A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Oct 2018 21:38

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 03 Mai 2018 15:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 13 Avr 2018 19:05
Message(s) : 6
Bonjour à tous,

Je suis en première ES et je suis passionné par l'Histoire, j'adore en apprendre toujours plus sur ce domaine, le transmettre aux autres, découvrir des monuments, objets ou archives historiques.
J'aimerai vraiment travailler dans ce domaine, alors même si j'ai encore un ans devant moi pour choisir, je souhaiterai poser quelques questions à des gens qui pourraient m’éclaircir sur le sujet.
Le métier d'enseignant-chercheur en Histoire m'intéresse vraiment même si je suis conscient des grandes difficultés pour y parvenir, ce mélange de recherches historiques et d'enseignement approfondi à des étudiants intéressés me plait. J'ai vite écarté l'enseignement dans le secondaire comme possibilité à cause de plusieurs problèmes pour lesquels j'aimerai votre avis (même si je suis conscient que pour être enseignant-chercheur l'on passe souvent par cette case) :

-Le faite qu'il y ait autant de Géographie que d'Histoire à enseigner.
-Qu'il faut souvent gérer et éduquer les jeunes, et faire face à de nombreuses élèves très peux intéressés (même si ce n'est pas toujours le cas).
-Que l'enseignement d'Histoire au Lycée soit essentiellement basé sur le XXème Siècle, c'est une passionnante période mais c'est celle que je souhaiterai le moins enseigner.
-Aussi je trouve que les cours sont généralement très peux approfondis.

Je pense que l'ENS est la voie royal pour devenir Enseignant-Chercheur, mais je ne suis pas sur de réussir l'admission dû au fait qu'il faut être très bon dans tout les domaines, je suis en général un bonne élève (très bon en maths, histoire-géo, SES, Sciences et quelques difficultés en langues étrangères) mais pas excellent partout. Qu'en pensez-vous ? Et avec la FAC y-a-t-il un minimum de chance de réussir cette objectif ?

L’École Nationale des Chartes m'a beaucoup intéressé mais j'ai l'impression que cela permet seulement d’être archiviste, peut-on devenir enseignant-chercheur par cette voie ? Et cela est-il un avantage d'avoir fait la prépa même si c'est pour en suite rejoindre la FAC ?

Merci d'avance pour vos réponses.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 7:07 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 140
Localisation : Frakkland
Bonjour,

Pour devenir enseignant chercheur, il faut que vous passiez l'agrégation (c'est une condition officieuse) et que vous ayez une thèse de doctorat. Après il faut passer une qualification MCF (un dossier) et un oral de recrutement. Sachez que l'immense majorité des gens qui sont recrutés Maître de Conférence (MCF) en histoire ont fait plusieurs années d'enseignement dans le secondaire avant cela (de ce que je connais, je dirais minimum 10 ans). Sachez également que les perspectives économiques sont noires, il me semble par exemple que cela fait 2 ans que l'Etat n'a pas ouvert de postes de MCF en histoire grecque.

Vous serez obligé de "manger" de la géo en préparant l'agreg.

Selon la spécialité que vous choisirez, il faudra certainement vous entraîner en langues (rares sont les sujets, même franco-français, où l'historiographie anglo-saxonne ou allemande ne s'invite pas).

L'ENS est effectivement la voie royale. Mais il y a aussi des MCF qui ont un cursus 100% fac. Si vous avez Twitter, je vous suggère de suivre les discussions des enseignants-chercheurs historiens entre eux. Aujourd'hui, l'Université recrute tellement peu que ça devient difficile de faire des "statistiques" sur les recrutements.

L'Ecole des Chartes forment normalement les archivistes, mais j'ai déjà vu des MCF qui en sortaient à la fac. Mais il faut beaucoup aimer le latin de ce que j'en sais.

Dans le système académique français, malheureusement, oui avoir fait prépa est un avantage au moins sur le CV.

En espérant vous avoir aidé,

Uvy.

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 10:31 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 13 Avr 2018 19:05
Message(s) : 6
Bonjour,

Merci beaucoup pour toutes ces informations.
Mais qu'elle agrégation il faudra passer ? Externe, Interne ? Et il n'en n’existe pas, seulement en Histoire ?
Où doit-je aller exactement sur Twitter pour suivre les discussions des enseignants-chercheurs historiens ?
D'après vos informations cela a l'air quasiment impossible de devenir Enseignant-chercheur de nos jours, cela vaut-il le coup que j'essaye malgré les longs études et spécialisations qui m'attendent ? Il est donc impossible d'accéder à des chiffres ou statistiques ?
Et la prépa Chartes est donc un avantage même si les enseignements sont différents qu'en faculté (pas d'Histoire de l'Antiquité pas exemple) ?

Si d'autres personnes ont des informations supplémentaires, n'hésitez pas.
Merci d'avance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 11:07 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 140
Localisation : Frakkland
(re)Bonjour,

Si vous voulez devenir MCF en histoire il vous faudra l'agrégation d'histoire (ou éventuellement de lettres classiques pour les périodes anciennes si celle-ci n'est pas supprimée d'ici là). Ce concours doit se passer après un M2. L'agrégation externe est ouverte à tout le monde. L'interne est réservée aux gens qui sont déjà fonctionnaires. Après vous pouvez passez l'agreg de maths si vous voulez mais pour devenir MCF historien, ça va pas beaucoup vous aider ^^

Regardez sur Twitter les gens qui ont "historien" dans leur profil. Vous pouvez en contacter certains en vous présentant comme lycéen, ils sont généralement gentils et répondent.

Ce que je vous conseillerais, si vous voulez devenir MCF ET que vous ne voulez absolument pas être prof dans le secondaire, c'est de faire des études de manière à avoir une double casquette. C'est ce que je suis en train de faire par ailleurs. Par exemple, certains étudiants diplômés d'un Master en histoire peuvent se débrouiller pour poursuivre leurs études en histoire du droit, ce qui ouvre, on ne va pas se mentir, plus de portes. Après, beaucoup de portes peuvent s'ouvrir après une licence d'histoire (journalisme, concours de la fonction publique...).

Etant donnée la faiblesse des recrutements de la recherche publique en France, beaucoup de docteurs français s'expatrient. Les plus chanceux sont recrutés dans les pays anglo-saxons (mais il doit falloir un certain état d'esprit pour enseigner à des étudiants qui payent 50 000 € pour venir vous voir). Beaucoup sont recrutés dans les pays "émergeants" qui sont très contents de recevoir les docteurs français (beaucoup partent par exemple en Europe de l'Est). L'Etat paye donc cher la formation de chercheurs français qui vont faire profiter de leurs compétences d'autres pays. Globalement, la vie d'une jeune chercheur en sciences humaines est extrêmement mobile, en France ou à l'étranger. Ca peut paraître rien comme ça à votre âge (ou au mien), mais arrivé 30 ans, quand il faut changer de ville ou de pays tous les ans au gré des contrats courts...

Vous pouvez regarder ce site, assez austère, dédié aux recrutement de MCF en histoire:

https://afhe.hypotheses.org/suivi-des-recrutements

Vous pouvez également lire ce thread twitter (et toutes les discussions qu'il a déclenchées) auquel j'ai participé et qui porte sur un sujet similaire:

https://twitter.com/AltoMediefuck/statu ... 2445709319

En espérant vous avoir renseigné,

Uvy.

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 15:24 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 13 Avr 2018 19:05
Message(s) : 6
(re)Bonjour,

Merci beaucoup pour votre nouvelle réponse.
Effectivement je m'en doute que passer l'agreg de maths n'a aucune utilité pour devenir historien lol .
C'est à dire que même si l'on réussit à devenir MCF dans une faculté française, ce n'est pas permanent ?
Du coup, savez-vous si la prépa Chartes est un avantage même si les enseignements sont différents qu'en faculté (pas d'Histoire de l'Antiquité pas exemple) ?
Le site de recrutements de MCF historiens (https://afhe.hypotheses.org/suivi-des-recrutements) que vous m'avez envoyez répertorie l’intégralité des recrutements français ?

Si d'autres personnes ont des informations supplémentaires, n'hésitez pas.
Merci d'avance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 15:34 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 140
Localisation : Frakkland
Les postes de Maître de Conférence (MCF) ou de Professeur des Universités (PU) sont des postes de fonctionnaires d'Etat de catégorie A, donc permanents. Mais l'Université a su trouver une myriade de statuts précaires pour les jeunes chercheurs, afin de faire des économies.

Pour la prépa Chartes, ça dépend dans quelle période vous voulez vous spécialiser. Personnellement, je ne l'ai pas su avant la fin de la Licence. Il me semble que l'Ecole des Chartes ne forme que des médiévistes et eventuellement des modernistes, mais je n'en suis pas sûr. Sans doute d'autres membres du forum sauront vous renseigner mieux que moi sur ce point.

Oui, le site que je vous ai donné recense tous les recrutements français. Regardez les postes ouverts selon les périodes qui vous intéressent (même si d'ici que vous soyez en âge de candidater la situation aura eu le temps de changer).

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 15:54 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 13 Avr 2018 19:05
Message(s) : 6
Ok, merci beaucoup.
Vous souhaitez devenir enseignant-chercheur ? En quoi ? Et l'enseignement dans le secondaire ne vous intéresse pas ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 17:36 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 140
Localisation : Frakkland
A une époque je voulais oui, devenir chercheur en histoire médiévale ^^

Je suis comme vous, je ne me sens pas d'être prof dans le secondaire. Je pense que je vais me diriger vers une autre voie.

Regardez ce fil du forum qui recoupe un peu vos questions : viewtopic.php?f=85&t=40663

Mais ne vous laissez pas décourager par mes commentaires qui peuvent paraître pessimistes lol

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 17:57 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 13 Avr 2018 19:05
Message(s) : 6
Ah ok, comment cela se fait-il que vous décidiez de changer de voie ? Vous êtes à qu'elle étape ? Doctorant ?
Effectivement le parcours a l'air quasiment impossible, je vais devoir y réfléchir, mais je suis vraiment passionné par ce domaine, c'est dommage que l’État recrute si peu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 18:58 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 140
Localisation : Frakkland
Et bien parce que les études c'est bien mais faut avoir du boulot à la fin ^^

Je ne suis pas doctorant mais en M1. Mais il y a aussi des doctorants dans cette situation. Pour preuve, la direction de l'ENA va peut-être créer un nouveau concours spécialement pour eux.

Adri XIV a écrit :
c'est dommage que l’État recrute si peu.


A qui le dîtes-vous! Les hommes politiques ont d'autres priorités budgétaires :rool:

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mai 2018 20:22 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 248
UvyMordicante a écrit :
Et bien parce que les études c'est bien mais faut avoir du boulot à la fin ^^

Je ne suis pas doctorant mais en M1. Mais il y a aussi des doctorants dans cette situation. Pour preuve, la direction de l'ENA va peut-être créer un nouveau concours spécialement pour eux.

Adri XIV a écrit :
c'est dommage que l’État recrute si peu.


A qui le dîtes-vous! Les hommes politiques ont d'autres priorités budgétaires :rool:
Le pire… c'est que niveau recherche, non seulement, n ne finance pas la recherche culturelle type histoire (qui en soit ne rapporte rien d'un point de vue budgétaire) mais ce qui peut rapporter, comme la science, n'est pas financé non plus… alors que, des recherches qui ne sont basé sur rien de sérieux (je ne donnerais pas d'exemple) sont financé, juste pour des raisons idéologiques, alors qu'en plus, ça coute dans l'application, sans réalité matérielle…


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Mai 2018 10:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 13 Avr 2018 19:05
Message(s) : 6
(re)Bonjour,

Merci pour ces nombreuses informations, je dois avouer que tout cela n'est pas positif...
N'hésitez pas à écrire si d'autres personnes ont des informations supplémentaires, sur ses études, l’école National des Chartes, l'ENS, etc...
Par hasard, être chercheur au CNRS ou conservateur dans un musée historique est tout aussi difficile ?

Merci.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Mai 2018 12:16 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 140
Localisation : Frakkland
Bonjour,

Pour le CNRS je ne sais pas trop comment ça marche. Sans doute d'autres membres pourront vous renseigner.

Pour être conservateur, la voie royale est l'école du Louvre ou un cursus histoire de l'art / archéologie. Après, il vous faut passer les concours du Ministère de la Culture.

Concernant la difficulté, le concours de conservateur du patrimoine a la réputation d'être très difficile. Il me semble même qu'il n'est pas organisé tous les ans.

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB