A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 29 Mai 2017 16:21

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 11 Oct 2013 9:01 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9762
Localisation : Région Parisienne
Une bonne idée demande une réponse immédiate. Voici donc un sujet qui recensera les livres de vulgarisation faits par des historiens sérieux pour des gens ayant peu de connaissances du sujet.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Oct 2013 11:36 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5488
Localisation : Limoges
Il est parfois un peu compliqué de se placer dans la position de celui qui souhaite découvrir un sujet dès lors où l'on est davantage avancé dans sa découverte. Il n'est donc pas facile donc d'évaluer la difficulté d'un ouvrage, d'autant que tout le monde ne part pas d'un niveau de culture type. Je vais tout de même essayer de acquitter de cette tâche au combien importante et décidément bien au delà des querelles autour de mauvais ouvrage.

Dans mon domaine de sensibilité j'ai sélectionné tout d'abord l'ouvrage de Pierre Grimal, La civilisation romaine. Il débute sur un récit chronologique de l'Histoire de Rome, très résumé mais sans trahison de l'Histoire, avec un réel souci de précision. La suite propose des entrées thématiques abordant les thèmes les plus fondamentaux de cette civilisation. Sa lecture en est donc facilité et il n'est pas obligatoire de se débattre dans des chapitres chronologiques fouillés pour débusquer des éléments de la vie quotidienne ou du droit. Chacun peut y trouver son compte, ses entrées préférées, le tout servi par l'expertise d'un excellent historien de Rome. Je rajoute qu'il existe une édition illustrée au delà du Champ Flammarion plus austère mais moins cher.

Depuis ces quelques années de présence sur ce forum certains ont dû remarquer ma discrète inclination pour une période en particulier ; l'Antiquité tardive. Afin de vous invitez cordialement à pénétrer cet univers fascinant le peut vous incitez à lire l'ouvrage de Bertrand Lançon intitulé fort justement l'Antiquité tardive dans la collection Que sais-je? aux PUF. Là encore sa construction thématique permet une immersion en douceur en soulevant les axes fondamentaux de même que les questions historiographiques, si épineuses pour qui découvre totalement le sujet. Je trouve en outre la plume de l'auteur alerte et agréable. Le seul petit bémol est l'absence de résumé chronologique. On peut surmonter cet écueil avec un autre petit ouvrage ; Peter Brown, Le monde de l'Antiquité tardive. L'édition en français est récente (université de Bruxelle) dans un format poche avec quelques illustrations bienvenues. Son approche est chronologique donc et traite de l'évolution du monde méditerranéen au sens large depuis 200 jusqu'en 800, en somme la chronologie complète de cette fameuse période assurant le passage des structures antiques aux structures médiévales.

Résumant en quelques sortes ces deux derniers livres on trouve Le monde romain tardif de Bertrand Lançon. Contrairement à celui de Brown, Lançon s'attache avant tout aux mutations concernant l'Etat romain du IIIe au VIIe siècle, donc par delà les ruptures du Ve siècle. L'approche est chrono-thématique et assez simple d'accès, avec, comme dans beaucoup de manuel, des encarts présentant des extraits de sources. Cartes, tableaux et organigrammes viennent apporter le petit plus pédagogique. Néanmoins il est très difficile à trouver à l'achat et je l'ai vu à des tarifs pour le moins hallucinants (solution bibliothèque).

Pour terminer je reviens chronologiquement parlant sur mes pas avec un ouvrage s'adressant à tous même aux plus jeunes (toute proportion gardée évidemment). Il s'agit de La vie d'un guerrier gaulois, par Ludovic Moignet et Yann Kervran, préfacé par Christian Goudineau. Les deux auteurs ne sont pas professeurs en universités mais viennent du milieu de la reconstitution historique. Ils sont animés d'une passion communicative pour leur époque de prédilection et, dans le cadre de leur association les Ambiani, ils assurent des spectacles ludiques et pédagogiques, visant à faire mieux connaitre le monde gaulois. Cet ouvrage s'inscrit totalement dans cette perspective, comme un prolongement via l'écrit et retrouvant à mon sens une partie du sel des anciennes images d'Epinal dans une forme actualisée et en accord avec les recherches les plus récentes. L'ouvrage est bien documenté, mais présente l'analyse à travers un récit fictif, prétexte à présenter tous les aspects de la vie quotidienne, politique, militaire, religieuse... d'un village gaulois pris dans es tourments de la Guerre des Gaules. On en a peu parlé et pourtant il est infiniment supérieur à l'immense majorité des ouvrages mort-nés pondus par divers auteurs médiatiques. Ils sont en outre beaucoup plus proche du milieu de la recherche historique, ont l'habitude de manipuler des sources et en cela rendent en général des copies d'une facture tout à fait honorables.

Voilà après un premier coup d'oeil lancé dans ma bibliothèque.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Oct 2013 12:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2012 20:56
Message(s) : 610
Localisation : Suisse
Puisque je suis l’initiateur de cette idée, je me dois d’apporter ma modeste contribution.

Et c’est à propos de la Première Guerre mondiale que je vais mentionner deux références (parce que c’est la période où je suis le moins ignorant, parce que cela sera bientôt un sujet « d’actualité » et tout simplement parce que c’est un sujet fascinant)
Parmi la pléthore d’ouvrages d’introduction sur la Grande Guerre, il y a vraiment à boire et à manger. Voici deux ouvrages dignes d’intérêt, très abordables et courts. Il ne s’agit que d’un choix subjectif et de nombreux autres livres de vulgarisation pourraient être cités.


LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE, collection « idées reçues » (François Cochet, 2008)
La collection dans laquelle s’inscrit l’œuvre indique bien l’ambition de l’auteur. François Cochet, aborde en effet la guerre à travers toute une série d’idées reçues ou d’événements/concepts que l’on croit connaître, souvent à tort. Il revient sur un certain nombre de clichés ou de stéréotypes. On peut mentionner par exemple le mythe de la « fleur au fusil », l’entrée des femmes dans le monde du travail, ou encore la notion de « culture de guerre ».

Il ne s’agit donc pas d’une histoire de la Grande Guerre sous forme de narration, mais bien d’un ensemble de petits chapitres traitant chacun de l’un des aspects du conflit. Sa lecture permet de se remettre en question et remettre en cause certains poncifs que l’on pourrait penser comme acquis. Ainsi, ce livre s’adresse à un public très large, qui a entendu parler de la guerre ici ou là, et qui voudrait mettre à l’épreuve ses connaissances, ou tout simplement en apprendre plus sur le conflit.

La Grande Guerre expliquée à mon petit-fils (Antoine Prost, 2005)
Ce petit livre a un autre public cible. Il s’agit clairement d’un ouvrage destiné aux enfants ou aux jeunes. Le ton et le langage sont donc très simples et l’ouvrage est structuré en un dialogue entre un enfant de huit ans et son grand-père. Mais pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’Antoine Prost, historien reconnu et spécialiste de la Grande Guerre.
Il s’agit vraiment d’un ouvrage d’introduction. L’auteur ne fait qu’effleurer la matière, mais présente assez simplement et clairement les choses. Il est évident qu’en moins de 100 pages (avec des caractères assez grands), on ne peut pas vraiment creuser et développer certaines problématiques. Personnellement j’ai toujours aimé les écrits d’Antoine Prost et cette lecture est vraiment très agréable. Il a aussi un certain talent pour synthétiser et expliquer sans tomber dans la caricature.
On pourrait penser qu’un livre destiné à des enfants ne répond pas aux interrogations des adultes. Très franchement, je ne pense pas. Dans le cas présent, un adulte avec très peu de connaissance de la période y trouvera aussi son compte. Bien entendu, il ne s’agit que d’une entrée dans le monde complexe et fascinant de la Grande Guerre. Mais c’est typiquement le genre d’ouvrage que je recommanderais à quelqu’un qui n’y connaît pas grand-chose, qui n’aime pas trop lire, mais qui voudrait quand même en savoir un peu plus. Bref, lire cet ouvrage permet de se faire une petite idée du sujet et de ne pas rester totalement ignorant.


Si vous les avez lus, n’hésitez pas à faire part de vos remarques ou critiques concernant mon opinion. ;-)

_________________
Comme disaient les Kennedy, "faut pas se laisser abattre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Oct 2013 16:26 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2592
Localisation : St Valery/Somme
Pédro a écrit :
Pour terminer je reviens chronologiquement parlant sur mes pas avec un ouvrage s'adressant à tous même aux plus jeunes (toute proportion gardée évidemment). Il s'agit de La vie d'un guerrier gaulois, par Ludovic Moignet et Yann Kervran, préfacé par Christian Goudineau.

Pour illustrer votre choix Pédro :
Image
Ce livres est à metre en relation avec la série "le visiteur de l'histoire" sur france 3, niveau un peu plus primaire mais sympas car se basant aussi sur les groupe de reconstitution dont on retrouve la convivialité http://www.france5.fr/emission/50a36224bb94780519000d16/51839da0bb9478248603c5d5

sinon pour plonger avec délice dans les aquarelle de Golvin et la reconstitution urbaine de la fin de l'empire romain ce livre issue d'une exposition à la crypte de Notre Dame :
Image
qui ne parle pas que de Paris mais aussi de plein d'autre ville comme Ravenne, Constantinople, Lyon, Perrigueux, Narbonne etc...
Sans être démonstratif, ni explicatif on comprend un peu mieux le passage antiquité-moyen age

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Oct 2013 16:41 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5488
Localisation : Limoges
On ne signalera jamais assez le rôle de l'illustration pour transmettre des connaissances. A ce titre les ouvrages de Jean Claude Golvin sont aussi en général assez accessible et excellemment bien illustré avec en particulier ces vues aériennes dont il a le secret.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Oct 2013 10:47 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 24 Mai 2011 8:49
Message(s) : 33
Excellente idée que ce topic !

Comme le note Pédro, tout dépend du niveau culturel de la personne, j'ajouterais de son âge également. La petite collection parue au Seuil "Expliqué à..." contient des titres vraiment très bien pensés. Le Dumézil est par exemple très bon. Bruno Dumézil est d'ailleurs un excellent exemple de par la qualité de sa production comme historien mais également par ses ouvrages de vulgarisation destinés à plusieurs publics. On se doit de citer les Que-Sais-Je ? (et toutes les collections qui s'en rapprochent sans jamais parvenir à l'égaler) également qui sont bien souvent une remarquable porte d'entrée. Certains restent cependant d'un abord plus difficile, mais pour qui a terminé ses études secondaires, c'est le plus souvent bienvenu je trouve.

En histoire, nous avons de la chance, il existe un excellent moyen d'entrer dans une période historique : la biographie. Pour peu que celle-ci soit bien écrite (par exemple le Roger II de Sicile de Pierre Aubé), dans un style plaisant, le public sera là. Le problème fut justement avec l'école des Annales le rejet pendant quelques décennies de la biographie, genre jugé mineur. Les choses ont certes changé, mais toutes les biographies ne se valent pas. Celle de Louis VI Le Gros de Bournazel a beau être excellente, elle n'en demeure pas moins d'un abord rebutant avec des pâtés écrits en tout petit (oui le confort de lecture, ça a aussi de l'importance). Pas le genre d'ouvrage que je conseillerais.

Il existe enfin tout un champ d'ouvrages richement illustrés à destination des plus jeunes. Ma méconnaissance de toute cette littérature mériterait pourtant une meilleure attention. Bref, nous pourrions lancer des conseils par thèmes, périodes (cela existe déjà dans chaque section du forum) et par âge et niveau culturel.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Oct 2013 11:03 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7118
Localisation : Provinces illyriennes
Pour la période médiévale et les prolongements sociétaux de la chevalerie et des relations féodo-vassaliques, je trouve que Guillaume le Maréchal de G. Duby est d'une clarté incroyable, tant d'un point de vue scientifique que sous l'aspect de l'accessibilité pour le grand public.
Duby écrit bien et c'est fort compréhensible, même si l'ouvrage date un peu. Il peut se lire comme un roman...

Image

Son Atlas expliqué est aussi d'une très grande précision pour une compréhension simple de phénomènes historiques complexes.
Image

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Oct 2013 12:18 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5488
Localisation : Limoges
Cet atlas historique est vraiment très intéressant et les cartes tout à fait bien faite. C'est un bon moyen de se construire une représentation spatiale des turpitudes du monde à travers les âges.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Oct 2013 13:45 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9762
Localisation : Région Parisienne
Je pense que cette collection est très bien pour celui qui n'y connait pas grand chose, pas trop compliquée, pas trop savante, mais je n'ai lu que les trois premiers :oops:


Image

Image
Image
[img]http://www.livraddict.com/covers/83/83416/couv34849139.jpg[img]

Image

Image

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Oct 2013 18:55 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7118
Localisation : Provinces illyriennes
J'ai lu le "Lebecq" il y a un bout de temps maintenant, mais j'ai le souvenir qu'il était vraiment bien fait !

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Oct 2013 21:30 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Sep 2006 21:34
Message(s) : 370
Localisation : Berlin
Bonsoir,

Tungdil a écrit :
Excellente idée que ce topic !.


+ 1

Cordialement

_________________
_____________________________

ne nous prenons pas au sérieux, il n'y aura pas de survivant (A. Allais)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2013 8:47 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 828
Un livre que je recommande toujours vivement pour qq un qui ne connaît rien à la Grèce antique :
Image
Il s'agit de textes assez courts, introduits et commentés par Pierre Brûlé, qui réussit ainsi à composer des chapitres très vivants qui nous montrent précisément comment les Grecs voyaient la cité, les dieux, les femmes, ... Il y a un lexique et une chronologie, plein de petites vignettes en noir et blanc et cela coute autour de 7€ ! Le retour au texte : une antidote à l'anachronisme avec en plus un vrai plaisir de lire ces auteurs anciens.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2013 10:49 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Oct 2009 11:13
Message(s) : 235
Laurent Théis. Robert le pieux.

J'ai été un peu surpris.Je m’attendais à un ouvrage plus exigeant.Pas de bibiographie ni de notes mais c'est comme d'habitude chez Théis c'est très bien écrit,et on sent poindre l'érudition malgré tout.


Pièces jointes :
index.jpg
index.jpg [ 9.87 Kio | Consulté 7057 fois ]
Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2013 13:49 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Déc 2013 19:33
Message(s) : 574
Localisation : Mon blason devrait vous en donner une petite idée...
Puisque je l'évoquais dans mon sujet sur l'Italie, je crois bon d'ajouter à cette liste un ouvrage général sur l'histoire de l'Europe, l'Atlas de la civilisation occidentale aux éditions Hachette, sous la direction de Pierre Lamaison avec la participation de Pierre Vidal-Naquet.
Image Image
Pour chaque pays (France, Angleterre, Espagne etc...) ou région (Bénélux, Balkans, Scandinavie...), il se sépare en deux ou trois périodes selon la pertinence du découpage et, pour chaque période, en une double page de récit des événements historiques de cette période et une autre double page avec à gauche des cartes montrant l'évolution territoriale et à droite une planche chronologique.
Survolant toute l'Europe de la préhistoire à nos jours, il ne peut bien sûr entrer dans le détail mais il n'en reste pas moins très instructif. Son point fort, à mes yeux, réside dans ses planches à la fois généalogiques, chronologiques et géographiques qui montrent la succession des souverains, la durée de leurs règnes et les territoires qu'ils ont contrôlés en un seul tableau (exemple ci-dessous).
Image

_________________
-Qui suis-je pour discuter avec l'Histoire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2013 15:50 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5488
Localisation : Limoges
J'abonde dans ce sens, ce bouquin est formidable.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB