A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Sep 2017 15:39

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Reconnaissez-vous le titre universitaire de "docteur en sociologie" de Mme E. Tessier ?
Oui 12%  12%  [ 5 ]
Non 68%  68%  [ 28 ]
Je suis et je reste dans le doute 20%  20%  [ 8 ]
Nombre total de votes : 41
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Nov 2006 9:36 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Merci, Dédé, d'avoir éclairé ma lanterne!
Effectivement, le couplage des questions du sondage est bizarre... Il faudrait avoir lu le libellé et l'intégralité du texte de la thèse de doctorat incriminée avant de donner un quelconque avis ("avis" strictement personnel, l'accueil au grade universitaire étant de la responsabilité du jury pressenti ; de même que l'on peut, à titre privé, ne pas partager la décision d'un jury au tribunal, sans pour autant en contester la légitimité). En l'occurrence, il est fort possible (et très vraisemblable) que la thèse en question réponde aux critères habituels de sérieux requis pour tout travail universitaire de ce genre, sans pâtir des préjugés concernant l'astrologie en général.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 15:42 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Sep 2006 13:16
Message(s) : 277
Localisation : TOULOUSE
Je vais ête très clair.

1/ L'astrologie est une "croyance faible" qui se pare d'éléments faussement scientifiques pour en assurer une certaine crédibilité.

2/ Quant au diplôme de Mme Tessier, je le consteste, contrairement à ce que dit Dédé. Un diplôme de complaisance n'a aucune valeur, car il ne s'agit ici que d'une mascarade, une mauvaise farce faite à l'encontre de la sociologie française.

En toute objectivité, l'astrologie n'a rien d'une science mais se revendique comme telle, et toute une clique de charlatans en tête. C'est au mieux, un petit divertissement matinal, mais à ne pas prendre au sérieux (n'est-ce pas Monsieur Devos ?)

Pour une petite mise au point :

http://www.homme-moderne.org/societe/so ... index.html

_________________
Nous sommes des nains juchés sur des épaules de géants...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 16:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2853
Localisation : Lorraine
Citer :
C'est au mieux, un petit divertissement matinal, mais à ne pas prendre au sérieux

Tout à fait d’accord, mais c’est par là que la crédulité envers l’astrologie progresse chaque matin chez beaucoup de gens.
C’est en fait une question statistique, mais à l’efficacité redoutable ; je prends un exemple :
Ce matin dans mon quotidien, pour les Capricorne (puisque j’en suis, est-ce grave docteur ? :( ), je lis :
« La lenteur dans l’évolution d’un projet auquel vous tenez met votre patience à mal, profitez-en pour le peaufiner ».

Bien. Mon journal est édité à 250 000 ex. à peu près ; combien de lecteurs capricornes ? 1/12e statistiquement (probablement plus, les humains étant particulièrement en forme au début du printemps :P ) mais plusieurs personnes, (disons 3) lisent le même exemplaire, donc 62 500 lecteurs capricornes sont donc concernés.

Combien parmi eux ont en train un projet immobilier ? Un(e) chéri(e) qu’il (elle) veut épouser ? Une demande de prêt en cours ? Préparent un concours administratif ? Attendent la livraison de leur voiture ? Le résultat d’un entretien d’embauche ? Sont en train de rédiger un post pour forum Histoire, mais ne parviennent pas à corriger l’orthographe :lol: ? etc...
Disons 1 sur 10 qui se jour-là s’étonneront de la lucidité de leur horoscope : « Il me l’avait bien dit ». Le lendemain, ce sera le tour des 1/10e suivants, et finalement ça fera beaucoup de convaincus, qui finiront par payer cher un thème astrologique, et acheter les livres de cette madame Tessier (tiens, 8O elle est si célèbre que même mon correcteur orthographique la connaît et me demande de l’honorer d’une majuscule... serait-il Word ascendant Windows ?)

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 16:29 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mai 2006 22:13
Message(s) : 316
Je ne crois pas non plus que l'astrologie est une science.
C'est même un danger parfois pour des personnes trop crédules qui deviennent en dépendantes. Je pense qu'il est dangereux de médiatiser à ce point des personnes car cela donne une fausse image de l'astrologie, les gens peuvent se dire:"tiens, elle est reconnue par la presse par les présidents et maintenant par la Sorbonne, ce qui prouve qu'elle ne dit pas de choses fausses!".
Pour ma part je considère l'astrologie comme un attrape nigaud, au mieux comme un divertissement entre copain (on calcule le thème astral, on lit l'horoscope)mais à ne SURTOUT pas prendre pour argent comptant ce qu'il se dit! :roll: et médiatiser Tessier ou autre c'est le GROS danger pour les personnes crédules ou affaiblit à un moment de leur vie.

Maintenant pour ce qui est de sa thèse, Dédé a raison c'est un diplôme après tout reconnu par les universitaires, c'est un travail universitaire et c'est tout, maintenant si il est tendancieux, il ,e fallait pas qu'il soit validé :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 16:37 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 2603
Localisation : Metz
Je ne serais pas si optimiste concernant son doctorat. Avec un jury complaisant, on peut devenir docteur avec un travail très tendancieux, très partial et très superficiel. Je vous rappelle que, dans un tout autre domaine, la thèse négationniste, en 1985, de Henri Roques à l'Université de Nantes a obtenu les félicitations avant d'être annulée. C'est qu'il se trouvait bien un jury complaisant pour donner le grade de docteur à un tel homme.
Je me garde bien sûr de faire une comparaison directe, mais je voulais juste dire par là qu'avec un peu d'aide, on peut devenir docteur sans trop d'effort. Surtout dans des domaines comme l'histoire ou la sociologie.

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 16:39 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Sep 2006 13:16
Message(s) : 277
Localisation : TOULOUSE
Mais justement...son diplôme n'est pas reconnu par les universitaires ! Excepté son jury ! Je vous invite à lire la critique de sa "thèse" sur le lien que j'ai indiqué plus haut...c'est très éclairant ! :roll:

Un petit exercice tout aussi éclairant : lisez votre signe astrologique puis, lisez tous les autres.
Vous verrez que les énoncés sont tellement généraux, que tout le monde peut s'y reconnaître pour tel ou tel aspect, et même si ce n'est pas votre signe ... :P

_________________
Nous sommes des nains juchés sur des épaules de géants...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 16:41 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Sep 2006 13:16
Message(s) : 277
Localisation : TOULOUSE
Oups! Je répondais à Trinity cher Jean-Claude...nos messages se sont croisés ! (:8:)

_________________
Nous sommes des nains juchés sur des épaules de géants...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 16:42 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 2603
Localisation : Metz
Pas de problème, je vois que nous pensons bien la même chose :wink:

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 16:44 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mai 2006 22:13
Message(s) : 316
Oui je vais m'empresser de lire votre lien :wink:
Quand à mon horoscope, je le lisais ce matin, il m'annonçait justement qu'aujourd'hui j'allais avoir une grosse rentrée d'argent! :lol:
Snif!j'attends toujours :twisted: :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 16:50 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2853
Localisation : Lorraine
Patience, Trinity, tirage Euromillions ce soir, allez vite achetez un billet (et on partage, car ce sera un peu grâce à moi que vous serez riche. :D)

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 16:53 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mai 2006 22:13
Message(s) : 316
Mais j'y cours, cher Plantin :lol: j'y cours :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Nov 2006 17:10 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15365
Localisation : Alsace, Colmar
L'astrologie que l'on trouve dans les magazines fonctionne grâce à ce que les sociologues nomment ,'effet "puits". Dans "Devenez sorciers devenez savants" Georges Charpak et Henri Broch en donnent un exemple.
Dans un premier temps, ils ont demandé à des étudiants de leur fournir leurs noms, prénoms, lieu, date de naissance et heure de naissance et le thème de leur dernier rêve. Le tout écrit à la main.
Une semaine plus tard, chaque étudiant recevait une analyse personnalisée de son caractère et on demanda à chacun de se prononcer: cette analyse avait quel degré de correspondance avec son caractère sur une échelle de 6 degrés: "excellent", "bon", "assez bon", "assez mauvais", "mauvais" et "faux". 69% des étudiants trouvèrent que cette analyse décrivait leur caractère de manière: "excellente", "bonne" et "assez bonne".
On demanda alors à un des étudiants de lire son analyse (sauf s'il avait pas envie parce qu'il la trouvait trop personnelle :wink: ). Lorsqu'il commença à lire à haute voix, les autres eurent la surprise de découvrir que leur analyse était identique.
Voici le texte:
Citer :
- Vous avez besoin que les autres personnes vous aiment et vous admirent mais vous êtes tout de même apte à être critique envers vous-même.
- Bien que vous ayez quelques faiblesses de caractères, vous êtes généralement capable de les compenser.
- Vous possédez de considérables capacités non employées que vous n'avez pas utilisées à votre avantage.
- Quelques-unes de vos aspirations ont tendance à être assez irréalistes.
- Discipliné et faisant preuve de self-control extérieurement, vous avez assez tendance à être soucieux et incertain intérieurement.
- Quelquefois vous avez même de sérieux doutes quant à savoir si vous avez pris la bonne décision.
- Vous préférez un petit peu de changement et de variété et êtes satisfait lorsque vous êtes bloqué par des restrictions ou des limitations.
- Parfois vous êtes extroverti, affable et sociable alors que d'autres fois vous êtes introverti, prudent et réservé.
- Vous êtes également fier de vous-même en tant que penseur indépendant et n'acceptez pas les déclarations des autres sans preuves satisfaisante.
- Vous trouvez imprudent d'être trop franc en vous révélant vous-même aux autres.


Les auteurs incitent tout un chacun a réaliser le test sur des amis ou des connaissances. Si l'on veut renforcer son effet, ils conseille de le personnaliser en le mettant au masculin ou au féminin et à compléter avec le nom et le prénom selon les cas. Par exemple:
- Marie, tu a besoin que les autres personnes t'aiment et t'admirent mais tu es tout de même apte à être critique envers toi-même. ...

D'où vient se texte ?

Citer :
de telles descriptions ont été utilisées et testées pour la première fois en 1948 par le psychologue Bertram Forer qui s'est inspiré pour ses textes d'un ouvrage d'astrologie. L'efficacité en situation réelle de tels textes démontre de façon claire et nette la puissance de ce que l'on nomme l'"effet puits".


Maintenant, il ne tient qu'à vous de montrer à vos amis et connaissances quel formidable devin vous êtes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Nov 2006 19:17 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Nov 2006 16:45
Message(s) : 6
Localisation : Loire Atlantique
Narduccio
Une science, et l'histoire en ai une comme les autres, se base sur des savoirs. A partir du moment ou l'on réfute de manière argumentée ces savoirs, cette science évolue allant même jusqu'à remettre en cause les théories de bases.

Et pourtant on continue du huer les historiens révisionnistes.

les astrologues, plutôt que de se remettre en cause ont élevé celui-ci au niveau d'un dogme. Par ce fait, l'astrologie ne peut pas être une science.

Et de ce fait la psychologie non plus.

Bergame
L'astrologie, bien entendu que c'est une bêtise.

Voilà une affirmation gratuite. Si on ne peut qualifier l'astrologie de science on peut néanmoins lui reconnaître un quelconque travail.

Iriez-vous affirmer que la théorie de l'évolution peut être remise en cause ?
Pourquoi pas, rien n'est inéluctable en ce monde.

Tant que vous n'avez pas réfuté une théorie, cad tant que vous n'avez pas démontré qu'elle est fausse

il ne s'agit pas en l'occurrence de démontrer de la fausseté ou de la véracité d'une théorie mais bien de pouvoir éventuellement la remettre en cause.

Ah très bien ! Mais alors si l'astrologie a été réfutée empiriquement, c'était donc bien une théorie scientifique, n'est-ce pas ?

Il aurait fallu pour cela qu'au préalable l'astrologie se base sur des faits et non sur des croyances pour en faire une science, il ne suffit pas qu'elle soit réfutable.

Babel
La théorie astrologique n'est pas scientifique puisqu'elle ne procède pas par une recherche évolutive par l'observation, l'expérimentation et la déduction. C'est un système figé reposant sur l'affirmation d'un axiome dogmatique et jamais remis en cause.

Par les astrologues eux-même. Mais les scientifiques n'ont-ils pas démonté le système qui fait figurer l'astrologie comme un dogme. On se trouve donc face à deux camps dont les idées sont opposées donc remise en cause.

Narduccio
Dans les « sciences » humaines (économie, ethnologie, psychologie, etc.), la démarche expérimentale est délicate, l'aspect prédictif de la méthode appliquée aux phénomènes humains étant souvent mis en défaut.

Les sciences humaines pourraient si on se référaient à leur piètres résultats y inclurent l'astrologie.




Bergame
Comment la connaissance est-elle possible, qu'est-ce que savoir, qu'est-ce que connaître, qu'est-ce que croire, ce sont des questions que se pose la pensée occidentale depuis 2.000 ans. Et en aucun cas il ne faut croire que le débat est tranché. Peut-être même bien au contraire : Si ça se trouve, il n'a jamais été aussi vif.

Exemple pour la masturbation intellectuelle: pourquoi un chien court-il après sa queue?
Tu as raison de voir toutes sciences comme une éternelle remise en question, qui nous amène à dire que lorsque l'on croit savoir on ne sait pas et lorsqu'on est sûr de savoir on sait encore moins.
Brainstorm
La question reste : comment cela se fait-il que des universitaires ont attribué le titre de docteur en sociologie à une astrologue dont la thèse n'est pas scientifique ?

Peut-être l'ont-ils estimée comme telle. Alors c'est un grand jour pour le renouveau de la science, une nouvelle science vient d'être reconnue par l'acceptation de cette thèse: l'astrologie!

Narduccio
Citation: - Vous avez besoin que les autres personnes vous aiment et vous admirent mais vous êtes tout de même apte à être critique envers vous-même.
- Bien que vous ayez quelques faiblesses de caractère, vous êtes généralement capable de les compenser.
- Vous possédez de considérables capacités non employées que vous n'avez pas utilisées à votre avantage.
- Quelques-unes de vos aspirations ont tendance à être assez irréalistes.
- Discipliné et faisant preuve de self-control extérieurement, vous avez tendance à être soucieux et incertain intérieurement.
- Quelquefois vous avez même de sérieux doutes quant à savoir si vous avez pris la bonne décision.
- Vous préférez un petit peu de changement et de variété et êtes insatisfait lorsque vous êtes bloqué par des restrictions ou des limitations.
- Parfois vous êtes extroverti, affable et sociable alors que d'autres fois vous êtes introverti, prudent et réservé.
- Vous êtes également fier de vous-mêmes en tant que penseur indépendant et n'acceptez pas les déclarations des autres sans preuve satisfaisante.
- Vous trouvez imprudent d'être trop franc en vous révélant vous-même aux autres.

La non information des masses et le matraquage médiatique imbécile font que des idées simplistes et le sophisme à grande échelle remportent de plus en plus l'approbation du peuple qui les considère comme des vérités à part entière.
Babel
Il me semble qu'au fond en science on ne prétend pas proposer des théories vraies mais vraisemblables : on adopte l'hypothèse la meilleure, la plus vraisemblable, donc celle qui a le plus de chances d'être vraie.

En ce cas il faudrait alors admettre que toutes théorie peuvent en supposition être vraisemblable, dont celles de l'astrologie.


dédé

Pour moi, toutes les tentatives de deviner l'avenir sont des stupidités et/ou des escroqueries pour une raison simple (simpliste ?): la définition même du futur, c'est qu'il est à venir (bigre !), et donc non encore écrit.
Bien des choses ont été écrites en histoire sur un passé si lointain que les rapports écrits sont plus des point de vue que des faits concrets et ne disait-on pas de Jules Vernes qu'il affabulait? Rien ne permet d'affirmer que le futur est une vision abstraite parce que nous n'en avons pas encore connaissance et qu'il n'est pas écrit. Car bien des écrits du passé ne sont qu'imposture.
Brunehaut
Je ne sais pas si l'astrologie est une science,je sais seulement qu'aucun astrologue n'a pu prouvé ce qu'il avance

Si l'astrologie peut prouver ses dire d'une manière quelconque, la considéreras-tu comme une science?

_________________
L'histoire ne retient que les vainqueurs!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Nov 2006 19:53 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15365
Localisation : Alsace, Colmar
Début du hors-sujet.
fleurdepat a écrit :
Et pourtant on continue du huer les historiens révisionnistes.


Faux. On en hue pas les historiens révisionnistes, d'ailleurs, tous les historiens sont forcemment révisionnistes, dans le bon sens du terme.
Parce qu'en histoire, révisionniste se dit de la personne qui modifie la vision que l'on a d'une chose en apportant des éléments nouveaux. Cà, c'est la démarche "noble", la seule pour laquelle ce terme devrait être réservé.
Malheureusement, certaines personnes qui en plus sont très rarement des historiens, pensent que pour des raisons partisanes, il est licite de vouloir plier l'histoire à leurs désidérata. Ces personnes se prétendent "révisionnistes" alors que le terme qui correspond à leur démarche est: "négationnisme".
Alors, oui, on hue les "négationnistes" qui se prétendent "révisionnistes". Mais, il y a très peu d'historiens parmi ceux-là. Mais, grâce à cet imbroglio entretenus à dessein par certains, on a pris la mauvaise habitude de critiquer des historiens qui ont une saine démarche historique, comme Olivier Pétré-Grenouilleau.
Fin du hors-sujet.

fleurdepat a écrit :
Si l'astrologie peut prouver ses dire d'une manière quelconque, la considèreras-tu comme une science?

On a déjà démontrer que la confiance que l'on peut avoir envers les prédictions des astrologues sont aussi précises que celles faites au hasard par des individus quelconques et moins précises que celles faites par des spécialistes des divers domaines ou il fallait faire des prédictions.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Nov 2006 0:42 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Sep 2006 13:16
Message(s) : 277
Localisation : TOULOUSE
[quote="Plantin-Moretus"]

C’est en fait une question statistique, mais à l’efficacité redoutable (...). Mon journal est édité à 250 000 ex. à peu près ; combien de lecteurs capricornes ? 1/12e statistiquement (probablement plus, les humains étant particulièrement en forme au début du printemps :P ) mais plusieurs personnes, (disons 3) lisent le même exemplaire, donc 62 500 lecteurs capricornes sont donc concernés.[:quote]

Oui mais combien parmi ces 62 500 lecteurs vont réellement prendre au pied de la lettre ce que l'horoscope leur a prédit ?
Les individus croient-ils réellement les prédictions des astrologues, ou numérologues, ou tout autre art divinatoire ? Ou plutôt à quel point y croient-ils ? Je ne saurais répondre.
Je pense que beaucoup cherchent à être rassurés, et l'exploitation par des charlatans de cette forme d'incertitude angoissante sur l'avenir, professionnel et sentimental pour l'essentiel , révèle plus le malaise de ceux qui "consultent" que de leur véritable croyance en l' astrologie.
Pour la majorité, ne serait-ce pas un jeu ? "Vous les lions vous êtes bien tous pareils !...Ca m'étonne pas que vous soyez sagittaire ! ils sont tous comme ça !" Mais pour autant, croit-on réellement ces déterminismes, ou bien sont-ils un moyen comme un autre de communiquer ? D'engager ou poursuivre une conversation ?
Evidemment, il y a celles et ceux pour qui l'astrologie c'est sérieux, et dont il faut tenir compte pour vivre dans la meilleure configuration possible...mais quelle part représentent-ils dans les 62 500 lecteurs d'un journal tiré à 250 000 exemplaires ? :)

_________________
Nous sommes des nains juchés sur des épaules de géants...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB