A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Août 2018 21:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 25 Fév 2009 21:45 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Août 2008 16:03
Message(s) : 189
Localisation : Le Mans
Bonjour à tous,

en pleine rédaction de plan en histoire moderne, me voilà devant une question qui paraîtra sans doute idiote à ceux qui ont une formation en lettres, mais je la lance quand même :

Protecteur => protectrice
Défenseur => :?: :?:

J'imagine que les spécialistes de langues ont des explications sur ce genre de nom masculins spécifiques, mais étant totalement ignare en la matière, je m'en remets aux érudits de PH !
Je n'ai pas cherché d'autres exemples, mais il y en a plein d'autres ! Pourquoi certains mots masculins n'acceptent pas de féminin ?

Merci !

_________________
L'avantage avec le passé, c'est qu'il est passé.
"Je pense donc je suis". Mieux vaut donc ne pas penser.
Personne n'est revenu de la mort. Pas fou.
- Paul Rancoeur -


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Fév 2009 21:48 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
Tristan Hylar a écrit :
Défenseur => :?: :?:
Défenderesse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Fév 2009 21:51 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 25 Fév 2009 21:33
Message(s) : 90
Sur le site du ministère de l'éducation nationale, on peut lire défenseure dans un article. Si ils le disent, au gouvernement, c'est que ça doit être vrai.

L'article en question : http://www.education.gouv.fr/cid20629/l ... arcos.html

édition : défenderesse semble s'employer spécifiquement dans le domaine juridique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Fév 2009 22:06 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 516
Localisation : Nevers
Je cherche toujours pour successeur et prédécesseur. Merci d'éclairer ma lanterne.

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Fév 2009 22:11 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Jean-Mic a écrit :
Je cherche toujours pour successeur et prédécesseur. Merci d'éclairer ma lanterne.


Ces termes ne désignent pas des individus ou des fonctions, pourquoi leur faudrait-il un féminin ? A-t'on besoin d'un masculin pour victime ?

Robert est la victime d'un accident.
Gertrude est le successeur de Robert.

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Fév 2009 22:30 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
Iskandar. a écrit :
édition : défenderesse semble s'employer spécifiquement dans le domaine juridique.
:oops: défenderesse est le féminin de défendeur.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Fév 2009 23:25 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Tristan Hylar a écrit :
Bonjour à tous,

en pleine rédaction de plan en histoire moderne, me voilà devant une question qui paraîtra sans doute idiote à ceux qui ont une formation en lettres, mais je la lance quand même :

Protecteur => protectrice
Défenseur => :?: :?:

J'imagine que les spécialistes de langues ont des explications sur ce genre de nom masculins spécifiques, mais étant totalement ignare en la matière, je m'en remets aux érudits de PH !
Je n'ai pas cherché d'autres exemples, mais il y en a plein d'autres ! Pourquoi certains mots masculins n'acceptent pas de féminin ?

Merci !

Est-ce une vraie question ou vous ironisez? Il y a des rôles dans lesquels on ne voyait pas les femmes donc il n'y avait pas et parfois il n'y a toujours pas de mot pour les désigner dans cette situation. Je me demande même comment font les journalistes pour commenter un match féminin de hand ou basket alors que le féminin de défenseur n'a toujours pas émergé. Les françaises ont une magnifique défense, mais il n'y a pas de mot. Et si elles se blessent elles appellent le médecin même si c'est une femme. Les mots à e muet se violent assez facilement pour leur donner un féminin, on en sait quelque chose avec "la ministre". Mais parfois le féminin est définitivement pris, il est bien rare que la femme d'un courtisan soit une courtisane.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Fév 2009 23:57 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4793
Localisation : Allemagne
Vivant en Allemagne, je regarde d'un oeil amusé ce problème français des féminins apparemment insoluble. L'avantage de l'allemand est que comme tous ces noms de métier ou de fonction se terminent par une consonne, il suffit d'ajouter "in" , marque du féminin, à la fin du mot masculin et le tour est joué.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Fév 2009 0:17 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Oui, mais prédécesseur, successeur, victime, ce ne sont pas des métiers (quoique, pour le dernier...) ni des fonctions.

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Fév 2009 0:23 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Nov 2006 16:49
Message(s) : 543
Localisation : Triangle des bermudes
Une écrivaine ? Que dis-je ? C'est tout un symbole. La parole de la provocation qui vous bouscule les moeurs n'est point de mise. Elles sont loin de nous, les années 70. La conservation des us et coutumes de la langue attire les poussières de la conduite d'excellence. Un brin de finesse, et le ricanement d'un malin plaisir vous emporte. Une formule à l'emporte-pièce, et la scène se retire, atterrée de l'audace, mais recroquevillée sur ses règles de classe.

A vrai dire, il y a des féminisations de la langue française moches. Ecrivaine, pas de veine, en vain s'est écrivain. Nos éditeurs sont-ils trop mâles? La langue française deviendra-t-elle la langue morte optionnelle ? Qu'importe !

Les mêtiers sont assez significatifs de ce rapport Homme/Femme. Un charpentier, dira-t-on une charpentière? Un menuisier, une menuisière? chauffeur, une chauffeuse :oops: ? Les mêtiers du volants passent mâles à l'ouie, un ambulancier/ une ambulancière, un conducteur de bus/ une conductrice de bus. Sujectivité, peut-être, je suis mon temps.

Mais devant la souffrance nous paraissons égaux ; un infirmier/une infirmière. un militaire/ une militaire. un médecin (?) une médecène (?)

Finalement, est-il nécessaire de féminiser le mâle de la langue française ?
Sans hésitation, je dis oui, la langue traine à drainer les profonds changements de la soixantaine du vote de nos chères femmes. :mrgreen:

Ecrivaines, levez haut le poing en l'air. A l'émancipation, tant je perd. Ma douce galanterie tend à entrer dans l'imaginaire des poussières de ma bibliothèque. :mrgreen:

_________________
Liberté, Egalité, Fraternité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Fév 2009 9:00 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2008 8:11
Message(s) : 2935
Localisation : 中国
Huyustus a écrit :
Ces termes ne désignent pas des individus ou des fonctions, pourquoi leur faudrait-il un féminin ? A-t'on besoin d'un masculin pour victime ?

Robert est la victime d'un accident.
Gertrude est le successeur de Robert.

Tout à fait. Autant il peut être intéressant de comprendre pourquoi tel nom de métier est uniquement masculin, autant je ne vois pas l'intérêt de chercher le pourquoi du comment en ce qui concerne le genre masculin ou féminin de substantifs qui n'ont pas de connotation de genre.
Votre exemple est très bien trouvé Huyustus. :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Fév 2009 20:37 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Que faisons-nous des mannequins et des "top-models" féminins ?
Quant aux estafettes et aux sages-femmes masculines...
"Honni soit qui mâle y pense..." !

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Fév 2009 23:17 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Nov 2006 16:49
Message(s) : 543
Localisation : Triangle des bermudes
Parfois, le substantif se perd ; un gonze, c'est peu courant. Une femme-grenouille s'est étrange.

Citer :
Autant il peut être intéressant de comprendre pourquoi tel nom de métier est uniquement masculin, autant je ne vois pas l'intérêt de chercher le pourquoi du comment en ce qui concerne le genre masculin ou féminin de substantifs qui n'ont pas de connotation de genre.


Quel gouffre nous sépare lol

C'est un sujet passionnant. Tout a fait d'accord avec l'exemple de Huyustus, il est très pertinent. Difficile de prétendre défendre l'argument, à savoir, "un pied d'égalité à la nomination de nous-même". Les freins de cette avancée substancielle au service de la langue française sont à la fois mélodique et culturelle. "Un victime" se n'est pas assez choquant pour être odible à nos oreilles. Une couturière, elle sonne tellement ouvrière, quand un couturier fait vider votre porte-monnaie. Un beau, peut-être qu'un jour celui-ci saura devenir beauté.
"Estafette", quel mot, quelle histoire.

_________________
Liberté, Egalité, Fraternité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Mars 2009 12:51 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2007 22:09
Message(s) : 652
En fait il n'y a pas d'explication à apporter, il y a les substantifs épicènes et les autres, à moins de se risquer aux néologismes, il le resteront. C'est terrible, ça peut gâcher une semaine bien commencée mais c'est ainsi.

_________________
Attila fit assassiner Bleda pour devenir l'hunnique empereur. :rool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Mai 2009 22:32 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Dira-t-on un jour : "J'ai entendu une meckesse crier "Touche pas à ma potesse!" "?!

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB