et violence (on peut voir les séries canal + showtimes, avec les Tudors ou Borgia...) que la rigueur historique etc...
Le pire c'est pour ceux qui ne veulent pas s'instruire mais cela influe grandement sur la perception de notre pays (je pense que cela touche l'humanité) par les autres. Triste époque...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Oct 2014 22:17 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2012 20:56
Message(s) : 611
Localisation : Suisse
Guide Stone a écrit :
Pour ma part,je pense qu'on va vers un système "curieux" ...

a) ceux qui savent de moins en moins parce qu'effectivement,c'est le naufrage de l'enseignement "non universitaire".
b) ceux qui savent de plus en plus mais comprennent de moins en moins ,c'est l'enseignement universitaire .
c) et une élite qui saura juste ce qu'elle doit savoir et saura extrapoler et devenir autodidacte pour tout le reste ...

Globalement je pense que le niveau intellectuel s'effondre.
Globalement je pense aussi que le fossé entre la moyenne et le sommet se creuse de plus en plus ...


Et c'est valable pour l'humanité entière? :rool:

_________________
Comme disaient les Kennedy, "faut pas se laisser abattre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 8:09 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15365
Localisation : Alsace, Colmar
Charles Tarocci a écrit :
Je pense que la facilité actuelle avec le confort technologique ne soient pas en la faveur du développement intellectuel (et non culturel qui n'a rien à voir) l'enseignement se dégrade, beaucoup moins d'enseignant passioné qui donne l'éveil nécéssaire à l'enfant pour un développement intellectuel et culturel, programme de plus en plus allégé etc...après il y a la génération actuelle et à laquelle j'appartiens qui n'est certes pas brillante, mais je ne pense pas que c'est un fait qui n'appartient au monde moderne, avant aussi je pense que certains générations avaient ces cas. Peut être que la médiatisation trop grande sur les problèmes de la jeunesses font que l'on croit qu'elle n'est tout juste bonne à être jetés


Je connais un texte babylonien vieux de 5000 ans qui dit exactement la même chose que vous. Bref, rien de nouveaux sous le soleil.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 8:12 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15365
Localisation : Alsace, Colmar
Adulith a écrit :
Narduccio a écrit :
Jerôme a écrit :
Secundo, les sciences se sont tellement approfondies et segmentées qu'on ne trouve plus guère de savants ou d'intellectuels capables produire une synthèse comme Descartes, Newton, Hegel ou Einstein ont été capables de le faire. Ce n'est pas un manque d'intelligence mais l'effet d'un élargissement extraordinaire du champ des savoirs.


En histoire des sciences, on considère que les derniers érudits qui auraient pu dire qu'ils comprenaient toute la connaissance scientifique de l'époque vécurent à la Renaissance. Depuis, la somme des connaissances est trop grande pour être perçue et comprise par un seul cerveau humain.



Et encore, ils avaient des connaissances étendues sur leur monde, mais ignoraient sûrement tout ou presque des autres systèmes de pensée (je ne sais pas si Rabelais avait des connaissances approfondies en philosophie chinoise). Et surtout, à quel point est-ce qu'ils avaient tout ça à l'esprit et à quel point ils savaient où chercher? En parlant de somme des connaissances, il me semble être aussi important de savoir où et comment chercher les connaissances existantes mais qu'on ignore que de tout retenir.


Disons que les derniers érudits à "tout" connaitre dans le système de pensée de leurs sociétés vécurent à la Renaissance. On pourrait parler, à ces limites près, de derniers érudits universels. Et ils représentaient l'extrême pointe de l'iceberg.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 9:59 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1519
Localisation : Lyon-Vénissieux
Je rappelle l'existence de l'"effet Flynn" l'augmentation du QI des jeunes générations
Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Flynn

Citer :
On appelle effet Flynn (du nom du chercheur James R. Flynn qui en fit l'observation, terme inventé par Richard Herrnstein (en) et Charles Murray (en), auteurs de The Bell Curve) l'accroissement lent - et que l'on a quelque temps cru inexorable - du rendement moyen à des tests de type QI observé depuis 100 ans dans les pays industrialisés

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 11:35 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 25 Juin 2012 15:20
Message(s) : 426
Guide Stone a écrit :
Pour faire du feu,il suffit d'un homme seul,de 2 silex et d'une touffe de mousse sèche.

le premier jour
1 homme + 2 silex + de l’herbe sèche …. Et 2 mains = vous inventez le feu

le second jour
(1 homme + 2 silex + de l’herbe sèche …. Et 2 mains = vous inventez le feu ) + ( vous vous tapez sur les doigts ) = vous maudissez le ciel … vous avez inventez la religion !

le troisième jour
((1 homme + 2 silex + de l’herbe sèche …. Et 2 mains = vous inventez le feu ) + ( vous vous tapez sur les doigts ) = vous maudissez le ciel … vous avez inventez la religion ! )) + ( vous foutez le feu à la cambuse ! ) = … alors là c’est la cascade : vous inventez le corps des sapeurs pompiers (votre moitié qui intervient) + la famille ( vos enfants qu ricanent de voir le patriarche se faire engueuler) + la belle famille (ma mère me l’avait bien dit … et…vous savez mon gendre…) + le voisin + qui a rameuté les poulets … + … BMFTV qui s’installe dans le salon de votre caverne + … Mireille Dumas qui vous ausculte et Platon qui veut vous embaucher dans un spectacle d’ombres chinoises ….
Enfin bref : vous avez inventé la CIVILISATION !!!

Peut-être que le savoir sert à produire de la complexité et l’intelligence sert à la maîtriser ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 11:43 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
Si l'on veut répondre à la question "Sommes nous moins intelligents qu'avant ?", il faut commencer par répondre à la question : C'est quoi l'intelligence ?

On sait déjà que l'intelligence n'est pas liée à la taille du cerveau, sinon les baleines serait plus intelligentes que les humains (à moins que les humains soient des cafards dans un mode de baleines) et la taille du cerveau d'Einstein s'avère être inférieur à la moyenne.

Les tests de QI sont également très controversés et ne mesurent que certains aspects de l'intelligence d'une personne.

Peut-être que la meilleure définition serait que l'intelligence serait la capacité à manipuler des connaissances ? Pour simplifier le propos on évitera la question de la création des connaissances.
Dans le cas où l'intelligence est la capacité à manipuler des connaissances, il faut effectivement reconnaître que des connaissances anciennes sont plus ou moins perdues : la plupart d'entres nous sommes incapables de survivre dans la nature ou d'allumer un feu sans allumette, ni briquet. Mais un certain nombre de contributeurs à ce fil font remarquer très justement l'explosion de la quantité de connaissances.
Cédric Villani se défendait, il y a une quinzaine de jour dans une émission de France Culture, d'être un "savant". Il faisait très justement remarquer qu'il n'existait plus de "savant" dans le monde des mathématiques puisque plus personne n'était capable, de nos jours, d'embrasser l'ensemble des connaissances du domaine.
Cette augmentation des connaissances est mécanique, par l'augmentation de la population, mais également technologique : l'ordinateur et Internet nous apporte des accès à d'énormes quantité de données et une mémoire infinie.
L'Histoire et en particulier l'historiographie nous enseigne qu'il est indispensable de réviser régulièrement les connaissances acquises. Ceci produit de nouvelles connaissances sans effacer les connaissances acceptées à une période donnée.
La conséquence de cette explosion des connaissances n'est pas seulement la disparition des savants mais surtout la nécessité d'utiliser des généralisations et approximations.

Si ces généralisations et approximations ont toujours existé, en particulier pour leur qualité pédagogique, la nouveauté est que de nos jours elles deviennent faciles à produire et faciles à contester. Cette question de "Sommes nous moins intelligents qu'avant ?" en est un bon exemple : la question de l'"intelligence" est approximative, la question de la périodes de temps ("avant") également.
Ce développement de l'usage des approximations et généralisations produit un désintérêt et une méfiance générale des connaissances. Un certain nombre de citoyens finissent par imaginer que seuls leurs sentiments, leurs croyances, leurs opinions permettent d'appréhender la réalité.
On voit alors apparaître (ré-apparaitre?) des polémistes professionnels ou des politiciens qui mêlent allègrement connaissances approximatives et morale. Ils s'autorisent sans vergogne tout argument s'appuyant sur un vernis "scientifique". Ils savent que la contestation de leur allégations sera noyé dans le flux d'informations.
La contestation d'arguments approximatifs (bullshit) demande plus d'énergie que leur création.
Peut-être que paradoxalement on se retrouve dans une période pré-socratique où de nouveaux sophistes manipulent des connaissances dans un but utilitaire.

Ma conclusion à la question "Sommes nous moins intelligents qu'avant ?" est qu'il faut s'interroger sur pourquoi cette question est posée.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 12:31 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 11 Oct 2014 18:17
Message(s) : 85
A niveau d'étude équivalent ,au cours du temps ,le niveau intellectuel s'effondre .

Il y a sans doute plusieurs raisons à cela :

a) augmentation de la masse de connaissance à savoir "ingurgiter" ,cad à mémoriser sans nécessairement la comprendre ,et encore moins la faire participer à sa perception de le vie de tous les jours (physique,chimie,math...).

b) réduction grave du raisonnement même élémentaire : il n'est pas rare qu'en sortie de secondaire,la simple règle de trois génère des "problèmes" ...

c) et d'un point de vue historique,je pense que les enseignants d'histoire devraient travailler la main dans la main avec les enseignants de science : l'histoire des inventions,ce que cela a changé dans la vie ,etc,etc ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 12:53 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2184
Localisation : Paris
L'être humain serait moins intelligent qu'avant ? Qui dit ça ?

Encore un fil de discussion dans lequel pourront se défouler les blasés de la vie et autres déclinistes...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 13:15 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1519
Localisation : Lyon-Vénissieux
Il y a quand même peu de chance que nos ancêtres soient + intelligents que nous car ils avaient un sacré handicap, une alimentation insuffisante en quantité et en qualité.
Il y avait beaucoup de disettes dans les temps anciens et les gens étaient loin de manger suffisamment de sucre (aliment essentiel du cerveau) et 5 fruit et légumes par jour
:mrgreen: :mrgreen:

Les gens d'aujourd'hui sont quand même mieux nourris ce qui a des conséquences sur le développement cérébral.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 13:31 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 18:30
Message(s) : 12
Narduccio a écrit :
Charles Tarocci a écrit :
Je pense que la facilité actuelle avec le confort technologique ne soient pas en la faveur du développement intellectuel (et non culturel qui n'a rien à voir) l'enseignement se dégrade, beaucoup moins d'enseignant passioné qui donne l'éveil nécéssaire à l'enfant pour un développement intellectuel et culturel, programme de plus en plus allégé etc...après il y a la génération actuelle et à laquelle j'appartiens qui n'est certes pas brillante, mais je ne pense pas que c'est un fait qui n'appartient au monde moderne, avant aussi je pense que certains générations avaient ces cas. Peut être que la médiatisation trop grande sur les problèmes de la jeunesses font que l'on croit qu'elle n'est tout juste bonne à être jetés


Je connais un texte babylonien vieux de 5000 ans qui dit exactement la même chose que vous. Bref, rien de nouveaux sous le soleil.

Et ça ne m'étonne pas, vu que tout est cyclique et que je suis loin de dire "c'était mieux avant", la nostalgie n'amène rien de bon.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 13:42 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
Guide Stone a écrit :
A niveau d'étude équivalent ,au cours du temps ,le niveau intellectuel s'effondre .
...


Je vous propose alors un petit exercice :
Pré requis: j'imagine que vous disposez d'un compte bancaire, d'une adresse mail et d'un accès à vos comptes par Internet comme beaucoup de gens de nos jours.

Vous recevez un mail correctement rédigé vous invitant à vous connecter sur votre compte pour une raison apparemment sérieuse.
Ce mail contient un des quatre liens ci-dessous :
Code :
a) https://secure.form.com/www.banquepopulaire.fr/
b) https://www.ibps.lorrainechampagne.banquepopulaire.fr/auth/UI/Login
c) http://secure.banquepopulaire.fr
d) http://www.gooogle.net/url=http%3A%2F%2Fwww.banquepopulaire.fr

Si vous cliquez, la page d'identification ressemble à votre page d'identification habituelle.

Trois de ces liens sont certainement des escroqueries : savez-vous reconnaître le seul lien valable ?
Si vous vous trompez votre compte bancaire sera vidé et provoquera un interdit bancaire pendant plusieurs semaines/mois avant que votre bonne foi soit reconnue.

La moralité de cet exercice est que nos connaissances vitales changent. L'enfant d'aujourd'hui doit être capable d'acquérir ces nouvelles connaissances et surtout de les comprendre.
Lorsque la règle de 3 était maîtrisée et connu par cœur, on trouvait déjà des personnes en panne d'essence sur les autoroutes.

Il est clair que les exigences scolaires baissent et parfois plus pour diminuer le nombre de demandeurs d'emploi que pour augmenter leur formation.
Personnellement ce qui m'inquiète plus est l'absence d'exigence d'esprit critique.
Je trouve également comme vous que l'histoire des sciences devrait être indispensable comme une formation de base.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 13:59 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2012 20:56
Message(s) : 611
Localisation : Suisse
Châtillon a écrit :
L'être humain serait moins intelligent qu'avant ? Qui dit ça ?

Encore un fil de discussion dans lequel pourront se défouler les blasés de la vie et autres déclinistes...



C'est tellement ça en plus, chiffres, études et preuves à l'appui, comme toujours... :-|

_________________
Comme disaient les Kennedy, "faut pas se laisser abattre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB