A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Déc 2018 21:02

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Message Publié : 01 Juin 2014 18:07 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1438
Sir Peter a écrit :
Mon lieutenant à la marinette du bureau, je luis disait "madame" tout simplement. Je n'étais pas de leur caste, j'appartenais à une autre où il existait des coutumes de politesse particulières comme laisser le tableau propre quand on quitte la salle de cours.......
La féminisation des armées a amené quelques interrogations sur les usages à suivre. On m'a raconté cette anecdote : une commission chargée d'étudier les questions liées à cette féminisation, présidée par le médecin-général (féminin) Valérie André fut reçue par le préfet maritime à Brest.
- Madame...
- Appelez-moi Mon Général.
- J'en prends bonne note chère Madame.

Il est à noter que Monsieur est resté largement en usage dans la marine, notamment pour tous les corps non combattants. En effet, pour les médecins, par exemple, les grades étant : médecin, médecin principal, médecin en chef (première et deuxième classe), médecin général (première et deuxième classe), les appellations respectives sont : Monsieur le médecin, Monsieur le médecin principal, Monsieur le médecin en chef, Monsieur le médecin général. Il en est de même pour les commissaires, ingénieurs et autres.

A côté de ces appellations officielles l'emploi de Monsieur est admis lorsqu'on parle d'une tierce personne qui est officier subalterne, par exemple Monsieur Dupont au lieu de : L'enseigne de vaisseau Dupont. S'il s'agit d'un officier supérieur, c'est commandant qui est de mise ("le commandant Cousteau") par exemple.

Sur l'enveloppe d'un pli, le grade et le nom du destinataire sont précédés de Monsieur si ce dernier est officier. Les non-officiers n'y ont pas droit. Ainsi on écrira : Premier-maître Le Bihan et Monsieur le lieutenant de vaisseau Merveilleux du Vignaux.

Ayant servi dans la marine jusqu'au début des années 1990, envers le personnel féminin encore assez rare, je m'en suis tenu à Madame ou Mademoiselle tant pour le matelot que pour l'officier supérieur, quelle que fût la position de l'intéressée par rapport à la mienne.

Dernière chose : de même que l'adresse à un maréchal de France est "Monsieur le maréchal", celle à un amiral de France est "Monsieur l'amiral". Cette dignité n'a plus été décernée depuis le second empire, mais elle n'a pas été supprimée.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB