A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 29 Avr 2017 8:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 129 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9
Auteur Message
Message Publié : 08 Jan 2014 23:31 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15057
Localisation : Alsace, Colmar
Sir Peter a écrit :
La liaison peut s'établir ainsi: langue Gauloise ,cultes anciens contre christianisation latine et destruction des anciens lieux supposés de culte.....notre échange prouve que tout ne fut pas détruit à la même époque.....donc que toutes les injonctions ne furent pas forcément suivies ou alors que ces cultes étaient déjà oubliés à l'époque et donc que le gaulois avait déjà disparu......si l'on suppose que le culte ancien se déroulait à ces endroits et en dialectes Gaulois


Mais faut-il encore rappeler que les menhirs ne sont gaulois que chez Astérix ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Jan 2014 9:01 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Août 2011 10:56
Message(s) : 93
Une question, quelle classe sociale pouvait faire graver une stèle dans ce qui sera le Morbihan au Bas-Empire ?

Pour la curiosité, avez-vous déja entendu du gaulois :
http://www.youtube.com/watch?v=hZJwBdJBb84

_________________
Ar y vronn wenn vran du // Àr e vronn wenn ur vran du

Sur son sein blanc un corbeau noir


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Jan 2014 11:52 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 05 Sep 2010 13:22
Message(s) : 365
Localisation : Belsa
Le site de Châteaubleau en Brie a livré une tuile comportant un poème en gaulois. Une fouille chartraine récente a livrée deux tablettes de défixion en langue gauloise en cours d'étude.

Le corpus des inscriptions gauloises ne cesse de s'étoffer, avec de nouveaux mots, de nouvelles formes grammaticales, de nouvelles datations paléographiques...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Juin 2014 15:46 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2581
Localisation : St Valery/Somme
Non le gaulois n'est pas une langue morte :
Traduction de Eluveitie, paroles de "Omnos", gaulois/français

Citer :
Omnos

Immi daga uimpi geneta
lana beððos et iouintutos
Blatus ceti, cantla carami
Aia gnata uimpi iouinca
pid in cete tu toue suoine
pid uregisi peli doniobi
Aia gnata uimpi iouinca
pid in cete tu toue suoine

Aia mape coime, adrete!
In blatugabagli uorete
cante snon celiIui in cete!

Vrit- me lindos dubnon -piseti (x2)

Nimmi mapos, immi drucocu
In cetobi selgin agumi
selgin blatos tou iouintutos
Nu, uoregon, cu, uorigamos
lamman, cu, suuercin lingamos
indui uelui cantla canamos!
Nimmi mapos, immi drucocu
In cetobi selgin agumi

Ne moi iantus gnaton uorega
iantus drucocunos uoregon
cante toi in medie cete

Vrit- me lindos dubnon -piseti (x4)

Cu allate, papon sod urege
eððiIo de iantu in cridie
VediIumi: cante moi uosta!

Ne, a gnata, ne uostami, ne te carami!
Nec carasumi!

Boua daga uimpi geneta
Immi trouga, lana nariIas

Vrit- me lindos dubnon -piseti (x2)


voici la traduction en Français :
Citer :
Peur

Je suis une jolie fille honnête,
Pleine de vertue et de jeunesse.
J'aime les fleurs de la forêt et les chansons.
Hé, jolie jeune fille,
Que fais-tu dans cette forêt toute seule,
Si loin de tes proches ?
Je suis une jolie fille honnête,
Pleine de vertue et de jeunesse.

Hé, joli garçon, viens ici !
Cueillons quelques fleurs
Dans cette forêt ensemble !

Maintenant, seulement l'étang profond m'attend.

Je ne suis pas un garçon, je suis le méchant loup.
Dans les bois je chasse,
Je chasse pour la fleur de ta jeunesse.
Bien, cher loup, jouons à un jeu,
Dansons une danse joyeuse,
Chantons des chansons honorables !
Je ne suis pas un garçon, je suis le méchant loup.
Dans les bois je chasse,

Je n'aime pas les jeux d'enfant,
J'aime jouer à des jeux de loup sinistres
Dans les profondeurs de la forêt, avec toi.

Maintenant, seulement l'étang profond m'attend.

Loup sauvage, fait ce que
Ton cœur désire,
Mais je t'en pris : reste avec moi !

Non, petite fille, je ne vais pas demeurer avec toi,
Je ne reste pas avec toi et je ne t'aime pas.
Je ne t'ai jamais aimé.

J'étais une jolie fille honnête,
Maintenant je suis pauvre et submergée de honte.

Maintenant, seulement l'étang profond m'attend.


http://www.youtube.com/watch?v=msRy4vcSX4k

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Sep 2014 14:40 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Fév 2010 22:31
Message(s) : 828
Certains livres et articles citent Grégoire de Tours qui aurait attesté que le gaulois se parlait encore au VIème siècle. Je ne remets pas en cause cette affirmation qui me paraît plausible, mais j'en recherche la source.
Michel Rouche écrit par exemple dans Le choc des cultures - Romanité, germanité, Chrétienté au Haut Moyen Age que (note 89) :"On parle encore le gaulois ... au VIe siècle (Grégoire de Tours. Hist.Francor. I,32), ainsi qu'en Gaule Celtique en général (Grégoire de Tours. Histor.francor. IV,31; de Glor.conf. 72,78).

Or, le chapitre I,32 dit : "Venant en Auvergne, il(Chrocus) incendie, détruit et démolit le temple qu'on appelle en langue gauloise Vasso-Galate." Le fait qu'un mot gaulois soit utilisé ici par G. de Tours me paraît bien insuffisant pour affirmer qu'on parlait encore le gaulois.

Au chapitre IV,31, je n'ai trouvé que la phrase "Un grand prodige apparut dans les Gaules au fort de Tauredunum,...". Idem.

Je n'ai pas pu trouver la référence Glor.conf. 72,78.

Quelqu'un aurait-il une source plus explicite ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Sep 2014 14:47 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 05 Sep 2010 13:22
Message(s) : 365
Localisation : Belsa
Essayer peut être ici : http://mlat.uzh.ch/MLS/xanfang.php?tabelle=Gregorius_Turonensis_cps2&corpus=2&allow_download=0&lang=0


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Sep 2014 15:43 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2547
Il est très possible que la langue gauloise ait subsisté, du temps de Grégoire de Tours, comme un "patois" rural alors que la langue la plus commune s'apparentait au latin. De ce fait, les toponymes auraient pu facilement voyager d'une langue dans l'autre. Nous ne savons d'ailleurs pas non plus quel était le degré de pureté du latin parlé à cette époque, sachant qu'à l'apogée de Rome, on y parlait surtout... le grec, ce qu'imitèrent d'ailleurs les Gaulois ! César même écrivait surtout en grec.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Sep 2014 16:03 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Fév 2010 22:31
Message(s) : 828
jibe a écrit :
Il est très possible que la langue gauloise ait subsisté, du temps de Grégoire de Tours, comme un "patois" rural alors que la langue la plus commune s'apparentait au latin.
L'idée est effectivement plausible. Ce que je recherche, c'est la source, soi-disant écrite par Grégoire de Tours.
jibe a écrit :
De ce fait, les toponymes auraient pu facilement voyager d'une langue dans l'autre. Nous ne savons d'ailleurs pas non plus quel était le degré de pureté du latin parlé à cette époque, sachant qu'à l'apogée de Rome, on y parlait surtout... le grec, ce qu'imitèrent d'ailleurs les Gaulois !
On a déjà une idée du latin utilisé par Grégoire de Tours, qui n'est plus le latin "classique".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Sep 2014 16:08 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2581
Localisation : St Valery/Somme
jibe a écrit :
Il est très possible que la langue gauloise ait subsisté, du temps de Grégoire de Tours, comme un "patois" rural alors que la langue la plus commune s'apparentait au latin. De ce fait, les toponymes auraient pu facilement voyager d'une langue dans l'autre. Nous ne savons d'ailleurs pas non plus quel était le degré de pureté du latin parlé à cette époque, sachant qu'à l'apogée de Rome, on y parlait surtout... le grec, ce qu'imitèrent d'ailleurs les Gaulois ! César même écrivait surtout en grec.

L'influence du latin est quand même plus forte que celle du grec dans les langues d'oc et d'oil. D'autre part les langues gauloises étaient multiples. Il y a eu une prédominence de l'Eduen et de l'arverne mais le latin a nivellé tout cela. A noter un changement de toponyme le nom gaulois des villes (Lutèce, Samara) disparait au IVème siécle pour prendre le nom des peuples qui l'habitent (Paris, Amiens, Trèves etc...) ça traduit peut être un retour vers une forme de "nationalisme" avec beaucoup de "" ;) et peut être un recul du latin pour la création de patois locaux. Les langues populaires passant au niveau des élites qui abbandonnent le latin.

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 129 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB