A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Déc 2017 22:28

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 29 Août 2011 12:44 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1331
Localisation : Blois
La Bête du Gévaudan n'est pas un mythe, à mon avis. Sans entrer dans le débat de savoir ce que c'était exactement, elle a pour point de départ des faits réels, à une époque précise, avec des personnes ayant vraiment existé. Le mythe (ou la légende) s'appuie au contraire sur une tradition orale, véhiculée et déformée de génération en génération, sans qu'on puisse dire si, à la base, il y a quelque chose de réel.

J'en ai un qui me vient à l'esprit : les chasses sauvages. Dans le Blésois, on a la Chasse du Comte Thibaud, mais le même récit existe ailleurs sous d'autres noms (la Chasse à Ribaud, la Chasse du Roi Arthur, la Chasse d'Hellequin, etc.).

La plupart de nos contes (Perrault, Grimm et les autres) sont issus aussi de la tradition orale. Je pensais en particulier à celui de la Belle au Bois Dormant, qui nous vient tout droit, via Perrault au XVIIe puis les frères Grimm au XIXe, des légendes germaniques et, avant cela, des légendes scandinaves. Au passage, le récit "d'origine" si l'on peut dire n'a pas grand-chose à voir avec l'histoire très édulcorée qu'on lit à nos enfants !

Les loups-garous, les fées, les sorcières sur leur manche à balai, tout ça fait partie de nos vieux "mythes".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2011 13:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Nov 2010 17:01
Message(s) : 937
Localisation : sur le cardo d'une cité de la Gaulle romaine
Quand j'avais dix ou douze ans je lisais les Contes et Légendes ayant trait très souvent aux régions françaises). Pouvait-on parler de mythologie ?

_________________
Je n'ai pas cru que tes édits pussent l'emporter sur les lois non écrites et immuables des dieux. Sophocle


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Août 2011 13:31 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 225
Il ne faut pas oublier que la ''France'' a proprement parlé existe depuis charles le Chauve quand il a hérité du traité de Verdun de 843 une partie du royaume de son grand père Charlemagne, et portant le nom à l'époque de la Francia Occidentalis (notre actuelle france en version un peu réduite), à côté le royaume de lotharingie et la germanie complétaient l'ancien royaume de Charlemagne.

Donc parler de mythologie française n'a pas réellement de sens, car la mythologie au sens que l'on donnerait aujourd'hui relève d'histoires fantastiques et divines souvent liés à la religion et une civilisation. Or la France a toujours été un mélange de civilisations, gaulois romain germain et j'en passe. De plus la religion chrétienne ne peut être une religion découlant de la civilisation française.
De plus, à partir du Xième siècle, les évènements étranges ou inexpliqués s'apparentaient plus à des légendes comme la bête du gévaudan.

En définitive, lorsque l'on parle de mythologie, ce sont toutes les histoires que l'on a pu connaître de la civilisation égyptienne, des scandinaves, des celtes et gaulois, des romains, de l'Inde, et j'en passe. On remarquera très vite que toutes ces civilisations sont fondées sur un système polythéiste, ce qui permet de conter aisément la vie des divinités.

N.B : pour dissocier la légende du mythe, je dirai ceci :
- Un mythe est une sorte de conte qui relate des événements pseudo-historiques avec généralement une portée philosophique ou psychologique.
- Une légende est par contre basée sur des événements historiques quoique transformés et «romancés».


Dernière édition par Miroir le 30 Août 2011 13:38, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : mythologie gauloise
Message Publié : 30 Août 2011 13:36 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2247
Pas de mythologie gauloise tant de livres écrits pour rien :rool: :

• Paul-Marie Duval, Les Dieux de la Gaule, Paris, éditions Payot, février 1993, 169 p. (ISBN 2-228-88621-1).
Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1957 aux PUF. Paul-Marie Duval distingue la mythologie gauloise celtique du syncrétisme dû à la civilisation gallo-romaine.
• Albert Grenier, Les Gaulois, Paris, Petite bibliothèque Payot, août 1994, 365 p. (ISBN 2-228-88838-9).
Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1970. Albert Grenier précise l’origine indo-européenne, décrit leur organisation sociale, leur culture et leur religion en faisant le lien avec les Celtes insulaires.
• Christian-J. Guyonvarc'h, Magie, médecine et divination chez les Celtes, Bibliothèque scientifique Payot, Paris
• Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux :
o Les Druides, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1986 ;
o La Civilisation celtique, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1990
o Les Fêtes celtiques, Rennes, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », avril 1995,
Ouvrage consacré aux quatre grandes fêtes religieuses : Samain, Imbolc, Beltaine, Lugnasad.
• Philippe Jouët, Aux sources de la mythologie celtique, Yoran embanner, Fouesnant,
• Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins » , Paris, 2000
• Claude Sterckx, Mythologie du monde celte, Paris, Marabout, octobre 2009, 470 p


Citer :
Comme dit Zunkir , une mythologie n'est jamais gratuite. Elle s'adosse


De fait, elles peuvent servir à ça, mais cela n’en fait pas leur essence







Jules César, dans la Guerre des Gaules :

« Le dieu qu'ils honorent le plus est Mercure. Il a un grand nombre de statues ; ils le regardent comme l'inventeur de tous les arts, comme le guide des voyageurs, et comme présidant à toutes sortes de gains et de commerce.
Après lui ils adorent Apollon, Mars, Jupiter et Minerve... Apollon guérit les maladies ; Jupiter tient l'empire du ciel, Mars celui de la guerre ; Minerve enseigne les éléments de l'industrie et des arts.
Les Gaulois se vantent d'être issus de Dis Pater, tradition qu'ils disent tenir des druides.
» (Livre VI 17 §1,2 & 18 §1)

Citer :
puisque pas de cosmogonie (tentatives d' explication de la creation et de la vision du monde) et pas de hierarchisation (du moins apparente) des dieux.


Les sources manquent, mais rien ne tend à aller dans le sens de l’absence
Citer :
Comme dit Zunkir , une mythologie n'est jamais gratuite. Elle s'adosse à une structure sociale, une elite, un pouvoir centralisé, etc... Avec les gaulois on a pas ces ingrédients je pense.



une structure sociale et une elite,il y a …

A bientot

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Août 2011 15:30 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2247
je rajoute que les deux mythologies les plus proches (la grecque et la germanique) ont toutes deux une hiérarchisation qui leur est propre.Ce serait donc étonnant, après tout est possible...

Bien à vous

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Août 2011 20:54 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Fév 2010 22:31
Message(s) : 836
On peut très bien soutenir à la fois :
- qu'il y a sans doute eu une mythologie gauloise, par analogie aux autres mythologies indo-européennes, par les indices sur l'existence des druides, l'existence de très nombreux Dieux gaulois,...
ou (et "mais")
- que l'on n'a aucune connaissance réelle et sérieuse de cette mythologie.

Ce n'est pas la bibliographie citée qui permet de dire le contraire.
Il suffit de lire par exemple l'excellent livre de V.Kruta et de lire les articles de son dictionnaire :
- mythologie : ne fait pas partie du dictionnaire
- religion : il ne cite quasiment uniquement que ce qu'en dit César, c'est à dire très peu, et raconté à la mode romaine.

Quant aux livres de Guyonvarc'h, la mythologie est évidemment son fonds de commerce mais expliquée essentiellement à partir de la mythologie celtique post-chrétienne qui ne me permet pas, à mon avis, d'en déduire une mythologie gauloise.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Oct 2011 16:15 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 13 Avr 2006 23:08
Message(s) : 317
Localisation : Haute-Vienne
Citer :
On peut très bien soutenir à la fois :
- qu'il y a sans doute eu une mythologie gauloise, par analogie aux autres mythologies indo-européennes, par les indices sur l'existence des druides, l'existence de très nombreux Dieux gaulois,...
ou (et "mais")
- que l'on n'a aucune connaissance réelle et sérieuse de cette mythologie.


Si on en connait peu de choses, de gros travaux ont tout de même été réalisés pour essayer d'y voir plus clair: à partir des textes antiques, des mythologies galloise et irlandaise, qui possèdent un important substrat celte continental, et des quelques données iconographiques. Le fond indo européen, qui implique les même concepts mythiques et mythologiques que pour les Grecs, Romains, Germains ou Scandinaves, permet également de vaguement comprendre certains points.

Après, je suis d'accord qu'il faut faire preuve de grande prudence sur ce sujet, surtout vu les élucubrations que l'on voit et lit là dessus un peu partout.

Mais le fait que nous ne connaissions pas la mythologie gauloise/celtique, ne signifie en rien qu'il n'y en avait pas.

Quand à une mythologie française, c'est un non sens: la France en tant que telle est née dans un contexte purement chrétien. Donc, si on la considère comme une mythologie, c'est la Bible qui, je pense, peut faire office d'une "mythologie française" après plus de 1500 ans d'influence sur les mentalités. On peut ajouter à cela toutes les légendes et contes des cultures populaires et régionales, qui sont souvent des restes des religions paiennes de l'antiquité, transmis et déformées de génération et génération....

Dans certains villages su Sud de la France, on brûlait encore au XIXème des mannequins en osiers remplis de serpents, qui rappellent certaines pratiques religieuses gauloises mentionnées par des textes antiques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB