A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Fév 2018 17:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 294 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 22 Août 2008 17:45 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2006 16:38
Message(s) : 1249
Localisation : Vosges
A propos de point d'orgue , dans cet article de Wikipedia ( qui a dit que ce n'était une référence ? .... Tout le monde ou presque, je sais :oops: ) , il est écrit que le terme viendrait d'une mauvaise traduction :
Citer :
L'origine du mot « point d'orgue » serait une mauvaise traduction du latin punctum organi qui désignait, dans le conduit médiéval, une clausule en organum, c'est-à-dire un passage avec une voix grave (teneur) tenant sa note de manière incommensurable tandis que les autres développent des fioritures en valeurs brèves. Avec les siècles, l'expression s'est mise à désigner la vocalise soliste (sens conservé par point d'orgue jusqu'au XIXe s.) ainsi que la très longue tenue (sens actuel).[1]

Dans la plupart des langues, point d'orgue se traduit par fermata (ou fermate), terme d'origine italienne (fermare : « tenir »). Dans certaines langues, l'expression « point d'orgue » (en allemand : Orgelpunkt ; en néerlandais : orgelpunt) désigne ce qu'en français on nomme pédale et ne doit surtout pas être confondue avec le point d'orgue.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 22 Août 2008 22:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 501
Localisation : Toulouse
Je pense que l'utilisation de "en point d'orgue" au sens de "point culminant", "summum" n'est pas si éloignée de la première définition donnée par Yves-Marie.
En effet, en musique, un point d'orgue se trouve la plupart du temps à la fin d'un morceau. Il a souvent pour rôle de mettre en valeur la dernière note ou le dernier accord, en le prolongeant pendant un temps non pas indéfini mais choisi par l'interprète ou le chef d'orchestre. Il se termine par un signe, après lequel en général l'auditoire applaudit.
Pour le musicien, ces quelques fractions de secondes sont donc le dernier couac à éviter, la dernière émotion à transmettre, l'effort final à produire avant la récompense.
Pour le public, le point d'orgue est l'instant où l'oeuvre, sur le point de s'achever, prend tout son sens et où, après une période d'écoute et de concentration respectueuse, il va pouvoir laisser s'exprimer sa joie, son admiration ou son émotion.

Bien sûr, tout ceci se produit également à la fin d'un morceau sans point d'orgue ; mais la présence d'un point d'orgue final (et l'attente qu'il provoque) amplifient ces effets et font de cet instant, d'une certaine manière, le point culminant, le summum du morceau.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 23 Août 2008 9:52 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Citer :
Mais pourquoi dire que l'emploi de cette expression dans son acception de "point culminant" est erroné et/ou abusif alors que cette acception est bien dans le dictionnaire et donc, a priori, correcte et acceptée ?

Chic alors! Pourriez-vous me donner la référence dudit dictionnaire (et peut-être me recopier la définition entérinant le sens de "point culminant") ? MERCI!

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 23 Août 2008 10:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2003 17:54
Message(s) : 652
Bonjour Yves-Marie,

l'expression est dans mon Petit Larousse illustré 2007,

Image

au mot point, dans ses significations musicales :

Point d'orgue : signe placé au-dessus d'une note ou d'un silence pour en augmenter la durée à volonté;
fig, interruption dont la durée semble très longue, pesante; point culminant d'un phénomène.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 23 Août 2008 13:22 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
RE-MERCI ! Je ne sursauterai plus désormais en entendant l'expression dans cette acception!

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 27 Août 2008 16:22 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2008 0:38
Message(s) : 127
J'ai parcouru ce sujet que je trouve très intéressant, et j'aimerais y ajouter un terme qui a tendance à m'énerver et qui fut très utilisé pendant les Jeux Olympiques :

Sportif : "Et merci à ceux qui m'ont supporté pendant tout ce temps !"

J'aurais bien envie qu'on lui rétorque : "Vous trouvez-vous si détestable ?" :P

Lorelei a écrit :
==> des robes orange, des robes roses .


Pardon mais je ne cerne pas bien la nuance entre les deux accords, pourriez-vous me l'expliquer s'il vous plait ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 27 Août 2008 18:05 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Citer :
Lorelei a écrit:
==> des robes orange, des robes roses .
Pardon mais je ne cerne pas bien la nuance entre les deux accords, pourriez-vous me l'expliquer s'il vous plait ?
Il se trouve que "orange" adjectif est invariable (comme "marron") et que "rose" adjectif est variable!
En revanche, on aurait : des robes rose pâle, rouge vif, bleu clair, etc.
"Supporter" (verbe français), mis comme un équivalent de l'anglais "to support", devient bancal. L'équivalent de "supporter" (endurer, souffrir) est, en anglais "to stand", "to bear" ; "to support" n'a que le sens d' "encourager", "soutenir" : aucune équivoque en anglais, tandis qu'en franglais...

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 27 Août 2008 19:05 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Encore un exemple du tic "un peu"...
Le clip publicitaire d'une marque de voitures avertit : "Nous poussons le perfectionnisme un peu loin!".
Cela compensera-t-il l'épidémie de "C'est trop ceci ou cela!" (sans se demander si on n'abuse pas "un peu" de "trop")?

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 27 Août 2008 20:30 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2008 0:38
Message(s) : 127
Mon grand-père me faisait aussi on remarque :

Quand on écrit "je soussigné", cela doit être suivit directement par le nom, n'est ce pas ?

Exemple : "Je soussigné, Ferry"

Or, nous avons vu qu'un candidat des dernières élections municipales s'exprimait ainsi dans son programme écrit : "Je soussigné, monsieur Jules Ferry". Est-ce correct ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 27 Août 2008 21:48 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Citer :
Or, nous avons vu qu'un candidat des dernières élections municipales s'exprimait ainsi dans son programme écrit : "Je soussigné, monsieur Jules Ferry". Est-ce correct ?

Que "Je soussigné" soit suivi du prénom et du nom (plutôt que du seul nom) n'est pas bien grave. Ce qui est tout à fait prétentieux, c'est de mentionner "monsieur" en parlant de soi-même (idem lorsque l'on indique ses coordonnées au dos d'une enveloppe ; on doit mettre : Untel, n° tant, rue X, etc. et surtout pas "Monsieur Untel")!

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 29 Août 2008 11:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2007 22:09
Message(s) : 652
C'est discutable, il ne s'agit plus de linguistique, à proprement parler mais de formules évoluant au fil des écoles et des modes en communication ( il peut être important de savoir si l'on a affaire à une demoiselle ou à une dame, c'est même primordial dans certains cas lol ) tout comme changent les mises en pages au gré des courants. Pour faire le tâtillon, on écrit pas "Je soussigné, untel" mais "Je, soussigné, untel" peut être une fatigue estivale ? >:)

_________________
Attila fit assassiner Bleda pour devenir l'hunnique empereur. :rool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 29 Août 2008 20:40 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Le tic qui consiste à glisser des "un peu" ou des "un petit peu" partout aboutit souvent à des bizarreries :
-C'est un cas un peu parallèle...
-Il est un peu orphelin...

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 29 Août 2008 20:43 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Deshays Yves-Marie a écrit :
Le tic qui consiste à glisser des "un peu" ou des "un petit peu" partout aboutit souvent à des bizarreries :
-C'est un cas un peu parallèle...
-Il est un peu orphelin...


Dans ce cas précis, "un peu" peut avoir un sens opposé, synonyme de "extrêmement". Le sens sera indiqué par l'intonation et l'accentuation...

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 29 Août 2008 20:54 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
L'intonation et l'accentuation ont bon dos...
Jusqu'à nouvel ordre, deux lignes sont parallèles, ou ne sont pas parallèles ; de même, je ne vois pas comme on peut être "un peu" orphelin (on l'est ou on ne l'est pas)!

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Tics de langage...
Message Publié : 29 Août 2008 20:58 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Deshays Yves-Marie a écrit :
L'intonation et l'accentuation ont bon dos...
Jusqu'à nouvel ordre, deux lignes sont parallèles, ou ne sont pas parallèles ; de même, je ne vois pas comme on peut être "un peu" orphelin (on l'est ou on ne l'est pas)!


Je fais référence à un autre emploi de "un peu" ; comme dans l'horrible "un peu, mon neveu", où "un peu" signifie "complètement", ou "absolument"...

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 294 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB