A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Sep 2017 0:42

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 25 Nov 2015 20:54 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 23 Nov 2014 17:18
Message(s) : 26
Localisation : valenciennes
Bonsoir à toutes et à tous! :)
Les guerres ou les conflits sont un phénomène dévastateur qui détruit tout ou presque sur son passage. Ces destructions causent différents événements, comme la famine. Mais le problème c'est que je ne vois pas d'autres explications "économiques" pour démontrer que l'une des principales origines de la famine, c'est la cause politique.
Ps: il y a aussi la démocratie qui lutte contre la famine (pour la démocratie et les autres régimes politiques je comprends un peu)
j'espère que j'ai été claire sur mon problème.
Merci d'avance pour votre aide :wink:

_________________
"L'Histoire est la mémoire du monde" Henri Lacordaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2015 21:39 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1039
Miaim04 a écrit :
Mais le problème c'est que je ne vois pas d'autres explications "économiques" pour démontrer que l'une des principales origines de la famine, c'est la cause politique.
En quels temps et en quels lieux ? La météo ne pourrait-elle pas y être un peu pour quelque chose ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2015 21:53 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2450
la météo,le volcanisme et sans doute l'activité solaire ou bien les insectes.Sans compter certaines épidémies,la peste,le choléra....quand les bras sont affaiblis ou plus assez nombreux l'agriculture s'effondre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2015 22:17 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Simplement "l'état" du commerce. Sous la restauration, un roi de France (Charles X ?) a fait acheter des céréales jusqu'en Russie pour lutter contre une famine. A d'autres époques, cela n'aurait pas été possible. Aujourd'hui le marché des grains est mondialisé. A certaines époques, on pouvait souffrir de faim dans une région, tandis qu'à quelques centaines de kilomètres on jetait les grains par manque de débouchés. Or, le commerce suppose une certaine liberté de circulation entre les différents États. C'est donc, aussi, un problème politique.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2015 23:02 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2450
Louis XIV aussi avait acheté du blé en Pologne et en Ukraine.Le convoi fut intercepté puis libéré grâce à la victoire navale de Jean Bart au Texel qui sauva la France de la famine....D'une manière assez similaire la victoire alliée de l'Atlantique en 1943 sur les sous -marins allemands permit le ravitaillement en vivres de la Grande Bretagne qui n'était pas autosuffisante et aurait pu connaître la famine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Nov 2015 16:21 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 23 Nov 2014 17:18
Message(s) : 26
Localisation : valenciennes
Bonjour,
je vous remercie pour votre rapidité et vos réponses! :wink:
On n'a pas délimité ni dans l'espace ni dans le temps.
J'ai une problématique qui est (si c'est une problématique :-) ) sur quels facteurs se fonde la famine?
Le but étant de rechercher les différentes causes et les analyser.
Certes, sur Terre il y a assez de ressources pour nourrir tous les hommes mais elles sont très mal réparties. Ensuite on retrouve les facteurs économiques et les facteurs politiques.
Ce qui me pose le plus problème, c'est de démontrer en quoi la démocratie est un régime qui "combat" la famine?
Je vous remercie vos réponses ont éclairé certains problèmes que j'avais. :wink:

_________________
"L'Histoire est la mémoire du monde" Henri Lacordaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Nov 2015 17:16 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2450
On ne produit pas : pourquoi ? Volontairement: Pourquoi ?Involontairement : Pourquoi ?
On produit(ici ou ailleurs) mais on ne distribue pas: Pourquoi ? La nourriture est bien là mais on ne l'utilise pas : Pourquoi ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2015 0:42 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Miaim04 a écrit :
Ce qui me pose le plus problème, c'est de démontrer en quoi la démocratie est un régime qui "combat" la famine?


Au sens strict, ce n'est pas un régime politique qui "combat" famine, mais plus la manière de l'appliquer. Prenons un exemple extrême, Hitler et ses disciples avaient compris que lors de la PGM le soutien populaire avait été perdu lorsque les difficultés de ravitaillement des civils étaient devenues insurmontable. Donc, cela a été une priorité pour le régime nazi. Pendant l'offensive en Russie, des unités militaires allemandes ont été requises pour moissonner les champs dans les zones conquises. Ils ont aussi accaparé tout ce qu'il était possible d’accaparer. De plus, si les civils des pays occupés devaient se serrer la ceinture, sauf ceux qui avaient accès au marché noir, ce n'était pas le cas des civils allemands.

En fait, jusqu'à la fin de 1943, les assiettes allemandes débordaient. Au prix d'une sacrée disette dans le reste de l'Europe occupée. L'Allemagne du IIIème Reich n'était pas une démocratie, tout le monde en convient, pourtant, ce régime percevait qu'ils auraient une certaine adhésion populaire tant que les assiettes seraient pleines. Donc, les assiettes débordaient. On pourrait prétendre que pour les allemands, et seulement pour eux, le régime du IIIème Reich fut un régime qui combattait la famine.

A travers cet exemple, on voit bien que ce n'est pas la nature du régime qui compte. Le NSDAP était un parti très corrompu et où il y avait un très fort clientélisme. Ce sont des éléments qui favorisent plutôt l’accaparement des richesses et donc de la nourriture par quelques privilégiés. Bref, théoriquement, si on reste dans les schémas classiques, le régime du IIIème Reich n'aurait pas du faire une priorité du fait que les assiettes allemandes soient pleines. Mais, Hitler se voyait en sauveur de la population germanique et il avait compris qu'il aurait une certaine adhésion tant que les estomacs germaniques ne seraient pas vides.

Dans un régime démocratique qui fonctionne bien, les dirigeants, s'ils veulent être réélus se doivent de contenter, autant que faire se peut, les aspirations de la population. Comme pour les gens, il y a aussi une pyramide des besoins (Wikipedia) pour les sociétés. Celle des sociétés est en fait calquée sur celle des besoins des individus. On voit clairement que les premiers besoins, les besoins fondamentaux, sont : faim, soif, sexualité, respiration, sommeil, élimination. Si on regarde bien, ce sont les premiers besoins pour lesquels les hommes se sont unis et que sont apparues les premières communautés, il y a environ 10 000 ans. Et ce sont les besoins qui sont assurés par les niveaux organisationnels les plus proches des populations. Clairement, le niveau communal dans la plupart des cas. Sauf pour la sexualité qui reste du domaine privé. Mais, ce sont les maires qui assurent les mariages, ce qui est l'une des formes sociales de manifestation de la sexualité. Après viennent les besoins de sécurité, et les archéologues nous apprennent que les murs de protections sont apparus dans un second temps.

Un gouvernement qui n'arriverait pas à garantir les besoins physiologiques fondamentaux de la société n'aurait pas une grande légitimité auprès de sa propre population. Dans un régime totalitaire, ce n'est pas rédhibitoire. En démocratie, çà l'est.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2015 7:44 
Sir Peter a écrit :
Louis XIV aussi avait acheté du blé en Pologne et en Ukraine.
Il n'empêche que les dernières plus graves famines en France ont été sous son règne (1693 et à un degré un peu moindre 1709). A chaque fois, météo très défavorable. Voir
https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_famine_de_1693-1694
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_famines


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2015 18:05 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1739
Localisation : Nanterre
Miaim04 a écrit :
J'ai une problématique qui est (si c'est une problématique :-) ) sur quels facteurs se fonde la famine?
Le but étant de rechercher les différentes causes et les analyser.
Certes, sur Terre il y a assez de ressources pour nourrir tous les hommes mais elles sont très mal réparties. Ensuite on retrouve les facteurs économiques et les facteurs politiques.
Ce qui me pose le plus problème, c'est de démontrer en quoi la démocratie est un régime qui "combat" la famine?
Je ne vois pas trop de rapport avec la démocratie.

Pourquoi ne pas partir des fondamentaux ? La famine, c'est quand les gens ne mangent pas ;)
Ils ne mangent pas parce qu'ils ne trouvent pas de nourriture.
Ils ne trouvent pas de nourriture parce que :
  • Les animaux qu'ils chassent ont disparu de leurs terrains habituels
  • Leurs récoltes - et les semences pour les renouveler - sont perdues à cause de :
    • la météo (grêle, sécheresse...)
    • invasions de nuisibles (sauterelles, rats...)
    • la guerre
  • Ils n'ont pas la possibilité de se trouver d'autres ressources par le commerce ou le pillage en chaîne de leurs voisins.

La lutte contre les famines a déjà fait l'objet d'un sujet : La lutte contre les famines dans l'histoire

Une des justifications de l'État est justement de protéger ses sujets de la famine, en assurant leur protection militaire, en aménageant le territoire (greniers, irrigations), et en s'assurant le soutien du ou des dieux.

Pour votre sujet, je pense qu'il est assez rare que la famine soit causée par une guerre, sauf dans un territoire et un moment très précis, comme le siège d'une ville.
En général, un chef ne détruira pas l'infrastructure agricole d'une contrée qu'il souhaite conquérir.
Cela n'empêche pas des raids de destructions, afin de démoraliser les populations ennemis et saper leur confiance dans la capacité de leur souverain à les protéger, ce qui lui ôterait sa légitimité.

La diplomatie ainsi que les réflexions sur la guerre menées à partir du Moyen Âge visent à restreindre l'impact de la guerre sur les populations civiles, en limitant les opérations dans le temps (Trêve de Dieu), ou en réglementant les pillages et condition de reddition, pour aboutir au droit international dans lequel les opérations militaires ne doivent théoriquement impliquer que ceux qui portent l'uniforme.

Je ne vois pas de caractéristiques particulière d'une démocratie dans la lutte contre les famines. Je note par exemple que la démocratique Angleterre intervient fort peu contre la famine irlandaise du XIXe siècle, alors que la population de cette "colonie" est sous sa responsabilité. Au contraire, je me demande si la démocratie ne peut être mise en place que sur un territoire dont la menace de famine est écartée, ce qui permet l'émergence et la pérennité d'une classe moyenne.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2015 21:10 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2156
Localisation : Versailles
Je trouve ce débat intéressant car atypique. Je suis trop peu capable dd'y participer sauf à apporter deux précisions.

La présentation du IIIe Reich faite par Narduccio me semble remarquable - en ajoutant que les chefs nazis devaient avoir gardé un souvenir précis de la disette de 1917-18 qui bien plus qu'une imaginaire trahison juive a démoralisé la population et conduit à la révolution de novembre 18.

En revanche Nebuchadnezar me semble faire fausse route en évoquait une Angleterre démocratique passive face à la famine irlandaise...l'Angleterre de 1846-48 n'a rien de démocratique ! C'est un régime parlementaire libéral (et même super ultra archi libéral) et censitaire dans lequel les trois quarts de la population masculine ne votent pas !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2015 21:45 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 23 Nov 2014 17:18
Message(s) : 26
Localisation : valenciennes
Merci beaucoup pour vos messages! :wink: Je n'avais absolument pas pensé au IIIe Reich, merci beaucoup.
Oui c'est sûr on peut très bien partir de "principes" basiques. Mais l'exercice demandé c'est de croiser deux matières, et étant passionnée d'histoire et de sciences économiques et sociales j'ai choisi ces deux matières et le professeur encadrant m'a conseillé de voir les "articles" de Amartya Sen qui mettent en lien la démocratie et la famine.
Pour le Moyen-âge, il y a aussi un exemple avec la dîme qui enrichissait l'Eglise mais appauvrissait (un peu) la population. (j'espère que ce n'est pas hors-sujet :)

_________________
"L'Histoire est la mémoire du monde" Henri Lacordaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2015 23:19 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Miaim04 a écrit :
Pour le Moyen-âge, il y a aussi un exemple avec la dîme qui enrichissait l’Église mais appauvrissait (un peu) la population. (j'espère que ce n'est pas hors-sujet :)


... La dime correspond a une certaine vision du monde et il ne me semble pas qu'elle fut discutée durant le Moyen-Age, mais bien plus tardivement. En fait, la dime, c'est les producteurs qui participent à la nourriture de celui qui est leur veilleur d'âme et qui prie pour leur salut. Les donations que faisaient les riches et les puissants à des monastères avaient le même but : en échange les moines étaient sensés prier pour les généreux donateurs. Et tant que l'Eglise a gardé sa légitimité personne ne met en cause la dime.

En fait, la dime n'est pas sensée enrichir les uns au détriment des autres. Mais, quand les récoltes sont mauvaises, cela porte moins de préjudice à ceux qui prennent un pourcentage sur toute la communauté qu'à ceux qui peinent à survivre.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2015 0:33 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1039
L'Eglise était une institution étatique qui, outre le culte, assurait des services publics tels que justice, état-civil, assistance sociale, enseignement. Pour ce faire, elle prélevait un impôt. La dîme n'est pas moins légitime que les impôts levés par les seigneurs et le roi. Si l'on s'interroge sur la lourdeur de l'impôt, il faut le faire globalement et ne pas s'arrêter à la seule dîme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2015 2:30 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9902
Localisation : Région Parisienne
L'Eglise n'est pas une institution étatique, mais une institution reconnue par l'Etat.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB