A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Juin 2018 0:17

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Le libéralisme allemand
Message Publié : 13 Déc 2014 6:10 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2706
Pour rebondir sur un fil ouvert dans la section d'histoire de la guerre froide, je vous propose une rapide présentation du libéralisme allemand des années 1860 à 1991.

Initialement unis dans l'admiration du système britannique (liberté d'entreprendre, libre échange, parlementarisme, liberté de la presse, égalité entre les religions), les libéraux prussiens se sont rapidement divisés sur la question nationale. Les "nationaux-libéraux" ont suivi Bismarck dans l'idée que le Roi et l'Armée devaient rester indépendants du parlement et que l'unité se ferait par accord entre les Rois et princes allemands sous la direction prussienne. Ils ont représenté une sorte de droite libérale, protestante, proche du patronat industriel qui se distinguait tant des "nationaux-conservateurs" protestants, proches des propriétaires fonciers et clairement réactionnaires que des " libéraux de gauche" que les allemands comparent parfois à notre parti radical : proches des PME, parlementaristes, laïques, etc. ...
Le détail de la vie politique de 1871 à 1918 est compliqué avec de nombreuses scissions, fusions, etc ... Et les frontières entre partis et idées étaient floues - sauf à la SPD. Mais les nationaux-libéraux seront au centre des coalitions gouvernementales (terme à prendre avec prudence car le régime impérial n'est pas parlementaire).

Weimar a conservé ces tendances avec de nouveaux noms : les nationaux-libéraux formant la DVP (le parti de Stresemann), les libéraux de gauche la DDP (le parti de Max Weber). La DDP est fréquemment alliée à la SPD sous weimar.

Après 1945, les deux courants se retrouvent dans le nouveau parti libéral FDP. Mais cela va mal se passer: la tendance nationale-libérale, alors très influente en zone britannique sert de lessiveuse à blanchir des nationaux-socialistes. Après une brève crise (les anglais vont même arrêter des dirigeants du parti), la tendance libérale de Gauche prend le dessus, même si le parti libéral reste fondamentalement attaché à la libre entreprise et à une fiscalité basse. En revanche, il est proche de la sociale-démocratie par sa laïcité, son pacifisme et sa défense du parlementarisme, de la presse libre et de l'indépendance des juges. D'où aussi son opposition structurelle à la CSU bavaroise.

En 1959, la sociale démocratie rejette le marxisme rendant possible l'alliance sociale libérale de 1969 en vu de réaliser des objectifs de rénovation sociale ( et qui avait des précédents sous Weimar). Cette alliance va provoquer le départ vers la CDU des militants et dirigeants de sensibilité "nationale" et ancrer la FDP dans le libéralisme de gauche. La hausse de la pression fiscale souhaitée par Schmidt et la SPD est inacceptable pour les libéraux qui s'allient en 1982 aux chrétiens démocrates pour renverser Schmidt et porter Kohl à la chancellerie. Cela provoque un certain recentrage des libéraux (les plus à gauche rejoignant la SPD).

Rien à voir donc dans cette histoire avec la nature fédérale de l'Allemagne mais tout à voir avec la curieuse structuration politique de l'Allemagne, avec des frontières très éloignées de celles que nous connaissons chez nous et aussi probablement un effet profond de la représentation proportionnelle qui permet le jeu de bascule des centristes. La démocratie de RFA est une démocratie de parti dans laquelle les électeurs ne font que distribuer les cartes entre des joueurs qui ensuite jouent leur partie.

Idéologiquement, les libéraux allemands ne sont pas vraiment centristes : ils sont à droite en matière économique et à gauche en matière societale.

Bon, tout cela est peut être un peu confus et simplificateur mais je crois que les grandes lignes en sont à peu près justes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le libéralisme allemand
Message Publié : 13 Déc 2014 8:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6673
Merci pour cet exposé (matinal ;) très clair sur ce sujet.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB