A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Mars 2017 18:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 08 Déc 2015 22:45 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Août 2013 20:34
Message(s) : 88
Bonsoir à tous,

Les éditions des Belles Lettres possèdent une collection "Classiques en poche" d'ouvrages bilingues (la plupart du temps grec/français et latin/français, mais pas seulement), et dont voici le lien : http://www.lesbelleslettres.com/collections/?collection_id=15.

Concernant les œuvres grecques et latines de cette collection, elles sont plus abordables financièrement et moins austères que celles de la collection Budé, qui reste malgré tout la référence.

J'ai posté dans des messages ailleurs sur le forum mon intention de me remettre au latin (que j'ai arrêté en terminale, c'est-à-dire il y a pas mal d'années), et de me mettre au grec, langue que je n'ai jamais étudiée.

Je souhaiterais assez rapidement me frotter aux textes des auteurs anciens. Dans cette optique, et dans la liste des livres de la collection, quels auteurs et quelles œuvres me conseillez-vous d'aborder en priorité? Et ceux au contraire à éviter pour les novices?

Maintenant, je suis réaliste, je me doute que je ne vais pas traduire et lire in extenso l'Iliade ou l'Énéide au bout de quelques leçons... Dans un premier temps, je me contenterai de traduire/lire de courts passages.

Après, je connais la méthode de Georges Dumézil pour apprendre une langue, mais comment dire... je ne pense pas avoir ni son niveau ni son talent! lol


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2015 19:18 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 11 Fév 2015 14:52
Message(s) : 86
Je recommanderais de commencer par Lysias pour le grec et les lettres de Pline ou Suétone pour le latin; c'est en tout cas par là que l'on commençait en lettres classiques. Je n'ai pas vérifié si Lysias était dans l'édition de poche de Budé, mais ses discours font parfois 15-20 pages si bien que la bonne vieille photocopie fait l'affaire!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2015 23:18 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Août 2013 20:34
Message(s) : 88
Il y a dans la collection trois volumes de Suétone, un avec César et Auguste, un avec Tibère et Caligula, et un avec Claude et Néron. J'imagine qu'à terme ils traduiront la totalité des "Vies des Douze Césars".

Pline le Jeune n'est pas (encore?) disponible, en revanche Lysias y est avec "Contre Eratosthène".

S'agit-il d'une bonne sélection pour commencer selon vous? Et quid de Cicéron en latin? J'ai toujours entendu dire que c'était le plus classique des latins possibles... :-|

Quels sont les auteurs à ne surtout pas aborder pour un novice dans les deux langues?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2015 23:52 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 829
De souvenir dans mes études de grec au lycée voici les auteurs auxquels on a voulu nous confronter :

Xénophon, Isocrate, Homère (obligatoire même si ce n'est pas du grec classique, surtout le vocabulaire) peut-être Démosthène . Je n'arrive pas à me souvenir d'autres auteurs mais ces trois-quatre là sont incontournables. Bien sûr il y a les tragiques : Eschyle, Sophocle, et ?? , et Aristophane (Comique). Je ne me souviens pas les avoir traduit mais c'était il y a longtemps...

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Déc 2015 0:49 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 11 Fév 2015 14:52
Message(s) : 86
Le troisième tragique est Euripide.

Lysias est l'un des auteurs les plus simples. Il faut éviter Thucydide lorsque l'on est débutant, dont la langue est très complexe, et Aristophane, truffé de néologismes et de mots inventés ou argotiques. Homère doit être vu, mais pas dans l'immédiat, tout comme Démosthène, à réserver pour la 2e ou 3e année. Pour les auteurs plus tardifs, Plutarque est accessible, mais il faut éviter Flavius Josèphe, au grec "hébraïsant".

En latin, Cicéron est très classique mais on peut tomber sur des textes parfois très complexes à comprendre. Suétone est plus simple, tout comme Pline le Jeune, voire l'Histoire Naturelle de Pline l'Ancien (même si le vocabulaire spécifique peut surprendre). Pour la période républicaine, Salluste paraît plus abordable que Cicéron. En guise d'exercice, le latin juridique, bien que très technique, est un bon entraînement car lapidaire et laconique (notamment les fragments du Digeste).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Déc 2015 14:04 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 829
Il manque aussi notre père à tous (nous les forumeurs de Passion-Histoire), mais je ne me souviens pas l'avoir fait en cours de grec à l'époque, Hérodote, le père de l'Histoire, avec son «Enquête» (Historia).

Merci du rappel du troisième tragique :rool:

Pour ma part je n'ai découvert Thucydide qu'à la fac d'Histoire il me semble.

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Déc 2015 18:08 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 11 Fév 2015 14:52
Message(s) : 86
L'Enquête d'Hérodote est rédigée en ionien, et non en ionien attique d'Athènes; il est donc plus difficile à appréhender pour un débutant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Déc 2015 18:31 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 829
C'est un détail -important- que j'avais négligé et oublié, et cela explique surement pourquoi on ne l'étudie pas en lycée...Pour un historien de l'Antiquité il est par contre incontournable (en grec ou en traduction B) )

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Fév 2016 16:19 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 302
Localisation : Isère
Bonjour, je suis en spé Grec au lycée, en première. Nous traduisons du Longus (un auteur latin qui rédigea dans la langue savante, le grec). C'est plutôt simple et académique puis que le texte nous vient d'une époque où le grec était le latin d'aujourd'hui. Le livre au programme est une pastorale (j'avoue que l'histoire n'est pas franchement très intéressante mais il y a quelque beaux passages, comme le proomion, "préambule"), Daphnis et Chloé livre I, disponible aux alentours de 15€ éd. hattier "BAC/ GREC, langues et cultures de l'antiquité". Il y a aussi pas mal de passage où plusieurs traductions sont proposé pour comparer, (la traduction retenue se trouve à la fin) et chaque passage en langue est accompagné de petites aides à la traduction, notamment sur les expressions propres à la langue. Le livre est découpé en chapitres d'une ou deux pages environ (ce qui est une bonne chose pour se faire des séances de travail :wink: ).
Bien à vous.

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Fév 2016 17:46 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2580
Localisation : St Valery/Somme
Sur ce sujet vous avez des textes bilingues latin-français sur le site de Philippe Remacle http://remacle.org/ un bienfaiteur des humanités pour les apprentis historien qui n'ont pas accroché aprés l'initiation au latin en classe de 5ème. :mrgreen:

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB