A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Sep 2017 6:07

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 01 Nov 2014 23:46 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 05 Déc 2013 4:00
Message(s) : 32
Narduccio a écrit :
Jerôme a écrit :
Secundo, les sciences se sont tellement approfondies et segmentées qu'on ne trouve plus guère de savants ou d'intellectuels capables produire une synthèse comme Descartes, Newton, Hegel ou Einstein ont été capables de le faire. Ce n'est pas un manque d'intelligence mais l'effet d'un élargissement extraordinaire du champ des savoirs.


En histoire des sciences, on considère que les derniers érudits qui auraient pu dire qu'ils comprenaient toute la connaissance scientifique de l'époque vécurent à la Renaissance. Depuis, la somme des connaissances est trop grande pour être perçue et comprise par un seul cerveau humain.


Exact, la somme de toutes les connaissances est surement trop vaste et volumineuse pour notre esprit limité en capacités !
Et Dieu créa l'ordinateur :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:48 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Oct 2014 10:59
Message(s) : 20
Sur quoi vous basez vous pour parler de déclin alors ? Sur la génétique?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:48 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 05 Déc 2013 4:00
Message(s) : 32
Charles Tarocci a écrit :
Je pense que la facilité actuelle avec le confort technologique ne soient pas en la faveur du développement intellectuel (et non culturel qui n'a rien à voir) l'enseignement se dégrade, beaucoup moins d'enseignant passioné qui donne l'éveil nécéssaire à l'enfant pour un développement intellectuel et culturel, programme de plus en plus allégé etc...après il y a la génération actuelle et à laquelle j'appartiens qui n'est certes pas brillante, mais je ne pense pas que c'est un fait qui n'appartient au monde moderne, avant aussi je pense que certains générations avaient ces cas. Peut être que la médiatisation trop grande sur les problèmes de la jeunesses font que l'on croit qu'elle n'est tout juste bonne à être jetés



Rien à rajouter.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Oct 2014 10:59
Message(s) : 20
Si ceci était un déclin alors avec toutes les phases de moins bien que la civilisation a connu on serait deja tous sous terre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Nov 2014 0:26 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1344
Localisation : Val de Marne
YetAnotherYves a écrit :
On sait déjà que l'intelligence n'est pas liée à la taille du cerveau, sinon les baleines serait plus intelligentes que les humains
Une baleine moyenne sait certainement beaucoup mieux nager et trouver du plancton que ne sait le faire un homme moyen.
Un homme avec son gros cerveau a certainement plus de chances de devenir intelligent qu'un singe avec son cerveau plus petit.

L'intelligence résulte d'une partie innée et d'une part acquise. Si vous voulez dire, que la partie acquise est la plus importante, alors je suis d'accord avec vous.
Il faut en tirer la conséquence, que l'éducation est primordiale. Elle est réalisée par l'école, la télévision, les parents, l'entourage.
Se poser la question de l'intelligence au travers des siècles revient à se poser la question de la qualité des écoles et du reste du système éducatif à différentes époques.

YetAnotherYves a écrit :
Je vous propose alors un petit exercice
Merci pour cet exemple qui m'intéresse pour au moins deux raisons.

Premièrement, vous voulez dire qu'un homme intelligent a des connaissances et une faculté de raisonnement qui lui permettent de juger par lui-même, sans être un mouton, un suiveur qui se laisse abuser par des escrocs. Je ne suis pas entièrement d'accord. D'abord, on ne peut pas tout connaitre. Ensuite, non seulement, on est obligé de faire un peu confiance aux autres parce que sinon on est paranoïaque, mais en plus, cela fait gagner du temps et de l'énergie. Le travail collectif est un progrès. Si on ne connait pas le détail des urls, on fait confiance à son antivirus, au navigateur qui met en garde grâce à des listes de sites bannis, aux conseils des pros qui recommandent d'éviter de cliquer sur des liens trouvés dans les e-mails. Le fait que l'homme soit un animal social contribue grandement à son intelligence. Bien sûr, je me garderais de tomber dans l'excès inverse et de bannir toute réflexion individuelle.

Deuxièmement, votre exemple concerne principalement le domaine de "l'illusion", du discernement entre le vrai et le faux. C'est effectivement, selon moi, l'application essentielle de l'intelligence, même si l'intelligence permet beaucoup d'autres choses.
Or, justement, à propos des illusions, regardons ce que les maîtres d'écoles disent à son sujet à différentes époques.
Les Grecs anciens insistent beaucoup sur les sophismes (tout ce qui est rare est cher, un cheval bon marché est rare, donc un cheval bon marché est cher).
Au XVIIe siècle, Descartes dit qu'une tour peut être ronde ou carrée, et qu'on ne peut pas le savoir en la voyant de loin, parce qu'on ne voit que sa silhouette extérieure. Les éducateurs jésuites accordent une grande place à l'étude des illusions. Leurechon, à la suite de Gian Battista Della Porta et de Bachet de Méziriac publie Les récréations mathématiques, qui va obtenir un grand succès dans toute l'Europe, et qui est principalement un livre qui explique des illusions.
Je ne sais pas si les siècles suivants ont continué à mettre l'accent sur l'étude des illusions.

Certains pédagogues disent qu'il faut donner aux enfants la possibilité d'apprendre par eux-même (apprendre à apprendre). Je pense plutôt qu'il faut leur apprendre à critiquer, car c'est ainsi que l'on découvre les escroqueries, les faux, et c'est ainsi aussi que l'on devient plus exigeant pour son propre travail.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Nov 2014 8:32 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Milka93 a écrit :
Effectivement c'est là ou je voulais en venir, ils étaient capables de réaliser des choses brillantes sans l'appui des toutes nos technologies modernes, des choses que même aujourd'hui avec l'aide de ces mêmes technologies, nous ne pouvons reproduire (exemple des pyramides de Gizeh).
Mais attention je n'ai pas nous que notre époque n'abritait que des idiots pour autant !


On peut reproduire les pyramides, si on le désire. La question pertinente est : dans quel but ? Si c'est pour faire un concours de celui qui pisse le plus loin ...

En fait, on réfléchit en fonction de notre éducation et de nos besoins. J'en veut pour preuve une discussion, pas trop ancienne, sur l'Obélisque du Louvres et la question de savoir comment les gens du XIXème siècle avaient fait pour le déposer de son piédestal, comment ils l'avaient amené jusqu'en France et comment ils l'avaient érigé sur la place de la Concorde. La réponse n'est pas compliquée, mais nous n'avons plus la même logique. Pourquoi ? Parce que si je devais faire la même chose aujourd'hui, je serais bien idiot de ne pas utiliser les moyens modernes. Donc, j'ai la logique qui va avec.

Mais, en fait, çà va encore plus loin. Je me rends compte que je suis formaté par mon boulot. J'ai été pendant 10 ans opérateur dans une centrale nucléaire. Un des boulots d'un opérateur est de savoir vite diagnostiquer un aléa et de prendre une décision pour rejoindre un état de sûreté. J'ai eu la formation qui va avec et je m'en sers parfois. Mais, je vois les collègues de la maintenance, eux ils ont une logique assez différente. Mais, je n'ai pas la même logique que le gestionnaire dans son bureau ou que le vendeur devant un client.

Nos modes de raisonnements dépendent du contexte où ils sont nécessaires. Un marin sur un voilier ne réfléchi pas de la même façon qu'un agriculteur. D'ailleurs, sur le court terme, je me rends compte que bien des choses ont évoluées. Je me souviens de trajets réalisés au début des années 80 avec un collègue et sa R5. Nous devions aller en formation à 500 km de chez nous et y être à 8 heure. Mais, la R5 n'a pas un réservoir capable de faire ce trajet d'une traite. De plus, le collègue ne voulait pas acheter son essence sur l'autoroute. Comme à l'époque dans les départements ruraux, il y avait parfois qu'une station ouverte la nuit et qu'il était pas question des outils de communication moderne ... Nous nous sommes retrouvés à 4h50 du matin sur le parking de l'une des seules stations service du département concerné qui ouvrait le matin à 6h. Situation inenvisageable de nos jours. Mais que je retrouve puisque je possède une voiture électrique et que les bornes de recharge sont assez rares. Cette situation était normale à l'orée des années 80 et nous étions 4 voitures à attendre sur le parking que la station ouvre. Certains sont même allés au bar voisin qui lui ouvrait une demi-heure avant la station pour boire une boisson chaude. Quand on voyageait au loin, il fallait planifier son trajet. Nous n'étions pas plus intelligents pour autant. Mais celui qui ne le faisait pas se retrouvait perdu en pleine nature à aller chercher un jerrycan d'essence. De nos jours, il y a des journalistes qui entendent partir avec un véhicule qui a 180 km d’autonomie pour un trajet de 300 km et ils commencent à s’inquiéter de la recherche d'une borne de recharge lorsqu'ils ont l'alarme qui signale que la batterie doit être rechargée... Je trouve qu'ils prennent leur public pour des idiots. Il y a 30 ans, c'est d'eux qu'on se seraient gaussés. Mais, actuellement, puisqu'on trouve normal de faire le plein quand bon nous semble, de pouvoir payer avec une carte, et de trouver une station en quelques secondes avec un GPS, on trouverait aberrante la situation des années 70-80.

Mais, ne pas vouloir comprendre qu'il est logique que la logique des gens soit adaptée à son époque est illogique.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Nov 2014 9:24 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2156
Localisation : Versailles
Si je comprends bien cet étonnant développement sur la R5 en 1980, nous devons être effrayés de penser qu'EDF recrute ses opérateurs nucléaires parmi une population incapable d'organiser un voyage de 500 km en voiture ! Sont ce les opérateurs qui sont des incapables ou la DRH qui les a recrutés ? Peut être que les meilleurs ouvriers allaient dans le privé à l'époque mais j'en doute car EDF offrait beaucoup d'avantages financiers et matériels. Peut être tout simplement les agents d'EDF étaient ils habitués à être étroitement encadrés et manquaient d'autonomie personnelle ?

Pour ma part, il ne m'est jamais rien arrivé de tel - et je ne crois pas que cela ait un rapport avec l'intelligence pure. Simplement avec un minimum de Sens du concret et de capacité autonome d'organisation personnelle qualités utiles partout...et même dans le secteur public.

Il est clair qu'aujourd'hui nous avons moins besoin d'être organisés car notre environnement matériel est bien plus efficace qu il y a trente ans .

L'exemple de la voiture électrique est postérieur à 1991 et contraire à la charte. Je ne puis donc le commenter.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Nov 2014 9:44 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
Oliviert a écrit :
YetAnotherYves a écrit :
On sait déjà que l'intelligence n'est pas liée à la taille du cerveau, sinon les baleines serait plus intelligentes que les humains
Une baleine moyenne sait certainement beaucoup mieux nager et trouver du plancton que ne sait le faire un homme moyen.
Un homme avec son gros cerveau a certainement plus de chances de devenir intelligent qu'un singe avec son cerveau plus petit.

L'intelligence résulte d'une partie innée et d'une part acquise. Si vous voulez dire, que la partie acquise est la plus importante, alors je suis d'accord avec vous.
Il faut en tirer la conséquence, que l'éducation est primordiale. Elle est réalisée par l'école, la télévision, les parents, l'entourage.
Se poser la question de l'intelligence au travers des siècles revient à se poser la question de la qualité des écoles et du reste du système éducatif à différentes époques.


J'essaye d'éviter de définir l'"intelligence" parce que j'en suis bien incapable et ce n'est sans doute pas possible.

Je voulais dans un premier temps faire remarquer que les critères quantitatifs actuels que ce soit la taille du cerveau ou le QI ne sont pas pertinents. (Pour la taille du cerveau, on peut ajouter le cas du corbeau considéré dans l'antiquité et sans doute à juste titre comme le plus "intelligent" des volatiles et pourtant d'apparence son cerveau semble identique aux autres.)

Même si l'"intelligence" est difficile à définir, il semblerait que l'intelligence est surtout liée aux capacités de manipulation des connaissances.
Ne pas savoir lire limitera certainement la capacité d'acquérir de nouvelles connaissances et donc on peut estimer que l'intelligence globale d'une population illettrée est "inférieur".
Faire des mathématiques avant Viète demandait beaucoup d'effort et limitait les résultats obtenus. Ici aussi l'"intelligence de la manipulation des connaissances" restait limité.
Étudier la qualité de l'éducation est donc un bon indicateur sur une "intelligence globale"

Cependant l'intelligence c'est également la capacité de création de nouvelles connaissances. Il s'agit ici aussi de capacités qui peuvent être obtenues en grande parti par l'éducation. Par contre je pense que cette capacité de création est difficile à quantifier.

Oliviert a écrit :
YetAnotherYves a écrit :
Je vous propose alors un petit exercice
Merci pour cet exemple qui m'intéresse pour au moins deux raisons.

Premièrement, vous voulez dire qu'un homme intelligent a des connaissances et une faculté de raisonnement qui lui permettent de juger par lui-même, sans être un mouton, un suiveur qui se laisse abuser par des escrocs. Je ne suis pas entièrement d'accord. D'abord, on ne peut pas tout connaitre.
Ensuite, non seulement, on est obligé de faire un peu confiance aux autres parce que sinon on est paranoïaque, mais en plus, cela fait gagner du temps et de l'énergie. Le travail collectif est un progrès. Si on ne connait pas le détail des urls, on fait confiance à son antivirus, au navigateur qui met en garde grâce à des listes de sites bannis, aux conseils des pros qui recommandent d'éviter de cliquer sur des liens trouvés dans les e-mails. Le fait que l'homme soit un animal social contribue grandement à son intelligence. Bien sûr, je me garderais de tomber dans l'excès inverse et de bannir toute réflexion individuelle.

Deuxièmement, votre exemple concerne principalement le domaine de "l'illusion", du discernement entre le vrai et le faux. C'est effectivement, selon moi, l'application essentielle de l'intelligence, même si l'intelligence permet beaucoup d'autres choses.


Effectivement on ne peut pas tout connaître. En fait j'essayais surtout de donner un exemple de nouvelle connaissance de base qui devient vitale : l'URL.

Cette connaissance de base des URLs devrait théoriquement être suffisante, cependant il faut savoir l'appliquer au bon moment.

Les illusionnistes maîtrisent non seulement la manipulation mais surtout le détournement d'attention.

Dans le cas de situations vitales, tout outil complémentaire à la connaissance pure est alors bien venu, en particulier les comportements réflexes qui ne sont pas de l'intelligence.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Nov 2014 11:53 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
Milka93 a écrit :
Nous avons BHL, Zemmour et Onfray lol .


Juste un petit HS concernant Onfray.

Il est de bon de ton de le détester, pourtant j'estime qu'il est une ressource intéressante pour les historiens.

Dans un premier temps, 2 points sont à prendre à compte qui sont négligés autant par ses détracteurs que ses adeptes.

1. Onfray ne propose pas de système philosophique
2. Onfray essaye de faire de la philosophie en langage naturel

Le deuxième point est la source principale d'incompréhension de Onfray. Celui-ci se refuse à définir précisément les termes qu'il utilise, pour conserver un langage naturel qui serait compris de tous. À mon sens, c'est une erreur. Bergson par exemple précise régulièrement que sa notion fondamentale d'"intuition" n'a rien a voir avec l'instinct ou le sentiment (pourtant Bergson se refuse également à toute production de système philosophique).

Le premier point est lié au second en sachant que le maître à penser de Onfray est sans doute Pierre Hadot. Or Pierre Hadot est une mine d'information sur la pensée antique. Celui-ci fournit de très bonnes hypothèses sur la cohabitation des écoles de pensées à l'antiquité. Pour Pierre Hadot la philosophie est avant tout une façon de vivre.

Si l'on s'intéresse à l'histoire de la pensée dans l'antiquité il faut lire Pierre Hadot et Onfray reste intéressant parce qu'il s'appuie sur une bonne culture historique et propose parfois des lectures pertinentes. Je me répète : il ne faut pas oublier que les thèmes sont volontairement mal définis.
C'est bien un HS même si cela traite de l'histoire de la pensée et je ne développerais plus cette question de Onfray ici.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Nov 2014 12:57 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1774
Milka93 a écrit :
Avez vous des contre-arguments ?? Si l'état du monde n'est pas en déclin je me demande bien dans phase sommes nous.


Mais de quel "Monde" parlez vous Mika93 ? celui des humains ?? sur une petite planète que nous appelons "Terre" (en Français) ??

Cette "Terre" en a déjà vu d'autres, elle a déjà vécu 6 extinctions massives.

Mais si c'est bien de notre "petit monde des humains" dont nous parlons, de quel déclin ?? celui du "monde occidental" ???

Ne trouvez-vous pas qu'à toutes les époques, il y a eu des gens qui prétendaient que "leur" monde était en déclin ? et peut être que c'était vrai, mais alors un autre monde se mettait en place quelque part et pour d'autres.

Quand le chemin de fer a été inventé, le "monde" des cochers de diligence s'est effondré mais celui des machinistes de locomotives s'est créé (et ce n'est pas les cochers qui ont été pris pour conduire les locomotives !!!!).

Bien à vous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Nov 2014 16:26 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Jerôme a écrit :
Si je comprends bien cet étonnant développement sur la R5 en 1980, nous devons être effrayés de penser qu'EDF recrute ses opérateurs nucléaires parmi une population incapable d'organiser un voyage de 500 km en voiture ! Sont ce les opérateurs qui sont des incapables ou la DRH qui les a recrutés ? Peut être que les meilleurs ouvriers allaient dans le privé à l'époque mais j'en doute car EDF offrait beaucoup d'avantages financiers et matériels. Peut être tout simplement les agents d'EDF étaient ils habitués à être étroitement encadrés et manquaient d'autonomie personnelle ?

Pour ma part, il ne m'est jamais rien arrivé de tel - et je ne crois pas que cela ait un rapport avec l'intelligence pure. Simplement avec un minimum de Sens du concret et de capacité autonome d'organisation personnelle qualités utiles partout...et même dans le secteur public.

Il est clair qu'aujourd'hui nous avons moins besoin d'être organisés car notre environnement matériel est bien plus efficace qu il y a trente ans .

L'exemple de la voiture électrique est postérieur à 1991 et contraire à la charte. Je ne puis donc le commenter.


Ce que je désirais montrer, c'est que l'homme est un animal qui s'adapte très bien à ses conditions sociales. En fait, il ne peut en être autrement. Les conditions ayant changée, il est impossible de comparer, l'intelligence des gens sur une période courte et encore moins sur une période longue. Puisque adaptabilité est une des composantes de l'intelligence. Certains objet font très vite évoluer la société et puisque j'ai la chance de m'interroger sur cela et d'être curieux, je perçois ces différences sur du très court terme. J'ai utilisé l'exemple de la voiture électrique, puisque pour moi, ce fut une évolution très rapide et que sur certains points, je suis étonné que des gens de mon age ne se souviennent plus de ces journées de galère à chercher du carburant pour terminer un voyage à une époque pas si reculée que cela. La possibilité d'utiliser un téléphone à tout moment de sa vie est aussi une révolution récente et je suis étonné de certains comportements là-dessus quand je me compare aujourd'hui à ce qu'on faisait il y a seulement 20 ans. Cette possibilité de jeter un œil sur son passé est à la portée de tout un chacun qui a vécu assez longtemps. Et si certains feraient un tout petit effort, ils comprendraient ce que je veux dire. Etais-je plus idiot à l'époque puisque je me suis trouvé contraint d'attendre sur un parking dans le froid que le premier distributeur de carburant à des dizaines de kilomètres à la ronde ai décidé de lever son rideau ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2014 15:09 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 22 Sep 2012 5:04
Message(s) : 92
Milka93 a écrit :
Exact, la somme de toutes les connaissances est surement trop vaste et volumineuse pour notre esprit limité en capacités !
Et Dieu créa l'ordinateur :mrgreen:


On se dit qu'un ordinateur c'est plus malin qu'un cerveau. C'est que l'on prend l'esprit pour une mécanique, comme si on savait tout de lui. Or on n'en sait pas grand chose, c'est comme les trous noirs dans l'espace. Alors, comme personne n'en sait rien, d'autres, puisque selon Pascal la nature a horreur du vide, affirment des choses et prétendent, à la suite de Jorge Luis Borges, que l'homme deviendrait fou si la mémoire ne se délitait pas un peu pour faire de la place ou pour ne pas se mélanger les pinceaux. Puéril.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2014 15:11 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Laziz a écrit :
Milka93 a écrit :
Exact, la somme de toutes les connaissances est surement trop vaste et volumineuse pour notre esprit limité en capacités !
Et Dieu créa l'ordinateur :mrgreen:


On se dit qu'un ordinateur c'est plus malin qu'un cerveau. C'est que l'on prend l'esprit pour une mécanique, comme si on savait tout de lui. Or on n'en sait pas grand chose, c'est comme les trous noirs dans l'espace. Alors, comme personne n'en sait rien, d'autres, puisque selon Pascal la nature a horreur du vide, affirment des choses et prétendent, à la suite de Jorge Luis Borges, que l'homme deviendrait fou si la mémoire ne se délitait pas un peu pour faire de la place ou pour ne pas se mélanger les pinceaux. Puéril.


Qui est puéril ? Peut-être celui qui ne comprend pas l'ironie ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2014 15:37 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 22 Sep 2012 5:04
Message(s) : 92
Narduccio a écrit :
Qui est puéril ? Peut-être celui qui ne comprend pas l'ironie ?


Puéril est celui qui se mélange les pinceaux. Le mot vient juste après. Il est vrai que j'aurais placé un point-virgule à la place d'un point, cela aurait peut-être évité votre intervention...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2014 16:00 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Laziz a écrit :
Milka93 a écrit :
Exact, la somme de toutes les connaissances est surement trop vaste et volumineuse pour notre esprit limité en capacités !
Et Dieu créa l'ordinateur :mrgreen:


On se dit qu'un ordinateur c'est plus malin qu'un cerveau. C'est que l'on prend l'esprit pour une mécanique, comme si on savait tout de lui. Or on n'en sait pas grand chose, c'est comme les trous noirs dans l'espace. Alors, comme personne n'en sait rien, d'autres, puisque selon Pascal la nature a horreur du vide, affirment des choses et prétendent, à la suite de Jorge Luis Borges, que l'homme deviendrait fou si la mémoire ne se délitait pas un peu pour faire de la place ou pour ne pas se mélanger les pinceaux. Puéril.


Mon intervention fut dictée par l'écart manifeste qu'il y a entre l'ironie très perceptible de l'intervention de Mika93 et la vôtre pleine de la vision erronée que portent beaucoup de personnes sur l'ordinateur (et sur l'intelligence que ce soit l'intelligence humaine ou celle des machines). Il est vrai que "l'intelligence artificielle" nous oblige de nous poser des questions philosophiques sur ce qu'est l'intelligence. Or, je me permet de vous signaler que vous n'êtes pas sur un forum qui traite de philosophie ...

L'ordinateur ou plutôt l'informatique, si on se limite à l'objet du forum, est un formidable outil qui permet d'avoir accès à une masse d'information hors de proportion avec celle dont on a eu accès dans les périodes passées. Pour le commun des mortels, ces périodes passées, sont celles d'il y a simplement 20 ans. Tout le monde n'avait pas accès à des bibliothèques universitaires bien fournies...
L'ordinateur permet aussi d'échanger de l'information de manière quasi-instantané entre divers points du globe. A l'époque médiévale, les lettrés échangeaient des lettres à l'échelle de l'Europe entière. C'était aussi le cas dans diverses parties du monde, d'ailleurs. Ces lettres mettaient souvent des semaines, voire des mois pour atteindre leur destinataire. On voit donc des gens correspondre entre eux, échanger des idées, des avis ... au long cours. Aujourd'hui, cet échange est instantané ce qui est presque l'équivalent d'un échange face à face (chose qu'on peut d'ailleurs réaliser en vidéoconférence).

Vous avez une vision philosophie qui à l'aune de vos interventions semble très éloignée de la réalité du monde. Qu'est-ce qui vous gêne ? Que le savoir ne soit plus réservé à une élite qui a les moyens d'utiliser des moyens de communication ?

Au fait, savez-vous que des expériences récentes ont démontrées qu'une bonne partie de ce qui se passe durant notre sommeil dans notre cerveau, c'est justement la ré-écriture de ce que notre cerveau, ou notre intelligence veut garder et qu'elle transfère de la mémoire immédiate à la mémoire à court terme. Que pour faire cela, elle va effacer des souvenirs plus anciens qu'elle n'estime plus nécessaire à nos besoins ? Et qu'il semblerait que ce qui rend l'homme fou lorsqu'on le prive de sommeil ce serait justement le fait que la mémoire immédiate saturée ne puisse déverser la partie utile de nos expérience dans la mémoire à long terme. Il semblerait donc que Jorge Luis Borges ai bien décrit quelque chose qui existe vraiment ... Fascinant, n'est-ce pas ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB