A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Nov 2017 20:21

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: L'idéologie de la famille
Message Publié : 04 Juil 2015 18:26 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 767
Localisation : Kaamelott
Sir Peter a écrit :
Sans famille,l'avenir de l'homme,ou de la femme est uniquement la mort,et je ma hasarderai à ajouter :éternelle.....Par opposition,la famille ,en principe c'est la Vie,en dépit de toutes les vicissitudes et dans l'incertitude absolue de tout voir s'effondrer......

C'est Zemmour qui va bicher ! lol

Citer :
Les défenseurs de la famille étaient en fait de vieux reacs nostalgiques de l'immobilité sociale d'ancien régime dans laquelle le fils apprenait le métier du père ( ministre, ambassadeur, sergent ou menuisier) et héritait de ses biens ! Pas de compétition, pas d'anxiété, chacun savait d'où il venait et vers où il allait. Une vraie sécurité sans aucune liberté !

Bis pour la démonstration néo-soixante-huitarde. lol

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'idéologie de la famille
Message Publié : 05 Juil 2015 16:09 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15476
Localisation : Alsace, Colmar
Nebuchadnezar a écrit :
Attention tout de même : les politiques de la famille ne prônent pas l'abaissement de la femme. Ça, c'est plutôt avant (Code Civil). Le travail des femmes se développe de toutes façons avec la révolution industrielle.



Ils sont nombreux à demander à ce que la femme "reste à sa place", sous -entendu : à la maison à élever les enfants. Même si historiquement, c'est faux. Cela correspond à l'image dans la noblesse et la bourgeoisie haute ou moyenne, dans les classes inférieures, on ne pouvait souvent pas se passer du travail des femmes. Mais, pour les tenants de la famille, si les enfants devenaient des délinquants, c'était parce que les femmes n'étaient pas à la maison à les élever. Donc, ils trainaient dans les rues et ils fréquentaient les lieux de perditions. Quand je dis que c'est faux historiquement, c'est que les conditions de vie étaient telles que l'on ne pouvait pas se passer du travail des femmes. A la campagne, lors des périodes où il y avait de nombreux travaux, les femmes participaient souvent, si ce n'est toujours. Dans certaines régions, elles restaient à la maison a faire des travaux d'appoints, filer de la laine, faire des travaux de couture à façon, s'occuper du potager, de la basse-cour... A la ville, elle occupaient de nombreux petits emplois, quand aux femmes d'artisans, elles participaient souvent à l’accueil de la clientèle ou à certains petits travaux de finition. Bref, ce n'étaient que les coqs de villages et les notables de bonne condition qui pouvaient se permettre d'entretenir une femme juste occupée à la tenue de la maison et à l'éducation des enfants.

Pour de nombreux moralistes du XIXème siècle, la femme est parée de nombreuses vertus, quand elle reste dans le droit chemin. Ils préconiseront par exemple que la paye des ouvriers soit remise à leurs femmes, ainsi, ils ne peuvent pas aller la dépenser chaque soir dans les estaminets. La paye était journalière à cette époque. Ils préconiseront aussi la paye hebdomadaire et ensuite mensuelle. Premièrement, ça fidélise l'ouvrier, mais aussi, la somme devient trop importante pour être bue en une seule soirée. Et une partie de toute cette démarche passe par une certaine valorisation de la femme. Même si on tend à l'enfermer dans une situation d'éternelle mineure.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : L'idéologie de la famille
Message Publié : 07 Juil 2015 7:35 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1782
N'oublions pas la loi salique en France, où l'art d'écarter les femmes du pouvoir suprême
Je note qu'il y a eu des reines dans beaucoup d'autres monarchies !

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB