A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Juil 2018 11:00

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : La naissance du mariage d'amour
Message Publié : 12 Mars 2016 11:46 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1739
Localisation : Lyon-Vénissieux
A partir de quand et d'abord dans quel pays le mariage d'amour est devenu la norme dominante ?
(Il est difficile de répondre à cette question mais on peut peut-être essayer d'avoir un ordre d'idée ???)

Merci de vos éclaircissements.
:mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Mars 2016 9:22 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2672
Localisation : St Valery/Somme
Pouzet a écrit :
A partir de quand et d'abord dans quel pays le mariage d'amour est devenu la norme dominante ?
(Il est difficile de répondre à cette question mais on peut peut-être essayer d'avoir un ordre d'idée ???)

Merci de vos éclaircissements.
:mrgreen:


Il faudrait définir les termes "mariage" et "amour" et est-ce devenue la norme.
la définition dans le judaïsme : contrat conclu par le prétendant ou sa famille avec le père de la jeune fille
dans l'antiquité égyptienne : le mariage reflète la volonté de former un couple à l'image des divinités égyptiennes. est ce que c'est la volonté des deux participants ? dans ce cas il s'agit d'un mariage d'amour.
chez les gréco-romain il s'agit de maintenir une lignée : un outil social qui légitime les enfants qui en naissent, et la transmission des héritages.
Mais je suis persuadé qu'il n'y a pas de linéarité historique de l'apparition du mariage d'amour comme norme, il dépend de beaucoup de facteurs éthnologique comme le rapport sédentaire / nomade. Les sociétés de marins par exemple, ont intérêt à proner la fidélité si elle veulent garder leur cohésions et dans certain cas le mariage d'amour aide à cette cohésion.

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Mars 2016 12:20 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Jan 2006 10:21
Message(s) : 289
Localisation : oise
Bonjour,

je pense que le mariage d'amour est un phénomène moderne qui s'applique essentiellement aux pays occidentaux. Ailleurs les femmes restent majoritairement sous le joug de l'autorité masculine.

En France j'imagine que le mariage d'amour variait selon l'origine sociale, reproduction sociale oblige, celui ci devait être un luxe essentiellement paysan.

En revanche, je pense que le développement de la littérature sentimentale (le fameux: "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants"), et celui du cinéma ont joué leur rôle dans l'évolution des moeurs et la libéralisation du mariage.

_________________
"N'allez pas où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Mars 2016 17:18 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2672
Localisation : St Valery/Somme
Brisbout a écrit :
je pense que le mariage d'amour est un phénomène moderne qui s'applique essentiellement aux pays occidentaux. Ailleurs les femmes restent majoritairement sous le joug de l'autorité masculine.


Comme seuls les nobles laisse des traces écrites, on conclue à tors à ce que ces règles comportementales particulières associé à une richesse relative soit généralisées. Chez les paysans francs du moyen age, il n' y a pas de cérémonie de mariage, peu de biens à hériter, donc pas forcement d'arrangement. On attendait la grossesse pour metre en commun les époux. En conséquence il devait y avoir de l'amour, le viol n'étant pas généralisé à ce point :wink:

Chez les scandinave du moyen age, le consentement mutuel semble être la règle même si les mariages restent arrangés. Même avant le christianisme, donner une femme en mariage n'était pas possible sans qu'elle ait eu son mot à dire. Dans la saga de Njáll une femme à laquelle on n'a pas demandé son avis accepte le mariage pour conserver l'honneur de sa famille, mais elle fait ensuite assassiner son mari quand il l'a frappée une seule fois. Elle semble dans son droit car l'affaire n'est pas portée devant le Thing bien que cela soit de notoriété publique.

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Mars 2016 17:48 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2699
Consentement ne veut pas nécessairement dire amour.C'est une convention de forme sans plus,la légalité sociale est respectée ,c'est tout.......Le reste c'est beaucoup plus compliqué.L'art de séduire et de savoir se faire aimer n'est pas inné...Il y a beaucoup plus de prérequis que l'on imagine,pour les hommes bien sûr mais aussi pour les femmes.La vie n'est pas simple......


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Mars 2016 7:01 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10203
Localisation : Région Parisienne
Sir Peter a écrit :
Consentement ne veut pas nécessairement dire amour.C'est une convention de forme sans plus,la légalité sociale est respectée ,c'est tout.......Le reste c'est beaucoup plus compliqué.L'art de séduire et de savoir se faire aimer n'est pas inné...Il y a beaucoup plus de prérequis que l'on imagine,pour les hommes bien sûr mais aussi pour les femmes.La vie n'est pas simple......


On sent le vécu :mrgreen:

Les gens qui n'avaient rien pouvaient faire des mariages d'inclination, dès qu'il y avait des intérêts, une stratégie patrimoniale, il est évident que les mariages étaient imposés. Parfois avec résistance d'ailleurs, les édits de la monarchie interdisant les mariages clandestins, les rapts consentis, obligeant à publier les bans aux prêches des paroisses des promis, demandant le consentement des parents montrent bien que les stratégies matrimoniales étaient parfois battues en brèche.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Avr 2016 19:54 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1345
Localisation : Belgique
Almayrac a écrit :
Comme seuls les nobles laisse des traces écrites, on conclue à tors à ce que ces règles comportementales particulières associé à une richesse relative soit généralisées. Chez les paysans francs du moyen age, il n' y a pas de cérémonie de mariage, peu de biens à hériter, donc pas forcement d'arrangement. On attendait la grossesse pour metre en commun les époux. En conséquence il devait y avoir de l'amour, le viol n'étant pas généralisé à ce point :wink:

Sans être un spécialiste de la question, il me semble que la société médiévale ne se limitait pas aux nobles (sensés tout posséder) et aux serfs (qui n'auraient rien)... Les serfs représentaient sans doute le gros de la population rurale.
Mais qu'en était-il dans les villes où l'on trouvait bourgeois, commerçants et artisans ? Il y avait quand même quelques classes sociales qui n'étaient pas si pauvres... Laissait-on vraiment les filles, dans ces familles, épouser n'importe-qui ?

_________________

Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion. (Voltaire)



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB