A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Mars 2017 17:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 17:02 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1406
Localisation : Lyon-Vénissieux
Quand on pense aux grands "génies" qui ont marqué l'histoire, on pense en général d'abord à des hommes, tels que Albert Einstein, Isaac Newton, Archimède.
Mais quels sont les grands génies féminins, qui ont marqué leur domaine, auxquels ont pourrait penser en premier ?
Il y a Marie Curie, par exemple, mais encore ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 17:59 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 788
On pourrait faire une réponse de Normand et dire que même parmi les hommes, des Newton et des Einstein, il n'y en a pas beaucoup.

Votre question, plus sérieusement, semble renvoyer à quelques millénaires de phalocratie. La science est aussi une activité sociale, avec ses amitiés, ses relations de maître à disciple, ses réseaux - les femmes n'y ont longtemps pas eu leur place.

Après, tout dépend de votre définition du "génie". Si c'est "des femmes qui ont fait avancer la société", on va en trouver beaucoup. Si on se limite au domaine des sciences dures, en effet, c'est plus étroit. Margaret Hamilton, chef du département logiciel de la NASA, n'a pas découvert la relativité, mais elle a permis, par ses innovations, à quelques machos de planter leur drapeau sur la lune :)

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 18:09 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1647
J'aurais tendance à répondre que les mères des génies susnommés sont géniales, elles aussi
:arrow:

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 18:24 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1406
Localisation : Lyon-Vénissieux
Loin de moi cher Jefferson de manifester une quelconque "phallocratie".
Je voulais simplement en savoir plus sur les grands personnages féminins de l'histoire
Grâce à vous j'ai pu découvrir cette Margaret Hamilton, que je ne connaissais absolument pas et de découvrir sa page wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Margaret_ ... tifique%29)

Ce post n'aura pas totalement été vain !

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 18:39 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 303
Sophie Germain ou Lise Meitner, par exemple.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 19:28 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14915
Localisation : Alsace, Colmar
Marie-la-Juive aurait découvert la cuisson à bain-marie et inventé l'Alchimie, ce qui en ferait une des plus grandes scientifiques de tous les temps.

Sur wikipedia on trouve 2 listes intéressantes sur la question. La première est la liste des femmes scientifiques. La seconde est la liste des lauréates des prix Nobel.

Cette dernière liste alimente une polémique. Il faut savoir que les femmes représentent 3% des prix Nobel une fois que l'on a retiré les organisations. Cela est expliqué de 2 manières. La première est que pendant de longues périodes l'accès des femmes aux cursus scientifiques a été problématique et restreint. Moins de femmes qui peuvent faire des études scientifiques conduit tout naturellement à moins de femmes devenant de grandes scientifiques. Le second problème est que l'on sait que dans certains cas des femmes ont participé de manière notable à des travaux qui ont reçu des prix Nobel, mais qu'elles ne furent pas créditées parmi les découvreurs ou qu'elles n'eurent pas l'honneur de ce voir décerner un prix.

En fait, on constate divers phénomène, le premier est le plafond de verre. Dans certaines entreprises, certains secteurs, il y a plus de 50% de femmes aux niveaux subalternes. Mais, dès que l'on monte dans la hiérarchie, le nombre de femme baisse drastiquement. Pour avoir un prix Nobel, il faut diriger des recherches... Mais, si on obtient pas de poste permettant de devenir une directrice de recherche ...
Le second phénomène est l'influence néfaste de lois visant à limiter le népotisme dans de nombreux centres de recherches aux USA. Un directeur de recherche n'a pas le droit d'embaucher des membres de sa famille. Mais, souvent, les jeunes étudiants de sexe différents se rencontrent sur le campus et suivent des études proches. Du coup, l'épouse d'un directeur de recherche doit souvent démissionner, si elle ne trouve pas un poste dans un autre centre de recherche proche, il ne lui reste qu'à assister anonymement son chercheur de mari...

Citer :
De manière plus générale, même si l'amélioration de l'accessibilité du domaine est significative en sciences, il n'en demeure pas moins qu'en 2003 aux États-Unis, seulement 22 % des licenciés ès-sciences et 18 % des docteurs en physique sont des femmes, alors même qu'autant de garçons que de filles terminent leurs études secondaires avec une spécialisation en sciences physiques. Un nombre important de femmes délaisse donc en cours de route leurs études de physique, n'achèvent pas leur doctorat ou changent d'intention d'orientation de fin d'études, laissant de côté leur plan de carrière dans la recherche. Pointé du doigt encore une fois, le milieu peu favorable aux femmes : moins de gratifications à succès égal qu'un homme, salaire moindre, avertissements plutôt qu'encouragements avant le cursus, peu ou pas d'encouragements pendant, maternité attendue socialement comme à gérer par soi-même.


Mais, la situation s'améliore, dans certains secteurs universitaires, ce n'est que depuis environ 100 ans que les femmes sont admises à suivre les études. Alors qu'à des époques plus reculées, les femmes pouvaient suivre de nombreux cursus universitaires.

PS : il est possible que l'un des prochains prix Nobel en chimie ou en médecine soit décerné à une française, Emmanuelle Charpentier et à l'américaine Jennifer Doudna pour leur découverte de la technique Crispr qui a été qualifiée de découverte scientifique de l'année 2015.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20151228.OBS1982/et-la-decouverte-scientifique-de-l-annee-2015-est.html

Image

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 20:03 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Mai 2009 19:59
Message(s) : 243
Localisation : Athènes
Bonsoir,
il est vrai que la notion de "génie", de "marquer son temps", de "penser tout de suite" est déjà floue, même pour les hommes....
En plus, ces notions ont plus leur place sur twitter ou dans Questions pour un champion...

Maintenant si vous avez juste une curiosité pour des femmes savantes, dans l'antiquité par ex., vous pouvez aller ici
http://chaerephon.e-monsite.com/medias/files/littfemmes.htm

_________________
Amicalement. Chaeréphon

"Je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre."
http://chaerephon.e-monsite.com

Bailly = Liddell-Scott = Pape : http://chaerephon.e-monsite.com/medias/files/bailly.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 20:05 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 303
Chaeréphon a écrit :
Bonsoir,
il est vrai que la notion de "génie", de "marquer son temps", de "penser tout de suite" est déjà floue, même pour les hommes....
En plus, ces notions ont plus leur place sur twitter ou dans Questions pour un champion...


Comme souvent, c'est la "frontière" où "commence" le génie qui est floue. Parce que j'ai tendance à croire qu'il y a certains individus qui seront reconnus comme des génies par une écrasante majorité des gens. Et ce, quel que soit le domaine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 20:07 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5617
Narduccio a écrit :
Marie-la-Juive aurait découvert la cuisson à bain-marie et inventé l'Alchimie, ce qui en ferait une des plus grandes scientifiques de tous les temps.

D'où l'expression : " Hé bein, Marie ! "

D'accord, je sors.... :oops:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 18 Fév 2016 20:56 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 788
Pouzet a écrit :
Loin de moi cher Jefferson de manifester une quelconque "phallocratie".
Je voulais simplement en savoir plus sur les grands personnages féminins de l'histoire
Grâce à vous j'ai pu découvrir cette Margaret Hamilton, que je ne connaissais absolument pas et de découvrir sa page wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Margaret_ ... tifique%29)

Ce post n'aura pas totalement été vain !


Haha. Non, non, je ne disais pas cela pour vous. Juste que cette question, très pertinente, qui gratte un peu au col, nous renvoie dans la figure les bonnes vieilles habitudes de nos sociétés phallocrates. Je parlais en général :)

Les lignes bougent, on peut espérer du mieux bientôt. On peut se poser aussi la question, si on reste sur les sciences dites dures : est-ce que les femmes, soumises qu'on le veuille ou non, à une certaine pression sociale (ou une pression certaine, d'ailleurs) sont aussi attirées que les hommes par ce domaine de recherche ? Non, parce que même aujourd'hui, les physiciens, les mathématiciens, les ingénieurs, restent un domaine largement masculin. Du coup, au loto de la découverte "qui marque", si vous avez sur les rangs 100 bonhommes et 10 nanas, forcément, les chances que la foudre tombe sur une femme sont forcément réduites. C'est aussi une question de statistiques. Quand il y aura (s'il y a jamais) une parité hommes/femmes dans les domaines de recherche de pointe, les chances que des femmes parviennent au Nobel seront forcément plus importantes.

Je me posais aussi une autre question, peut-être complètement idiote, mais je tente tout de même. On a quand même un paquet de grands découvreurs, ou pionniers des sciences, qui présentaient des troubles autistiques, syndrome d'asperger, notamment. Hors, et je dis peut-être encore une bêtise, mais l'autisme semble toucher d'avantage les hommes que les femmes. Tous les autistes ne sont pas des "génies", mais un certain nombre de "génies" l'étaient - avec pour corollaire une focalisation d'une extrême intensité sur leur travail.

C'est peut-être une énorme boulette, mais bon. Je me dis qu'après tout... La première des réponses est évidemment d'ordre social et culturel, cela va de soit. Mais sait-on jamais.

En insistant sur le fait que je suis absolument hors du champ de mes compétences, et en appelant à votre indulgence.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 22 Mai 2016 7:19 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1406
Localisation : Lyon-Vénissieux
J'a trouvé deux autres "génies féminins".
:mrgreen: :mrgreen:
Tu Youyou, une chercheuse chinoise qui a eu le prix Nobel de médecine 2015 pour avoir ses travaux sur l'artémisinine, médicament essentiel contre le paludisme.

D'après WIKIPEDIA ,
Citer :
Elle a reçu le « Prix national des inventions » et le « Prix national des dix meilleures découvertes dans le domaine de la science et de la technologie » pour les résultats de ses recherches. Elle a reçu en outre les titres suivants : « Éminent scientifique » (premier groupe) par la nation chinoise en 1984, l’une des « dix femmes les plus éminentes » par le gouvernement central en 1994, « Travailleur national d’avant-garde » par le Ministère national en 1995 et « inventrice du nouveau siècle » par l’Office d’État de la propriété intellectuelle de la République populaire de Chine (SIPO) en 2002.


Ada Lovelace, une britannique du 19° siècle qui a réalisé le premier programme informatique.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 22 Mai 2016 7:59 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 816
Le concept de "génie" est de toute façon une construction culturelle. Ce n'est pas une donnée objective. On a trop l'image d'une étincelle venue d'on ne sait où qui s'incarnerait dans une créature qui se place au dessus des autres... Un génie, cela se fabrique aussi, ne serait-ce qu'en médiatisant ses découvertes et en créant la biographie/hagiographie qui entretient le culte. Les femmes n'ayant pas accès aux institutions scientifiques type Royal Society ou Académie royale des Sciences ne peuvent pas bénéficier de ce soutien. Leurs travaux n'ont pas d'écho et surtout la société n'attend pas d'elles qu'elles s'isolent dans un laboratoire ou un bureau. Même une Emilie du Châtelet n'a guère pu aller au delà de la femme savante, maîtresse de Voltaire, tenancière de salon mondain. Bref, pour qu'un génie éclose, il faut que la société soit prête à l'accueillir. Et je doute que la science actuelle repose sur des génies,mais plutôt des équipes, des réseaux, des échanges.
2ème remarque : le génie est nécessairement scientifique ? Musique, peinture, écriture semblent ici hors course. Là aussi, les attentes sociales ont fait que les femmes pouvaient jouer du piano, faire du dessin mais non composer une symphonie ou se lancer dans la peinture d'histoire. Le destin de Mel Bonis, femme compositrice, est tout à fait intéressant. Le destin de Camille Claudel aussi du reste. La femme artiste hors norme (je préfère ce mot à celui de génie) a donc 2 destins : rentrer dans le rang et étouffer son talent ou vouloir l'exprimer et être à telle point hors norme qu'elle finit à l'asile
Bref, la nation de génie a un caractère trop "saint laïc". Qu'il y ait eu des femmes avec des talents ou des intelligences supérieures, qui peut en douter, mais si leur destin est de se marier et de faire des enfants...

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 22 Mai 2016 9:20 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 05 Août 2006 20:07
Message(s) : 2162
Il faut quand même dire que les femmes n'ont pas toujours été égales des hommes quand il s'agit de se faire reconnaitre la paternité (pourrait-on dire la maternité ??) d'une avancée majeure. Pas sûr que Marie Curie aurait été aussi bien "reconnue" si elle ne s'était retrouvée veuve (pour relativiser, Pierre avait découvert la piézoélectricité avant de la connaitre). On sait que Mileva Einstein a cosigné, avec son mari, leurs publications de 1905 dont la Relativité Restreinte, et qu'elle y avait réellement contribué (il est vrai que d'une manière générale la RR est sortie d'un travail collectif où la contribution d'Einstein ou des Einstein n'a pas forcément été la plus importante). J'ai lu quelque part qu'une autre femme avait fait, pour le compte de David Hilbert puis d'Albert Einstein, l'avancée décisive concernant la RG.

_________________
"Sire, le désir de perfection est une des pires maladies qui puissent affecter l'esprit humain" (discours du sénateur de service à Napoléon Ier le jour de son sacre). "Je ne crois pas au bien, je crois à la bonté" (Vassili Grossman).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 22 Mai 2016 11:18 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 05 Août 2006 20:07
Message(s) : 2162
Après, si on parle de génies littéraires, Marguerite Yourcenar, Mary Shelley, Agatha Christie, George Sand, et cetera et cetera.

_________________
"Sire, le désir de perfection est une des pires maladies qui puissent affecter l'esprit humain" (discours du sénateur de service à Napoléon Ier le jour de son sacre). "Je ne crois pas au bien, je crois à la bonté" (Vassili Grossman).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Génies féminins
Message Publié : 22 Mai 2016 13:04 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2350
Qu'aurait été Einstein sans les capacités de mathématicienne de sa première épouse : pas grand chose;en toute équité elle méritait le Nobel au moins autant que lui;qui se souvient cependant de son nom ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Loïc et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB