A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 12 Déc 2018 21:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 26 Août 2011 18:47 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Il existe une mythologie germanique, scandinave, celte, grecque, romaine ... Y a t-il une mythologie française ? Quel est son contenu ?

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Août 2011 19:41 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2011 8:48
Message(s) : 289
Localisation : Strasbourg, Alsace
La mythologie gauloise et celte en général, non ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Août 2011 19:43 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2247
Bien sur, un aperçu :

La mythologie "française" - nourrie des différentes cultures qui se sont développées sur notre sol - ne constitue évidemment pas une mythologie structurée, érigée en système, comme peuvent l'être les mythologies qui ont pignon sur rue. On peut pourtant raisonnablement postuler que cela fut le cas à certaines époques : lorsque s'élevaient menhirs et dolmens, au temps des Gaulois, ou encore au Moyen Age. En ces temps plus ou moins lointains, s'est constitué un vaste gisement de traditions. Et il est certain, comme le fait remarquer Dontenville (op.cit. p. 11), que "c'est bien en période française de l'histoire de ce pays que se sont perpétuées et qu'ont encore évolué les croyances ici étudiées." Peut-on pour autant parler de "mythologie française" au singulier ?
En France, comme partout dans le monde, peuples et religions se sont succédé, les uns chassant les autres. On sait cependant combien il est difficile d'oblitérer toute trace d'anciens cultes et traditions. Les noms de nos jours, de nos mois et de nos planètes préservent le nom des dieux romains. Bien des superstitions perdurent dans notre vie quotidienne, témoignant de croyances refoulées. Et nos saints, toujours vénérés, ont en leur temps lutté contre des dragons, se sont promenés une fois décapités la tête entre les mains, sont morts et ressuscités plusieurs fois, ont vécu en bonne entente avec les bêtes sauvages en parlant leur langage, et ils n'ont pas hésité à multiplier les prodiges, répétant les gestes d'anciennes divinités oubliées.


http://www.mythofrancaise.asso.fr/2_mytho/2_mytho.html

Bernard Sergent
Président de la Société de Mythologie Française :

La Mythologie Française est une discipline qui étudie la tradition légendaire dans sa double dimension historique et sémantique.
Elle part du folklore, c'est-à-dire de cet ensemble de récits, de chants, de gestes, d'objets qui relèvent de la tradition populaire, et elle remonte le temps : la littérature médiévale, les romans de la Table Ronde, les épopées, Rabelais, ou les innombrables Vies de saints.

Au-delà les littératures anciennes et les trésors d'information contenus par exemple dans Pline, lui fournissent les moyens de découvrir les premières attestations et de comprendre l'évolution de ces légendes, gestes ou motifs observés dans le folklore.
Cette remontée dans le temps lui offre aussi, bien souvent, les moyens de comprendre le sens et la raison d'être des idées observées C'est une pensée disparue, antérieure au "désenchantement du monde", antérieure également, en général, au christianisme, qui explique les innombrables motifs mythiques contenus dans les contes, les chants, les vies de saints, ou les gestes de Carnaval, ceux accomplis auprès d'une fontaine, à l'entour d'un arbre ou d'un menhir, ou encore les répartitions de monuments, de toponymes, de localisations de fées ou d'autres êtres.
Gargantua, Mélusine, les quatre frères Aymon, le roi Arthur sont les grands personnages de cette mythologie française.


http://www.mythofrancaise.asso.fr/2_myt ... rgent.html

bien à vous

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Août 2011 19:54 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2011 8:48
Message(s) : 289
Localisation : Strasbourg, Alsace
Pour moi ça serait plus des légendes ou du folklore que de la mythologie qui aurait plutôt une connotation religieuse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Août 2011 20:46 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2247
Léandros a écrit :
Pour moi ça serait plus des légendes ou du folklore que de la mythologie qui aurait plutôt une connotation religieuse.



Oui mais finalement la différence n'est qu'une question de point de vue duquel on se place; alors pour moi on est pile dans la Mythhologie .

Bien à vous

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Août 2011 11:22 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 23:28
Message(s) : 3214
Il faut avouer que définir une mythologie n'est pas si facile, et on s'en rend bien compte quand on la projette dans un univers qui nous est familier et non pas sur une autre civilisation. Souvent la construction d'une mythologie ça passe par la rédaction d'anthologies à partir d'un fonds que l'on qualifie (péjorativement ?) de "folklorique", comme dans le cas d'Hésiode, d'Homère ou des Eddas. Si on lie la mythologie à la religion alors on peut considérer que la Bible en est l'aspect le plus important en France, car cela fait des siècles que les gens y font référence aux histoires qu'elle contient et y tirent des modèles pour les relations sociales, la légitimation du pouvoir, etc., une mythologie n'étant jamais là pour faire joli : elle explique l'origine du monde, de l'homme, du pouvoir, et soutient tout l'ordre social, elle est le produit de lettrés au profit des élites. On peut considérer que des textes comme le cycle arthurien ou les vies de saints complètent ce tableau, en l'ancrant dans une réalité géographique proprement française, de même que des récits à base historique avérée comme ceux sur les Mérovingiens (Grégoire de Tours), Charlemagne, Jeanne d'Arc, etc. qui sont réinterprétés comme beaucoup de mythes ont une base manifestement historique et un but politique. Les contes, qui eux ont bien un ancrage géographique fort, n'ont trouvé leurs lettres de noblesse que tardivement avec Perrault ou la Comtesse d'Aulnoy et c'est un genre très particulier puisqu'on ne retrouve pas vraiment les vocations socio-politiques des textes que l'on qualifie en général de "mythologiques". Mais ils peuvent bien rentrer dans la catégorie des "mythes" français au sens large, cf. l'interprétation qu'en a donné Barthes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Août 2011 16:28 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Alain.g a écrit :
Il existe une mythologie germanique, scandinave, celte, grecque, romaine ... Y a t-il une mythologie française ? Quel est son contenu ?


Il y a une mythologie germanique, mais pas allemande. Il y a une mythologie scandinave, mais pas suédoise. Il y a une mythologie romaine, mais pas italienne. Je dirais que vous répondez vous-même à votre question.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Août 2011 17:48 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 02 Fév 2011 14:33
Message(s) : 319
On relira avec plaisir Mythologies de Roland Barthes. Essai où il "déconstruit" une grande partie des mythes (selon lui petit-bourgeois) qui structurent la société française. Qui structuraient devrait-on dire, puisque le livre date tout de même de 1957 !

Voici une vidéo intéressante sur le site de l'INA :
http://www.ina.fr/art-et-culture/litter ... es.fr.html

Cordialement.

_________________
Pour remonter à la source, il faut nager à contre-courant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Août 2011 18:43 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 680
Localisation : france
Pour moi il n' y a pas de mythologie française (plutôt gauloise), puisque pas de cosmogonie (tentatives d' explication de la creation et de la vision du monde) et pas de hierarchisation (du moins apparente) des dieux.
Comme dit Zunkir , une mythologie n'est jamais gratuite. Elle s'adosse à une structure sociale, une elite, un pouvoir centralisé, etc... Avec les gaulois on a pas ces ingrédients je pense.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2011 8:33 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 10 Juil 2009 19:57
Message(s) : 344
Si vous passez par Lusignan ( Vienne ), vous aurez du mal à trouver quelqu'un qui connaisse l'histoire des seigneurs de Lusignan , mais n'importe quels gamins peut vous y expliquer l'histoire de la fée Mélusine .

Passez par le mont st Michel ,et vous aurez droit a st Michel terrassant le dragon sur le mont Dol .

Quand une légende est autant ancrée dans la culture populaire (et vendue à titre historique aux touristes) parle t' on de mythologie .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2011 8:58 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
On pourrait dire qu'il y a une mythologie française mais qu'elle est différente des mythologies plus anciennes car elle est disparate, éclatée, sans vision centrale et assez religieuse. Barthes est autre chose, il traite des idées forces et reçues, des clichés ( Flaubert: dictionnaire des idées reçues) d'une civilisation plus que des mythes au sens habituel.
Cette mythologie française si peu homogène va peut-être évoluer avec la laicisation de la société ? Je pense à Asterix et au retour des gaulois.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2011 9:24 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5767
J'ai l'impression qu'on est un peu en train de tout mélanger en confondant mythologie au sens strict, folklore, légendes, culture populaire.
Si la "mythologie française" est si différente des "mythologies plus anciennes" c'est peut-être simplement parce que le terme est inadapté.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2011 9:29 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Fév 2010 22:31
Message(s) : 868
Alain.g a écrit :
On pourrait dire qu'il y a une mythologie française mais qu'elle est différente des mythologies plus anciennes car elle est disparate, éclatée, sans vision centrale et assez religieuse.
Cette mythologie française si peu homogène va peut-être évoluer avec la laicisation de la société ? Je pense à Asterix et au retour des gaulois.

Les mythologies anciennes étaient le résultat de centaines d'années de traditions orales d'un peuple relativement homogène et qui représentent un ensemble relativement cohérent quand elles ont été écrites. On doit noter cependant qu'elles ne sont pas complètement indépendantes (grecque et romaine, fonds indo-européen,... - voir G.Dumézil).
La mythologie française s'est construite au fil du temps, récupérant des éléments de mythologies des différents peuples, cultures et religions que la France a connus. Elle est forcément disparate et a fortement évolué au cours du temps (La mythologie française de l'époque des Francs faisait remonter l'origine de leur peuple aux Troyens).
Si la laïcisation de la France continue (ce qui n'est pas certain sur une longue période, mais c'est un autre débat), il est certain que tous les éléments de la mythologie chrétienne vont s'estomper. La pondération des origines des mythes va donc continuer à évoluer.
Quand au retour des mythes gaulois, j'y crois relativement peu. Le regain d'intérêt pour les Gaulois me semble réservé à une petite frange de la population. Et nous restons encore très loin de la forte revendication des origines gauloises que nous avons connu au XIXème siècle.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2011 18:04 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Mai 2011 14:35
Message(s) : 18
Localisation : Côte de Nacre
Bonjour à toutes et à tous,

Pour rebondir sur la réponse de Yongle (http://www.mythofrancaise.asso.fr), je me permets de signaler le livre du fondateur de la société, Henri Dontenville, "Histoire et Géographie mythique de la France", Maisonneuve & Larose, 1973, ISBN 2-7068-0552-8, le livre d'un grand érudit très agréable à lire.

Codialement.

_________________
Carpe diem, quam minimum credula postero (Horace, Odes, I, 11, "À Leuconoé")


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2011 19:18 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
On va y trouver je suppose le loup du Gevaudan, dont on parle toujours.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB