A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Juin 2018 1:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Message Publié : 05 Avr 2016 6:44 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
L. VLPIVS POLLEX a écrit :
Je crains, que les faiblesses congénitales du PS (et des autres partis) consistent en un manque complet de maîtrise : ce ne sont pas (plus ?) les politiques, qui gouvernent. Qu'en pensez-vous ?


Que ce n'est plus de l'histoire, mais de la politique.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Avr 2016 9:01 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 18 Déc 2015 12:13
Message(s) : 267
L'ouvrage de Michel Rocard est donc "historique" !
Subtil distinguo ...
Je maintiens ma question, qui me semble logiquement liée au post.

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Avr 2016 13:05 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6676
L. VLPIVS POLLEX a écrit :
L'ouvrage de Michel Rocard est donc "historique" !
Subtil distinguo ...
Je maintiens ma question, qui me semble logiquement liée au post.

Michel Rocard s'interroge sur le développement initial du PS, c'est bien de l'histoire.

Par ailleurs sur ce sujet on n'a que trop exposé des opinions politiques très actuelles, comme la votre.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Avr 2016 16:33 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
L. VLPIVS POLLEX a écrit :
L'ouvrage de Michel Rocard est donc "historique" !
Subtil distinguo ...
Je maintiens ma question, qui me semble logiquement liée au post.


Comme le rappelle fort justement mon collègue Pierma, parler de la naissance d'un parti politique, en l’occurrence le PS, c'est de l'histoire. Mais votre dernière phrase est clairement votre opinion politique actuelle sur la valeur du jeu politique actuel en France. Ce n'est plus de l'histoire, c'est de la politique. Il est dommage que vous ne soyez pas capable de faire ce distinguo, ce qui laisse planer un sacré doute sur vos contributions sur ce fil. Vos analyses sont-elles historiques ou politiques ? Seules les premières sont autorisées sur le forum.

Second point, relisez notre charte, la critique publique de la modération aurait du vous valoir un avertissement. Si vous n'êtes pas d'accord avec notre décision, je vous invite à en discuter avec Pierma ou moi-même par MP.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Avr 2016 10:30 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2640
Localisation : Versailles
François Furet dans son Histoire de France (Hachette) aborde la distinction entre démocratie et socialisme de façon complètement différente. Pour lui la rupture remonte à juin 48 : d'un côté les ouvriers peu attachés à la forme des institutions mais demandeurs d'une réforme économique et sociale fondamentale, d'autre part des bourgeois républicains attachés à la propriété et à l'ordre.

Furet propose aussi une intéressante vision de l'histoire intellectuelle des Républicains, à travers les idées de Quinet et Jules Ferry pour qui la "bonne Révolution" est celle de la Constituante qui a abattu l'ancien régime et fondé la liberté ! tout le contraire de la dictature robespierriste qui abolit la Liberté et ouvre la voie au bonapartisme !

Cette vision complète heureusement celle de Rocard en ajoutant un aspect un peu inattendu mais probablement sérieux : le fait que les masses populaires urbaines sont indifférentes au libéralisme (fut il républicain) et naviguent entre despotisme révolutionnaire et despotisme impérial !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB