Forum Histoire - Passion Histoire
http://passion-histoire.net/

Antiquité et nudité
http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=78&t=36740
Page 1 sur 1

Auteur :  Jerôme [ 01 Oct 2014 20:03 ]
Sujet du message :  Antiquité et nudité

On estime généralement que la nudité était largement répandue dans l'antiquité et à disparu avec l'affirmation d'une forme radicale de pudeur liée au christianisme. Je voudrais avoir quelques précisions sur la pratique effective de la nudité dans l'antiquité - qui est peut être biaisée par des représentations phantasmatiques des statues, bandes dessinées ou du cinéma.

S'il est souvent soutenu que les gymnastes grecs et romains ou les clients des termes romains et me semble t il aussi les danseuses étaient nus, qu'en était il de la nudité en dehors de ces lieux ? Les enfants allaient ils nus à la maison ou dans la rue ? Jusqu'à quel âge ? Les esclaves ?

En dehors de la pudeur n'y avait il pas des risques physiques à pratiquer la nudité : risque d'attraper froid ou des coups de soleil ? Mal au pied en l'absence de sandales ? Sans obliquer le risque de violences sexuelles ?

Bref les grecs et les romains n'étaient ils pas en pratique plus pudiques que les multiples statues de Venus ou d'Achille dénudés ne nous laissent penser ? Et cela bien avant la révolution chrétienne ?

Auteur :  supertomate [ 01 Oct 2014 20:17 ]
Sujet du message :  Re: Antiquité et nudité

Citer :
En dehors de la pudeur n'y avait il pas des risques physiques à pratiquer la nudité : risque d'attraper froid ou des coups de soleil ? Mal au pied en l'absence de sandales ? Sans obliquer le risque de violences sexuelles ?

On peut être nu quand le climat le permet et se couvrir quand c'est utile.
Le risque de violences sexuelles n'a pas de raison d'être plus fort nu qu'habillé.
Quant au mal de pieds... Si vous marchez pieds nus, vous vous faites une corne qui vaut toutes les sandales. En fin de saison (je marche pieds nus une bonne moitié de l'année), une épine ne me dérange pas, je la sens un peu, je l'enlève et pis voila.

Auteur :  Narduccio [ 02 Oct 2014 0:04 ]
Sujet du message :  Re: Antiquité et nudité

supertomate a écrit :
Le risque de violences sexuelles n'a pas de raison d'être plus fort nu qu'habillé.


La violence sexuelle semble plus développée dans certaines cultures que dans d'autres. En fait, c'est plus une question d'acceptation de cette violence dans la société qu'une question de culture. Une journaliste rapportait par exemple qu'il est moins risqué, pour une femme de se promener toute nue dans un sauna en Europe du Nord, même si elle est la seule femme au milieu d'une bande de mecs que de se trouver en tchador dans un bus du Caire ou en sari dans un bus indien. Ce n'est pas que les scandinaves auraient moins envie, mais leur éducation fait qu'il est socialement inexcusable de toucher une femme sans son autorisation formelle préalable.

Pour l'épine, je confirme, ma mère qui gardait les vaches dans les champs durant son enfance me racontait qu'à la fin de l'été la corne des pieds était assez dure pour qu'elle et ses amies se servent d'aiguilles et de fils pour se "broder des semelles". Sans dommages pour les pieds.

Il me semble que certains explorateurs grecs rapportent que dans certaines sociétés les femmes étaient entièrement voilées, même au cœur de l'été.

Auteur :  Alain.g [ 02 Oct 2014 12:25 ]
Sujet du message :  Re: Antiquité et nudité

Les grecs étaient de grands esthètes et pour eux la nudité correspondait à la fois à la perfection esthétique et à la condition des dieux. C'est ainsi qu' Alexandre après une grande bataille, lors de sa conquête de l'orient, improvise un triomphe en courant nu devant ses troupes revêtu seulement d'un "chapeau de fleurs".
On est loin de la nudité interdite dans l'ancien testament juif. Eve était nue avant d'avoir goûté au fruit défendu.

Auteur :  Laurent Frédéric [ 06 Oct 2014 7:55 ]
Sujet du message :  Re: Antiquité et nudité

Concernant le Christianisme, rappelons que lors des baptêmes, qui sont des cérémonies publiques, les catéchumènes sont intégralement nus dans la cuve baptismale.

Auteur :  taloslecyborg [ 06 Oct 2014 9:28 ]
Sujet du message :  Re: Antiquité et nudité

Je rappellerai aussi un passage de "La Passion selon Saint Marc" : un jeune homme suivait Jésus , vetu seulement d'une couverture , les soldats voulurent se saisir de lui , mais il leur abandonna la couverture et s'enfuit tout nu ( d'après les exégètes , il s'agirait de Saint Marc lui-meme : clin d'oeil au lecteur )
Comme on ne dit pas que le jeune homme ait été arreté , c'est qu'il était possible de circuler nu dans Jérusalem
Une hypothèse : la nudité était tolérée chez les esclaves

Auteur :  Dédé [ 06 Oct 2014 14:50 ]
Sujet du message :  Re: Antiquité et nudité

taloslecyborg a écrit :
Je rappellerai aussi un passage de "La Passion selon Saint Marc" : un jeune homme suivait Jésus , vêtu seulement d'une couverture , les soldats voulurent se saisir de lui , mais il leur abandonna la couverture et s'enfuit tout nu ( d'après les exégètes , il s'agirait de Saint Marc lui-même : clin d’œil au lecteur )

Citer :
Eve était nue avant d'avoir goûté au fruit défendu.

Épisodes enseignés dans tous les cours d'histoire !

Auteur :  Lord Foxhole [ 11 Oct 2014 16:56 ]
Sujet du message :  Re: Antiquité et nudité

Alain.g a écrit :
Les grecs étaient de grands esthètes et pour eux la nudité correspondait à la fois à la perfection esthétique et à la condition des dieux. C'est ainsi qu' Alexandre après une grande bataille, lors de sa conquête de l'orient, improvise un triomphe en courant nu devant ses troupes revêtu seulement d'un "chapeau de fleurs".

Petite subtilité : par le biais de la nudité, les Grecs exaltait surtout l'idéal de la beauté masculine ...
Dans la statuaire, on se souviendra du fameux exemple des kouroï (« jeunes hommes ») toujours représentés nus, tandis que les korai (« jeunes filles ») sont toujours habillées.
Par ailleurs, au cours des évènements sportifs, comme les jeux olympiques (interdits aux femmes), les athlètes étaient nus.
D'une façon générale, je crois que les « femmes honnêtes », dans la société grecque, restaient normalement toujours couvertes, alors que la nudité masculine était tolérée voire encouragée dans certains cas. Évidemment, les spécialistes en Histoire de l'Antiquité sont invités à confirmer mes dires (ou pas)...

Auteur :  Nebuchadnezar [ 12 Oct 2014 9:11 ]
Sujet du message :  Re: Antiquité et nudité

Lord Foxhole a écrit :
D'une façon générale, je crois que les « femmes honnêtes », dans la société grecque, restaient normalement toujours couvertes, alors que la nudité masculine était tolérée voire encouragée dans certains cas. Évidemment, les spécialistes en Histoire de l'Antiquité sont invités à confirmer mes dires (ou pas)...
Les Lacédémoniennes étaient raillées dans les autres villes grecques pour pratiquer le sport nues ou court vêtues.

Auteur :  Robert Spierre [ 30 Nov 2014 0:28 ]
Sujet du message :  Re: Antiquité et nudité

Jerôme a écrit :
En dehors de la pudeur n'y avait il pas des risques physiques à pratiquer la nudité : risque d'attraper froid ou des coups de soleil ? Mal au pied en l'absence de sandales ? Sans obliquer le risque de violences sexuelles ?
Abebe Bikila (Ethiopie) remporta le Marathon des J.O. de Rome en 1960... pieds nus :

Image

Pour l'anecdote, il récidiva à Tokyo 4 ans après... mais avec des chaussures :

Image

C'était juste pour illustrer l' "évolution".

Page 1 sur 1 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/