A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Nov 2017 5:21

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 29 Jan 2006 14:44 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Mon fils, de retour d'Angleterre, me dit qu'avec l'expression OK, on peut à peu près tout dire (si on n'a rien d'important à dire :lol: ). En tout cas, cette expression est employée à tout bout de champ, comme une ponctuation.
Quelle est votre version de son origine ? (celui qui dira qu'il est certain de connaître la bonne réponse aura intérêt à nous donner des sources fiables, autres que des liens Internet ... )

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Jan 2006 14:58 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Déc 2004 20:16
Message(s) : 718
Localisation : Pordic, Côtes d'Armor, Bretagne
Alors, pour ma part, j'ai lu 2 versions différentes : la première, du dictionnaire, parle d'une déformation du terme anglais "all correct" (= tout bon, tout va bien) , qui serait devenu "oll korrect"; d'où les initiales O.K.

La seconde (entendue à la radio anglaise), qui m'a supris, ferait venir le mot de la Guerre de Sécession (1861-65), en Amérique, pendant laquelle les Unionistes, en faisant un rapport radiophonique d'une unité donnée à la fin d'une journée, auraient utilisé l'expression codée O.K., sigifiant "0 killed" (= aucun mort, aucunes pertes), afin d'empêcher toute interception confédérée.

Je sais qu'il y a d'autres origines supposées, mais je n'en ai pas connaissance, ou du moins je n'aurais pas de source digne de foi à citer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Jan 2006 15:22 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Je vous livre une version de patahistoire ( la patahistoire est à l’histoire ce que la pataphysique est à la physique, le petit patapon au petit pont de bois, le pataquès à la caisse de patates. Quid de l’ouverture d’une section patahistoire dans ce forum, où pourraient se regrouper tous les patahistoriens égarés dans les autres sections ?)

Patahistoire de l’expression OK :
Dans le métier informatique, on s’est mis à compter les bits en kilos (on discute encore du poids du kilo, entre 1000 et 1024). On a aussi compté les millénaires en kilos (Year 2K pour an 2000 (ou 2048), Year 3K pour an 3000, etc.)
Or, à l’approche de l’an « zéro mille » (Year 0K) , le bruit a couru que les systèmes informatiques écrits en Cobol ne passeraient pas le cap, car ils avaient tous la date codée en négatif (les cons !), et en plus on ne savait pas si on passait de –1 à 1 , directement, bref si le zéro était un instant ou une année complète. Les services marketing ont commencé à se frotter les mains : « c’est un bon coup, ce OK, ça, coco ! ». Ils ont escroqué tous leurs clients pour une mise à jour indispensable de leurs systèmes, mise à jour n’entrant pas dans le cadre de la garantie.
Le 1er janvier à 0h5 de l’an OK, tout le monde, devant son ordinateur, a vu que ça marchait, et a donc été rassuré : « c’est bon, ça, OK ». Et les marchands devant leur coffre fort (le compte en banque ne sera inventé que bien plus tard) idem : « c’est tout bon, ça, OK ».
C’est depuis que « c’est tout bon » (en anglais « no problem ») est traduit dans toutes les langues du monde par OK (le passage de l’an 1K puis 2K n’a pas changé ce tic de langage).
NB : le « no problem » reste associé à OK uniquement dans le cas de marchandage entre touristes et autochtones : « OK, no problem, only one Dollar !)

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Jan 2006 15:28 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Celle d'avant, je l'ai inventée (c'est dimanche :wink:) . Mais celle-ci, je l'ai lue dans une revue de mécanique:
Un contrôleur des usines Ford avait pour initiales OK (il s'appelait, par exemple, Oliver Kennedy), et signait les bons de vérification de ses initiales OK quand il acceptait les pièces.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Jan 2006 15:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Déc 2005 13:18
Message(s) : 501
Localisation : A Sparte,et en Scandinavie et sur Xalarathros (planète lointaine)..mais en fait en France.
Salut à tous

J'avais entendu dire que c'était en Grèce que le mot serai apparu.
Les marchands disaient " Ola Kala" = "Tout est là" donc "c'est bon"

Enfin à savoir si c'est vrai :lol:

_________________
La Valeur Est Supérieure Au Nombre
Horns Up
Death Metal Is Life
Metal Will Never Die
Natalie Portman : The Perfect Woman..
..And Rani Mukherjee Too!
"Je m'efforce de faire le contraire de ce que vous faîtes" Diogènes le Cynique.
L-A-H-L-O-D-A.
ΧΞΣ/Jumalten Kaupunki/Sankarihauta !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Jan 2006 16:08 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15477
Localisation : Alsace, Colmar
dédé a écrit :
Mais celle-ci, je l'ai lue dans une revue de mécanique:
Un contrôleur des usines Ford avait pour initiales OK (il s'appelait, par exemple, Oliver Kennedy), et signait les bons de vérification de ses initiales OK quand il acceptait les pièces.

Il me semble que cette expression éxistait bien avant que les usines Ford sortent de terre. J'en ai lu une verions avec un général américain de la guerre d'Indépendance. Basée sur le All Correct, mais écrite par quelqu'un qui ne maitrisait pas assez l'anglais et qui se serait basé sur la phonétique des initiales de la prononciation de ces mots. Il semblerait que la plus ancienne trace écrite soit un article dans un journal de 1839. Ce qui excluerait toutes les explications se basant sur des dates postérieures (usines Ford, mais aussi guerre de Sécession ...)

Pour Kevin_scaevola, la radio fut inventée après la guerre de Sécession, il devait s'agir d'une émission télégraphique. Mais, je vous assure, on peut aussi les interceptée.
http://www.langue-fr.net/index/O/ok.htm
Pour les anglophones (ce que je ne suis pas), il y aurait en suivant ce lien, un article assez complet sur la question. (Si quelqu'un peut traduire :oops: )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Jan 2006 18:48 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2005 10:54
Message(s) : 636
Merci -et bravo- dédé, pour ce moment de franche rigolade ! :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Jan 2006 18:58 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Déc 2004 20:16
Message(s) : 718
Localisation : Pordic, Côtes d'Armor, Bretagne
Narduccio a écrit :
Il semblerait que la plus ancienne trace écrite soit un article dans un journal de 1839. Ce qui excluerait toutes les explications se basant sur des dates postérieures (usines Ford, mais aussi guerre de Sécession ...)
Peut-être l'expression a-t-elle tout de même été utilisée pendant la Guerre de Sécession dans le sens de "0 killed" même si elle avait été inventée auparavant ?

Bon, quoiqu'il en soit, je rattrape mon erreur sur la radio en vous traduisant le passage recherché... :wink:

Michael Quinion a écrit :
Question d'Anastasia Arabantinou : j'aimerais bien que vous m'infirmiez sur l'origine de l'expression OK. J'ai entendu qu'elle venait de l'expression grecque "ola kala" qui signifie "tout va bien" !

Réponse : OK est sans aucun doute l'américanisme le plus connu et s'étant le plus propagé dans le monde, utilisé et reconnu même par des personnes qui ne connaissent parfois pas un seul autre mot d'anglais. En parallèle avec sa popularité existent de nombreuses tentatives pour expliquer d'où il vient - les étymologistes amateurs ont été obsédés par ce mot OK et les théories se sont multipliées depuis les dernières 150 années.

Les suggestions profusent concernant son introduction via une langue étrangère, dont votre exemple. D'autres exemples sont: du choctaw-chickasaw "okah" signifiant "en effet, c'est exact", d'une mésentente du "och aye !" des Ecossais (même sens) ; de langues d'Afrique occidentale, comme le Mandingo "O ke" ("certainement"), le Wolof "waw kay" ("en effet"); du finnois "oikea", voulant dire "en effet ; exact", du français "au quai" [pas de traduction nécessaire ici, Narduccio :wink:] ou "aux Cayes" (un port d'Haïti renommé pour la qualité de son rhum).

De telles ressemblances coincidentes entre les diverses langues sont étonnemment habituelles et tous ceux ceux sont probablement fausses. De nombreux Afro-Américains seraient ravis de voir prouvée l'idée selon quoi le mot OK aurait été inventé dans une langue africaine et emmené en Amérique par des esclaves, mais l'évidence est contre eux, comme nous le verrons plus tard.

Quelques autres théories que j'ai déjà vues : venant de Old ("vieux") Keokuk, le nom d'un chef amérindien; de l'allemand "Oberst Kommandant", "colonel-commandant" [Il faudrait que Jean-Marc nous confirme ça, je ne suis pas sûr de la traduction... :)], certains généraux allemands ayant combattu du côté des colons pendant la Révolution Américaine (des noms tels que général Schliessen ou le baron von Steuben sont parfois cités, sans que l'on puisse les relier à de véritables individus); du nom de l'agent de chargement, Obadiah Kelly, sont les initiales apparaissaient sur les factures de connaissement ["Bill of lading": pas sûr de la traduction, terme technique]; une abbréviation de "Open Key", popularisé par les premiers télégrapheurs; ou des initiales des bisciuts "Orrin Kendal" livrés à l'armée des Unioistes pendant la Guerre Civile. Une théorie particulièrement persistente fait du président Andrew Jackson l'inventeur de ce terme, lui qui était supposé avoir apposé ces 2 lettres sur des documents officiels comme l'abbréviation du mot d'illettré "Ole Korrec"; c'est une grave calomnie colportée sur le dos d'une homme très bien éduqué. Mais aucune de ces théories ne peuvent être soutenues par des écrits concrets.

Je pourrais continuer, mais cela pousserait votre patience, autant que la mienne, à bout. La véritable histoire fut recherchée dans les années 60 par le professeur Allen Walker Read. Laissez-moi vous donner les faits qu'ils découvrit par une recherche assidue des journaux locaux.
Il écrivit qu' "à partir de l'été 1838 apparut à Boston une remarquable vogue concernant l'emploi d'abbréviations. On pourrait même parler d'engouement." Il cite de nombreux exemple, comme par exemple RTBS, "Remains To Be Seen" ["Reste à voir"], GTDHD, "Give The Devil His Due" ["Donnez aux diable ce qu'il lui revient"], OFM, "Our First Men" ["Nos premiers hommes"] (une description satirique des hommes dirigeant Boston) et SP, "Small Potatoes" ["Petites pommes de terre"], pour des trivialités.

Professeur Read retraça la première utilisation du mot OK du Morning Post de Boston du 23 mars 1839, dans un article sur un "groupe de blagueurs" appelé la Société Anti-Sonneries de Cloches, qui faisaient campagne pour qu'une loi interdisant la sonnerie de cloches de repas soit abolie. Le mot semble avoir été une contraction de "oll korrect", une manière une peu farfelue d'écrire "all correct" qui faisait elle-même partie d'une autre vogue populaire concernant les erreurs d'orthographes comme outil humoristique et dont faisait partie l'expression du président Jackson, 10 ans auparavant.

Ce qui assura la survie de cetunique exemple parmis tant d'autres fut sa reprise par les Démocrates de New-York. Ils créérent une organisation appelée le "Club OK Démocratique" pour supporter leur candidat, Martin Van Buren, qui cherchait à sa faire réélire lors des élections présidentielles de 1840 contre William Henry Harrison. OK signifiait ici "Old Kinderhook", le surnom de Van Buren, pris de Kinderhook, sa ville natale, près d'Albanie, dans l'Etat de New-York. L'abbréviation fut largement utilisée durant la campagne et survécut à la défaite de Van Buren.

Néanmoins, ses origines furent rapidement oubliées, tout comme n'importe quel autre signe lié aux informations d'hier l'est ordinairement. De nombreux chercheurs sérieux ont depuis tenté de résoudre ce mystère. Malgré le fait que nous avons depuis maintenant 40 ans connu la vérité, les gens continuent tout de même à proposer de nouvelles idées, ingénieuses mais erronées.


Eh bien, je ne me serais pas lancé si je savais le temps que je passerais à faire ceci... :wink:
Enfin, maintenant, n'importe qui peut trouver la réponse à cette passionnante question ! :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Jan 2006 11:17 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Ne pas confondre (quelle que soit l'origine hypothétique de l'expression) :
- "It's OK" ("C'est bon!", "ça marche", "C'est d'accord", "Je suis d'accord")
et
- "I am OK" ("Je vais bien", "Je suis bien installé").
Quand un Français dit "Je suis OK", cela ne peut donc pas vouloir dire qu'il "est d'accord", mais que rien ne le gêne (santé, confort du siège, etc.).
Autre étymologie fantaisiste :
Quand un navire arrivait à bon port, il accostait au quai (= O.K.) sans encombre...
L'origine la plus probable me semble celle du rapport (oral ou écrit) avec bilan des pertes en hommes ou en matériel ("M" = missing, manque à l'appel ; "O.K" = 0 tué(s), etc.).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Jan 2006 17:26 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15477
Localisation : Alsace, Colmar
Kevin_scaevola a écrit :
Eh bien, je ne me serais pas lancé si je savais le temps que je passerais à faire ceci... :wink:

Un grand merci de la part de tous les non-anglophones. (Je comprend quelques mots, mais un texte comme celui-ci est hors de ma portée)
Kevin_scaevola a écrit :
Enfin, maintenant, n'importe qui peut trouver la réponse à cette passionnante question ! :wink:

Malgré cela, il y aura toujours des personnes pour proposer d'autres solutions. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Fév 2006 16:14 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Mai 2005 15:07
Message(s) : 281
De moi-même je dirais que ça veut dire en abrégé "All is correct" ; mais dans le Quid ils disent que ça vient de "0 killed", compte-rendu militaire après une bataille qui veut dire qu'il n'ya pas eu de tué... donc que tout va bien (si on excepte les blessés).
Je continue à penser que ça veut plus dire "all is correct" que "O killed" vu qu'on est à 99% des civils.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Fév 2006 16:52 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Citer :
Je continue à penser que ça veut plus dire "all is correct" que "O killed" vu qu'on est à 99% des civils.

On peut en discuter... car l'argument ne semble pas décisif : bien des expressions d'origine "militaire" ont été adoptées par le langage "civil" ("casser sa pipe", par exemple, ou "il pleut des hallebardes", ou encore "faire mouche", "passer en revue", etc.).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Fév 2006 17:35 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Août 2005 16:18
Message(s) : 225
Surtout que la guerre de Sésséssion fut une guerre qi n'a quasiemnt impliqué que des civils ........ soldats pour l occasion .. l'armée de métier était numeriquement quasi inexistante alors...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Fév 2006 22:08 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15477
Localisation : Alsace, Colmar
Cela ne peut pas venir de la guerre de Sécession puisqu'il est démontré que c'était déjà en usage avant. C'est bien de faire une discussion où les arguments qui ne correspondent pas à la vision que l'on a des choses ne sont pas pris en compte.
Première apparition avérée dans la presse en 1839. Ce qui implique, soit qu'il s'agit d'un invention récente d'un journaliste, soit qu'il s'agit d'un terme familier que l'on se décide finalement à utiliser. Quand on sait que certains termes sont utilisés avec parcinomie dans la littérature sérieuse 50 ou 100 ans après qu'il soient d'usage cournat dans le langage familier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2014 18:03 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Et si ce mot avait une origine gasconne
Citer :
berger,[ bergère] des oies : auquièr, [auquièra]

se prononce exactement comme OK.
D'ailleurs, j'ai pris l'habitude, ici en Gascogne, de répondre à ceux qui disent OK à tout bout de champ :
"noun soy auquier !"
"comment, tu n'es pas d'accord ?" (ce con, il comprend le gascon mais ne le parle pas)
" si, si, je suis d'accord, mais je ne suis pas auquièr" (moi je m'adapte, je parle sa langue, et il comprend, en langue américaine, que je ne suis pas OK. C'est insoluble !)
Adishats !

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB