A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Nov 2017 9:33

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : alphabétisation et armée
Message Publié : 24 Juin 2017 17:49 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2012 19:12
Message(s) : 487
Bonsoir,
Les lois Jules Ferry entrent en vigueur en 1881 et 1882. Cependant, en 1914 encore beaucoup de jeunes gens qui sont appelés pour effectuer leur service militaire ne savent pas signer leur acte de mariage, ou l'acte de décès d'un proche. Y avait-il à l'armée des "cours" d'alphabétisation? Les jeunes hommes étaient-ils instruits, et ce, depuis la loi Jourdan de 1798? Ou bien les laissait-on dans l'ignorance?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: alphabétisation et armée
Message Publié : 24 Juin 2017 23:19 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2473
L'almanach du drapeau année 1900 :" En arrivant au régiment l'illettré est astreint à suivre un cours primaire qui est fait dans chaque compagnie par un sous officier ou un caporal possédant un certain degré d'instruction ,sous le contrôle d'un officier.Il y a classe chaque jour pendant une heure soit avant soit après la soupe du soir.Tableau ,craies ,plumes,crayons cahiers et abécédaires sont fournis en nombre suffisant gratuitement par une caisse spéciale :la "masse des écoles"
Les capitaines mettent à contribution les élèves ecclésiastiques et autres jeunes gens instruits pour aider au "débourrage" des illettrés.Sur cinquante illettrés,on n'en compte plus que 5 ou 6 au bout des trois ans de service."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: alphabétisation et armée
Message Publié : 25 Juin 2017 9:21 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2012 19:12
Message(s) : 487
D'accord merci. Mais avant 1900, etait-ce aussi le cas? Par exemple, la grande armée et les régimes successifs ont-ils instruit les jeunes soldats?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: alphabétisation et armée
Message Publié : 27 Juin 2017 16:15 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 989
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Du sous-lieutenant Aldebert-Jacques Doisy de Villargennes du 26e de ligne en 1809

l'instruction en France était fort peu répandue, sauf toutefois dans les villes où les bons collèges étaient suffisamment fréquentés. Par contre dans les campagnes fournissant à elles-seules les neuf dixièmes des conscrits, l'intelligence naturelle des habitants tenait absolument lieu d'éducation littéraire.
Ainsi quelque extraordinaire que cela puisse paraître, dans une compagnie de 121 hommes, j'avais compté à part les sergents et les caporaux seulement 8 hommes sachant lire et écrire.

De cet étrange état d'ignorance découle un fait curieux, particulier, je pense, à l'Armée Française et offrant d'intéressantes conséquences.
Les jeunes soldats en quittant leurs foyers avaient laissé des instructions dernières pour que les nouvelles leur fussent adressées sous forme de lettres écrites par le curé ou le maître d'école de leurs villages. Lesdites lettres arrivées au régiment avaient à être lues et réclamaient réponse. Mais qui charger de la besogne? Parfois elles contenaient des renseignements risibles ou susceptibles de faire rougir les joues du récipiendaire. Communiquer de pareilles correspondances à ceux de leurs camarades familiarisés avec l'alphabet les eût exposés aux rires et peut être à la moquerie des autres soldats. Avoir recours aux officiers subalternes ou même aux capitaines, eût été un saut trop grand entre les grades.

Il restait une ressource : les sous-lieutenants. Ceux-ci étaient à peu près du même âge que les conscrits et leur situation suffisamment supérieure pour que la crainte de toute indiscrétion pû être écartée parmi les hommes. Nous vîmes donc le sous-lieutenant et, quelquefois, le premier lieutenant de chaque compagnie devenir l'écrivain et, partant, le confident intime de la majeure partie de ses subordonnés.
C'est ainsi que, à peine âgé de vingt ans, je connus la vie privée et les affaires de famille de plus de 50 de mes soldats

Les hommes de Napoléon
Témoignages 1805-1815
présenté par Christophe Bourachot


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: alphabétisation et armée
Message Publié : 27 Juin 2017 20:11 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2012 19:12
Message(s) : 487
ok, merci Loîc pour cette contribution éclairante!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB