Forum Histoire - Passion Histoire
http://passion-histoire.net/

Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème
http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=78&t=41399
Page 2 sur 2

Auteur :  Léonard59 [ 15 Mai 2019 20:24 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

On oublie une autre fonction des bijoux : c'est un moyen pour stocker de la valeur ;)

Auteur :  JulienOlivier [ 15 Mai 2019 20:51 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Léonard59 a écrit :
On oublie une autre fonction des bijoux : c'est un moyen pour stocker de la valeur ;)


Oui, c'était un des objectifs de la boucle d'oreille pour les marins et les pirates : payer leur enterrement en cas de décès.

Mais je doute que les aristocrates se faisaient percer les oreilles pour pouvoir conserver de la richesse sur eux. Après c'est vrai qu'ils portaient apparemment des boucles de grandes valeurs.

Auteur :  JulienOlivier [ 15 Mai 2019 20:56 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Je crois qu'avant la Révolution, les bourgeois détestaient toutes les fantaisies vestimentaires des hommes nobles. Avant la Révolution, la noblesse dominait la France. C'est peut-être pour ça qu'après la chute de la noblesse, les boucles d'oreilles pour les hommes sont devenues très rares et vues d'un mauvais oeil ?

Auteur :  Vézère [ 16 Mai 2019 9:56 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Sir Peter a écrit :
Le mythe des oreilles percées qui demeurait encore vivace chez les vieux marins des années 1950...percer les oreilles aurait eu un effet bénéfique sur l'acuité visuelle lol lol lol lol lol Des vieux Cap Horniers qui avaient fait la route du Chili m'en parlaient parfois
Je ne vois rien de si drôle. En acupuncture, le pavillon des oreilles est une zone très dense d'émetteurs vers de nombreuses parties du corps. Dont 1 certain point qui excite le nerf optique. (Qui n'est pas dans le lobe mais plus haut, si je ne m'abuse).
Alors, certes, tout cela n'est pas encore 100% rationalisé à la manière de la méthode scientifique européenne, il y a sans doute des aspects culturels ou placebo. Mais il ne faut pas prendre nos anciens pour des c... seulement.

Auteur :  Pierma [ 16 Mai 2019 11:55 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

JulienOlivier a écrit :
Je crois qu'avant la Révolution, les bourgeois détestaient toutes les fantaisies vestimentaires des hommes nobles. Avant la Révolution, la noblesse dominait la France. C'est peut-être pour ça qu'après la chute de la noblesse, les boucles d'oreilles pour les hommes sont devenues très rares et vues d'un mauvais oeil ?

Cette idée est intéressante, et pourrait bien être vraie, mais je n'ai rien pour l'étayer.

Auteur :  Vézère [ 16 Mai 2019 13:17 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Pierma a écrit :
JulienOlivier a écrit :
Je crois qu'avant la Révolution, les bourgeois détestaient toutes les fantaisies vestimentaires des hommes nobles. Avant la Révolution, la noblesse dominait la France. C'est peut-être pour ça qu'après la chute de la noblesse, les boucles d'oreilles pour les hommes sont devenues très rares et vues d'un mauvais oeil ?

Cette idée est intéressante, et pourrait bien être vraie, mais je n'ai rien pour l'étayer.
L'uniforme de la bourgeoisie est en gros celui des représentants du Tiers à Versailles en 1789: le noir. Il est significatif que ce costume noir soit devenu incontournable dans l'élite du XIXème s. et largement jusqu'au XXème. L'habit s'est raccourci, en redingote, puis veston, les culottes sont devenues pantalons, mais la couleur n'a pas changé.
Les couleurs de l’aristocratie, les dentelles, rubans sont durablement exclus pour toute personne qui prétendrait à la moindre responsabilité dans la société.
Il y a un passage consacré à l'habillement de l'élite au XIXème dans le tome II de l'histoire de la bourgeoisie de Régine Pernoud.
En revanche, elle ne parle pas (dans mon souvenir) de boucles d'oreilles. La pratique n'avait-elle pas déjà disparu pour les hommes au moment de la Révolution?

Auteur :  Sir Peter [ 16 Mai 2019 17:43 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Il y avait des photos ...mais Brûlées dans les incendies du Nord en1940 Je sais,donc par la tradition familiale ...:Mon arrière grand père paternel portait une boucle d'or dans une oreille percée , il avait été patron -pêcheur,il portait les cheveux longs qui lui retombaient en boucles sur les épaules...il était né en 1834

Auteur :  Pierma [ 16 Mai 2019 17:50 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Vézère a écrit :
En revanche, elle ne parle pas (dans mon souvenir) de boucles d'oreilles. La pratique n'avait-elle pas déjà disparu pour les hommes au moment de la Révolution?

Il est vrai qu'à Versailles les monarques absolus imposent la mode avec un tel niveau d'imitation par la noblesse qu'il suffit que... mettons Louis XIV, ait refusé les boucles d'oreilles, pour qu'elles disparaissent de la "mode qui trotte", comme dit Robert Merle.

Dans l'élan je ne résiste pas à vous passez une chanson de Brassens consacrée précisément à l'imitation servile du monarque par les nobles et les courtisans : le Roi Boiteux. (j'ai mis la version chantée par Le Forestier, parce que sur l'enregistrement par Brassens... il chante presque faux ! 8-| Enroué, je pense.)

@Sir Peter : un marin pêcheur avec un coeur de pirate ? (la tradition avait pu diffuser chez les marins.)

Auteur :  JulienOlivier [ 16 Mai 2019 22:26 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Pierma a écrit :
JulienOlivier a écrit :
Je crois qu'avant la Révolution, les bourgeois détestaient toutes les fantaisies vestimentaires des hommes nobles. Avant la Révolution, la noblesse dominait la France. C'est peut-être pour ça qu'après la chute de la noblesse, les boucles d'oreilles pour les hommes sont devenues très rares et vues d'un mauvais oeil ?

Cette idée est intéressante, et pourrait bien être vraie, mais je n'ai rien pour l'étayer.



Je suis convaincu de ce lien entre domination de la bourgeoisie et "interdiction" de la boucle chez les garçons durant plus d'un siècle, qui perdure encore aujourd'hui finalement.

Auteur :  JulienOlivier [ 16 Mai 2019 22:31 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Sir Peter a écrit :
Il y avait des photos ...mais Brûlées dans les incendies du Nord en1940 Je sais,donc par la tradition familiale ...:Mon arrière grand père paternel portait une boucle d'or dans une oreille percée , il avait été patron -pêcheur,il portait les cheveux longs qui lui retombaient en boucles sur les épaules...il était né en 1834


Intéressant. Je pense que c'est sa profession qui explique ce bijou, plus que son époque, mais ça reste à prouver....

Auteur :  JulienOlivier [ 16 Mai 2019 22:43 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Pierma a écrit :
Vézère a écrit :
En revanche, elle ne parle pas (dans mon souvenir) de boucles d'oreilles. La pratique n'avait-elle pas déjà disparu pour les hommes au moment de la Révolution?

Il est vrai qu'à Versailles les monarques absolus imposent la mode avec un tel niveau d'imitation par la noblesse qu'il suffit que... mettons Louis XIV, ait refusé les boucles d'oreilles, pour qu'elles disparaissent de la "mode qui trotte", comme dit Robert Merle.


Intéressant. Le roi était-il le principal initiateur de la mode ? Pas impossible...

J'ai aussi entendu parler de la mode italienne au XVIème et XVIIème, qui avait a priori énormément influencé les pratiques vestimentaires en France, chez la noblesse en tout cas. Et parmi les éléments de cette influence, il y avait entre autres la boucle d'oreille en perle.

Maintenant, reste à savoir si les boucles d'oreilles étaient alors considérées comme mixtes et ne revêtaient aucune connotation pour les hommes, ou si c'était finalement comme depuis son retour dans les 80's, à savoir que ce bijou est un bijou quelque peu non conventionnel pour un garçon, voire symbole de rébellion.

Auteur :  Pierma [ 16 Mai 2019 23:34 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Robert Merle (mais c'est dans un roman) fait de Henri III, dont la mère était Médicis, (le ? en tous cas...) un des premiers porteurs de boucles d'oreilles ornées de perles en France. La mode venait effectivement d'Italie, au moins pour les perles, plus sophistiquées qu'un anneau.
Anecdotique : il en fait également le premier utilisateur d'une fourchette ! ("petite fourche", littéralement.) L'Italie, là encore.

Auteur :  JulienOlivier [ 17 Mai 2019 22:23 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Pierma a écrit :
Robert Merle (mais c'est dans un roman) fait de Henri III, dont la mère était Médicis, (le ? en tous cas...) un des premiers porteurs de boucles d'oreilles ornées de perles en France. La mode venait effectivement d'Italie, au moins pour les perles, plus sophistiquées qu'un anneau.
Anecdotique : il en fait également le premier utilisateur d'une fourchette ! ("petite fourche", littéralement.) L'Italie, là encore.



Du coup, savez-vous si cette mode italienne était la même pour les femmes : portaient-elles aussi des boucles à perles ?

Ces perles revêtaient-elle une connotation féminine à votre avis ?

Auteur :  Pierma [ 17 Mai 2019 23:18 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

JulienOlivier a écrit :

Ces perles revêtaient-elle une connotation féminine à votre avis ?

C'est ce que pensait le peuple parisien. Henri III était réputé "bougre". (homosexuel)
Mais il faut faire la part de la désinformation et des rumeurs lancées par les catholiques ligueurs...

Auteur :  Châtillon [ 18 Mai 2019 10:56 ]
Sujet du message :  Re: Les oreilles percées pour les hommes du XVIème au XIXème

Le roi Henri II portait déjà une perle d'oreille.

Son portrait par Clouet :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b105440678

Et les princes de sa cour :

ici, François de Lorraine duc de Guise
Image

La mode de la perle d'oreille semble donc apparaître dans les années 1540 dans la génération du dauphin Henri, à une époque où la mode des cheveux courts supplantent la mode des cheveux longs.

Page 2 sur 2 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/