A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 11 Déc 2017 10:09

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 86 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 06 Déc 2017 23:17 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1700
J'ai évoqué ce matin avec des collègues fans de Johnny ce "fameux" (concept)album, "Hamlet"

Image

https://www.youtube.com/watch?v=jiawlGqwGDE

Ils ne connaissaient pas, et pour cause, ça n'a pas marché/c'était censé devenir un spectacle, un "Opéra Rock".

Reste un album, uhmmm, particulier.... Et, pour moi, révélateur de la dérive du "Rock" au début des 70's...
Et c'est pour cela que le mouvement Punk est apparu.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 07 Déc 2017 1:14 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2012 18:05
Message(s) : 366
Par contre j'espère qu'on va doucement se calmer sur les propositions d'hommage.
Parce que celle que j'ai entendu sur les hommages militaires dans la Cour des Invalides avec son cercueil au milieu, cela ne me fait pas rire, mais alors pas rire du tout. La suite c'est quoi ? On vire le cénotaphe de l'Empereur pour le mettre à sa place?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 07 Déc 2017 8:26 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1874
Nico69 a écrit :
Chacun a raison en fait puisque la chanson avait été co écrite par John Philips mais interprétée par Scott Mc Kenzie et non pas par les Mamas & Papas.
Ce qu'on entend dans cette vidéo n'est pas les Mamas & Papas mais une simple reprise par d'illustres inconnus (Freddie & The Dreamers, c'est marqué).


Non non, chacun n'a pas raison et c'est moi qui me suis trompé, "San Francisco" est bien une chanson de Scott Mc Kenzie (comme quoi avec les auteurs de chansons, les "reprises" ou les "adaptations" il faut être prudent ;) ;) )

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 07 Déc 2017 10:22 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Sep 2006 21:34
Message(s) : 375
Localisation : Berlin
Bonjour,

Je n'ai jamais été un " fan " de Johnny, même si j'appréciais de temps en temps une de ses chansons.
Pour nous, ceux de sa génération, il représentait autre chose, avec les Mitchell et consorts, l'émancipation d'une jeunesse qui n'existait pas. Nous n'avions aucun droit à la parole, " tu parleras quand on t'interrogera " On t'appuierait sur le nez qu'il sortirait encore du lait " Voilà ce que nous entendions.
J'avais 16 ans en 1963 et j'étais au concert place de la Nation organisé par le mensuel et émission de radio " Salut les Copains " et malgré les coups de bâtons blancs sur la tête, nous étions en train de découvrir que le monde changeait, que nous étions, nous la jeunesse, une force en devenir et qu'enfin nous allions sortir du carcan ou nous étions enfermés.
C'est un peu ça aussi Johnny.

Cordialement

_________________
_____________________________

ne nous prenons pas au sérieux, il n'y aura pas de survivant (A. Allais)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 07 Déc 2017 12:30 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2490
Je n'ai jamais apprécié.....déjà outre Manche j'étais plus "mod" que" rocker" en plus par la suite la vulgarité des bikers tatoués à l'américaine avec les marcels: quelle engeance ! Quelle ploucocratie de masse....Quelques chansons acceptables c'est tout.......Le reste,c'est de la promotion commerciale des milieux plus que faisandés du Showbizz


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 07 Déc 2017 14:36 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 302
Lordblackadder a écrit :
Par contre j'espère qu'on va doucement se calmer sur les propositions d'hommage.
Parce que celle que j'ai entendu sur les hommages militaires dans la Cour des Invalides avec son cercueil au milieu, cela ne me fait pas rire, mais alors pas rire du tout. La suite c'est quoi ? On vire le cénotaphe de l'Empereur pour le mettre à sa place?


Il semble que l'exécutif ne s'oriente pas vers ce choix. Nous verrons, mais en effet ça deviendrait déshonorant le recours parodique à la Cour des Invalides.
Les héros qui meurent pour la patrie et les célébrités populaires ça n'est pas le même registre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 07 Déc 2017 18:22 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1874
Lordblackadder a écrit :
Par contre j'espère qu'on va doucement se calmer sur les propositions d'hommage.
Parce que celle que j'ai entendu sur les hommages militaires dans la Cour des Invalides avec son cercueil au milieu, cela ne me fait pas rire, mais alors pas rire du tout. La suite c'est quoi ? On vire le cénotaphe de l'Empereur pour le mettre à sa place?

Nico69 a écrit :
Il semble que l'exécutif ne s'oriente pas vers ce choix. Nous verrons, mais en effet ça deviendrait déshonorant le recours parodique à la Cour des Invalides.
Les héros qui meurent pour la patrie et les célébrités populaires ça n'est pas le même registre.


Ce devrait être un « hommage populaire » organisé samedi sur les Champs-Elysées

Le convoi funéraire descendra les Champs-Elysées de l’Arc de triomphe à la Concorde, avant de se rendre à l’église de la Madeleine, où sera célébrée une messe, annonce l’Elysée.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 07 Déc 2017 18:40 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1700
Sir Peter a écrit :
Je n'ai jamais apprécié.....déjà outre Manche j'étais plus "mod" que" rocker" en plus par la suite la vulgarité des bikers tatoués à l'américaine avec les marcels: quelle engeance ! Quelle ploucocratie de masse....Quelques chansons acceptables c'est tout.......Le reste,c'est de la promotion commerciale des milieux plus que faisandés du Showbizz
Yeeeaaaahhh!!!

ImageImage

Concernant J.H., il faut comprendre que c'est un jeune gars qui a été façonné par le showbizz qui voulait "créer" un Elvis français, d'où ce pseudo ridicule ; d'ailleurs, lors d'une première intervention à la télé le présentateur en rigole en lui posant cette question, "Hallyday, ça n'est pas votre vrai nom ?" et J.H. répond, "Si, si, mon père est américain" :mrgreen:.

Lui qui chantait "Cheveux longs, Idées courtes" en 1966 sombrera dans la décadence hippie en 70 lol :

Image

S'il existe encore aujourd'hui
Il doit vivre aux Etats-Unis
Il doit jouer de la guitare
Et coucher sur les bancs des gares
Il doit fumer de la marijane
Avec un regard bleu qui plane

Jésus, Jésus-Christ
Jésus-Christ est un hippie


Dans le cadre d'un Mémoire sur la Chanson française et les "Musiques Actuelles" (SIC) j'ai eu un entretien avec quelqu'un qui était sur la tournée "Johnny Hallyday Circus" :

http://www.ina.fr/video/CAF89024347

Un soir il a pu parler "vraiment" avec Johnny qui lui expliqua son désarroi, à savoir ses dettes, son addiction à la coke et surtout le fait qu'il regrettait sa carrière car il avait toujours voulu être acteur mais pas chanteur !

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 07 Déc 2017 22:56 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2490
Cela ne me surprend aucunement...Une cousine,musicienne professionnelle proche était dans le showbizz et m'avait décrit de l'intérieur le système basé sur la manipulation et construit pour en fait entretenir une faune de parasites et axé sur d'immenses profits commerciaux pour les promoteurs .....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 08 Déc 2017 9:04 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2279
Localisation : Versailles
Au delà des manipulations commerciales que je ne nie pas (et qui expliquent peut être son absence de de succès à l'étranger ?), je pense qu'on doit reconnaître au bonhomme une voix assez extraordinaire.

Je suggère d'examiner l'évolution sociologique de son public. Il me semble qu'on trouvait à l'origine un public d'adolescents incapables de comprendre une chanson en anglais à une époque où les goûts des étudiants allaient plus vers les Stones et les Beatles !

Pour arriver dans les années 1980 à un chanteur apprécié des classes cultivées et dont la moyenne d'âge s'élevait...parallèlement aux prix des concerts !

On pourrait aussi tenter une analyse ethnique et religieuse du public de Johnny mais intuitivement je ne crois qu'on n'y trouve guère de "jeunes issus de la diversité" selon l'expression convenue !

Du concert de la Nation à l'enterrement à la Madeleine, sommes nous passés du rebelle à l'icône ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 08 Déc 2017 12:19 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15545
Localisation : Alsace, Colmar
Jerôme a écrit :
mais intuitivement je ne crois qu'on n'y trouve guère de "jeunes issus de la diversité" selon l'expression convenue !


Détrompez-vous, il y en a. Mais, ils ne sont pas visibles puisqu'ils font partie de la masse des "jeunes issus de la diversité" comme vous dites qui a choisi de privilégier son intégration dans la société française. Ils sont donc "invisibles" à ceux qui scrutent ces "jeunes issus de la diversité" et qui croient qu'il s'agit d'un bloc monolithique.

Je me permet de vous soumettre une liste, la liste des musiciens qui ont accompagné Johnny sur scène : http://johnnycircus.free.fr/musiciens.htm

Il avait une exigence de qualité que tout le monde lui reconnait. Regardez les noms, vous en trouverez quelques uns qui pourraient, selon votre expression, être celle de "jeunes issus de la diversité". Il y aurait donc des "jeunes issus de la diversité" qui se sont suffisamment intéressés à la culture rock pour devenir des musiciens suffisamment reconnus dans leur milieu pour avoir le droit d'accompagner l’icône nationale Johnny Hallyday sur scène... C'est un peu comme un iceberg, on voit la partie qui surplombe la mer, mais pour qu'une personne arrive à ce niveau, il y en a combien de besogneux qui grattent masqués dérrière ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 08 Déc 2017 12:57 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1700
Jerôme a écrit :
Au delà des manipulations commerciales que je ne nie pas (et qui expliquent peut être son absence de de succès à l'étranger ?), je pense qu'on doit reconnaître au bonhomme une voix assez extraordinaire.
Si vous pensez au public anglo-saxon, c'est plus simple que ça : il se fiche complètement du Rock français*. Les seuls musiciens français à avoir une aura internationale viennent de l'Electro (pour exemple, Laurent Garnier, Air, et Daft Punk et David Guetta évidemment).

Ne pas oublier que l'on n'a jamais vu un groupe français influencer un groupe américain ou anglais ; l'inverse, par contre...

«Le rock français, c'est comme le vin anglais.» - John Lennon


* Une exception :
http://www.unitedrocknations.com/news-g ... lica--2216

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 08 Déc 2017 13:30 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15545
Localisation : Alsace, Colmar
Robert Spierre a écrit :
Jerôme a écrit :
Au delà des manipulations commerciales que je ne nie pas (et qui expliquent peut être son absence de de succès à l'étranger ?), je pense qu'on doit reconnaître au bonhomme une voix assez extraordinaire.
Si vous pensez au public anglo-saxon, c'est plus simple que ça : il se fiche complètement du Rock français*. Les seuls musiciens français à avoir une aura internationale viennent de l'Electro (pour exemple, Laurent Garnier, Air, et Daft Punk et David Guetta évidemment).

Ne pas oublier que l'on n'a jamais vu un groupe français influencer un groupe américain ou anglais ; l'inverse, par contre...

«Le rock français, c'est comme le vin anglais.» - John Lennon


* Une exception :
http://www.unitedrocknations.com/news-g ... lica--2216


Vous réduisez au rock, or Johnny est un rocker, mais il a fait aussi de la chanson française façon rock. Des chanteurs de chanson française ont influencé, par le passé la musique américaine.

De nos jours la situation a changée, pour se faire aimer du public américain, il faut chanter en anglais et chanter dans les styles qu'ils apprécient. Contrairement à ce que l'on pourrait croire vu d'ici, le rock n'est pas la musique la plus appréciée aux USA. Les vedettes non-américaines qui réussissent à s'imposer auprès des majors font de la musique "internationalise", en fait ils sont très formatés. Mais surtout, ils ont souvent bénéficié de la puissance commerciale des fameuses majors qui ont mis les moyens pour lancer une carrière et pour assurer le battage médiatique.
Johnny n'a jamais monté de réelle tournée américaine en "sillonnant" pendant des mois la carte des USA en donnant concert sur concert comme l'on fait certains groupes anglais. Il n'a donné que quelques concerts dans quelques petites salles, et un seul show dans une grande salle à Las Vegas. Pour s'imposer, il aurait fallu multiplier les dates, passer à la télé, être programmé dans les radios, et pour cela il fallait l'assise financière d'une major qui aurait investi sur la valeur "Johnny". Cela ne s'est jamais fait. Mais, je ne sais pas si quelqu'un l'aurait fait. Les "stars" non-américaines reconnues par le public américain à l'époque de la grande influence de Johnny en France, ne sont reconnues là-bas que de manière marginales. Souvent d'ailleurs parce qu'un grand chanteur américain a repris en anglais une chanson des ces "stars".

La chanson "Comme d'habitude" est devenue un standard américain sous le titre "My Way", et pourtant seuls quelques musicologues américains doivent connaitre le nom de Claude François ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 08 Déc 2017 14:38 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 302
Narduccio a écrit :
Robert Spierre a écrit :
Jerôme a écrit :
Au delà des manipulations commerciales que je ne nie pas (et qui expliquent peut être son absence de de succès à l'étranger ?), je pense qu'on doit reconnaître au bonhomme une voix assez extraordinaire.
Si vous pensez au public anglo-saxon, c'est plus simple que ça : il se fiche complètement du Rock français*. Les seuls musiciens français à avoir une aura internationale viennent de l'Electro (pour exemple, Laurent Garnier, Air, et Daft Punk et David Guetta évidemment).

Ne pas oublier que l'on n'a jamais vu un groupe français influencer un groupe américain ou anglais ; l'inverse, par contre...

«Le rock français, c'est comme le vin anglais.» - John Lennon


Eh oui, dans l'électro on est d'abord sur de l'instrumental, et quand ça chante ça passe par de l'anglais "amélioré" à coup de vocoders, d'auto-tuning etc.
Soit dit en passant j'aime plutôt bien Daft Punk et Air.

Plus que la médiocrité éventuelles de nos chanteurs, la question aussi me semble t-il c'est l'anglomanie et la quête infantile du Français depuis 1945 d'une reconnaissance par le monde anglo-saxon.
Quête puérile et vaine : ce monde là se suffit à lui-même.
Certes il s'est projeté mondialement, mais en y plaquant sans complexe ses valeurs, ses codes, sa langue.

Ce qui est tragi-comique aussi, c'est que le petit monde tordu de la critique parisienne a systématiquement cassé nos chanteurs qui réussissaient à l'étranger hors monde anglo-saxon :
si vous avez du succès en Allemagne, en Russie ou au Japon, c'est bien la preuve aux yeux de nos arbitres des élégances que vous êtes sans valeur.
La vision de ces gens est toute entière centrée sur New-York et Londres, et considère leur propre pays comme une insupportable province.
Des complexés en fait, colonisés mentalement par leur anglomanie.
Ce que ces jaloux ne supportaient pas dans le succès de Johnny Halliday fondamentalement je ne crois pas que c'était le côté show-biz, et l'opportunisme commercial dont il a pu faire preuve, mais le fait que le chanteur restait mentalement à l'aise dans sa peau de Français, attaché à sa langue tout en faisant du rock.

Mais alors Bashung me direz-vous ? Lui aussi chantait du rock en français et pourtant il avait "la carte" comme on dit, il était loué par la critique.
Bashung avait deux atouts, en plus de son talent : il n'était pas souillé par les compromissions show-biz, mais aussi il avait une biographie (et un parolier) qui le faisaient entrer dans la catégorie opprimé,
qui vous accorde une bienveillance immédiate dans le petit monde de la critique parisienne.

Un ancien journaliste de Libération témoignait hier chez un confrère de l'état d'esprit de cette côterie parisienne, citant son directeur de la rédaction en 1999 :
Si j’avais su que t’étais fan de Johnny Hallyday, jamais je ne t’aurais embauché...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 08 Déc 2017 14:58 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 302
Troisième atout de Bashung, aux yeux aigris de la critique parisienne, que j'ai oublié de mentionner : il avait un côté loser qui plaisait beaucoup aux ratés qui le louaient, tandis que la réussite flamboyante de Johnny Halliday allumait la boîte à ressentiment de ces losers de salles de rédaction.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 86 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB