A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Déc 2017 21:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 01 Nov 2014 14:13 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 335
Localisation : lorraine
YetAnotherYves a écrit :
Je vous propose alors un petit exercice :
Pré requis: j'imagine que vous disposez d'un compte bancaire, d'une adresse mail et d'un accès à vos comptes par Internet comme beaucoup de gens de nos jours.

Vous recevez un mail correctement rédigé vous invitant à vous connecter sur votre compte pour une raison apparemment sérieuse.
Ce mail contient un des quatre liens ci-dessous :
Code :
a) https://secure.form.com/www.banquepopulaire.fr/
b) https://www.ibps.lorrainechampagne.banquepopulaire.fr/auth/UI/Login
c) http://secure.banquepopulaire.fr
d) http://www.gooogle.net/url=http%3A%2F%2Fwww.banquepopulaire.fr

Si vous cliquez, la page d'identification ressemble à votre page d'identification habituelle.

Trois de ces liens sont certainement des escroqueries : savez-vous reconnaître le seul lien valable ?
Si vous vous trompez votre compte bancaire sera vidé et provoquera un interdit bancaire pendant plusieurs semaines/mois avant que votre bonne foi soit reconnue.


Correction de l'exercice, si quelqu'un a des doutes en le lisant:

Connaissance 1: il n'y a pas de fatalité à se faire escroquer sur Internet
Connaissance 2: pour utiliser un ordinateur il faut maitriser les notions de fichiers/dossiers/applications. Pour utiliser Internet il faut maitriser la notion d'URL
Connaissance 3: l'URL indique de façon unique et certaine une page ou formulaire sur Internet. Si l'URL peut être masqué sur une page ou un mail, elle apparaît clairement dans une barre en haut de votre navigateur.
Son format est rigoureux :
Code :
protocole://serveur/dossier/dossier/page


Le "protocole" est souvent http ou https : http indique l'usage du web, notez le "s" pour "sécurisé" les données sont chiffrées pendant le transfert.
Le "serveur" gère l'accès aux dossiers et pages (fichiers). Le nom d'un serveur est également normalisé et sans équivoque.
exemple:
fd16.formdesk.com :
- ".com" indique une société commerciale,
- ".formdesk.com" indique la société formdesk
- "fd16.formdesk.com" indique le serveur fd16 de la société formdesk

Solution:
Lien a)
Code :
https://secure.form.com/www.banquepopulaire.fr/
ici "www.banquepopulaire.fr" est un dossier sur le serveur "secure.form.com"
=> c'est certainement une escroquerie : une banque dispose de ses propres serveurs

Lien d)
Code :
 http://www.gooogle.net/url=http%3A%2F%2Fwww.banquepopulaire.fr
le serveur "www.gooogle.net"
.net : serveur ni commercial, ni national
.gooogle.net: aucun rapport avec un serveur de la société commerciale Google : notez les 3 o de gooogle
=> c'est certainement une escroquerie

lien c)
Code :
http://secure.banquepopulaire.fr

"secure.banquepopulaire.fr" : il s'agit bien d'un serveur de la banque populaire
"http://" : le protocole n'est sécurisé, il n'y pas de chiffrement des informations d'identification ; on devrait avoir "https://"
=> méfiance

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 14:57 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 25 Juin 2012 15:20
Message(s) : 426
YetAnotherYves a écrit :
YetAnotherYves a écrit :
Je vous propose alors un petit exercice :
Pré requis: j'imagine que vous disposez d'un compte bancaire, d'une adresse mail et d'un accès à vos comptes par Internet comme beaucoup de gens de nos jours.

Vous recevez un mail correctement rédigé vous invitant à vous connecter sur votre compte pour une raison apparemment sérieuse.
Ce mail contient un des quatre liens ci-dessous :
Code :
a) https://secure.form.com/www.banquepopulaire.fr/
b) https://www.ibps.lorrainechampagne.banquepopulaire.fr/auth/UI/Login
c) http://secure.banquepopulaire.fr
d) http://www.gooogle.net/url=http%3A%2F%2Fwww.banquepopulaire.fr

Si vous cliquez, la page d'identification ressemble à votre page d'identification habituelle.

Trois de ces liens sont certainement des escroqueries : savez-vous reconnaître le seul lien valable ?
Si vous vous trompez votre compte bancaire sera vidé et provoquera un interdit bancaire pendant plusieurs semaines/mois avant que votre bonne foi soit reconnue.


Correction de l'exercice, si quelqu'un a des doutes en le lisant:

Connaissance 1: il n'y a pas de fatalité à se faire escroquer sur Internet
Connaissance 2: pour utiliser un ordinateur il faut maitriser les notions de fichiers/dossiers/applications. Pour utiliser Internet il faut maitriser la notion d'URL
Connaissance 3: l'URL indique de façon unique et certaine une page ou formulaire sur Internet. Si l'URL peut être masqué sur une page ou un mail, elle apparaît clairement dans une barre en haut de votre navigateur.
Son format est rigoureux :
Code :
protocole://serveur/dossier/dossier/page


Le "protocole" est souvent http ou https : http indique l'usage du web, notez le "s" pour "sécurisé" les données sont chiffrées pendant le transfert.
Le "serveur" gère l'accès aux dossiers et pages (fichiers). Le nom d'un serveur est également normalisé et sans équivoque.
exemple:
fd16.formdesk.com :
- ".com" indique une société commerciale,
- ".formdesk.com" indique la société formdesk
- "fd16.formdesk.com" indique le serveur fd16 de la société formdesk

Solution:
Lien a)
Code :
https://secure.form.com/www.banquepopulaire.fr/
ici "www.banquepopulaire.fr" est un dossier sur le serveur "secure.form.com"
=> c'est certainement une escroquerie : une banque dispose de ses propres serveurs

Lien d)
Code :
 http://www.gooogle.net/url=http%3A%2F%2Fwww.banquepopulaire.fr
le serveur "www.gooogle.net"
.net : serveur ni commercial, ni national
.gooogle.net: aucun rapport avec un serveur de la société commerciale Google : notez les 3 o de gooogle
=> c'est certainement une escroquerie

lien c)
Code :
http://secure.banquepopulaire.fr

"secure.banquepopulaire.fr" : il s'agit bien d'un serveur de la banque populaire
"http://" : le protocole n'est sécurisé, il n'y pas de chiffrement des informations d'identification ; on devrait avoir "https://"
=> méfiance

Pas besoin d'exercices ni de corrections !
Quaund je parle d'argent je redeviens sérieux ...et du coup ça me rend beaucoup plus intelligent !
Vous connaissez la phrase :
"La nécessité est, d’ailleurs, de tous les maîtres, celui qu’on écoute le plus et qui enseigne le mieux."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 15:42 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 335
Localisation : lorraine
Prisma a écrit :
Pas besoin d'exercices ni de corrections !

Désolé pour la longueur du HS. J'ai eu mauvaise conscience après coup de laisser une question sans réponse.

Prisma a écrit :
Quand je parle d'argent je redeviens sérieux ...et du coup ça me rend beaucoup plus intelligent !
Vous connaissez la phrase :
"La nécessité est, d’ailleurs, de tous les maîtres, celui qu’on écoute le plus et qui enseigne le mieux."


Nous sommes d'accord : les nécessités changent et nos connaissances changent.
Nous sommes intelligents tant que nous sommes capable de nous adapter à ces changements.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 16:26 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1882
Bonjour

Je ne sais pas si c'est bien de l'Histoire comme sujet ou plutôt de la philosophie.

Voici mon avis :

Pour moi, nous ne sommes ni plus, ni moins qu’intelligent qu'avant (et avant, c'était il y a longtemps)
Nous avons l'intelligence d'un "homo sapiens".

Il suffit de voir, à travers l'histoire justement, que depuis des temps immémoriaux, nous appliquons souvent (toujours ?) le même type de solutions aux mêmes types de problèmes. seule la technologie diffère.

Par exemple, quand le voisin dérange, on lui tapait un gros coup de massue sur la g...., maintenant c'est avec un missile (quoique parfois c'est encore avec une massue !!!!)

Charles Tarocci a écrit :
Je pense que la facilité actuelle avec le confort technologique ne soient pas en la faveur du développement intellectuel (et non culturel qui n'a rien à voir) l'enseignement se dégrade, beaucoup moins d'enseignant passioné qui donne l'éveil nécéssaire à l'enfant pour un développement intellectuel et culturel, programme de plus en plus allégé etc...après il y a la génération actuelle et à laquelle j'appartiens qui n'est certes pas brillante, mais je ne pense pas que c'est un fait qui n'appartient au monde moderne, avant aussi je pense que certains générations avaient ces cas. Peut être que la médiatisation trop grande sur les problèmes de la jeunesses font que l'on croit qu'elle n'est tout juste bonne à être jetés


Narduccio a écrit :
Je connais un texte babylonien vieux de 5000 ans qui dit exactement la même chose que vous. Bref, rien de nouveaux sous le soleil.



Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 18:28 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15557
Localisation : Alsace, Colmar
Charles Tarocci a écrit :
Narduccio a écrit :
Charles Tarocci a écrit :
Je pense que la facilité actuelle avec le confort technologique ne soient pas en la faveur du développement intellectuel (et non culturel qui n'a rien à voir) l'enseignement se dégrade, beaucoup moins d'enseignant passioné qui donne l'éveil nécéssaire à l'enfant pour un développement intellectuel et culturel, programme de plus en plus allégé etc...après il y a la génération actuelle et à laquelle j'appartiens qui n'est certes pas brillante, mais je ne pense pas que c'est un fait qui n'appartient au monde moderne, avant aussi je pense que certains générations avaient ces cas. Peut être que la médiatisation trop grande sur les problèmes de la jeunesses font que l'on croit qu'elle n'est tout juste bonne à être jetés


Je connais un texte babylonien vieux de 5000 ans qui dit exactement la même chose que vous. Bref, rien de nouveaux sous le soleil.

Et ça ne m'étonne pas, vu que tout est cyclique et que je suis loin de dire "c'était mieux avant", la nostalgie n'amène rien de bon.


On a eu plusieurs fois cette discussion sur le forum. Ce que j'en ai retenu, c'est que l'opinion poluliste du "c'était mieux avant" est vieille comme la civilisation. Il y toujours eu, à toutes les époques des Cassandre pour prévoir l'écroulement de leur civilisation parce qu'on ne respectait pas les fondements anciennement établie. Or, ce qu'on démontré plusieurs historiens spécialisés dans l'histoire des civilisations, c'est qu'une civilisation dynamique ne cesse d'évoluer, de se modifier. Bien entendu, comme elle cherche à s'adapter en permanence à son environnement, elle y réussit plus ou moins bien. Du coup, il y a des hauts, puis de bas. Mais, ce qui est sûr, c'est que les civilisations qui ont essayé d'arrêter le cours du temps et de ne plus changer ont disparu ou failli disparaitre. En fait, ce n'était pas mieux avant, c"était différent.

Le second point est que ce c'était mieux avant est relativement ancré en nous. Or, il suffit souvent d'ouvrir les yeux et de réfléchir sereinement pour se rendre compte de la réalité des choses. En fait, pour la majorité de la population le bon temps ... c'est maintenant. Mais, on ne s'en rend pas compte! Si l'espérance de vie n'a jamais été aussi élevée, il y a des raisons. Si voyager est à la portée de tellement de personnes, c'est que jamais le coût du transport ne fut aussi bas. Si l'énergie est tellement abondante qu'on la gaspille, c'est aussi qu'elle ne fut jamais aussi peu couteuse (même avec l'augmentation relative de cette dernière décennie). Sur le temps historique, nous vivons sûrement l'un des âges d'or de l'histoire de l'Humanité. Bien entendu, je suis conscient que ce n'est pas le Paradis sur Terre. Je suis conscient que tout n'est pas parfait. On pourrait améliorer tant de choses. Mais, pour la population générale, c'est sûrement une des périodes où l'on vit le mieux. A moins de faire partie des poulièmes de notre population qui descendent des privilégiés d'autrefois. Peut-être qu'ils peuvent dire qu'il fut une époque où ils furent mieux traités, où leur place dans la société était plus prévalente. Mais, pour 99,99% de nos contemporains, ils ne se rendent pas compte que le bon temps c'est maintenant. Le pire, c'est qu'ils achètent à prix d'or les œillères qui prétendent leur démontrer que le bon temps c'était avant.

Je préfère les époques où l'on pense que le bon temps ce sera demain, ce sont des époques pleines d'optimisme où l'on essaye de faire des choses. Je hais les cassandres parce qu'ils tuent cet air d’optimisme avec leurs croassements sinistres.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 18:46 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15557
Localisation : Alsace, Colmar
Guide Stone a écrit :
A niveau d'étude équivalent ,au cours du temps ,le niveau intellectuel s'effondre .


Faux, des études sérieuses démontrent le contraire. Vous devriez jeter un oeil dans les statistiques du service militaire : le niveau d'instruction n'a cessé de monter. Même s'il reste un certain niveau illettrisme. De plus, illettrisme tend à augmenter au fur et à mesure qu'on vieillit. De nombreux travailleurs perdent le lien avec l'écrit. Si on ne lit pas régulièrement, on peut devenir un illétré. Faut-il en déduire que jeunes ils étaient déjà des illettrés ? Non, mais je fais le même raccourci que vous faites. On peut dire ce que l'on veut, mais ce serait plus intelligent de se référer à des sources précises. Plutôt que de bêler dans l'air du temps.

Guide Stone a écrit :
Il y a sans doute plusieurs raisons à cela :

a) augmentation de la masse de connaissance à savoir "ingurgiter" ,cad à mémoriser sans nécessairement la comprendre ,et encore moins la faire participer à sa perception de le vie de tous les jours (physique,chimie,math...).

Cela aussi est erroné. Ce n'est pas parce que la masse de ce qu'il y a a retenir augmente qu'on devient moins intelligent. Vous faites l'erreur commune de confondre culture, ou plus précisément : connaissances et intelligence ou capacité à raisonner. Vous faites la même erreur que la personne qui pensait me battre à Trivial Pursuit parce qu'il avait 18 de moyenne au bac en terminale. Il se croyait plus intelligent et il a accepté qu'on utilise un outil qui permet de juger la culture (et encore une certaine forme de culture) ... Il a perdu est arrivé dernier des 6 qui ont participé. Même sa mère qu'il jugeait "bête comme ses pieds" l'a battu. En fait, on peut être un idiot savant : savoir de nombreuses choses et ne pas les comprendre. Ce n'est pas la masse de connaissance qui sert à savoir si on est intelligent, mais notre capacité à manier l'information. Et vous démontrez que vous avez une certiane incapacité dans ce domaine puisque vous confondez intelligence et savoir.


Guide Stone a écrit :
b) réduction grave du raisonnement même élémentaire : il n'est pas rare qu'en sortie de secondaire,la simple règle de trois génère des "problèmes" ...

Il est normal que nous ayons un raisonnement adapté à notre époque. Il fut un temps ou le raisonnement vital à connaitre fut celui de savoir quand planter, comment récolter, comment cultiver une terre. Cela fut le mode de raisonnement de mon grand-père maternel. Vital dans sa ferme. Puis, il y eu celui de la mécanique ou des fabrications humaines. Ce fut le domaine de mon père et des mes oncles. Mon père construisait des maisons et mes oncles travaillaient dans des usines de mécanique où ils étaient garagistes. Puis vint l'électricité, l'électronique et les automatismes. Puis l'informatique. Je sais que des jeunes vendeurs pensent que le monsieur aux cheveux gris que je suis doit pouvoir être roulé dans la farine quand il s'agit d'informatique : dommage pour eux, j'ai fabriqué 5 de mes ordinateurs et je suis encore capable de les dépanner si le besoin s'en fait sentir ...
Mais, j'avoue que je maitrise moins les techniques actuelles des réseaux, de la communication ou des réseaux sociaux. C'est comme cela que je sens que pour ce monde qui émerge, il faut un autre type de raisonnement. Si on veut être bien dans son monde, il faut avoir le raisonnement adapté à son environnement. Sinon, on est vite un vieux dinosaure. Après, il est facile de dire que les jeunes ne savent plus raisonner, mais n'est-ce pas la preuve que nous, nous n'avons pas le mode de raisonnement adapté à ce qui sera leur monde ?

Guide Stone a écrit :
c) et d'un point de vue historique,je pense que les enseignants d'histoire devraient travailler la main dans la main avec les enseignants de science : l'histoire des inventions,ce que cela a changé dans la vie ,etc,etc ...

C'est peut-être le seul point où vous avez un peu raison. Mais, si cela se faisait, ils démontreraient très vite à quel point le reste de votre raisonnement est bourré d'erreurs.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 19:07 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2291
Localisation : Versailles
J'approuve Narduccio sur un point : l'intelligence est la capacité à raisonner et ne doit pas être confondue avec le savoir ( connaissances théoriques ou pratiques).

J'ajoute qu'il ne faut pas mélanger cela avec le niveau scolaire. Il est clair que le niveau scolaire a formidablement monté au XIX e siècle - un exemple : 99% des Français savent écrire en français en 1900 contre moins de 60% en 1800. Autre exemple plus qualitatif: presque aucun bachelier ne connaît le grec en 1808, presque tous sont capables de faire une version en 1900 ( le grec à été obligatoire au bac littéraire de 1832 à 1902).

Depuis 2000 environ on trouve de multiples témoignages d'enseignants qui notent non seulement un recul des connaissances mais aussi de la capacité à réfléchir de la part des élèves (surtout les garçons) des écoles et collèges. Baisse de l'intelligence ? Moindre capacité à se concentrer sur des matières abstraites plus probablement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 21:45 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6127
Jerôme a écrit :
Depuis 2000 environ on trouve de multiples témoignages d'enseignants qui notent non seulement un recul des connaissances mais aussi de la capacité à réfléchir de la part des élèves (surtout les garçons) des écoles et collèges. Baisse de l'intelligence ? Moindre capacité à se concentrer sur des matières abstraites plus probablement.

Cette remarque est au delà de la limite chronologique du forum. De plus on ne va pas entamer un débat sans fin sur les classements PISA.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:15 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 05 Déc 2013 4:00
Message(s) : 32
Prisma a écrit :
Atlantico est la preuve de ce qu'ils avancent.


:mrgreen:

Léviathan a écrit :
Si cette théorie était vraie, alors comment expliquer toutes les réalités que les Anciens n'ont pas entrevu ? Comment serait-il encore possible de comprendre Platon ou Aristote si nous étions entrés en régression?


Toutes les réalités qu'ils n'ont pas entrevu ? ----> Pas la même technologie que nous, justement nous avons hérité d'eux, de leur patrimoine culturel et intellectuel, pour entrevoir plus de vérité. Nous nous appuyons sur eux qui "partaient de zéro" si je puis dire ainsi, ça me semble logique...
Encore heureux qu'on comprenne Platon ou Aristote après tous ces siècles :mrgreen: Mais les plus grands ingénieurs du génie civil de notre époque ne comprennent toujours pas comment des ouvriers aient pu soulever des blocs de plusieurs tonnes sans grue ou camion et les superposer les unes aux autres à plus de 100 m de hauteur, pour finir avec une pyramide ayant un angle de défaut inférieur à celui de l'empire state building :mrgreen: (cf : Les pyramides de Gizeh)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:17 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 05 Déc 2013 4:00
Message(s) : 32
Adulith a écrit :
Prisma a écrit :
Atlantico est la preuve de ce qu'ils avancent.



lol lol lol

Argumentaire: "Je parierais que" On a vu plus sérieux :rool: . Je n'ai pas lu cette étude, mais elle semble se baser sur bien peu.

Je trouve que c'est du gros n'importe quoi. Comme le dit l'article "cette théorie part du principe que notre intelligence est conçue pour nous permettre de construire des maisons et de jeter des lances vers des cochons dans les buissons, mais ceci n'est pas le véritable conducteur de la taille de notre cerveau."

Enfin, il est très difficile de comparer suivant les époques. Des génies, il y en a eu tout au long de notre histoire, et il y en aura toujours. Ils ont eu Aristote, Platon et les autres, nous avons Einstein, Heidegger et Michel Drucker. Je dirais même que maintenant il y a plus de chances d'exploiter les capacités de ces génies. Car avec l'universalisation progressive de l'éducation, un pourcentage de plus en plus grand de la population mondiale a la possibilité d'exploiter ses capacités intellectuelles, ou du moins d'avoir les clés pour progresser. Si mes souvenirs sont bons, une étude voulait montrer que le QI moyen s'élevait lentement. L'une des explications disait que c'était parce que les conditions sociales et matérielles le permettaient.


Nous avons BHL, Zemmour et Onfray lol .

Blague à part. Effectivement cette assertion ne se base que sur peu de choses, bien que je la trouve concordante à la réalité, c'est pour cela que je suis venu demandé de plus amples informations/avis ici .

Sinon oui le QI est lié à l'éducation (bien que : http://www.slate.fr/lien/73045/qi-baisse )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:19 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 05 Déc 2013 4:00
Message(s) : 32
Léviathan a écrit :
C'est devenu une récurrence que toutes ces théories du déclin... Quand on ne sait plus trop quoi inventer.



Avez vous des contre-arguments ?? Si l'état du monde n'est pas en déclin je me demande bien dans phase sommes nous.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:24 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 05 Déc 2013 4:00
Message(s) : 32
Narduccio a écrit :
Léviathan a écrit :
Si cette théorie était vraie, alors comment expliquer toutes les réalités que les Anciens n'ont pas entrevu ? Comment serait-il encore possible de comprendre Platon ou Aristote si nous étions entrés en régression?


J'aime bien l'adage de Bernard de Chartes : "Nous sommes des nains juchés sur des épaules de géants". Mais, je rejoints une partie de votre propos.

Il fut un temps, où l'on pensait que tous nos ancêtres n'étaient que des brutes épaisses. Maintenant, on a tendance à trouvé qu'ils furent géniaux et que c'est nous qui sommes moins intelligents. La réalité est quelque part entre les deux options. Sur le temps courts, les variations sont anecdotiques. L'évolution n'ayant pas eu le temps de jouer son rôle.

Il faut tenir compte de quelques critères. Dans certaines époques (dont la Grèce Antique) la proportion des gens instruits est de quelques pourcents par rapport à l'ensemble de la population. Donc, si on voulait comparer, il ne faudrait tenir compte que de la frange de notre population la plus instruite : les rares personnes capables d'atteindre les bacs plus 5, au minimum. Et encore, on sait bien que cela ne veut pas dire grand chose.

Il y a un second critère, dans de nombreuses spécialités, il y a actuellement plus de chercheurs vivants et en activité qu'il n'y en eu depuis l'origine des temps. Et je ne parle pas de secteurs scientifiques qui viennent d'émerger, mais bien de secteurs qui ont une continuité sur plusieurs millénaires. Il est donc normal que ces très nombreux chercheurs finissent par trouver. C'est logique. Il est donc normal, qu'à l'instar de nos glorieux Anciens nous continuons à mieux comprendre le monde que les générations passées. En bref, il n'est pas glorieux de découvrir plus et mieux, puisque nous nous basons sur les travaux déjà réalisés et que nous sommes plus nombreux à réfléchir. Sans compter que la technologie nous aide à mieux échanger et comprendre. Mais, cela n'est pas une preuve que nous serions moins intelligents.

Je me suis déjà servi par la passé d'un petit exemple. Il y a régulièrement des gens sur le forum Préhistoire qui se posent la question de savoir comment avec les faibles connaissances de l'époque les gens de cette période-là ont pu inventer ce qu'ils inventèrent. De l'autre coté, il y a des gens qui pensent qu'ils trouvèrent certaines choses par hasard.

Je sais que des gens, il y a quelques milliers d'années, ont fait des tombes qui ne laissent entrer la lumière du soleil que quelques minutes par an. J'ai souvent demandé s'il y avait quelqu'un dans l'assistance capable de trouver comment faire ... et je n'ai jamais reçu de réponse. Pourtant, avec les outils modernes, avec les mathématiques modernes, je pense que le résultat est du niveau de n'importe quel bachelier. Quelques personnes surent le faire, il y a 4000 ans. Des milliards pourraient le faire de nos jours ... s'ils se donnaient la peine de daigner y réfléchir.


C'est une question démographique, non ? :D
Si nous sommes plus nombreux, en proportion il y a plus d'érudits !
En rajoutant que l'accès au savoir s'est démocratisé (école publique etc), aujourd'hui sauf cas execptionnel tout le monde a la possibilité de faire des plus ou moins grandes études (je parle surtout en France) !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:32 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Oct 2014 10:59
Message(s) : 20
Milka93 a écrit :
Léviathan a écrit :
C'est devenu une récurrence que toutes ces théories du déclin... Quand on ne sait plus trop quoi inventer.



Avez vous des contre-arguments ?? Si l'état du monde n'est pas en déclin je me demande bien dans phase sommes nous.


Encore un nouveau Cassandre ? Comparez la situation ouvriere d'il y a cent ans à celle d'aujourd'hui, le confort, le niveau de vie ?...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:40 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 05 Déc 2013 4:00
Message(s) : 32
La vie ne se résume pas au "confort" ou à la possession de bien. :rool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2014 23:43 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 05 Déc 2013 4:00
Message(s) : 32
Jerôme a écrit :
Deux points me semblent sensibles. Primo nos penseurs contemporains ( scientifiques ou non) sont assistés de matériels extraordinaires qui nous donnent l'impression qu ils sont moins bons que nos ancêtres. Quel ingénieur des ponts et chaussées serait capable de concevoir le pont du Gard sans ordinateur, sans calculatrice, sans gomme ? Un savoir faire s'est perdu remplacé par des machines. Ce n'est pas un recul de l'intelligence en tant que telle.

Secundo, les sciences se sont tellement approfondies et segmentées qu'on ne trouve plus guère de savants ou d'intellectuels capables produire une synthèse comme Descartes, Newton, Hegel ou Einstein ont été capables de le faire. Ce n'est pas un manque d'intelligence mais l'effet d'un élargissement extraordinaire du champ des savoirs.

Conclusion toute personnelle : Nous sommes de plus en plus dépendants des machines et dépendants les uns des autres ce qui tend à faire de chacun de nous de bons spécialistes mais de médiocres producteurs de Synthèses ...cela ne veut pas dire que nous soyons idiots !



Effectivement c'est là ou je voulais en venir, ils étaient capables de réaliser des choses brillantes sans l'appui des toutes nos technologies modernes, des choses que même aujourd'hui avec l'aide de ces mêmes technologies, nous ne pouvons reproduire (exemple des pyramides de Gizeh).
Mais attention je n'ai pas nous que notre époque n'abritait que des idiots pour autant !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB