A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Jan 2018 19:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Le Saint-Graal
Message Publié : 23 Mai 2013 23:33 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2013 15:14
Message(s) : 5
Concernant le mythe arthurien, Chrétien de Troyes se plonge principalement dans la matière de Bretagne provenant de l’Historia regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth (écrivain qui fut le premier à mentionner la table ronde). Contrairement au graal qui semble être une pure invention de Chrétien de Troyes.

Plusieurs interprétations s’offrent à ça, mais pour moi il reste du domaine de la symbolique. Il est là pour représenter le but atteint par le chevalier durant sa quête initiatique (et plus précisément ici, l’échec du chevalier qui ne pourra jamais l’obtenir), car ce qui est sûr c’est que Chrétien s’attache dans tous ses livres au périple du chevalier.

Mon professeur de littérature du moyen-âge avait fait un parallèle intéressant entre Erec et Enide (le premier roman français qui nous soit parvenu sur le cycle arthurien) et Le conte du Graal (premier texte où il est fait mention du graal) : dans les deux cas, nous assistons aux aventures de deux véritables élus, Erec et Perceval, qui devront surmonter différentes épreuves pour affirmer leur position dans la société et surtout pour achever l’une des quêtes récurrentes chez Chrétien, une quête sur l’identité de soi. La seule différence (et c’est ce qui me permet de penser que le graal n’est là qu’en symbole) c’est qu’Erec parvient à passer l’épreuve de la joie de la cour (un verger merveilleux), sauvant le royaume de la malédiction qui pesait dessus depuis sept ans ; tandis que de son côté, Perceval échoue avec le Roi pêcheur qui possède une blessure qui semble porter atteinte à l’état de son royaume. En se retenant de poser la question sur le graal, il ne guérit pas le roi. Erec peut souffler dans le cor qui annonce la fin de son périple et la paix retrouvée au royaume, alors que Perceval se réveille dans un château désormais vide. Dans les deux cas, nous avons la même construction littéraire qui se révèle très intrigante et peut prêter à confusion sur le véritable but de Chrétien de Troyes dans ses romans.

_________________
L'homme n'est pas foncièrement bon ou mauvais. Il n'est pas façonné d'or ou de pierre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Saint-Graal
Message Publié : 10 Juin 2013 11:54 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 02 Mai 2004 1:57
Message(s) : 65
Bonjour,
j'interviens dans le débat sur le Graal car je voudrais savoir comment ça se prononce:

Gral?
Gra-al?
Grèl?
ou encore autrement sachant que Graal semble être une transcription moderne?

On dit des chevaliers partant à la recherche du Graal qu'ils allaient "graaler", ce verbe est-il ancien ou moderne?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Saint-Graal
Message Publié : 10 Juin 2013 16:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Napoleonkom a écrit :
Bonjour,
j'interviens dans le débat sur le Graal car je voudrais savoir comment ça se prononce:
Gral?
Gra-al?
Grèl?
ou encore autrement sachant que Graal semble être une transcription moderne?

Dans son acceptation moderne, le mot Graal se prononce /ɡʁal/ ('Gral') ou /ɡʁa.al/ ('Graal' en prononçant toutes les lettres).

Napoleonkom a écrit :
On dit des chevaliers partant à la recherche du Graal qu'ils allaient "graaler", ce verbe est-il ancien ou moderne?

Je n'ai jamais ni vu ni entendu ce terme, en l'avez-vous vu/lu/entendu ?

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Saint-Graal
Message Publié : 14 Juin 2013 12:57 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 02 Mai 2004 1:57
Message(s) : 65
J'ai lu celà dans le livre de Mark Twain : "A connecticut yankee at the king Arthur's court" dont je recommande fortement la lecture.
L'auteur écrit qu'une des distractions préférées des chevaliers de la table ronde c'est d'aller graaler (to graal en version originale). Connaissant Mark Twain il y a peut-être un jeu de mot caché


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Saint-Graal
Message Publié : 14 Juin 2013 16:57 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2642
Localisation : St Valery/Somme
Bien avant Dan brown il y a eu la série de romans historiques Die Kinder des Gral de Peter Berling
Le sang réal représente la descendance du Christ (les deux enfants) et Raimond Roger Trencavel en langue d'oc = Perceval en langue d'Oil.

Plus trivial Rabelais à aussi repris l'expression sangréal pour la moutarde comme aphrodisiaque externe
Citer :
la moutarde étoit le sangreal des andouilles
En parlant des "andouilles navrées. Je me demande si mark twain ne serait pas un peu rabelaisien :wink:

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB