A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Juil 2018 13:13

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 30 Juin 2018 21:10 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1447
Localisation : Belgique
Walsingham a écrit :
Votre question m'a fait réaliser que je ne prononçais en fait pas ces nombres de la même manière que mon père.
Mon père dit "douze cent quatorze" tandis que je dis "mille deux cent quatorze" et que je ne me vois pas utiliser "douze cent quatorze" qui m'est moins naturel.

Peut-être une question de génération donc ? (par contre, je suis belge et on a parfois tendance à "améliorer" la langue française :mrgreen: )

J'ai envoyé un mail à l'académie française pour avoir leur avis. En règle générale ils répondent dans la semaine (mais à voir avec les vacances). Je posterai leur réponse.


Walsingham,

je suis aussi belge, coté néerlandophone...moi j'ai tendance à utiliser "douze cent quatorze"...mais la semaine passée 75 ans ;) ...je veux dire: le même en néerlandais comme en français...et je vois ça comme plus naturel...je pense (en néerlandais au moins) qu'on utilise "mille deux cent quatorze" quand on veut indiquer une chose spécifique? par exemple: en mille deux cent quatorze on a introduit ça ou ça...?
Je suis curieux pour la réponse de l'académie...

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juil 2018 14:13 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2665
Localisation : Versailles
Rebecca West a écrit :
Sachant que l'écrit est toujours différent de l'oral (nous ne sommes pas sensés écrire ainsi que nous parlons) et pour d'autres considérations (charte graphique etc.)

-http://parler-francais.eklablog.com/des-mille-et-des-cents-a112856910

Si ceci a pu vous renseigner...


analyse très intéressante.

j'ai relevé ceci : "Renaud Camus fait le même constat dans son Répertoire des délicatesses du français contemporain (2000) : « [Les deux façons d'énoncer les dates] sont à égalité grammaticale mais elles ne sont pas à égalité culturelle, ni sociale. Une seule appartient à la langue "cultivée". Celle-ci prononce douze cent quatorze, quatorze cent cinquante-trois, seize cent vingt-huit, dix-sept cent quinze. Elle n'a jamais dit Marignan mille cinq cent quinze. Pour elle Monteverdi n'est pas mort en mille six cent quarante-trois mais en seize cent quarante-trois. On peut parfaitement dire mille cinq [cent] soixante-douze ou mille six cent quarante-neuf, c'est tout à fait correct, mais d'une correction d'habit trop neuf, qui montre qu'on en est à ses tout débuts dans le monde de la culture et de l'histoire. »

ls exemples tirés de Voltaire et autres grands écrivains montrent que cette pratique de la classe cultivée en faveur des cents est peut être moins ancienne qu'on ne le croit !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juil 2018 9:50 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 909
Je m'adresse plus particulièrement aux professeurs d'Histoire-Géographie du forum, comment faites vous pour justement donner les dates comme 1515? Que leur apprenez vous ?

Il me semble en tous cas qu'à la faculté dans mes cycles DEUG-Licence de l'époque, mes professeurs disaient Mille cinq cents quinze et non quinze cents quinze...et ainsi de suite même pour ces dates archi connues comme celle de la bataille de Marignan. Il me semble également qu'au cours de mes années de collège et de lycée en cours d'Histoire-Géographie, les professeurs là encore prenaient soin de nous apprendre à donner les dates «normalement» ( toute la question là :rool: ) comme mille cinq cents quinze , comme si la bonne grammaire ( en tous cas celle enseignée à des jeunes élèves voire à des étudiants) des chiffres était celle-là, et comme si laisser dire à des élèves «quinze cents quinze» n'était pas correct. Or ce qui a été dit au-dessus montre que l'usage en est bien établi depuis plusieurs siècles en France.

Qu'enseignez vous à ce propos aujourd'hui dans vos classes respectives ?

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2018 13:30 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 909
J'ai demandé ce midi à un de mes amis professeurs, celui-ci de collège, comment il enseignait les dates à ses élèves et il m'a répondu qu'indistinctement il donnait les deux méthodes d'énonciation. Mais que par contre ses élèves dans la majorité des cas voire même toujours eux quand ils donnaient une date, utilisaient la méthode normale mimant en cela ce qu'on leur apprend en cours de mathématiques (c'est sa réponse). Il est vrai qu'en cours de mathématiques l'emploi des cents pour donner un chiffre est rarissime, comme si son emploi était réservé pour donner une date et pas un chiffre dans une formule, une équation ou autre.

La seule exception je pense est pour la date de : Quinze cents quinze (et peut-être quelques autres mais peu nombreuses) , qui doit sonner "normale" aux oreilles des élèves dans leur ensemble.

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2018 13:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 581
Oulligator a écrit :
J'ai demandé ce midi à un de mes amis professeurs, celui-ci de collège, comment il enseignait les dates à ses élèves et il m'a répondu qu'indistinctement il donnait les deux méthodes d'énonciation. Mais que par contre ses élèves dans la majorité des cas voire même toujours eux quand ils donnaient une date, utilisaient la méthode normale mimant en cela ce qu'on leur apprend en cours de mathématiques (c'est sa réponse). Il est vrai qu'en cours de mathématiques l'emploi des cents pour donner un chiffre est rarissime, comme si son emploi était réservé pour donner une date et pas un chiffre dans une formule, une équation ou autre.

La seule exception je pense est pour la date de : Quinze cents quinze (et peut-être quelques autres mais peu nombreuses) , qui doit sonner "normale" aux oreilles des élèves dans leur ensemble.


La formule "X cents" n'est pas réservée aux dates. Pour les surfaces de terrain, exemple, il n'est pas rare de parler de quinze cents hectare, ou seize cents ares etc.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2018 13:47 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4737
Localisation : Bade-Württemberg
Il me semble cependant qu'à une époque, il était enseigné qu'une date devait se prononcer ainsi. J'ai dû l'apprendre quand j'étais en primaire et je l'utilise donc toujours.
Après, cela semble plutôt être le reste d'une instruction classique plutôt qu'une règle établie.

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2018 19:13 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2000
Oulligator a écrit :
La seule exception je pense est pour la date de : Quinze cents quinze (et peut-être quelques autres mais peu nombreuses) , qui doit sonner "normale" aux oreilles des élèves dans leur ensemble.


1454
1492
1515
1789
1815
1830

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2018 19:20 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4737
Localisation : Bade-Württemberg
1454 : quatorze cent cinquante quatre
1492 : quatorze cent quatre vingt douze
1515 : quinze cent quinze
1789 : dix sept cent quatre vingt neuf
1815 : dix huit cent quinze
1830 : dix huit cent trente

:)

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2018 19:28 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2000
CEN_EdG a écrit :
1492 : quatorze cent quatre vingt douze


tutututu : quatorze cent nonante deux !!! lol lol

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2018 19:32 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4737
Localisation : Bade-Württemberg
ahahahah, non, désolé, je n'ai pas été jusque là, j'ai conservé la façon bien française de dire soixante dix, quatre vingts et quatre vingt dix ;)

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juil 2018 6:18 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 512
Localisation : Toulouse
à la lecture de tout ceci j'ai bien l'impression qu'il n'y a pas vraiment de règle, que les deux manières coexistent mais que celle des multiples de cent va peu à peu devenir désuète.
Pour 1515 je pense qu'il ne faut pas chercher plus loin que l'effet de répétition qui, peut-être, à une époque, était mis en avant pour enfoncer la date dans le crâne des élèves.

Quelqu'un a évoqué rapidement l'ancien usage de compter en multiples de vingt, d'où nous reste le quatre-vingt.
Mais j'ai déjà lu quelque part six-vingt (120), et puis il reste aussi les quinze-vingt (300).

Je me demande comment tout cela pourrait se combiner.

1300 : mille quinze vingt ?
1620 : quinze cent six vingt ?

:wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juil 2018 7:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 480
CEN_EdG a écrit :
1454 : quatorze cent cinquante quatre
1492 : quatorze cent quatre vingt douze
1515 : quinze cent quinze
1789 : dix sept cent quatre vingt neuf
1815 : dix huit cent quinze
1830 : dix huit cent trente

:)


En ce qui me concerne:
1454 : mille quatre cent cinquante quatre
1492 : mille quatre cent quatre vingt douze :?: allez savoir pourquoi :?:
1515 : quinze cent quinze
1789 : dix sept cent quatre vingt neuf
1815 : dix huit cent quinze
1830 : dix huit cent trente
et
1940: dix neuf cent quarante
1974: dix neuf cent soixante-quatorze
1981: mille neuf cent quatre vingt un ou dix neuf cent quatre vingt un, indifféremment
1997: mille neuf cent quatre vingt dix-sept


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juil 2018 8:33 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 909
Oui et d'ailleurs je m'aperçois que moi aussi pour tous les exemples que vous donnez, je n'échappe pas à la règle : machinalement je dis et je pense Dix neuf cent quarante... :wink: B) Ya t-il des consignes de la part du Ministère à ce sujet???

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juil 2018 9:32 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4737
Localisation : Bade-Württemberg
Dès qu'il s'agit d'une date, j'utilise la formule "classique". S'il s'agit d'une mesure, d'un chiffre normal, j'utilise la "normale".
Je n'ai pas à réfléchir pour le faire, c'est instinctif.
Je crois que j'essaierai d'apprendre cette manière de faire à mes enfants, malgré tout. Richesse de la langue française...

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juil 2018 11:53 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2000
CEN_EdG a écrit :
Dès qu'il s'agit d'une date, j'utilise la formule "classique". S'il s'agit d'une mesure, d'un chiffre normal, j'utilise la "normale".
Je n'ai pas à réfléchir pour le faire, c'est instinctif.


J'aurais tendance à faire de même mais, à l'inverse, il y a quelles dates que je donne en 'normal'

Par exemple :

- mille neuf cent soixante huit (1968).
- Miss Maggie est sur l’album Mistral gagnant sorti en mille neuf cent quatre vingt cinq.

Allez savoir pourquoi ??

:mrgreen: :mrgreen:

Bien à tous

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB