A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Nov 2017 18:22

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 01 Août 2017 8:46 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1509
Localisation : Vienne (86)
Hosenford a écrit :
Merci de cette réponse détaillée :)

Une question : les informations comme quintaux de blé, nombre de bêtes etc... ne vont pas faire des informations trop secondes, trop superflues ?


Vous serez effectivement amené à procéder à une hiérarchisation des connaissances, certaines sont incontournables d'autres secondaires.
Mais il ne faut pas perdre de vue qu'un faisceau de données oriente une réflexion. A titre d'exemple les causes, ou les conséquences, d'un événement peuvent être liées voir totalement indépendantes.

Si l'on prend l'exemple de gains de productivité dans le domaine agricole ils peuvent avoir comme cause de nouvelles techniques (assolement triennale, araire...) un climat favorable, des dispositions juridiques en terme de parcellaire favorisant la productivité des exploitation...l'ensemble de ces facteurs ne sont pas forcément liés mais ils concourent à de potentiels gains de productivité.

On peut aussi avoir une autre fenêtre d'analyse avec des causes en cascade. Toujours dans le domaine de la productivité agricole : des épisodes climatiques défavorables, entraînant une chute directe de la productivité, ont des conséquences nettement plus profondes car ils favorisent l'installation de la famine, d'épidémies, de la hausse de la mortalité, d'une baisse de peuplement des campagnes et des exploitations et par conséquent une chute de la productivité dû à un manque de main d'oeuvre.

Comme vous pouvez le constater la chute de la productivité agricole peut être abordée en deux temps (Moyen, Long terme) en associant des enchaînements de causes à effets.

Dans ce cas aucune information n'est superflue car elle contribue à expliquer un phénomène voir une tendance.

Hosenford a écrit :
Merci de cette réponse détaillée :)

Pour les fiches, je comprends nettement mieux, après c'est vrai que l'on comprend bien quand on connaît le sujet ; mais dans ce cas-là, imaginons qu'en prêtant les fiches (je sais bien que ça ne se prête pas ^^) : c'est quasiment certains qu'ils n'arrivent pas à relier les différentes informations, pas du premier coup en tout cas.


Le but des fiches n'a pas seulement pour objectif, de faciliter, la mémorisation d'une somme d'informations mais elles permettent aussi de replacer la donnée dans un contexte ou au sein d'une logique, de la mettre en perspective, d'effectuer des recoupements.
Ces fiches doivent vous permettre de jongler avec la donnée tout en favorisant un apprentissage par association d'idées, votre raisonnement et votre mémoire ne seront donc plus prisonniers d'un plan type (d'ailleurs très variable d'un ouvrage à un autre).

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 01 Août 2017 11:00 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6064
Talleyrand :"Il ne faut pas confondre l'accessoire et les détails".

A vous de voir quelles données détaillées sont vraiment nécessaires.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 01 Août 2017 12:37 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 22 Juin 2017 21:27
Message(s) : 49
Je vois, je vous remercie beaucoup :)

J'adapterai ma méthode, en fonction du temps et de mes envies, mais là vous m'avez donné de bonnes idées.
Merci beaucoup ! :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 02 Août 2017 1:04 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 10 Juil 2017 22:44
Message(s) : 3
Localisation : Quelque part sur Terre.
Bonjour Hosenford,

Je suis sur le point de finir mon Master 2 recherche, je vois ton post et j'en profite pour donner mon point de vue.
Je pense sincèrement que tu t'en fais trop sur la méthode à adopter pour la lecture - révision. J'ai commencé à ficher des livres durant ma L1, mais je me suis rendu compte que ce n'était pas productif du tout. Le temps est ton meilleur ami à la fac, surtout quand tu vois que les partiels de janvier arrivent très vite...

En réalité c'est assez simple, mais évidement ça dépend de tes enseignants. Tout d'abord l'enseignant vous donnera une liste de livres à lire mais en retenant généralement 1 ou 3 favoris. Il te suffira de prendre celui-là. Mais tu auras le cours magistral à côté du bouquin, tu vas sûrement te rendre compte que ce cours est en parallèle total.

Donc je te conseil ceci, lis bien sûr, mais complète le cours de l'enseignant avec les ou le livre(s) en question quand tu trouves que le cours comporte des trous de connaissance, toi seul peu jugé ça et surtout à quel degrés de lacune. Si le cours est d’ordre général et vise moins un sujet limité, tu peux aller chercher des connaissances dans plusieurs ouvrages effectivement. Mais n'oublie pas qu'un semestre passez très vite malheureusement...

Pour ce qui est des commentaires de documents et des dissertations en histoire, normalement tu auras le droit à des cours de Méthodologie, et si tu veux un conseil il faut faire beaucoup d'historiographie c'est le plus important et c'est une des rares connaissances qui à mon avis est universelle dans le sens où elle utile pour toutes matières, époques ou thématiques. Donc ce n'est pas une perte de temps loin de là.

J'espère avoir été le plus pédagogue possible, Bon courage à toi !

_________________
"La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 02 Août 2017 12:43 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 22 Juin 2017 21:27
Message(s) : 49
Salut, merci beaucoup pour les précisions !

J'ai déjà entendu parler d'historiographie, mais pourrais-tu m'expliquer clairement à quoi cela signifie à l'université ? De ce que je sais, c'est l'histoire de l'histoire. Je n'en sais pas vraiment plus, après je connais les types de source : primaire, secondaire et tertiaire. Mais vraiment, je ne sais pas ce que c'est et ça consiste en quoi l'historiographie. Ni comment, sous quelle forme, cela peut être utilisée : pourrais-tu me l'expliquer ?

Merci :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 02 Août 2017 13:29 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1509
Localisation : Vienne (86)
Vous trouverez des éléments sur ce qu'est l'historiographie au lien suivant.

http://devhist.hypotheses.org/34

L'historiographie vous montre qu'il est préférable de ne pas s'en tenir à un seul ouvrage et à un seul courant historique.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 02 Août 2017 13:59 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 22 Juin 2017 21:27
Message(s) : 49
Ne serait-pas quelque peu contradictoire ?

L'historiographie requiert, apparemment, de nombreuses lectures de livres, mais je ne dois lire que les principaux favoris donnés par le livre. Il me semble que ce serait peu pour en faire un bon travail d'historiographie ? À moins que celle-ci soit en réalité la combinaison de toutes les matières : de ce fait, en effet, la quantité de livres lu pour œuvrer à ce travail est bien plus conséquente.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 02 Août 2017 14:11 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1509
Localisation : Vienne (86)
Hosenford a écrit :
Ne serait-pas quelque peu contradictoire ?

L'historiographie requiert, apparemment, de nombreuses lectures de livres, mais je ne dois lire que les principaux favoris donnés par le livre. Il me semble que ce serait peu pour en faire un bon travail d'historiographie ? À moins que celle-ci soit en réalité la combinaison de toutes les matières : de ce fait, en effet, la quantité de livres lu pour œuvrer à ce travail est bien plus conséquente.


Vous n'en êtes pas encore arrivé là, lors de la première année on vous demande d'acquérir des bases et surtout de la méthode...en vous posant trop de questions superflus vous allez vous noyer dans un verre d'eau.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 02 Août 2017 14:29 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 22 Juin 2017 21:27
Message(s) : 49
J'ai tendance à être trop pressé, c'est vrai. Patience...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 03 Août 2017 0:31 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 10 Juil 2017 22:44
Message(s) : 3
Localisation : Quelque part sur Terre.
"L'histoire est à ceux qui l'écrivent". Ou bien comme a dit un jour Napoléon "l'Histoire est une série de mensonges sur lesquels nous sommes d'accord".

Je n'aime pas trop la deuxième citation et en histoire ou plutôt en historiographie il faut toujours replacer les citations des auteurs dans leur contexte historique. En historiographie, en effet l'histoire de l'historie tu replace un ouvrage d'un historien dans son contexte littéraire ou historique. Tu verras que ce n'est pas pour rien que les historiens du début du 20e siècle se veulent scientifiques, car ils sont en fait dans le courant du positivisme d'Auguste Comte.

Ce n'est pas pour rien que l'histoire de l’environnement prend de l’importance dans les années 1970, contexte avec GreenPeace et j'en passe. C'est ça l'historiographie, pour reprendre les deux citations du haut, il y a l'Histoire avec un grand H mais tellement de façon de la problématiser et de l'observer. En fait c'est ce qu'on a tendance à considérer comme la philosophie de l'histoire. Comment faut-il lire l'Histoire, comment faut-il l'écrire ?

Tu ne le sais peut être pas mais tu es toi même comme moi rattaché à un courant de pensé philosophique et historiographique, qu'il soit marxiste ou avec une vision plus anthropologique, pour le dernier c'est à la mode en ce moment chez les historiens médiévistes par exemple.

Mais je te rassure tu en feras en méthodologie ou en historiographie à l'école ;).

L'Histoire est pour moi une véritable passion mais nous ne sommes pas censé oublier malheureusement qu'en philosophie, il y a ce que l'on appelle le relativisme, et plus important le constructivisme. L'Histoire est construction de l'Homme, de son esprit duquel elle dépend et en cela elle n'est pas nécessairement objective. La prise de la bastille a eu lieu le 14 juillet 1789, c'est vrai, mais comment faut-il l'interpréter ? C’est une question qui fait naître une série d'idées, et d'histoires au plurielles.

Protagoras avait dit "l'Homme est la mesure de toute chose".

_________________
"La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 03 Août 2017 5:44 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 22 Juin 2017 21:27
Message(s) : 49
Ah je commence à comprendre. J'imagine que l'historiographie future, qui va parler de notre époque actuelle, va beaucoup parler alors de nos fameux problèmes sociétaux qui reviennent sans cesse : chômage, crise, réfugiés, attentats et dérèglement climatique. Puisque ces derniers pourront s'appuyer sur les masses et masses d'articles qui composent sur ces sujets, et sur la littérature qui planche aussi dessus.
Ce serait bien qu'un personnage étudie le féminisme d'aujourd'hui, j'avais commencé à écrire un truc dessus (j'aime bien être engagé, j'ai d'ailleurs écris un livre autopublié engagé), j'avais plusieurs titres en tête dont la guerre des sexes. Parce que l'on n'est plus maintenant dans une revendication de droit égalitaire, on cherche à dépasser l'homme, limite à restreindre ses droits.
Je supprime la suite de vos propos, sur l'agression de NKM. Narduccio vous a déjà signalé qu'il y a une limite chronologique sur ce forum, fixée à fin 1991. Une fois encore, merci de la respecter.
Pour la modération, Pierma.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 03 Août 2017 7:12 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1509
Localisation : Vienne (86)
Hosenford a écrit :
Ah je commence à comprendre. J'imagine que l'historiographie future, qui va parler de notre époque actuelle, va beaucoup parler alors de nos fameux problèmes sociétaux qui reviennent sans cesse : chômage, crise, réfugiés, attentats et dérèglement climatique. Puisque ces derniers pourront s'appuyer sur les masses et masses d'articles qui composent sur ces sujets, et sur la littérature qui planche aussi dessus.
Ce serait bien qu'un personnage étudie le féminisme d'aujourd'hui, j'avais commencé à écrire un truc dessus (j'aime bien être engagé, j'ai d'ailleurs écris un livre autopublié engagé), j'avais plusieurs titres en tête dont la guerre des sexes. Parce que l'on n'est plus maintenant dans une revendication de droit égalitaire, on cherche à dépasser l'homme, limite à restreindre ses droits.
Je supprime la suite de vos propos, sur l'agression de NKM. Narduccio vous a déjà signalé qu'il y a une limite chronologique sur ce forum, fixée à fin 1991. Une fois encore, merci de la respecter.
Pour la modération, Pierma.


Erreur de jeunesse :mrgreen:

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 03 Août 2017 9:27 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1509
Localisation : Vienne (86)
ArchStanton a écrit :
La prise de la bastille a eu lieu le 14 juillet 1789, c'est vrai, mais comment faut-il l'interpréter ? C’est une question qui fait naître une série d'idées, et d'histoires au plurielles.
Protagoras avait dit "l'Homme est la mesure de toute chose".


Justement sur ce sujet !

viewtopic.php?f=55&t=32773

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 04 Août 2017 14:00 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 10 Juil 2017 22:44
Message(s) : 3
Localisation : Quelque part sur Terre.
Merci bien pour ce partage, je suis nouveau sur ce forum donc je ne connais pas bien les sujets déjà travaillés :).

Oui c'est par exemple si tu veux, les historiens marxistes ont tendances à interpréter la révolution comme une révolution prolétaire, une lutte des classes et aujourd’hui la majorité des historiens n'ont plus le même regarde que dans les années 1960. Il en de même au 19e siècle avec Jules Michelet qui avait tendance à favoriser l'écriture d'une Histoire des masses. Tout ça c'est de l'historiographie.

Je ne savais pas qu'on ne peut pas écrire de sujet au delà de 1991, ce concept est intéressant en effet, à cause du manque de recul, j'adhère à cette idée ^^.

_________________
"La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Lecture de livres
Message Publié : 05 Août 2017 3:43 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 22 Juin 2017 21:27
Message(s) : 49
Citer :
Narduccio vous a déjà signalé qu'il y a une limite chronologique sur ce forum, fixée à fin 1991. Une fois encore, merci de la respecter.


Excuse-moi, mais tu dois te tromper, je n'ai jamais vu ce reproche que l'on m'a fait sur le Forum. :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB