A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Sep 2017 11:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 05 Juin 2017 12:15 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Mai 2017 10:31
Message(s) : 5
Bonjour, je suis nouveau ici, je m'appelle Damien, et je serais à la rentrée étudiant en première année de master histoire à l'université de l'île de la réunion (si je suis pris mais ça ne devrait pas poser de problème.) Je n'ai pas vu (ou alors je l'aurais loupé ?) de partie réservée aux présentations ici. J'ai fais deux ans d'histoire avant de me tourner vers une 3ème année de sciences sociales, que je pensais complémentaire à des études d'histoire dans l'optique de compréhension des sociétés humaines.
Je suis un passionné d'histoire depuis toujours, passion qui m'est venue par les jeux vidéos, les films et aussi la lecture. Mes périodes préférés sont les périodes médiévales, contemporaines, et l'antiquité.

J'ai quelques questions à poser sur les études d'histoire :

A quoi pourrait servir un doctorat, si on ne se destine pas à l'enseignement ? Est-ce que je ne risque pas de me trouver pénalisé par un trop haut niveau de diplôme, qui parfois rebute les employeurs préférant se tourner vers des diplômes moins gradés, moins cher à payer ? Est-ce que l'on peut trouver facilement des moyens de financer un doctorat ?

Deuxième question : est-on obligé de se spécialiser ? Je suis quelqu'un de très curieux, et j'aimerais pas me spécialiser sur un espace géographique ou une période historique. Je veux dire que mon master va principalement concerner l'histoire, la politique et la culture de l'océan indien, mais si demain il me prend l'envie de m'intéresser à l'Assyrie, à l'histoire des idées politiques, à l'histoire de la musique anglo-saxon, des arts martiaux asiatiques ou que sais-je encore, est-ce que cela va me pénaliser ?

Dernière question : Auriez-vous un site internet (autre que l'onisep) qui recense la liste des débouchés que l'on peut avoir avec un master histoire recherche ? Je trouve qu'on est très mal informé sur ce sujet et la réputation qui colle parfois aux études littéraires et en sciences humaines et sociales d'être des domaines sans avenir n'aide pas beaucoup. Est-ce que les métiers d'histoire à portée plus pratique que théorique (patrimoines, archives, etc...) sont accessibles avec un master recherche ou il faut une formation complémentaire ?

Merci d'avance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2017 14:10 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 69
Localisation : þar ligg ég til ragnarök
Bonjour,

Un doctorat est le diplôme qui vous permet de vous lancer dans le monde de la recherche. La quasi-totalité des chercheurs sont des enseignants-chercheurs. Après si vous ne voulez pas vous tourner vers l'enseignement, vous avez toujours le tourisme et la culture, mais l'enseignement reste quand même le voie principale pour le docteur en histoire. Sachez aussi que la pluoart des DR demandent un concours de l'enseignement avant de s'inscrire en thèse.

Pour la spécialisation, oui c'est obligatoire. On ne peut pas (ou difficilement) être spécialiste dans des domaines et époques variées. Mais si vous devenez un jour chercheur reconnu, rien ne vous empêchera de toucher à tout.

Pour le patrimoine et les archives oui il faut des diplômes spéciaux. Les archivistes ont souvent fait l'Ecole des Chartes. Les conservateurs du patrimoine ont souvent une formations en histoire de l'art/archéo et passent le concours de conservateur, réputé l'un des plus durs de la fonction publique.

En espérant vous avoir aidé,

Uvy

_________________
"Hefk á Saxa ok á Svíar herjat, Íra ok á Engla ok endr Skota, Frísa ok Frakka ok á Flæmingja; þeim hefk öllum óþarfr verit."
"J'ai combattu contre les Saxons et les Suédois, les Irlandais et les Anglais, et encore contre les Ecossais, les Frisons et les Francs et contre les Flamands ; à tous j'ai été nuisible."
Örvar-Odds saga


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2017 14:28 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Mai 2017 10:31
Message(s) : 5
Merci pour votre réponse.

En ce cas dommage pour le doctorat.
Dommage aussi pour la spécialisation, j'imagine qu'en attendant rien ne m'empêchera de m'intéresser à d'autres sujets en amateur et pourquoi pas les partager sur un blog. Je ne cherche pas à être spécialiste sur tout les sujets loin de là, ce serait démesuré et on ne peut pas tout savoir sur tout de nos jours, mais je trouve ça dommage que par exemple, un spécialiste de la Grèce du IVème S av JC ne sache pas grand chose sur le siècle d'avant ou d'après, enfin bref là n'est pas le sujet.

Enfin, à quoi peut mener un master recherche donc ? Puisqu'il reste une formation essentiellement théorique ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2017 15:24 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 69
Localisation : þar ligg ég til ragnarök
Je pense que je me suis mal exprimé sur la spécialisation. Mais tout dépend aussi de ce que vous voulez faire avec votre diplôme. Si vous voulez vous faire recruter comme chercheur, vous ne pourrez pas être recruté dans un domaine différent de vos recherches en thèse ou en post-thèse. Donc si vous avez fait votre thèse sur la Grèce au IVe s. av. JC et qu'une université recrute un spécialiste de la Grèce au Ve s. av. JC., ça peut encore passer. Mais si vous vous spécialisez dans l'océan Indien à l'époque moderne, vous ne pourrez pas être recruté en assyriologie. Après il y a quelques exceptions. Par exemple, bcp de chercheurs spécialisés en études nordiques aujourd'hui ont des formations de germanistes, principalement parce que les études nordiques n'étaient pas très développées à leur époque.

C'est ce que je voulais dire par spécialisation. Un historien spécialiste d'Auguste ne sera pas ignorant de la République ou de l'Antiquité tardive (ni même de l'histoire hellénique). Mais sans doute aura-t-il plus de difficultés à enseigner les croisades baltes ou la conquête de l'Ouest américain. Ca explique aussi pourquoi les concours de l'enseignement sont ultra-généralistes par rapport aux formations universitaires.

En ce qui concerne le débouché du master recherche en histoire, le débouché principal est la recherche (et donc l'enseignement). Après, vous pouvez préparer les concours qui demandent un bac+5 autre qu'à l'EN (fonction publique, journalisme...). Mais soyez conscient que ce n'est pas le diplôme qui fait rêver le secteur privé. Je connais quelqu'un qui a fait un master recherche en histoire et qui est aujourd'hui militaire (il a dû passer je ne sais quel concours de la Défense).

En espérant vous avoir aidé.

_________________
"Hefk á Saxa ok á Svíar herjat, Íra ok á Engla ok endr Skota, Frísa ok Frakka ok á Flæmingja; þeim hefk öllum óþarfr verit."
"J'ai combattu contre les Saxons et les Suédois, les Irlandais et les Anglais, et encore contre les Ecossais, les Frisons et les Francs et contre les Flamands ; à tous j'ai été nuisible."
Örvar-Odds saga


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2017 15:24 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 69
Localisation : þar ligg ég til ragnarök
Je pense que je me suis mal exprimé sur la spécialisation. Mais tout dépend aussi de ce que vous voulez faire avec votre diplôme. Si vous voulez vous faire recruter comme chercheur, vous ne pourrez pas être recruté dans un domaine différent de vos recherches en thèse ou en post-thèse. Donc si vous avez fait votre thèse sur la Grèce au IVe s. av. JC et qu'une université recrute un spécialiste de la Grèce au Ve s. av. JC., ça peut encore passer. Mais si vous vous spécialisez dans l'océan Indien à l'époque moderne, vous ne pourrez pas être recruté en assyriologie. Après il y a quelques exceptions. Par exemple, bcp de chercheurs spécialisés en études nordiques aujourd'hui ont des formations de germanistes, principalement parce que les études nordiques n'étaient pas très développées à leur époque.

C'est ce que je voulais dire par spécialisation. Un historien spécialiste d'Auguste ne sera pas ignorant de la République ou de l'Antiquité tardive (ni même de l'histoire hellénique). Mais sans doute aura-t-il plus de difficultés à enseigner les croisades baltes ou la conquête de l'Ouest américain. Ca explique aussi pourquoi les concours de l'enseignement sont ultra-généralistes par rapport aux formations universitaires.

En ce qui concerne le débouché du master recherche en histoire, le débouché principal est la recherche (et donc l'enseignement). Après, vous pouvez préparer les concours qui demandent un bac+5 autre qu'à l'EN (fonction publique, journalisme...). Mais soyez conscient que ce n'est pas le diplôme qui fait rêver le secteur privé. Je connais quelqu'un qui a fait un master recherche en histoire et qui est aujourd'hui militaire (il a dû passer je ne sais quel concours de la Défense).

En espérant vous avoir aidé.

_________________
"Hefk á Saxa ok á Svíar herjat, Íra ok á Engla ok endr Skota, Frísa ok Frakka ok á Flæmingja; þeim hefk öllum óþarfr verit."
"J'ai combattu contre les Saxons et les Suédois, les Irlandais et les Anglais, et encore contre les Ecossais, les Frisons et les Francs et contre les Flamands ; à tous j'ai été nuisible."
Örvar-Odds saga


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2017 16:16 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Mai 2017 10:31
Message(s) : 5
Un professeur de mon université avait expliqué en pré-professionnalisation que l'historien avait la capacité d'aller au fond des choses sur les sujets qui l'intéressent. Par exemple, sur un fait d'actualité tel qu'un conflit, alors que le novice ne peut qu'avoir l'information "à chaud", l'historien pourrait remonter dans le temps pour expliquer les origines du phénomène, ses causes, ses tenants et aboutissants, les enjeux etc... et je pense que pour expliquer quelque chose, des connaissances générales sont parfois appréciables dans la mesure ça permettrait de comprendre un événement dans son ensemble et pas seulement par un seul point de vue.

Ce que je dis correspond un peu à la fonction de journaliste, mais avec une dimension historique. Je sais pas si c'est clair, vous voyez où je veux en venir ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2017 17:25 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 69
Localisation : þar ligg ég til ragnarök
Oui, bon les journalistes sont censé savoir faire ça aussi (je dis bien censés...).

Après il existe des journalistes spécialisés dans des domaines comme l'histoire ou l'archéo. J'ai connu quelqu'un qui rêvait de devenir archéologue. Face au manque de débouchés, il s'est réorienté dans le droit et veut devenir juriste spécialisé dans de le droit de l'archéo préventive. Donc vous voyez les sciences historiques mènent à bcp de choses ;-)

_________________
"Hefk á Saxa ok á Svíar herjat, Íra ok á Engla ok endr Skota, Frísa ok Frakka ok á Flæmingja; þeim hefk öllum óþarfr verit."
"J'ai combattu contre les Saxons et les Suédois, les Irlandais et les Anglais, et encore contre les Ecossais, les Frisons et les Francs et contre les Flamands ; à tous j'ai été nuisible."
Örvar-Odds saga


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2017 17:43 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Mai 2017 10:31
Message(s) : 5
Ca c'est intéressant, merci pour vos réponses :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2017 18:21 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 69
Localisation : þar ligg ég til ragnarök
Après, maintenant que j'y pense, il peut-être également possible de vous "diversifier" en choisissant un sujet de recherche "transversal", si vous poursuivez dans vos études.
Par exemple, les relations entre tel espace et tel autre, ou alors la perception d'une époque à une autre (ce qui vous oblige à étudier les deux espaces ou les deux époques).

Content de vous avoir aidé, mais malheureusement, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup plus de débouchés chez les journalistes spécialistes d'histoire que chez les chercheurs... Mais si vous en devenez un, j'espère que vous remonterez le niveau, parce qu'il y en a grand besoin :P

_________________
"Hefk á Saxa ok á Svíar herjat, Íra ok á Engla ok endr Skota, Frísa ok Frakka ok á Flæmingja; þeim hefk öllum óþarfr verit."
"J'ai combattu contre les Saxons et les Suédois, les Irlandais et les Anglais, et encore contre les Ecossais, les Frisons et les Francs et contre les Flamands ; à tous j'ai été nuisible."
Örvar-Odds saga


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2017 19:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Mai 2017 10:31
Message(s) : 5
Citer :
Mais si vous en devenez un, j'espère que vous remonterez le niveau, parce qu'il y en a grand besoin


Entièrement d'accord lol


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Exabot [Bot] et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB