Nous sommes actuellement le 14 Déc 2019 19:08

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Message Publié : 30 Déc 2018 15:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2017 0:13
Message(s) : 420
Localisation : Loin
Gould aussi a composé des musiques de film. Il y eut un "moment Glenn Gould", qui à partir de 1952 a fait redécouvrir le génie séminal de Bach à des millions de gens à la télévision, et a rendu Bach réellement populaire avec les variations Goldberg et les préludes. On peut dire que son interprétation très personnelle des variations Goldberg fait partie de la musique classique d'après 1945.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2019 15:33 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3100
Localisation : Versailles
Jerôme a écrit :


Je reviens sur ce compositeur écossais : nous sommes certes bien après 1991 - mais je signale à ceux que cela intéresse qu'il a créé en mars dernier une 5è symphonie dont le titre est en français : "le Grand Inconnu".

http://genesisfoundation.org.uk/news/le-grand-inconnu/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2019 15:35 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3100
Localisation : Versailles
et pour respecter la chronologie : qui connait Arthur Butterworth ?

Par exemple cette symphonie de 1957 ?

https://www.youtube.com/watch?v=vGgvmK3gXLc


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2019 12:03 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3100
Localisation : Versailles
"Totus tuus" fut écrit par le compositeur polonais Henryk Górecki en 1987 pour la troisième visite du pape Saint Jean-Paul II dans son pays natal. Totus tuus signifie « Tout à toi ». C'était la devise épiscopale de Karol Wojtyla.

La première mondiale de l'œuvre fut donnée le 19 juillet 1987 dans l'église Saint-Stanislas de Włocławek sous la direction de Kazimierz Szymonik

On peut l'entendre ici :
https://m.youtube.com/watch?v=Hap4hXpG1Zc


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2019 12:19 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13647
Localisation : Alsace, Colmar
Les canons de la musique classique sont connus ... si connus que certains programmes d'Intelligence Artificielle sont capables de tromper la sagacité des experts de certains compositeurs. Voilà une IA nommée DeepBach, elle fait "du" Jean-Sébastien Bach avec un degré de réalisme qui en laise pantois plus d'un : Saurez-vous entendre la différence entre Bach et l’IA musicale DeepBach ?

Citer :
Et pour en saisir les subtilités et les matrices, il fallait au moins une intelligence artificielle et du deep learning. Voici le DeepBach. Ce dernier s’est concentré sur les chorals du compositeur, qui en a créé pas moins de 389 au cours de sa vie. Les données laissées par Bach laissent donc à la machine tout le loisir d’entrer dans les méandres de son cerveau génial.


Citer :
De cet apprentissage, DeepBach retire une capacité singulière à faire du Bach sans Bach. Et le résultat est plus que probant : essayez, vous serez certainement trompé par la machine. Enfin, pour ceux qui accuseraient DeepBach de copier le compositeur, l’équipe de FlowMachines insiste sur un concept déterminant : l’IA ne copie pas, elle transfère simplement l’harmonie de Bach à toutes les mélodies possibles.

Et pour terminer sa conférence sur DeepBach, Benoit Carré montre qu’il parvient à instaurer un rythme à la Bach à de la bossa nova de Jobim… tout un programme.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2019 12:23 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3100
Localisation : Versailles
Très juste observation. La composition musicale est sans doute le domaine de l'art où la perspective d'une percée de l'IA est possible, voire probable. En tout cas pour certains styles comme celui des cantates de Bach ou plus largement de la musique baroque. Ce sera plus difficile quand il s'agira d'imiter des techniques plus imaginatives (les grandes œuvres chorales de Bach ou les romantiques. Par exemple).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2019 12:24 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3100
Localisation : Versailles
Pour revenir à Gorecki, il s'agissait du plus diffusé des compositeurs contemporains.

Il a vendu plus d'un million de disques de sa troisième symphonie (1977) :
https://m.youtube.com/watch?v=v_pn_cVqG ... fullscreen
Et fut même classé dans les meilleures ventes en Angleterre !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Nov 2019 22:05 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 10 Oct 2019 14:32
Message(s) : 4
Après avoir lu la signification de ce morceau, puis avoir vu Gorecki à l'écran, j’écoute avec plus d’émotion.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Nov 2019 22:15 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3100
Localisation : Versailles
taivon a écrit :
Après avoir lu la signification de ce morceau, puis avoir vu Gorecki à l'écran, j’écoute avec plus d’émotion.

VPN Sai Mannat AnyDesk




"Le contexte musical de l’époque fait que cette symphonie si simple - et qui va droit à l’essentiel - est passée pour réactionnaire dans le milieu de la musique contemporaine. Mais l’œuvre est un tournant dans l’écriture du compositeur, car il quitte alors sa période sérielle et retourne à la musique tonale, comme le font à la même époque Arvo Pärt ou Krzysztof Penderecki, auxquels il est souvent associé. Un retour à l’essentiel. C’est là son secret. L’auditeur ne peut pas rester indifférent. Il est désarmé. Forcément marqué.
La tristesse et même le désespoir sont exprimés de manière subtile et sobre. Presque avec douceur. C’est le rôle des cordes. Douces et graves en même temps. Jamais la douleur n’est hurlée. ! Les mélodies sont lentes et simples, très belles. Force et douceur entremêlées. Ténèbres et lueurs. Une symphonie d’une beauté sans nom. Remplie de larmes, de sang, d’Histoire, du souvenir des morts.
Vous l’aurez compris...
... Cette musique est un chef d’œuvre."

https://mediatheque.ville-bezons.fr/?Sy ... us-36-1976


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2019 0:45 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Juil 2019 19:33
Message(s) : 6
Bel article. C’est un sujet gigantesque qui nous a permit approfondir nos connaissances sur la musique classique. Merci.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2019 10:23 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3100
Localisation : Versailles
Un clin d'oeil : "Pictures At An Exhibition" adaptation de la fameuse suite musicale " Tableaux D'Une Exposition" de Moussorgsky.

http://clashdohertyrock.canalblog.com/a ... 15647.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB