A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 11 Déc 2017 1:07

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : La galanterie française
Message Publié : 28 Nov 2017 16:26 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 300
En lisant un article du philosophe Paul Thibaut consacré à l'affaire Weinstein
https://www.causeur.fr/affaire-weinstein-harcelement-galanterie-habib-147704
je découvre un auteur dont j'ignorais l'existence, Claude Habib, universitaire spécialiste de Rousseau et femme de lettres, dont je lirais volontiers au moins deux de ses ouvrages :

- La Galanterie française, ouvrage de 2006
(4ème de couverture)
"Pourquoi la galanterie s'est-elle développée en France ? D'autres sociétés (comme la Chine ou le Japon) ont élaboré une politesse complexe, la France est la seule nation qui a étendu au sexe faible les règles de la civilité. Pourquoi cette inclusion des femmes ? C'est au XVIIe siècle que cette mutation s'est produite, quand l'idéal du galant homme s'est superposé à la figure de l'honnête homme. Dans le monde qui croyait à la galanterie, les femmes furent réellement plus libres de leurs mouvements, de leurs fréquentations, de leur conduite. Ce changement s'accompagna de leur influence croissante dans la vie culturelle et politique. Louis XIV joua personnellement un rôle dans l'établissement des nouveaux usages. Quel intérêt politique y trouvait-il) ? Pourquoi la monarchie absolutiste a-t-elle éprouvé le besoin de célébrer conjointement la prééminence du féminin et le triomphe de l'amour ? Ces questions ne sont pas inspirées par la pure curiosité historique : la mixité d'Ancien Régime est un étrange miroir de la mixité contemporaine. Elle montre ce qui n'est plus. Or la solution française avait pour elle un mérite : celui de promouvoir une mixité érotisée. C'est pourquoi, aujourd'hui, la galanterie ouvre une tierce voie. Elle s'oppose à la relégation des femmes, que veulent propager les islamistes radicaux. Elle s'oppose non moins à la désérotisation qu'impose la " société des individus ", comme si la disparition du féminin devait être la rançon de l'entrée des femmes dans la vie publique ou professionnelle. En effet, les sociétés démocratiques, parce qu'elles font de la différence des sexes une question purement privée, tendent à assourdir le thème érotique, à l'effacer du monde commun, et la désérotisation des individus va de pair avec la santé de l'industrie pornographique. Proscrit, invisible et, pire encore, démodé, le thème galant n'a pourtant pas entièrement disparu. Du compliment à la plaisanterie légère, il continue de hanter la mixité moderne."

Je vois aussi que l'auteur signait tout récemment une tribune dans un quotidien : «Serviable, charmeur et toujours léger, le galant homme est l'anti-Weinstein»

- L'autre ouvrage est plus contemporain, et davantage personnel, c'est un essai sur la vie de couple qui a l'air passionnant
Le Goût de la vie commune (2014)
(4ème de couverture)
"Ce précis de l'attachement qui évoque la vie à deux se place à contre-courant de ce que la société moderne professe. Claude Habib défend avec humour et conviction les qualités de l'ennui et le principe de durée qui lui seul permet une familiarité et une intimité réelles dans une vie partagée avec quelqu'un."

Deux interviews éclairantes de l'auteur au sujet de ce livre dans le journal Libération et le Journal du Dimanche
http://next.liberation.fr/sexe/2014/08/01/l-autonomie-affective-est-une-piperie_1074223
http://www.lejdd.fr/Culture/Livres/Claude-Habib-Quand-un-couple-va-mal-on-convoque-Vallaud-Belkacem-655867

Mais j'en reviens à l'Histoire et donc au premier livre, La Galanterie française.
L'un de vous ici a t-il ce livre ? et qu'en a t-il pensé ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La galanterie française
Message Publié : 28 Nov 2017 18:09 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6113
Il y a dans ce premier post - qui serait plus à sa place sur le Salon Géopolitique - un mélange des genres (sans jeu de mots) entre l'actualité de l'affaire Weinstein et le débat sur le respect dû aux femmes, d'une part, et le sujet du livre, l'apparition de la galanterie dans la société française du 17ème siècle, d'autre part.

La modération le laisse ouvert sous réserve. S'il dérive sur le débat actuel il sera verrouillé.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La galanterie française
Message Publié : 28 Nov 2017 18:33 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2279
Localisation : Versailles
Si on se place avant 1991 et même bien avant, il me semble qu'une particularité de la société française (et surtout de la bonne société d'ailleurs), si on la compare à d'autres sociétés occidentales, serait non seulement le rapport délicat entre les sexes mais aussi l'implication des femmes dans l'essor intellectuel et littéraire. Le phénomène des salons est notable dès le XVIIè siècle !

Ma question est : Pourquoi ?

J'ajoute que les révolutionnaires me semblent avoir d'ailleurs considéré comme assez négative l'implication des femmes dans la vie politique de l'Ancien régime. La marquise de Pompadour et la reine Marie-Antoinette furent citées en contre-exemple !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La galanterie française
Message Publié : 28 Nov 2017 21:22 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2489
On pourrait aussi se poser la double question étaient ce les rois qui cherchaient les femmes ou les femmes qui cherchaient les rois? lol Il semblerait bien qu'il n'y ait eu que des "volontaires pour le service"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La galanterie française
Message Publié : 28 Nov 2017 21:35 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2279
Localisation : Versailles
Sir Peter a écrit :
On pourrait aussi se poser la double question étaient ce les rois qui cherchaient les femmes ou les femmes qui cherchaient les rois? lol Il semblerait bien qu'il n'y ait eu que des "volontaires pour le service"




j'ignore entièrement comment la courtoisie française s'est construite. Sous Louis XIV ? Avant ?

En revanche je crois que le phénomène des salons n'a pas de liens avec la Cour ni avec la monarchie. Il faut plutôt regarder vers la noblesse et la bourgeoisie de Paris pour en identifier l'origine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La galanterie française
Message Publié : 28 Nov 2017 22:29 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2188
Localisation : Paris
Parler de galanterie sans parler du XVIe siècle, de François Ier ou de Catherine de Médicis, c'est oublier ce qui a fait l'un des traits de caractère de la vie de cour à la Renaissance (en France). Une époque où chaque homme se devait d'avoir une "dame" à servir... et où la femme avait un rôle majeur dans la socialisation de la noblesse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La galanterie française
Message Publié : 28 Nov 2017 22:53 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5588
Localisation : Limoges
Et comme il ne va pas tarder justement à entrer dans le débat, autant parler également de l'oeuvre de Norbert Elias ; la société de cour. D'ailleurs question subsidiaire ; il y a longtemps j'avais entendu parler des limites de son travail mais j'avoues que ma mémoire me fait défaut, quelqu'un pourrait nous en dire plus?

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La galanterie française
Message Publié : 29 Nov 2017 23:39 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 300
Jerôme a écrit :
Sir Peter a écrit :
On pourrait aussi se poser la double question étaient ce les rois qui cherchaient les femmes ou les femmes qui cherchaient les rois? lol Il semblerait bien qu'il n'y ait eu que des "volontaires pour le service"


j'ignore entièrement comment la courtoisie française s'est construite. Sous Louis XIV ? Avant ?


Pour ce que j'en sais, ses sources en serait l'Amour courtois forgé en France au 12ème siècle.
Mais la galanterie n'est pas tout à fait la même chose, elle est plus légère que l'Amour courtois, qui m'apparaît plus absolu, radical, comme une sorte mystique de l'Amour humain. Mais je dois dire que je ne connais pas encore réellement le sujet, d'où ce fil de discussion.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB