A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Déc 2018 4:06

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 03 Avr 2018 16:31 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 10 Sep 2017 16:37
Message(s) : 18
Bonjour,

J'aimerais avoir le témoignage de personnes qui ont fait une thèse en Histoire ou en Archéologie sans avoir eu de bourses en soutien financier... Avez-vous réussi malgré cet inconvénient? Est-on mal jugé si on n'a pas d'allocations de recherche? Comment avez-vous fait et surtout avez-vous réussi derrière à trouver un emploi en tant que maître de conférence? Si jamais on dépasse les "limites" de dépôt de dossier, est-ce qu'il vaut mieux attendre l'année d'après pour entrer en thèse?

Cordialement,

Eliandre


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Avr 2018 22:17 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 920
Localisation : Paris
Bonjour,

Je ne suis pas dans le cas que vous citez, mais si vous voulez devenir maître de conférences en faisant une thèse sans financement, cela risque d'être difficile.

Tout d'abord, je suppose que vous allez devoir travailler à côté (ou travaillez déjà), ce qui laissera moins de temps pour les recherches. Et ne comptez pas sur l'administration universitaire pour être conciliante s'il vous faut un ou deux ans de plus : désormais, le ministère sanctionne financièrement les laboratoires si leurs doctorants dépassent les 3 ou 4 ans (dans l'objectif, absurde, de caler les sciences humaines sur les sciences dites dures), alors les universités serrent la vis.

Ensuite, pour devenir maître de conférences, il faut être qualifié et, pour cela, avoir déjà enseigné (de préférence à l'université). Les doctorants contractuels avec mission d'enseignement sont donc largement privilégiés, surtout s'ils ont pu devenir ATER ensuite. Sans allocation, il vous faudra donc faire quelques vacations, qui sont mal payées, prennent du temps sur vos recherches et sur votre emploi principal et sont de toute façon moins prestigieuses.

Après, à coeur vaillant, rien n'est impossible. Par ailleurs, on peut faire une thèse aussi pour le plaisir de la recherche. Enfin, en archéologie notamment, le doctorat peut amener à autre chose que maître de conférences, par exemple à l'INRAP (même si, il faut l'avouer, la conjoncture actuelle est très mauvaise).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2018 19:19 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 142
Localisation : Frakkland
Bonjour,

Je ne suis pas expert en la question, mais je pense qu'Helios a globalement raison. Les universités essayent de réduire "de force" la durée des thèses. Je pense que les gens qui font leur thèse en 8 ans en ayant un temps plein à côté (par exemple en étant prof dans le secondaire pour les historiens) seront de plus en plus rares.

Les financements complets des thèses en SHS, à ma connaissance, n'existent pas. Si vous avez un contrat doctoral, vous aurez une charge d'enseignement à la fac avec, si vous êtes chanceux, certains semestres sans enseignement. Mais on parle de financement, je ne sais même pas si les allocations de thèses arrivent au SMIC.

Pour être qualifié MCF, il faut être agrégé, docteur, avoir des publications et avoir une expérience dans l'enseignement (secondaire en général). Donc la thèse n'est qu'une pierre à l'édifice.

Les situations du recrutement chez les MCF et à l'INRAP sont à peu près aussi catastrophiques l'une que l'autre.

Cordialement,

Uvy.

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Avr 2018 19:42 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 248
Eliandre a écrit :
Bonjour,

J'aimerais avoir le témoignage de personnes qui ont fait une thèse en Histoire ou en Archéologie sans avoir eu de bourses en soutien financier... Avez-vous réussi malgré cet inconvénient? Est-on mal jugé si on n'a pas d'allocations de recherche? Comment avez-vous fait et surtout avez-vous réussi derrière à trouver un emploi en tant que maître de conférence? Si jamais on dépasse les "limites" de dépôt de dossier, est-ce qu'il vaut mieux attendre l'année d'après pour entrer en thèse?

Cordialement,

Eliandre

Je suis biologiste, j'ai commencé une thèse en 2011 sans financement, ma copine s'est barré, j'ai fini en arret maladie pour malnutrition, et… je peut pas avoir de financement en raison d'un "trop faible progrès" alors que mon labo n'a juste pas les moyen de payer les expériences nécessaire en raison de l'absence de financement!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 8:35 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 10 Sep 2017 16:37
Message(s) : 18
Eliandre[/quote]
Je suis biologiste, j'ai commencé une thèse en 2011 sans financement, ma copine s'est barré, j'ai fini en arret maladie pour malnutrition, et… je peut pas avoir de financement en raison d'un "trop faible progrès" alors que mon labo n'a juste pas les moyen de payer les expériences nécessaire en raison de l'absence de financement![/quote]

Comme c'est sympa les études longues en France! Je comprends que les étudiants de ma promo se soient barrés à l'étranger!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 11:55 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 11 Fév 2015 14:52
Message(s) : 102
J'ai fait la plus grande partie de ma thèse sans financement, mais j'ai dû faire des choix; en l'occurrence, renoncer à m'installer et à mener une vie privée bien remplie pour au contraire rester vivre chez mes parents, qui vivaient à proximité de l'université.

J'ai exercé en tant que vacataire et chargé de TD en enseignant quelques heures à droite à gauche, puis j'ai eu finalement la chance d'être recruté comme ATER les deux dernières années. J'ai soutenu en décembre dernier, et j'ai été qualifié CNU dans la foulée dans deux sections. On verra pour la suite !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 12:36 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 248
Eliandre a écrit :
Comme c'est sympa les études longues en France! Je comprends que les étudiants de ma promo se soient barrés à l'étranger!
Je suis inscrit à l'université d'Islande, et actuellement Erasmus en Finlande…

En France, c'est pire… J'ai passé 3 ans en Thèse à Avignon, je me suis fait viré car "mon comportement nuisait à la réputation de l'université"… Je signalais juste que ma chef me demandait de voler des résultats et de les falsifier pour les faire passer pour mes propres résultats expérimentaux.
J'avais trop peu de résultats, car le materiel que j'utilisais, en raison d'un partenariat avec une entreprise, ne fonctionnait pas… et de plus était illégal selon les lois françaises… J'ai subbis du harcellement… et j'ai fini en arret maladie pour cela…


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 13:41 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1771
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
Je comprends que les étudiants de ma promo se soient barrés à l'étranger!


En fait la France est l'un des pays qui créé le plus d'emplois de chercheurs fonctionnaires avec l'emploi à vie....

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 14:28 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 248
Pouzet a écrit :
En fait la France est l'un des pays qui créé le plus d'emplois de chercheurs fonctionnaires avec l'emploi à vie....
Sauf que beaucoup de ces postes sont donnés à des toquards qui se cooptent entre eux… Quand toute une part de la hiérarchie d'une université est pourrie, le vrai chercheur consciencieux ne peut avoir un poste et faire avancer la recherche!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 15:35 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 10 Sep 2017 16:37
Message(s) : 18
rdchr a écrit :
J'ai fait la plus grande partie de ma thèse sans financement, mais j'ai dû faire des choix; en l'occurrence, renoncer à m'installer et à mener une vie privée bien remplie pour au contraire rester vivre chez mes parents, qui vivaient à proximité de l'université.

J'ai exercé en tant que vacataire et chargé de TD en enseignant quelques heures à droite à gauche, puis j'ai eu finalement la chance d'être recruté comme ATER les deux dernières années. J'ai soutenu en décembre dernier, et j'ai été qualifié CNU dans la foulée dans deux sections. On verra pour la suite !!



Ahhh! Comme quoi on peut réussir sans pour autant avoir d'allocations! C'est ce qui me stress le plus! Je suis consciente que cela sera plus difficile mais pas impossible. Je voudrais devenir maître de conférence sachant que je n'ai pas l'agrégation d'histoire. Autant dire que je vais droit dans le mur... J'aimerais donner quelques heures de TD mais il paraît que cela est réservé aux étudiants sous contrats doctoraux. Je suppose que c'est quelque chose qui est aussi à voir avec son directeur de recherche?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 17:18 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 248
Eliandre a écrit :
J'aimerais donner quelques heures de TD mais il paraît que cela est réservé aux étudiants sous contrats doctoraux. Je suppose que c'est quelque chose qui est aussi à voir avec son directeur de recherche?

En France, le système évolue pour ne plus laisser de personne partir en thèse sans un sous en poche. Y'a même du y avoir une loi qui est passée pour rendre ça illégale.
C'est reservé aux étudient ayant déjà un emploi, car sinon, le CIES devient le principal employeur, et devrait payer des charges patronales


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 18:09 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 920
Localisation : Paris
Pouzet a écrit :
En fait la France est l'un des pays qui créé le plus d'emplois de chercheurs fonctionnaires avec l'emploi à vie....

Oui, c'est vrai que la mode est à recruter plein d'enseignants-chercheurs fonctionnaires à l'université. Pour info :
Nombre d'étudiants à l'université (statistiques trouvées sur le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche) :
-2010 : 1 440 000
-2016 : 1 623 000 (y a pas plus récent)
Différence : +12%

Nombre de postes de maître de conférences proposés (statistiques de la CP-CNU):
-2010 : 2203
-2018 : 1266
Différence : -42%

La France ne crée plus du tout de postes de chercheurs fonctionnaires, elle en supprime à tour de bras depuis plus de dix ans.

giby a écrit :
Sauf que beaucoup de ces postes sont donnés à des toquards qui se cooptent entre eux… Quand toute une part de la hiérarchie d'une université est pourrie, le vrai chercheur consciencieux ne peut avoir un poste et faire avancer la recherche!

Puisque nous sommes sur un forum d'histoire, lisez-vous les travaux des historiens français avant de proclamer que ce sont des toquards?
Vous avez eu une expérience très mauvaise, c'est malheureux, et qui du reste ne semble pas être en histoire (car vous parlez de résultats expérimentaux), ce n'est peut-être pas la peine pour généraliser à tous les universitaires, qui, je le rappelle, travaillent énormément pour faire face à l'afflux d'étudiants, à la surcharge administrative (car on ne recrute plus de personnels administratifs) et à l'injonction sans cesse croissante à la publication scientifique. Il y a sans doute la même proportion de "toquards" que dans n'importe quel métier.

Eliandre a écrit :
J'aimerais donner quelques heures de TD mais il paraît que cela est réservé aux étudiants sous contrats doctoraux. Je suppose que c'est quelque chose qui est aussi à voir avec son directeur de recherche?

Les universités, ne recrutant plus, cherchent au contraire à recruter des vacataires. Vous ne devriez avoir aucun problème à trouver des heures de TD à donner.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 18:16 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 11 Fév 2015 14:52
Message(s) : 102
Eliandre a écrit :

Ahhh! Comme quoi on peut réussir sans pour autant avoir d'allocations! C'est ce qui me stress le plus! Je suis consciente que cela sera plus difficile mais pas impossible. Je voudrais devenir maître de conférence sachant que je n'ai pas l'agrégation d'histoire. Autant dire que je vais droit dans le mur... J'aimerais donner quelques heures de TD mais il paraît que cela est réservé aux étudiants sous contrats doctoraux. Je suppose que c'est quelque chose qui est aussi à voir avec son directeur de recherche?


Je n'ai ni le CAPES, ni l'agrégation non plus.

Il est toujours possible de dépanner en tant que chargé de TD; théoriquement, il faut avoir un emploi principal, mais ce n'est pas exigé pour les doctorants, quel que soit leur statut. Cependant, les doctorants contractuels restent prioritaires. Sinon, pour emmagasiner de l'expérience dans le secondaire, indispensable pour le CNU, c'est très facile, car les rectorats manquent de profs partout.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 18:19 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 11 Fév 2015 14:52
Message(s) : 102
Helios a écrit :
Oui, c'est vrai que la mode est à recruter plein d'enseignants-chercheurs fonctionnaires à l'université. Pour info :
Nombre d'étudiants à l'université (statistiques trouvées sur le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche) :
-2010 : 1 440 000
-2016 : 1 623 000 (y a pas plus récent)
Différence : +12%

Nombre de postes de maître de conférences proposés (statistiques de la CP-CNU):
-2010 : 2203
-2018 : 1266
Différence : -42%

La France ne crée plus du tout de postes de chercheurs fonctionnaires, elle en supprime à tour de bras depuis plus de dix ans.



Il suffit de regarder le nombre de postes ouverts sur Galaxie, par rapport au nombre de qualifiés CNU; en Histoire Grecque, l'une des composantes de la section 21, il y a cette année 0 poste, comme l'an dernier...On subit en Histoire une véritable pénurie de postes qui laisse chaque année des dizaines de docteurs sur le bord de la route.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2018 18:36 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 248
Helios a écrit :
Puisque nous sommes sur un forum d'histoire, lisez-vous les travaux des historiens français avant de proclamer que ce sont des toquards?

Alors oui, j'en lis… et je maintiens ce site: http://www.histoire-valenciennes-cahv.fr/Memoires/index.php donc j'en lis plus que le scientifique de base… J'avoue que des fois il y a des divergences de vue avec les historiens avec qui j'échange, et j'essaye de comprendre leur point de vue.

Je tiens tout de même à préciser, quand je parlais de "toquards" je parlais des universitaires de France en général, pas uniquement des historiens!!!!

Plus sérieusement, je ne suis pas "compétant" pour évaluer l'intéret d'un travail en histoire, par contre je suis capable d'évaluer la rigueur… Je me souviens à la fin d'une conférence, avoir dit en privé: "C'est un travail minutieux, on voit bien la qualité de la recherche… Dommage que ce soit un sujet dont tout le monde se moquent"
J'ai déjà aussi vu des travaux assez mauvais, mais ça je le garde pour moi…

Sinon, pour revenir sur le concept, le couvre-chef étudiant est la "faluche" les étudiants sont donc des "Faluchards", quand on professeur, on peut porter la toge universitaire avec comme couvre-chef une "toque", les professeurs d'universités sont donc des…


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB