A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Déc 2018 15:05

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juil 2007 13:35 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Juin 2007 13:21
Message(s) : 259
Localisation : Lille ... bureau au fond à droite
ben vu que les sujets sont déposés, vu que chaque fac à sa spécialité. Je ne vois même pas comment on pourrait faire une thèse sérieuse, sans même en discuter ???
On est obligé d'aller rencontrer des experts de chaques domaines que l'on aborde pour avoir leur avis, on est obligé d'aller à des colloques pour communiquer ses premiers resultats et dans les discutions autours comment vous voulez faire pour cacher des choses et avoir un échange ?
En préhistoire (paléolithqiue moyen et inférieur) on se fait même des réunion non-officiel entre thésard où on raconte, même à des gens qui ont des sujets très proches, nos avancées, nos données, nos idées. C'est ça qui nous fera avancer et faire de bonnes thèses.
Maintenant en histoire je reconnais que c'est un peu différents dans le sens où il a tellement de thèsards que les sujets finissent pas se marcher les uns sur les autres (je connais qlq'un qui a vu son sujet de thèse sortir au bout d'un an en Australie... donc sans liens entre les deux).
Donc là je ne sais pas trop quoi penser...

_________________
"Celui qui est prét à saccrifier un peu de liberté pour sa sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juil 2007 20:21 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Avr 2007 11:56
Message(s) : 16
Cruipee: Je me contente de suivre des conseils qui viennent de "plus haut"... Non pas de mes professeurs avec qui je n'ai pour l'instant discuté que du choix de mon sujet, mais de camarades de fac qui sont déjà thésards...

Et je répète, les sujets de master ne sont absolument pas déposés... :? ce que j'ai un peu de mal à comprendre, je l'avoue... (des idées à souffler à nos amis députés qui votent en ce moment la réforme des universités...)


On m'a décrit le monde universitaire en général, et ma spécialité en particulier, comme une jungle féroce où le "chacun pour soi" et le "marche ou crève" font force de loi... Alors plus rien ne m'étonne :roll:
Mais je suis en quête de témoignages optimistes et souriants :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 11:07 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 17 Août 2007 17:30
Message(s) : 10
Localisation : Bourgogne
A ce sujet, n'y a t'il pas un site qui répertorie les sujets de maitrise/thèse ? Je ne sais pas encore quel sujet je vais prendre pour mon mémoire de maitrise donc si j'avais une liste sous les yeux ça m'éviterai de commencer un sujet que je devrai abandonner dans 3 mois car je viendrais de me rendre compte qu'il était deja pris ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 11:24 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Katon: Voyez avec votre DR, il saura ce qui a été fait récemment ou non!

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 11:32 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 09 Mai 2006 21:43
Message(s) : 916
KaToN a écrit :
n'y a-t-il pas un site qui répertorie les sujets de maitrise/thèse ?
Pour les thèses, il y a le Fichier central des thèses, situé à Paris-X : http://fct.u-paris10.fr/ (le site est difficilement accessible pour le moment en raison des difficultés de réseau de l'Université de Nanterre).

Quant aux maîtrises & autres mémoires de M1 & M2... vous devez regarder les catalogues de toutes les BU (ou presque) de France, et tous n'y sont pas. :(


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 13:53 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2007 17:53
Message(s) : 368
Localisation : Athènes (en exil)
Nungal a écrit :
On m'a décrit le monde universitaire en général, et ma spécialité en particulier, comme une jungle féroce où le "chacun pour soi" et le "marche ou crève" font force de loi... Alors plus rien ne m'étonne :roll:
Mais je suis en quête de témoignages optimistes et souriants :P


Il est vrai que le petit (tout petit) monde de l'histoire ancienne est un monde féroce où celui qui n'est pas de l'ENS (celui qui n'est donc pas dans le moule) a d'énormes difficultés pour se faire un nom... Mais si vous ne visez pas la recherches, l'ancienne est intéressante dans la mesure où il y a peu de chercheurs par rapport à la contemporaine (et surtout pour l'Orient ancien : P. Briant dans l'introduction de son Histoire de l'Empire Perse résume les spécialistes mondiaux de ce domaine à un petit nombre aux quatres coins du monde!). Mais on n'entre pas comme cela dans cette caste (car il n'y a pas d'autre mot!).

Allez, je ne vais pas vous faire peur, je vais passer pour rabat-joie... un conseil : si vous avez un gros nombril, ça peut aider pour poursuivre dans cette voie! :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 18:22 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 17 Août 2007 17:30
Message(s) : 10
Localisation : Bourgogne
Question: est-on obligé de choisir un mémoire de maitrise en fonction de l'UMR de notre DR ? à la réunion d'information sur le M1, nos profs nous ont exposé les différents thèmes qu'ils traitaient dans leur UMR, mais doit-on forcement prendre quelque chose sur ces thèmes ou peut-on choisir un thème completement différent de ceux dont ils nous ont parlé ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 18:26 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 23:28
Message(s) : 3214
S'il n'y a pas beaucoup de chercheurs en histoire ancienne, et dans le Proche-Orient ancien, c'est parce qu'il y a moins de crédits et de postes. Cela ne veut pas dire qu'il y a peu de demandes, loin s'en faut, il y a là aussi beaucoup qui se présentent et peu d'élus. Je ne pense pas qu'il y ait une période ou un domaine de recherche qui offre plus de postes qu'un autre, il faut s'enlever ça de la tête : c'est partout pareil.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 18:28 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 09 Mai 2006 21:43
Message(s) : 916
KaToN a écrit :
doit-on forcement prendre quelque chose sur ces thèmes ou peut-on choisir un thème complètement différent de ceux dont ils nous ont parlé ?
Généralement, un DR est plus à même d'encadrer un travail de recherche sur un thème dont il connaît les problématiques et, éventuellement, les sources (et les manières de les traiter).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 18:33 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2006 23:34
Message(s) : 618
Je confirme sinon le DR vous envoie vers quelqu'un d'autre. Mais en général quand on choisi un DR c'est qu'on a des affinités avec lui même et donc avec son domaine de recherche même si on choisit son sujet.

_________________
le seul moyen de se délivrer d'une tentation, c'est d'y céder (Oscar Wilde)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 19:08 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2007 17:53
Message(s) : 368
Localisation : Athènes (en exil)
Pour ces questions autour des sujets de master avec un directeur de recherches, j'en avais déjà parler dans le topic sur la colonisation grecque où un étudiant voulait en savoir plus sur la délimitation d'un sujet et sa négociation avec un DR...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 19:16 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2007 17:53
Message(s) : 368
Localisation : Athènes (en exil)
http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?t=11004

J'avais oublié de mettre le lien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 19:18 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 17 Août 2007 17:30
Message(s) : 10
Localisation : Bourgogne
Polycrate de Samos a écrit :
Pour ces questions autour des sujets de master avec un directeur de recherches, j'en avais déjà parler dans le topic sur la colonisation grecque où un étudiant voulait en savoir plus sur la délimitation d'un sujet et sa négociation avec un DR...

:)


J'ai lu attentivement vos messages dans le topic concerné.

Pourtant vous dites:
Polycrate de Samos a écrit :
Je me répète : préferez pour l'instant une approche généraliste (une bonne idée de sujet peu traité par les chercheurs, et donc intéressante intellectuellement puisque vous serez en quelque sorte le pionnier dans cet axe d'étude peut tomber sans crier gare) sans trop vous monter la tête avec un sujet précis...


Justement, si peu de recherches ont été effectuées sur ce sujet, les ouvrages en bibliographie seront aussi peu nombreux et donc cela compliquera rudement la tache pour la rédaction du mémoire non ? Ne vaut-il mieux pas partir dans un sujet un peu plus large ou la documentation est assez abondante, et à partir de la se spécialiser sur un sujet precis grace a la bibliographie qui nous aidera ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 19:20 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2007 17:53
Message(s) : 368
Localisation : Athènes (en exil)
http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?t=13933

:oops: Je me suis trompé de lien, celui là est le bon :oops:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2007 19:53 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2007 17:53
Message(s) : 368
Localisation : Athènes (en exil)
Il faut replacer ma citation dans les échanges avec cet étudiant. Ce dernier avait une idée de sujet bien précise (la colonisation en Gaule), un sujet qui n'est pas trop pointu d'ailleurs (la colonisation est un phénomène où les publications sont en nombre suffisants). Si j'ai bien saisis, cette personne va rentrer en licence en octobre et se posait déja des questions sur un sujet précis... je lui est donc dit de ne pas tout de suite partir bille en tête vers un sujet précis sans en avoir parler avec son directeur (pour ne pas avoir de désillusion car l'étudiant arrive avec sa passion et ses idées mais le directeur en face est là pour évaluer les possibilités du sujet)

Connaissez-vous cette anecdote? Une étudiante avait été voir P. Vidal-Naquet pour une thèse. L'historien, plutôt enchanté d'accueillir une étudiante motivée voulant travailler absolument avec lui, lui demande quel sujet elle a en tête. Ce à quoi la jeune femme lui répond "je voudrais étudier la démographie dans l'Iliade" (partant de l'idée qu'en dix années de siège, il y avait eu des unions et des naissances!). Patatra!, P. Vidal-Naquet lui fait remarquer qu'il n'y a jamais eu de naissance dans l'Iliade...

Bref, le directeur part des ressources disponibles pour un sujet. Soit les publications sont nombreuses et alors l'étudiant pourra resserer le sujet ou alors le sujet à été peu traité et dans ce cas là, c'est au directeur d'évaluer le niveau et la motivation de l'étudiant pour lui donner un sujet plus difficile. Deux années de recherches... c'est très court. C'est pour cela que le sujet sera précis afin de pouvoir entrer dans le fond des choses, sinon, on effleure son sujet.

Pour en revenire à la phrase citée, elle vient du bon sens : on commence par le plus général au plus complexe. Pour l'originalité du sujet, c'est indéniablement un plus. Je me rappelle d'un sujet de maîtrise (ou de thèse?) de la part de quelqu'un (peut-être cette personne fréquente le forum? si oui, qu'elle me le dise, cela m'intéresse!) qui avait étudiée les châtaux forts dans les dessins animés de Walt Disney... original et qui a fait parler dans le monde de la recherche.

Citer :
si peu de recherches ont été effectuées sur ce sujet, les ouvrages en bibliographie seront aussi peu nombreux et donc cela compliquera rudement la tache pour la rédaction du mémoire non ?

Et bien dans ce cas là, je vous le dis franchement, allez-y, jetez vous à l'eau et faites de l'histoire, écrivez sur ce que personne n'a voulu étudier auparavant... Les étudiants qui se sont spécialisés en Antiquité tardive savent de quoi je veux parler, eux qui sont souvent confrontés à des déserts historiographiques pour un auteur ou une période...

(:8:)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB