A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Oct 2018 6:31

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Celtique continental ou gaulois
Message Publié : 08 Nov 2009 15:24 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Juil 2009 17:18
Message(s) : 110
J'ai appris que le groupe de pagan metal Eluveitie, groupe suisse, écrivait leurs musiques en gaulois, avec l'aide d'une université suisse. Pourriez vous me dire ce que nous savons aujourd'hui de cette langue?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2009 13:05 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5711
Localisation : Limoges
Essentiellement des toponymes, quelques inscriptions assez lapidaires sur des tessons écrits en alphabet grec et bien sûr des nom de personnes. Je crois que c'est à peu près tout...

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2009 16:38 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Juil 2009 17:18
Message(s) : 110
Pédro a écrit :
Essentiellement des toponymes, quelques inscriptions assez lapidaires sur des tessons écrits en alphabet grec et bien sûr des nom de personnes. Je crois que c'est à peu près tout...


Est-ce suffisant pour reconstituer des mots et traduire des phrases?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2009 18:14 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Oct 2008 23:21
Message(s) : 349
Localisation : Franche-Comté
Nous savons très peu de choses sur la langue gauloise. La plupart des textes qui nous sont parvenus sont des inscriptions gravées sur des objets, qui sont essentiellement des objets votifs, c'est-à-dire offerts à des divinités pour leur faire une demande ou pour les remercier. Ces objets contiennent en général le nom des personnes à l'origine de l'ex-voto, celui des dieux concernés, mais pas grand chose de plus. Voici un excellent exemple de texte écrit en gallo-grec dont j'ai trouvé la photo et la traduction sur Wikipedia :

Image

"Segomaros, fils de Uillo, toutious (chef de tribu) de Namausos, dédie ce sanctuaire à Belesama."

Les inscriptions gauloises, qui sont pour l'essentiel rédigées en alphabets étrusque (Cisalpine), grec (surtout dans la zone d'influence de Marseille) et latin (après la conquête), sont des textes généralement simples qui ne nous apprennent finalement pas grand chose, même s'ils sont relativement précieux pour comprendre certains aspects de la syntaxe. Sinon nous connaissons pas mal de mots gaulois grâce aux textes littéraires romains, qui nous ont permis d'établir tout un vocabulaire gaulois : principalement des toponymes, des noms propres, des noms d'animaux... Par contre le problème de ces sources, c'est qu'elles nous ont souvent transmis ces mots gaulois sous une forme latinisée. Il n'est pas toujours évident que cette dernière soit très fidèle au mot de départ.

Ce qui rend à mon sens impossible de reconstituer des phrases en langue gauloise, c'est le fait qu'on ne sait pratiquement rien sur la conjugaison. En revanche, on pense avoir à peu près compris comment fonctionnaient certains aspects de la déclinaison et on à quelques éléments de lexique assez intéressants. (voir l'article de Wikipedia)

La langue gauloise de Georges Dottin (1920), un ouvrage qui a longtemps fait figure de référence dans ce domaine, peut être consulté en ligne par ici : http://www.archive.org/details/lalangue ... 00dottuoft

Pour en savoir plus je renvoie aux synthèses récemment publiées par les éditions Errance, qui sont devenues incontournables :
- Pierre-Yves Lambert, La langue gauloise, Description linguistique, commentaire d'inscriptions choisies, Errance, 1994 (réédité en 2003).
- Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise, Une approche linguistique du vieux-celtique continental, Errance, 2003 (réédité en 2008).

Pour l'aspect vocabulaire il y a les ouvrages de Jacques Lacroix sur Les noms d'origine gauloise, qui sont assez récents et proposent une approche thématique ("La Gaule des combats", "La Gaule des activités économiques, etc).

Il y a aussi ces bouquins, dans lesquels je n'ai jamais mis le nez :
- Jean-Paul Savignac, Les Gaulois. Leurs écrits retrouvés, rassemblés, traduits et commentés. Merde à César, Edition de la Différence, 2000.
- Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, Edition de la Différence, 2004.

Le premier des deux prétend faire un pied de nez à César : les Gaulois, contrairement à ce qu'affirmait le proconsul, ont bel et bien écrit. Oui mais voilà, c'est loin d'être de la grande littérature et on ne sait pas toujours quoi en faire. Petit extrait d'une critique faite par un lecteur lambda, trouvée sur le web :
Citer :
Un titre provocateur pour un contenu qui l'est beaucoup moins. Sur le quatrième de couverture on lit: "les gaulois ont écrit !" C'est sûr, l'auteur nous donne l'impression qu'on va retrouver des textes entiers... hélas, l'étude se base sur l'épigraphie surtout (gravure sur monument) ou deux lignes et bien souvent on est pas sûr de la signification ou on ne sait pas à quoi elles se rapportent. Bref, il n'y a pas beaucoup de conclusions à faire, tout est hypothèse.

_________________
Edidit Theodorus Mommsen.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2009 18:27 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Oct 2008 23:21
Message(s) : 349
Localisation : Franche-Comté
Pour résumer le fond de ma pensée, prétendre écrire des paroles en gaulois à l'aide d'une université ça fait peut-être bien aux yeux des néophytes, mais ça n'a pas grand sens. On en sait bien trop peu pour écrire quoi que ce soit dans cette langue, à moins bien sûr de chanter qu'on dédie des sanctuaires à Belasama... Et encore, à mon avis, même dans une université suisse, on n'a absolument aucune idée de la façon dont les mots étaient prononcés. Bref tout ça me paraît assez casse-gueule... J'imagine que ça doit être essentiellement utilisé comme argument de vente pour capter un public celtophile, mais scientifiquement ça ne doit pas aller bien loin.

J'espère ne pas avoir sorti trop d'âneries sur la langue gauloise, car je ne l'ai fréquentée que de très loin et je ne suis pas forcément au point sur le sujet. N'hésitez pas à me reprendre si jamais j'ai gaffé.

_________________
Edidit Theodorus Mommsen.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Nov 2009 8:56 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2600
Déjà, on voit un gouffre en Europe entre des langues comme l'anglais, le portugais et l'allemand. Comment connaître la prononciation (et les accents régionaux) d'un peuple dont les auteurs antiques disent qu'ils avaient parfois du mal à se comprendre entre tribus? Comme aujourd'hui entre un ch'ti et un pur marseillais !

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Avr 2010 15:39 
On n'a effectivement pas grand chose concernant la langue gauloise. Pour la phonologie encore moins. Comparaison n'est pas raison, mais les parentés assez troublantes de la phonologie française avec l'allemand ou même le néerlandais peuvent laisser des indices sur la façon dont pouvait "sonner" le gaulois de la région parisienne. Et il n'est pas déraisonnable de penser que le français parisien est finalement du latin prononcé avec l'accent gaulois tout comme l'allemand est probablement du germain prononcé avec ce même accent gaulois. Impossible de comprendre les accents de Strasbourg ou de Marseille si on ne fait pas appel aux substrats "allemand" ou provençal.
Le fait est que le français ne "sonne" pas comme les autres langues latines, tout comme l'allemand ne sonne pas comme le suédois ou le norvégien,qui sont probablement bien plus proches du germain antique que l'allemand.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Avr 2010 19:11 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2750
Tout au plus peut-on faire certains rapprochements avec les langues "celtiques" actuelles en excluant les influences gréco latines ou germaniques qu'elles ont pu subir.On remarque quand même en toponymie certaines similitudes de mots entre des lieux de Gaule et de (grande) Bretagne. J'avais étudié cela dans un ouvrage anglais jadis....(avec l'informatique on devrait avoir quelque chose de plus complet de nos jours)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB