A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Juin 2018 15:11

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 07 Mai 2016 21:35 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2640
Localisation : Versailles
On a vu dans un autre fil que Michel Rocard regrettait la coupure qui existerait dans notre papys entre le mouvement ouvrier et la cause républicaine démocratique et qu'il l'expliquait par le décalage entre la fondation de la République (décennie 1870) et celle de la SFIO (1905).

Furet dans son Histoire de France confirme la coupure entre républicains et classe ouvrière mais en en élargissant la portée puisqu'il distingue des libéraux (monarchistes ou républicains) qui sont un peu les héritier de Mirabeau, voire des Girondins et qui ont toujours du mal à parler au peuple - comme la crise de juin 1848 l'a bien montré. Face à eux on trouve des classes populaires qui hésitent entre le républicanisme radical (héritier de Robespierre) et ... Le bonapartisme. Jules Ferry par exemple aurait défendu l'idée d'une continuité autoritaire entre le salut public et le consulat. Le 31 mai 1793 préfigurant le 18 brumaire !

Je serais tenté d'élargir le propos. En effet, le consulat et l'empire voient un certain maintien d'une opposition royaliste et libérale...mais un ralliement assez net de la plèbe parisienne au régime, comme l'indique le phénomène des fédérés en 1815. Après 1944, une large partie de la classe ouvrière sera séduite par le discours d'unité nationale anticommuniste du RPF et du gaullisme , qui si on suit R Remond est une forme tardive de bonapartisme.

Ma question est donc la suivante : peut on soutenir raisonnablement que la classe populaire urbaine française (en gros les ouvriers) aurait toujours rejeté le libéralisme (royal ou républicain) et aurait souvent été séduite par des propositions plus autoritaires : robespierrisme, bonapartisme, communisme, gaullisme, etc ...?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2016 16:32 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 578
Localisation : Gard
Pas besoin d'être un marxiste fanatique pour comprendre que les subtiles questions constitutionnelles chères aux libéraux étaient largement secondaires par rapport aux problèmes quotidiens de la classe ouvrière : l'emploi, le salaire, les congés

Même l'ecole républicaine n'a pas enraciné le régime parlementaire dans le cœur des ouvriers comme l'a montré la facilité avec laquelle ils se sont portés vers le PCF, le PPF (années 30) et les partis gaullistes ensuite (concomitamment avec le PC)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2016 17:57 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6674
marc30 a écrit :
Pas besoin d'être un marxiste fanatique pour comprendre que les subtiles questions constitutionnelles chères aux libéraux étaient largement secondaires par rapport aux problèmes quotidiens de la classe ouvrière : l'emploi, le salaire, les congés

Même l'ecole républicaine n'a pas enraciné le régime parlementaire dans le cœur des ouvriers comme l'a montré la facilité avec laquelle ils se sont portés vers le PCF, le PPF (années 30) et les partis gaullistes ensuite (concomitamment avec le PC)

Heu... les partis gaullistes (donc à priori le RPF puis plus tard l'UDR) restent partisans d'un régime comportant un parlement, mais avec un exécutif renforcé. Difficile de les mettre dans le même sac que le PCF (tant qu'il s'est proclamé révolutionnaire) ou le PPF.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB