A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 14 Nov 2018 1:42

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 18 Avr 2018 12:35 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Avr 2018 11:38
Message(s) : 6
En fait j’ai rectifié mon sujet : la femme esclave de la technologie, en empruntant un autre pseudonyme.
Voilà une reprise d’une partie de mon texte :
Apparemment depuis que les couteaux, fourchettes, assiettes, les tables, les chaises, les lits, les draps, les habits en tissus, les différentes pièces d'une maison et autres ustensiles ont été créés; ce sont les femmes qui sont chargées de s'en occuper. A savoir le nettoyage, le ménage et la cuisine. Mais j'ai remarqué que chez certains peuples vivant comme les premiers êtres humains, tous nus, l'organisation est différente, ce sont les hommes qui vont à la chasse et préparent les repas, tandis que les femmes sont chargées de garder les enfants pendant que ces derniers vaquent à leurs occupations.
La rectification : Durant 400 ans d’esclavage, les épouses des esclavagistes ne faisaient presque rien, ce sont les servantes noires qui faisaient tout le job. Dans les familles bourgeoises en Europe ou autres qui n’avaient pas d’esclaves à leur disposition. Ces dernières se faisaient servir par des bonnes et des cuisiniers. Au temps des pharaons, on a appris à l’école que l’Egypte pharaonique était la première civilisation du monde, entre parenthèse, cette dernière avait une société divisée en quatre catégories : les pharaons, les nobles, les prêtres et en dernière position les esclaves. Les pharaons se mariaient entre frères et sœurs pour garder la lignée royale dans la famille. Les femmes nobles étaient instruites connaissaient les stratégies de guerre, n’étaient pas soumises, étaient égales aux hommes, ne faisaient rien chez les elles. Je vous donne l’exemple de Cléopâtre et de Jules César et ben cette dernière était instruite, connaissait des stratégies de guerre, étudiaient plusieurs langues, était riche et puissante. Grace à son charme et à ses connaissances elle a pu faire tomber Jules César. Je vous donne un dernier exemple celui d’Esther Reine des perses, si vous connaissez un peu l’histoire, cette dernière était issue d’une famille de classe moyenne, était instruite et choyée. Grace à sa beauté, ses connaissances et sa foi en Dieu elle a su conquérir un roi dont le père avait tué ses parents parce qu’ils appartenaient à une autre confession religieuse. Bon je ne vous dis pas la suite elle est un trop longue à raconter.
En classe de formation post-bac, un professeur nous a dit que certains hommes dans les villages actuels, en Afrique, et y’a quelques siècles de cela, ne faisaient que dormir et festoyer. Tandis que les femmes labouraient, cuisinaient, cultivaient, pratiquaient l’élevage du bétail, vendaient une partie de leurs récoltes, s’occupaient de tout en quelque sorte. C’est une forme d’esclavage masquée. Ces hommes noires d’Afrique sont passés de l’indigénat, ou ils vivaient tous nus avec des moyens de survie rudimentaires à une légère amélioration de leurs conditions de vie en portant des vêtements ; pagnes pour les femmes et hauts et shorts en tissus africains pour les hommes, en construisant des cases et autres, et en pratiquant cette forme d’esclavage masquée. Les gens de la ville suivent bêtement une partie de leurs soi-disant traditions, alors que ce sont des gens qui sentent de la bouche, des aisselles, ne connaissant pas pate d’dentifrice et déodorants, sont sales, incestueux et pervers. Toutefois il y a eu des dynasties et des empires dans certains pays d’Afrique noire, avec des rois, des reines et des empereurs avant l’arrivée des premiers esclavagistes. Elles étaient organisées presque à l’effigie des empires romains et grecs, comme l’empire Mandingue par exemple.
Revenons au sujet : Donc d’où vient ce rattachement aux tâches ménagères jusqu'à nos jours ? Les femmes ont-elles décidé au tout début, d’elles-mêmes de s'occuper de ces corvées précitées au début du sujet ou les hommes les leur ont imposé et c'est devenu une coutume universelle ?
Pour ceux qui ne sont pas riches, les blancs, il n’y a plus d’esclavage donc ce sont vos femmes et filles qui subissent ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Avr 2018 14:03 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1410
Quel est votre sujet ? La libération de la femme africaine ? Le statut de la femme du paléolithique à nos jours ?

MamezelleBa3 a écrit :
En fait j’ai rectifié mon sujet : la femme esclave de la technologie, en empruntant un autre pseudonyme.
Voilà une reprise d’une partie de mon texte :
Apparemment depuis que les couteaux, fourchettes, assiettes, les tables, les chaises, les lits, les draps, les habits en tissus, les différentes pièces d'une maison et autres ustensiles ont été créés; ce sont les femmes qui sont chargées de s'en occuper. A savoir le nettoyage, le ménage et la cuisine. Mais j'ai remarqué que chez certains peuples vivant comme les premiers êtres humains, tous nus, l'organisation est différente, ce sont les hommes qui vont à la chasse et préparent les repas, tandis que les femmes sont chargées de garder les enfants pendant que ces derniers vaquent à leurs occupations.
Vous en avez visité beaucoup des peuples vivant comme les premiers être humains ? Finalement, les choses n'ont pas beaucoup changé. Les hommes sortent, soit pour aller à la chasse et rapporter de quoi manger soit pour aller travailler et gagner le salaire qui permet d'acheter de quoi vivre, tandis que les femmes restent au foyer avec les enfants. Peut-être qu'avant les hommes faisaient la cuisine et que maintenant ils ne la font plus. A vérifier de plus près, mais admettons. De là à dire que la femme est une esclave parce qu'elle doit faire la cuisine …

MamezelleBa3 a écrit :
Je vous donne un dernier exemple celui d’Esther Reine des perses, si vous connaissez un peu l’histoire, cette dernière était issue d’une famille de classe moyenne, était instruite et choyée. Grace à sa beauté, ses connaissances et sa foi en Dieu elle a su conquérir un roi dont le père avait tué ses parents parce qu’ils appartenaient à une autre confession religieuse. Bon je ne vous dis pas la suite elle est un trop longue à raconter.
Oui, ce n'est pas la peine. C'est très bien raconté dans la bible qu'il suffit d'ouvrir au livre d'Esther.

MamezelleBa3 a écrit :
Les gens de la ville suivent bêtement une partie de leurs soi-disant traditions, alors que ce sont des gens qui sentent de la bouche, des aisselles, ne connaissant pas pate d’dentifrice et déodorants, sont sales, incestueux et pervers.
Si vous le dites …

MamezelleBa3 a écrit :
Les femmes ont-elles décidé au tout début, d’elles-mêmes de s'occuper de ces corvées précitées au début du sujet ou les hommes les leur ont imposé et c'est devenu une coutume universelle ?
A mon avis, elles ont décidé de rester à la maison parce qu'elles n'arrivaient pas à allaiter correctement leurs bébés tout en chassant le mammouth.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Avr 2018 14:16 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4852
Localisation : Allemagne
MamezelleBa3, on a l'impression que vous avez tiré un coup de fusil de chasse et que les plombs se sont largement dispersés. Mais après tout, c'est peut-être la nouvelle méthode pour présenter une question lol

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Avr 2018 14:38 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6952
je fracasse la barrière chronologique pour signaler qu'aujourd'hui, chez les moins de 40 ans, plus d'un père sur deux participe à égalité aux tâches ménagères. (ou pouponnières)

C'est valable pour la France.

Expliquez-moi le côté technologique de cette évolution, voulez-vous ?

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Avr 2018 14:40 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1767
Localisation : Lyon-Vénissieux
Je crois tout de même que de tout temps il a existé certaines sociétés matriarcales, y compris en Afrique, où les femmes avaient un statut élevé...
Maintenant les femmes en s'occupant des tâches ménagères avaient un immense avantage ; on ne les envoyait pas se faire tuer à la guerre....

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Avr 2018 6:04 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1237
Localisation : Corsica
Il faudrait peut être éviter de faire de la discrimination, suivant les contextes les hommes subissent comme les femmes cette discrimination.
La situation actuelle est en grande partie théorisée et justifiée par les autorités religieuses depuis des siècles.
Pourquoi ne cherchez-vous pas du coté de ceux qui prêchent la discrimination depuis des siècles ?

Les société n’ont pas toujours été organisées de la même façon, voir par exemple les femmes étrusques.
Je ne suis pas certain que la vie des hommes en guerre, comme dans les tranchées, soit un privilège enviable ?
Concernant la technologie, un chercheur en situation de burnout n’est peut être une situation très enviable par rapport à celle d’une femme qui croule sous les tâches ménagères, dans les deux cas il y a épuisement, soumission.
Les situations plus critiques se trouvent au niveau de la soumission d’un des deux conjoints qui se trouve sans ressource suite à un divorce.
Ce n’est pas la nature des tâches accomplies qui posent problème, mais l’état de soumission pour pouvoir subsister, l'absence de liberté.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Avr 2018 6:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6952
Ce fil est de plus en plus un sujet de sociologie, pas d'histoire...

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Avr 2018 9:56 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Avr 2018 11:38
Message(s) : 6
Pierma a écrit :
Ce fil est de plus en plus un sujet de sociologie, pas d'histoire...

Il faut connaître le passé pour mieux comprendre le présent. Ou je me trompes? C'est pourquoi j'ai écrit ce texte dans le forum: Histoire des mœurs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Avr 2018 10:02 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Avr 2018 11:38
Message(s) : 6
Kurnos a écrit :
Il faudrait peut être éviter de faire de la discrimination, suivant les contextes les hommes subissent comme les femmes cette discrimination.
La situation actuelle est en grande partie théorisée et justifiée par les autorités religieuses depuis des siècles.
Pourquoi ne cherchez-vous pas du coté de ceux qui prêchent la discrimination depuis des siècles ?

Les société n’ont pas toujours été organisées de la même façon, voir par exemple les femmes étrusques.
Je ne suis pas certain que la vie des hommes en guerre, comme dans les tranchées, soit un privilège enviable ?
Concernant la technologie, un chercheur en situation de burnout n’est peut être une situation très enviable par rapport à celle d’une femme qui croule sous les tâches ménagères, dans les deux cas il y a épuisement, soumission.
Les situations plus critiques se trouvent au niveau de la soumission d’un des deux conjoints qui se trouve sans ressource suite à un divorce.
Ce n’est pas la nature des tâches accomplies qui posent problème, mais l’état de soumission pour pouvoir subsister, l'absence de liberté.

Quand y a soumission, rapport de dominer et dominant. Il n'y a pas d'amour. Le dominant est narcissique voir sadique. Heureusement qu'il y a le RSA en France pour tous et autres formes d'aides sociales. Mais malheureusement il n'existe pas ces formes d'aides dans de nombreux pays du monde. Les femmes victimes de violences psychologique ou de soumission peuvent s'organiser en vivant à trois ou quatre dans un appartement avec leurs allocations et le fameux RSA.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Avr 2018 10:05 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Avr 2018 11:38
Message(s) : 6
Pouzet a écrit :
Je crois tout de même que de tout temps il a existé certaines sociétés matriarcales, y compris en Afrique, où les femmes avaient un statut élevé...
Maintenant les femmes en s'occupant des tâches ménagères avaient un immense avantage ; on ne les envoyait pas se faire tuer à la guerre....

Oui comme sociétés matriarcales on peut citer Madagascar par exemple, avec des reines malgaches. A part ce pays je connais pas d'autre types de société de ce genre dans le passé.
Et concernant la guerre, oui les femmes sont favorisées en ce sens.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Avr 2018 10:07 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Avr 2018 11:38
Message(s) : 6
Pierma a écrit :
je fracasse la barrière chronologique pour signaler qu'aujourd'hui, chez les moins de 40 ans, plus d'un père sur deux participe à égalité aux tâches ménagères. (ou pouponnières)

C'est valable pour la France.

Expliquez-moi le côté technologique de cette évolution, voulez-vous ?

Alors là, je n'ai plus rien à dire, je ferme ma bouche. Mais il faudrait que ce qui se passe en France traverse les frontières et atteigne les foyers du monde entier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Avr 2018 10:23 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Avr 2018 11:38
Message(s) : 6
MamezelleBa3 a écrit :
Kurnos a écrit :
Il faudrait peut être éviter de faire de la discrimination, suivant les contextes les hommes subissent comme les femmes cette discrimination.
La situation actuelle est en grande partie théorisée et justifiée par les autorités religieuses depuis des siècles.
Pourquoi ne cherchez-vous pas du coté de ceux qui prêchent la discrimination depuis des siècles ?

Les société n’ont pas toujours été organisées de la même façon, voir par exemple les femmes étrusques.
Je ne suis pas certain que la vie des hommes en guerre, comme dans les tranchées, soit un privilège enviable ?
Concernant la technologie, un chercheur en situation de burnout n’est peut être une situation très enviable par rapport à celle d’une femme qui croule sous les tâches ménagères, dans les deux cas il y a épuisement, soumission.
Les situations plus critiques se trouvent au niveau de la soumission d’un des deux conjoints qui se trouve sans ressource suite à un divorce.
Ce n’est pas la nature des tâches accomplies qui posent problème, mais l’état de soumission pour pouvoir subsister, l'absence de liberté.

Quand y a soumission, rapport de dominer et dominant. Il n'y a pas d'amour. Le dominant est narcissique voir sadique. Heureusement qu'il y a le RSA en France pour tous et autres formes d'aides sociales. Mais malheureusement il n'existe pas ces formes d'aides dans de nombreux pays du monde. Les femmes victimes de violences psychologique ou de soumission peuvent s'organiser en vivant à trois ou quatre dans un appartement avec leurs allocations et le fameux RSA.

En Afrique certains disent, que tu sois riche ou pauvre, si tu es une femme tu dois te soumettre. Mais les africains ne sont pas bêtes quand ils sont devant une femme riche, ils ne leur impose pas la soumission. Par contre y a des hommes riches qui ont une épouse qui se casse la gueule pour réussir et cela n'est pas pris en considération. Ils ont pour habitude de tourmenter ce genre de femmes jusqu'à ce qu'elle abondonne les efforts qu'elle a entrepris.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Avr 2018 18:08 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1767
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
En Afrique certains disent, que tu sois riche ou pauvre, si tu es une femme tu dois te soumettre.


Ce qui expliquerait le taux de natalité très élevé qu'il y a en Afrique ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Avr 2018 23:08 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1410
Pouzet a écrit :
Je crois tout de même que de tout temps il a existé certaines sociétés matriarcales, y compris en Afrique, où les femmes avaient un statut élevé...
De tout temps, je ne sais pas. J'ai entendu dire que cette histoire de sociétés matriarcales anciennes était un mythe. S'il y en a eu, c'étaient tout de même des exceptions. Parmi ces exceptions, il y en a une tout à fait curieuse qui survit en Chine quoiqu'elle soit en voie de disparition par assimilation. J'en ai vu un reportage récemment. Tout repose sur les femmes. Les filiations ne sont établies que par les femmes qui seules assument l'autorité parentale, la filiation n'étant établie que par rapport à elles. Si ma mémoire est bonne, seules les femmes sont propriétaires des maisons et des terres. Les hommes n'ont quasiment aucune responsabilité. Ils papillonnent, libres comme l'air, sans être soumis aux femmes. Ce matriarcat n'est pas une symétrie de patriarcat.

MamezelleBa3 a écrit :
En Afrique certains disent, que tu sois riche ou pauvre, si tu es une femme tu dois te soumettre ...
L'Afrique est vaste et très diverse. De telles généralités n'ont pas de sens.

MamezelleBa3 a écrit :
Oui comme sociétés matriarcales on peut citer Madagascar par exemple, avec des reines malgaches.
Il faudrait en dire plus sur les principaux caractères de cette société. Qu'il y ait une femme sur le trône ne suffit pas. Que des femmes règnent parfois en Angleterre ne rend pas la société anglaise particulièrement matriarcale.

Pouzet a écrit :
Ce qui expliquerait le taux de natalité très élevé qu'il y a en Afrique ?
Pas partout en Afrique. Au Maghreb, le taux de fécondité est tombé en dessous de 3. Les fortes natalités se rencontrent dans les régions les plus pauvres comme le Sahel. Le taux de fécondité y est resté le taux naturel, de l'ordre de 7 ou 8, mais la mortalité a beaucoup baissé ce qui explique un fort taux de natalité. On observe partout que l'éducation, surtout l'éducation des filles, et la prospérité économique font baisser drastiquement le taux de fécondité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB