Nous sommes actuellement le 22 Juil 2019 21:18

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 07 Avr 2019 12:02 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1632
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonjour cher passionnés d'histoire !
:mrgreen: :mrgreen:

Comment le chômage était-il indemnisé en France à l'époque du président Pompidou, du plein emploi, de 1969 à 1974 ?
Ce serait intéressant de faire la comparaison avec aujourd'hui..
Quelle était la durée maximale d'indemnisation, le % d'indemnisation par rapport au dernier salaire ???

Merci si vous avez ces informations..

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Avr 2019 14:45 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5801
C'est un peu bateau comme source, mais l'article Wikipédia sur l'assurance chômage contient une partie historique très bien faite.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Assurance_ch%C3%B4mage_en_France#Historique_de_la_protection_contre_le_ch%C3%B4mage

L'assurance chômage telle que nous la connaissons a été créée par De Gaulle à la fin 58. (Je suis toujours impressionné par le nombre de réformes impulsées cette année-là !) il s'agit de l'Assedic, organisme paritaire géré par les syndicats et le patronat. Quelque chose comme "ASSociation pour l'Emploi Dans l'Industrie et le Commerce."

Lorsque Chirac, secrétaire d'état au travail, crée l'ANPE en 67, il y a 2% de chômeurs ! (500 000 personnes.) Mais j'ai en tête le chiffre de 1,5 millions de chômeurs en 75, après le premier choc pétrolier, ce qui ferait déjà 6%. C'est le début d'une spirale dont nous ne sommes toujours pas sortis.

Depuis 58, l'indemnisation est confortable : 90% du salaire brut. Il n'y a pas d'indication dans l'article sur la durée d'indemnisation, mais il faut comprendre qu'un chômage à 2% est essentiellement un chômage de transit entre deux emplois, donc de courte durée pour la majorité des allocataires.

D'ailleurs la création de l'ANPE en 67 correspond davantage au besoin de main d'oeuvre, donc à l'objectif d'écourter ce transit, sur ce marché de l'emploi "en tension" (comme on dit aujourd'hui) qu'à la nécessité de sortir les chômeurs d'une situation difficile.

Ce taux de 90% tiendra jusqu'en 82, où l'explosion du chômage de masse avec le deuxième choc pétrolier de 79 - j'ai en tête le chiffre de 3 millions de chômeurs, à vérifier - oblige à la fois à une augmentation des cotisations et à une réduction de l'indemnisation.

A cette date est déjà apparu le phénomène des chômeurs de longue durée, puisqu'on crée en 1984 l'ASS, Allocation Spécifique de Solidarité, pour les chômeurs en fin de droit. (Au passage, l'ASS hier comme aujourd'hui a elle aussi une durée limitée, et Coluche a été le premier à introduire le phénomène de la grande pauvreté dans le débat public, avant que les politiques aient réalisé, ou en tous cas agi sur ce sujet : Rocard crée le RMI en 88.)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Avr 2019 18:21 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2806
Localisation : Versailles
Pierma a écrit :
C'est un peu bateau comme source, mais l'article Wikipédia sur l'assurance chômage contient une partie historique très bien faite.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Assurance_ch%C3%B4mage_en_France#Historique_de_la_protection_contre_le_ch%C3%B4mage

L'assurance chômage telle que nous la connaissons a été créée par De Gaulle à la fin 58. (Je suis toujours impressionné par le nombre de réformes impulsées cette année-là !) il s'agit de l'Assedic, organisme paritaire géré par les syndicats et le patronat. Quelque chose comme "ASSociation pour l'Emploi Dans l'Industrie et le Commerce."

Lorsque Chirac, secrétaire d'état au travail, crée l'ANPE en 67, il y a 2% de chômeurs ! (500 000 personnes.) Mais j'ai en tête le chiffre de 1,5 millions de chômeurs en 75, après le premier choc pétrolier, ce qui ferait déjà 6%. C'est le début d'une spirale dont nous ne sommes toujours pas sortis.

Depuis 58, l'indemnisation est confortable : 90% du salaire brut. Il n'y a pas d'indication dans l'article sur la durée d'indemnisation, mais il faut comprendre qu'un chômage à 2% est essentiellement un chômage de transit entre deux emplois, donc de courte durée pour la majorité des allocataires.

D'ailleurs la création de l'ANPE en 67 correspond davantage au besoin de main d'oeuvre, donc à l'objectif d'écourter ce transit, sur ce marché de l'emploi "en tension" (comme on dit aujourd'hui) qu'à la nécessité de sortir les chômeurs d'une situation difficile.

Ce taux de 90% tiendra jusqu'en 82, où l'explosion du chômage de masse avec le deuxième choc pétrolier de 79 - j'ai en tête le chiffre de 3 millions de chômeurs, à vérifier - oblige à la fois à une augmentation des cotisations et à une réduction de l'indemnisation.

A cette date est déjà apparu le phénomène des chômeurs de longue durée, puisqu'on crée en 1984 l'ASS, Allocation Spécifique de Solidarité, pour les chômeurs en fin de droit. (Au passage, l'ASS hier comme aujourd'hui a elle aussi une durée limitée, et Coluche a été le premier à introduire le phénomène de la grande pauvreté dans le débat public, avant que les politiques aient réalisé, ou en tous cas agi sur ce sujet : Rocard crée le RMI en 88.)


Cela correspond à mes souvenirs.

Je crois que ce taux de 90% n'était applicable que pour une durée limitée, une année dans mon souvenir .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Avr 2019 18:12 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1632
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
Depuis 58, l'indemnisation est confortable : 90% du salaire brut.


Vous êtes sûr que de 1958 à 1974 l'indemnisation était de 90% du salaire brut ?
Il me semble que ce taux d'indemnisation de 90% a commencé en 1974, à l'époque de Chirac premier ministre, non ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Avr 2019 20:09 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5801
Pouzet a écrit :
Citer :
Depuis 58, l'indemnisation est confortable : 90% du salaire brut.


Vous êtes sûr que de 1958 à 1974 l'indemnisation était de 90% du salaire brut ?
Il me semble que ce taux d'indemnisation de 90% a commencé en 1974, à l'époque de Chirac premier ministre, non ?

Je n'ai que les infos de l'article Wiki cité en lien.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB