A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Déc 2017 22:37

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Nérée
Message Publié : 02 Sep 2013 2:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 680
Localisation : france
Ce "vieillard de la mer" capable de métamorphoses comme les divinités marines , qui semble en savoir long sur la localisation du jardin des Hespérides m'intrigue. Est il une sorte de "proto Poséïdon" emprunté par les grecs a une tradition antérieure étrangère ?
Pourquoi existe il une polémique selon les mythologues grecs sur le nombre de ses filles ( 50 pour certains , 100 pour d'autres). lui a t on consacré des temples dans les temps antiques ?
Si des spécialistes du mythe se sont occupé en detail de son cas , je serais intéressé pour avoir plus d'information sur Nérée . Merci.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Nérée
Message Publié : 16 Sep 2013 16:26 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 227
Quelques commentaires extraits de « Les Mythes Grecs « de Robert Graves ( collection Pluriel, Hachette Littératures ). Robert Graves ne fut pas seulement un érudit mais un interprète à la lumière des connaissances archéologiques et de l’anthropologie – interprète non conformiste :

« Thétis, Amphitrite et Néréis étaient des noms locaux de la Triple déesse-Lune maîtresse de la mer…Néréis signifie simplement « l’humide »…Néréis serait donc la déesse de l’élément liquide et Nérée « le vieil homme de la mer », prophète, qui emprunta son nom à Néréis, et non pas l’inverse, semble avoir été un roi sacré oraculaire enterré dans une île cotière ; il est représenté sur un vase peint primitif avec une queue de poisson en compagnie d’un lion, d’un cerf et d’une vipère qui sort de son corps. Protée, de même, dans l’Odyssée change de forme pour indiquer les saisons que traversait le roi sacré depuis sa naissance jusqu’à sa mort. Il semble que les cinquantes Néréides aient été un collège de cinquante prêtresses de la Lune dont les rites magiques assuraient une bonne pêche… »

« …Quand enfin Héraclès arriva sur le Pô, les nymphes du fleuve, filles de Zeus et de Thémis, le conduisirent à Nérée qui était endormi…Mais d’après certains, Héraclès alla quérir ses renseignements auprès de Prométhée ». « La véritable explication de ce Travail ( le Onzième des travaux), doit cependant être cherchée dans les rites en usage, plutôt que dans l’allégorie… »

« Les noms des Hespérides, décrits comme les enfants soit de Céto et de Phorcys soit de la Nuit, soit d’Atlas le Titan qui soutient les cieux dans l’Extrême-Occident, se rapportent au coucher du soleil. Le ciel est alors vert, jaune et rouge, comme un pommier chargé de pommes ; et le soleil, sectionné par l’horizon comme une demi-pomme rouge, meurt de façon dramatique dans les eaux occidentales. Quand le soleil disparaît, Hespéros apparaît; cette étoile était consacrée à la déesse de l’Amour, Aphrodite, et la pomme était le présent par lequel la prêtresse attirait le roi, qui était le représentant du soleil ; elle l’entraînait vers sa mort… »

Rien de bien éclairant, sinon que dans l’apparence, certains mythes grecs sembleraient présenter une parenté avec des mythes égyptiens. Il y a une étrange dualité dans les divinités marines. Selon Robert Graves, Poséidon serait le représentant d’un système patriacal en lutte avec l’ancien. Pour une divinité marine, Poséidon était avide de royaumes terrestres et ses démêlés avec Athéna au sujet de la possession de l’Attique sont on ne peut plus terre à terre.
Athéna eu gain de cause mais… « Toutefois, pour apaiser la colère de Poséidon, les femmes d’Athènes furent privées de leur droit de vote et il fut interdit aux hommes de porter le nom de leur mère comme ils l’avaient fait jusqu’alors ».
A part un palais sous la mer, je ne vois guère de points communs entre le bienveillant Nérée et le vindicatif et violent Poséidon.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Nérée
Message Publié : 17 Sep 2013 15:19 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 680
Localisation : france
Nérée a écrit :
Quelques commentaires extraits de « Les Mythes Grecs « de Robert Graves ( collection Pluriel, Hachette Littératures ). Robert Graves ne fut pas seulement un érudit mais un interprète à la lumière des connaissances archéologiques et de l’anthropologie – interprète non conformiste :

« Thétis, Amphitrite et Néréis étaient des noms locaux de la Triple déesse-Lune maîtresse de la mer…Néréis signifie simplement « l’humide »…Néréis serait donc la déesse de l’élément liquide et Nérée « le vieil homme de la mer », prophète, qui emprunta son nom à Néréis, et non pas l’inverse, semble avoir été un roi sacré oraculaire enterré dans une île cotière ; il est représenté sur un vase peint primitif avec une queue de poisson en compagnie d’un lion, d’un cerf et d’une vipère qui sort de son corps. Protée, de même, dans l’Odyssée change de forme pour indiquer les saisons que traversait le roi sacré depuis sa naissance jusqu’à sa mort. Il semble que les cinquantes Néréides aient été un collège de cinquante prêtresses de la Lune dont les rites magiques assuraient une bonne pêche… »

"…Quand enfin Héraclès arriva sur le Pô, les nymphes du fleuve, filles de Zeus et de Thémis, le conduisirent à Nérée qui était endormi… "


Ah merci beaucoup Nérée , ce sont des informations aditionelles que je ne connaissais pas sur ce personnage, notamment l'origine de son nom emprunté à Néréis "un roi sacré oraculaire enterré dans une île cotière".

J'aime beaucoup son analyse aussi :

[i]« Les noms des Hespérides, décrits comme les enfants soit de Céto et de Phorcys soit de la Nuit, soit d’Atlas le Titan qui soutient les cieux dans l’Extrême-Occident, se rapportent au coucher du soleil. Le ciel est alors vert, jaune et rouge, comme un pommier chargé de pommes ; et le soleil, sectionné par l’horizon comme une demi-pomme rouge, meurt de façon dramatique dans les eaux occidentales. Quand le soleil disparaît, Hespéros apparaît; cette étoile était consacrée à la déesse de l’Amour, Aphrodite, et la pomme était le présent par lequel la prêtresse attirait le roi, qui était le représentant du soleil ; elle l’entraînait vers sa mort… »

Sinon petite remarque :

"…Quand enfin Héraclès arriva sur le Pô, les nymphes du fleuve, filles de Zeus et de Thémis, le conduisirent à Nérée qui était endormi… "

C'est sur l' Eridan et non le Pô . L'Eridan a été identifié (post Homère) au Pô par defaut , faute d'avoir les connaissances géographiques nécessaires de l'europe du Nord à l'image d' Herodote:
« Je refuse pour ma part d’admettre l’existence d’un fleuve appelé par les barbares Eridanos, qui se jetterait dans la mer septentrionale et nous donnerait l’ambre "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Nérée
Message Publié : 29 Sep 2013 1:11 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Sep 2013 1:35
Message(s) : 2
vous avez un nom excellent, Nérée! Robert Graves est le meilleur specialiste sur le sujet. Ruth Glynn quand ecrient 'Herakles, Nereus and Triton' elle convient que le changement mysterieux avec le 'viellard de la mer' de Nereus á Triton était également due á un changement culturel. L'histoire de les divinités de la mer est immense!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB