A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Oct 2018 4:19

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 13 Juin 2009 12:09 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 21 Déc 2008 11:01
Message(s) : 801
Les prestigieux lycées de la republique s'appellent "HenryIV et Louis le Grand" .
Quelle est l'histoire de ces lycées et comment ce fait-il qu'il qu'aucun ministre de la république n'ait jamais demandé de débaptiser ces lycées ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 12:36 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
dom calmet a écrit :
comment ce fait-il qu'il qu'aucun ministre de la république n'ait jamais demandé de débaptiser ces lycées ?


Peut-être parce que ces ministres ont plus d'intelligence que vous ne penser leur en donner.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 12:39 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4817
Localisation : Allemagne
Pour une fois où on se rappelle que la France a existé avant 1789 :!:
N.B.Je ne suis pas un monarchiste nostalgique :P

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 12:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2817
Localisation : Lorraine
Citer :
comment ce fait-il qu'il qu'aucun ministre de la république n'ait jamais demandé de débaptiser ces lycées ?


et aussi:

Citer :
Pour une fois où on se rappelle que la France a existé avant 1789

Vous voyez les républicains plus sectaires qu'ils ne le sont, semble-t-il... lol .

Non seulement la IIIème République (et ses petites soeurs) n'ont pas cherché à débaptiser ces lycées, mais c'est même elle qui leur a donné (ou redonné) leur nom lol

Lycée Henri IV:
de 1796 à 1804 École Centrale du Panthéon
de 1804 à 1815 Lycée Napoléon
de 1815 à 1848 Collège Henri IV
de 1848 à 1870 Lycée Napoléon
de 1870 à 1872 Lycée Corneille
depuis 1873… Lycée Henri IV

Lycée Louis-le-Grand:
Jusqu'en 1682: collège de Clermont
1682-1792: collège Louis-le-Grand
1792-1798: collège Egalité
1798-1802: Prytanée Français ou collège de Paris
1802-1805: lycée de Paris
1805-1814: lycée impérial
1814-1815: lycée Louis-le-Grand
1815-1831: collège royal de Louis-le-Grand
1831-1848: collège royal Louis-le-Grand
1848-1849: lycée Descartes
1849-1851: lycée Louis-le-Grand
1851-1870: lycée impérial Louis-le-Grand
1870-1873: lycée Descartes
depuis mars 1873: lycée Louis-le-Grand

Bon, 1873, c'est l'ordre moral (quoiqu'en mars 1873, Thiers est encore en fonction...), mais vous noterez que l'on est plus revenu là-dessus ensuite...

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 13:01 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 2590
Localisation : Metz
Il y a quand même des lycées assez nombreux portant des noms rappelant l'Ancien Régime! Ce n'est pas si rare que cela! Rien que dans la petite ville de Thionville, en Moselle, deux des quatre lycées portent des noms rappelant l'héritage monarchique: Charlemagne (bon, d'accord, c'est un peu ancien...) et Colbert.
Même hors des grands lycées, on peut donc trouver des héritages non républicains.
Ce que je trouve à titre personnel plus embêtant, c'est que dans le lycée Charlemagne cité (et dans lequel je travaille depuis 3 ans) il y ait une chapelle consacrée dans laquelle nous n'avons rien le droit de faire sans l'accord de l'évêque de Metz :rool: . Mais bon, on nous rétorque systématiquement que la Moselle n'est pas soumise à la loi de 1905 :rool:
Désolé pour la digression :oops:

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 16:20 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 21 Déc 2008 11:01
Message(s) : 801
Narduccio a écrit :
dom calmet a écrit :
comment ce fait-il qu'il qu'aucun ministre de la république n'ait jamais demandé de débaptiser ces lycées ?


Peut-être parce que ces ministres ont plus d'intelligence que vous ne penser leur en donner.



Eh bien non , cher Narduccio!
Dans ses recherches Plantin nous montre que ces lycées ont bel et bien été baptisés, puis débaptisés , puis rebaptisés à des moments clés de notre histoire . Puis, une fois que l'on a trouvé tout cela ridicule, j'ai l'impression que les ministre de la IIIè république n'ont pas voulu froisser les royalistes pour si peu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 16:58 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
dom calmet a écrit :
Dans ses recherches Plantin nous montre que ces lycées ont bel et bien été baptisés, puis débaptisés , puis rebaptisés à des moments clés de notre histoire . Puis, une fois que l'on a trouvé tout cela ridicule, j'ai l'impression que les ministre de la IIIè république n'ont pas voulu froisser les royalistes pour si peu.


S'il vous plait de croire cela.

En fait, baptiser ou débaptiser une rue, une avenue, un établissement public est une chose qui pose problème à de nombreuses administrations. Au conseil municipal de Mulhouse par exemple, il y a eu lors de la chute du mur de Berlin de longues discutions pour savoir s'il fallait débaptiser la rue de Stalingrad. Longues discussions entre droite et gauche. Ce furent les technocrates qui eurent le dernier mot. Débaptiser une rue coûte cher et on n'est jamais à l'abri d'un retournement de majorité qui va vouloir remettre l'ancien nom. On tomba donc d'accord pour reconnaitre que cette rue avait été nommée en l'honneur de la victoire à la bataille de Stalingrad et non pas en l'honneur de la ville qui portait le même nom.

Il semblerait qu'actuellement, il n'y a que les communes administrées par des municipalités issues de listes de partis situés à l'extrême de l'échiquier politique pour mener des politiques de débaptémisation. Et souvent le changement est annulé lors du retournement de tendance suivant, voire parfois sous la pression des habitants qui s'étaient habitué à leur nom ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 17:46 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5767
Citer :
Dans ses recherches Plantin nous montre que ces lycées ont bel et bien été baptisés, puis débaptisés , puis rebaptisés à des moments clés de notre histoire .


A voir les chronologies en question, on note premièrement que c'est sous la IIIe que ces établissements ont pris leurs noms définitifs, deuxièmement qu'ils ont, notamment, changé de nom à chaque avènement d'empire ou de monarchie. Je ne vois pas trop, là-dedans, ce qui prouverait un manque d'intelligence des ministres républicains par rapport aux autres. Avec le problème tel que vous le posez, ils ne pouvaient de toute façon que mal faire à vos yeux : changer, c'est ridicule, conserver, c'est par peur de froisser les royalistes... tout ça nous mène où, à la fin ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 18:00 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Surtout que vu le nombre de royalistes déclarés en ce moment, il n'y a aucun risque à froisser leurs susceptibilités.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 18:18 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Jean-Claude a écrit :
Il y a quand même des lycées assez nombreux portant des noms rappelant l'Ancien Régime! Ce n'est pas si rare que cela! Rien que dans la petite ville de Thionville, en Moselle, deux des quatre lycées portent des noms rappelant l'héritage monarchique: Charlemagne (bon, d'accord, c'est un peu ancien...) et Colbert.

Pour Colbert, je pense que c'est plus un hommage au commerce qu'à l'ancien régime.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 18:43 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5767
Narduccio a écrit :
Surtout que vu le nombre de royalistes déclarés en ce moment, il n'y a aucun risque à froisser leurs susceptibilités.


Je suppose que dom calmet pensait à 1873 où là, ç'aurait pu se comprendre. Mais on aurait aussi bien pu avoir un retournement de tendance au tournant du siècle.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 19:58 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 2590
Localisation : Metz
Alceste a écrit :
Pour Colbert, je pense que c'est plus un hommage au commerce qu'à l'ancien régime.


Le résultat est le même. On aurait très bien pu donner le nom d'un théoricien républicain.

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2009 22:37 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Jean-Claude a écrit :

Le résultat est le même. On aurait très bien pu donner le nom d'un théoricien républicain.


Moi qui suis une républicaine convaincue, je ne vois pourtant pas pourquoi la France devrait renier son passé et ne jamais honorer des personnages de l'ancien régime. Colbert vaut bien Thiers. En plus je crois me souvenir que le lycée Colbert (où j'ai enseigné) a été baptisé par les élèves. Pour les élèves d'un lycée technique commercial c'est déjà pas mal de connaître Colbert. Je ne vois pas bien quel économiste français aurait fait l'affaire.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juin 2009 0:16 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Je me demande quel est le nom le plus donné aux établissements scolaires en France. Jules Ferry?

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juin 2009 1:15 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Alfred Teckel a écrit :
Je me demande quel est le nom le plus donné aux établissements scolaires en France. Jules Ferry?
.

Il y a un point à tenir compte. Pour les personnages enterrés au Panthéon, l'usage est de ne pas galvauder le nom. Ainsi, théoriquement, il ne peut y avoir qu'un monument de chaque type qui porte le nom du personnage en question. Bien entendu, on ne va pas jusqu'à débaptiser les bâtiments qui porteraient déjà le nom avant que le personnage entre au Panthéon.

Ainsi, Fessenheim, village natal de la famille Schoelcher a désiré pour marquer le bicentenaire de la naissance de Victor Schoelcher donner son nom à la bibliothèque municipale. On le lui a interdit, puisqu'il existe déjà une Bibliothèque Schoelcher et qu'il s'agit de sa bibliothèque personnelle qu'il offrit à Fort-de-France. Donc, à Fessenheim, nous avons une médiathèque Schoelcher qui pour l'instant ne renferme que des livres, bien qu'il y ai un projet d'en faire une vraie médiathèque.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB