A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 28 Mars 2017 16:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les sanatoriums
Message Publié : 03 Oct 2016 18:24 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1410
Localisation : Lyon-Vénissieux
Les sanatoriums ont été inventés au 19° siècle dans une large mesure pour traiter la tuberculose.
Concernant leur fonctionnement je me suis posé une question; comment ces établissements faisaient-ils pour recruter du personnel, du fait du risque de contamination par le bacille de koch ?
Devaient-ils verser de très gros salaires pour compenser le risque, y avait-il des procédures de sécurité très lourde comme il y en a eu par exemple pour le virus Ebola il y a 2 ans ?

Au lieu d'investir dans la construction de ces sanatoriums, pourquoi n'a t-on pas investi dans la mise au point de médicaments contre la maladie ?
(je reconnais que la question est un peu vache, mais certaines personnes se la sont-elles posée à l'époque ?)

Enfin pourquoi a t-on construit des sanatoriums jusqu'en 1950 alors qu'à partir de 1921 le vaccin BCG était disponible ?
(peut-être que ce vaccin n'était pas complètement efficace, ou pas généralisé ????)

La curiosité est un vilain défaut mais ces questions peuvent avoir leur intérêt sur ce forum ou il est possible que les plus anciens connaissent de près ce sujet.
:mrgreen: :mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les sanatoriums
Message Publié : 03 Oct 2016 19:50 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1842
Localisation : Versailles
Je comprends mal la question posée. Il me semble que la contagion est un risque à courir pour tout personnel soignant.

En outre s'agissant plus particulièrement des infirmières, ne s'agissait il pas de religieuses qui de toutes façons avenir fait vœu de consacrer leur vie aux malades ?

Un exemple ici : le sanatorium de Nancy
http://www.professeurs-medecine-nancy.f ... torium.htm

"Le 3 mai 1916, le président R. Poincaré émet un décret : « la congrégation des Sœurs de Saint-Charles est autorisée à fonder à Nancy pour le service des Hôpitaux Maringer et Villemin (deux annexes de l'hôpital civil) un établissement de 19 religieuses de son ordre, sous réserve que l'établissement sera exclusivement affecté au service des deux hôpitaux.
Les religieuses devront être de nationalité française et justifier d'une résidence ininterrompue en France ou dans les colonies françaises pendant les dix années qui précèdent leur entrée dans l'établissement ».
Ainsi, dès l'ouverture de l'hôpital Villemin, des Sœurs sont affectées au fonctionnement des différents services. Elles sont sous la responsabilité d'une supérieure, commune aux trois établissements du groupe M.V.F., qui se charge seule du recrutement et de la direction du personnel congrégationniste. Seules les religieuses assurent les fonctions de surveillante des services de soins.
C'est seulement après la seconde guerre mondiale qu'apparaissent dans les services, des infirmières et des surveillantes laïques. Et, au fil des ans, le personnel laïque est devenue majoritaire, le personnel congrégationniste s'amenuisant (baisse du recrutement par baisse de la vocation religieuse).
A l'hôpital Villemin, comme dans les autres hôpitaux, les Sœurs de Saint-Charles ont toujours fait preuve de dévouement, de disponibilité, passant beaucoup de leur temps auprès des patients, essayant de soulager leurs souffrances. Certains ont dit d'elles qu'elles étaient l'âme de l'hôpital.
Voici la liste des supérieures ayant exercé à l'hôpital Villemin :
• Sœur Marie-Rosé Prieur (lere supérieure) :
• Sœur Virginie Gantzer de 1950 à 1960 ;
• Sœur André Guerin de 1960 à 1963 ;
• Sœur Marie-Madeline Gousset de 1963 à 1968 ;
• Sœur Joachim Jeanjean de 1968 à 1987."

Il faudra un jour mesurer tout ce que ces religieuses ont apporté (pour un coût dérisoire) à la santé des Français !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les sanatoriums
Message Publié : 04 Oct 2016 12:13 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1309
Localisation : Val de Marne
Pouzet a écrit :
Les sanatoriums ont été inventés au 19° siècle dans une large mesure pour traiter la tuberculose.
C'est ce qu'annonce Wikipedia dans son premier paragraphe sur le sujet https://fr.wikipedia.org/wiki/Sanatorium. Mais plus bas, ils indiquent : "initialement pour les enfants scrofuleux, rachitiques et « lymphatiques »".

Pouzet a écrit :
il est possible que les plus anciens connaissent de près ce sujet.
Deux petits témoignages :

Un parent a été envoyé dans un sanatorium quand il était enfant. On ne savait pas s'il avait la tuberculose ou pas.
On voyait juste qu'il n'était pas en bonne santé générale. Il était maigre. C'était sans doute à cause de la malnutrition due aux pénuries de la Seconde guerre mondiale (c'était dans les années 40, mais je ne me souviens plus si c'était pendant ou juste après la guerre), mais ça pouvait aussi être à cause d'une maladie. Il avait des problèmes respiratoires, du genre bronchite et asthme, mais ça pouvait être plus grave.
Il est donc parti dans ce sanatorium loin de sa famille dans un endroit où il avait un bon air et une nourriture correcte. Il m'a raconté que ça lui a fait beaucoup de bien.

J'ai lu une biographie d'une américaine, Betty MacDonald, qui avait attrapé la tuberculose. C'était aussi plusieurs années après la découverte scientifique de 1921. Elle n'avait pas été vaccinée. Ayant déjà attrapé la maladie, c'était trop tard. Il lui fallait des antibiotiques. Je ne sais pas si on lui en a donnés, mais si c'est le cas ils n'ont pas été très efficace, car il lui a fallu plusieurs mois pour retrouver la santé. Elle raconte que c'était dur psychologiquement d'être loin des siens, mais que le repos et les soins du sanatorium lui ont très certainement été favorables.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les sanatoriums
Message Publié : 04 Oct 2016 14:27 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2544
On ne l'a jamais avoué mais les sanatoriums étaient surtout un moyen socialement acceptable d'isoler des malades très contagieux sans que cela apparaisse une mesure analogue aux léproseries médiévales. De surcroît, on sait maintenant qu'en fait l'héliothérapie était contre indiquée dans de nombreux cas et donc faisait plus de mal que de bien.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB