A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Juil 2018 19:35

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 104 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 22:02 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1623
Localisation : Vienne (86)
A ce niveau je ne parlerai pas d'agacement mais plutôt de saturation liée à la logique médiatique de pilonnage en règle. Enfin pour ce qui est du reste, je suis interpellé non pas par la démesure de l'événement mais par les termes quasi "christiques" utilisés pour qualifier Johnny, son oeuvre et sa vie. Je ne nie pas qu'il ait marqué plusieurs générations, je veux bien entendre que l'on ressente ce grand vide lié à la fin d'une époque, mais en arriver à ce stade ce n'est pas une certaine image de la France que l'on enterre et c'est plus qu'une icône c'est un saint Républicain que l'on a failli expédier au Panthéon...je ne sais pas si l'espace d'une seconde Johnny a frôlé la béatification mais il restera très très longtemps dans la tête de beaucoup de Français comme un artiste unique...et ça cela ne se discute pas.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 22:36 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2696
Oui,ce fut décent.....un hommage des gens qui se sentaient proches de ce qu'il incarnait:un pseudo américain à la française ce pourquoi son personnage artistique avait été sciemment créé,je crois .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 10 Déc 2017 8:56 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1233
Localisation : Corsica
Le phénomène est intéressant à analyser d’un point de vue culturel.
Il y a probablement des exemples analogues dans d’autres secteurs que celui de la chanson.
Il y a plusieurs façons de percevoir la pénétration de la culture américaine.
Soit on considère que Johnny Hallyday a favorisé cette pénétration, soit on considère qu’il l’a endiguée en la digérant pour donner à terme un autre produit spécifique et authentique.
Je me souviens très bien à ses début j’étais très imperméable à ses interprétations, je préférais les originaux américains, Chuck Berry … etc jusqu’à des interprétations plus tardives originales.
Mes questions sont les suivantes :
- Comparativement, comment s’est faite la pénétration de la culture rock dans les autres pays européens ? Chaque pays avait son Johnny Hallyday comme Adriano Celentano pour l'Italie ?
- Comment s’est faite la pénétration dans d’autres disciplines culturelles, quelles sont les similitudes ?
- Comment s’est faite la diffusion de cette culture dans tout le continent américain ?
- Peut-on considérer que cette culture rock a été en partie créée par des immigrés européens et africains ?
Enfin, et c’est ce que je ne connais pas du tout, a-t-on assisté à une pénétration comparable pour les dérivés du rock comme le rock métal ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Heavy_metal

ps : désolé je n’ai pas pris le temps de faire un minimum de recherches sur le sujet pour répondre à des questions élémentaires et triviales.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 10 Déc 2017 9:11 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2000
Kurnos a écrit :
Comparativement, comment s’est faite la pénétration de la culture rock dans les autres pays européens ? Chaque pays avait son Johnny Hallyday


je ne pense pas que la Belgique avait son "Johnny" (à moins que ce ne soit Johnny Hallyday lui-même pour la région francophone).
Je peux me tromper, mais j'ai l'impression qu'en Belgique, les radios ont diffusé directement les chanteurs anglophones (et donc les morceaux originaux).

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 10 Déc 2017 10:32 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1233
Localisation : Corsica
Cette évolution musicale, dite américaine, n’est-elle pas en grande partie un produit de l’évolution technologique ?
Quel a été l’impact de la technologie sur l’évolution et la diffusion du genre musical ?
…. en partant du microphone jusqu’à l’instrumentation électrique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 10 Déc 2017 12:15 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2696
Je pense que l'arrivée musicale américaine en Europe se situe vers 1919 avec la présence des troupes US qu'il faut bien distraire avant de les renvoyer chez elles,après, c'est le boom économique jusqu'au jour sombre de 1929.....pas mal d'argent et de loisirs,l'on danse à l'américaine.....Après vont se développer des influences de styles musicaux.....Mais il y a toujours beaucoup de difficultés à transposer d'une langue dans une autre:rythme des phrases,accentuation tonique sont trop dissemblables :on peut reprendre des mélodies mais les textes sont nécessairement autres.
La seconde vague extrêmement puissante arrivera en 1944/45 et ce sera une déferlante mondiale sauf dans la sphère soviétique qui conservera beaucoup plus de musiques traditionnelles locales


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 10 Déc 2017 12:33 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Kurnos a écrit :
Le phénomène est intéressant à analyser d’un point de vue culturel.
Il y a probablement des exemples analogues dans d’autres secteurs que celui de la chanson.
Il y a plusieurs façons de percevoir la pénétration de la culture américaine.
Soit on considère que Johnny Hallyday a favorisé cette pénétration, soit on considère qu’il l’a endiguée en la digérant pour donner à terme un autre produit spécifique et authentique.
Je me souviens très bien à ses début j’étais très imperméable à ses interprétations, je préférais les originaux américains, Chuck Berry … etc jusqu’à des interprétations plus tardives originales.
Mes questions sont les suivantes :
- Comparativement, comment s’est faite la pénétration de la culture rock dans les autres pays européens ? Chaque pays avait son Johnny Hallyday comme Adriano Celentano pour l'Italie ?
- Comment s’est faite la pénétration dans d’autres disciplines culturelles, quelles sont les similitudes ?
- Comment s’est faite la diffusion de cette culture dans tout le continent américain ?
- Peut-on considérer que cette culture rock a été en partie créée par des immigrés européens et africains ?
Enfin, et c’est ce que je ne connais pas du tout, a-t-on assisté à une pénétration comparable pour les dérivés du rock comme le rock métal ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Heavy_metal

ps : désolé je n’ai pas pris le temps de faire un minimum de recherches sur le sujet pour répondre à des questions élémentaires et triviales.


C'est différent. EN fait, si on y regarde de plus près, environ 50% de la production de variétés en France dans les années 60, c'est des adaptations de titres étrangers et essentiellement français. Certains, c'étaient spécialisés là-dedans, et si on prend la face A des 45 tours d'un Richard Antony, il doit y avoir quasiment 80% de reprises et très peu de créations originales. Certains parleront de pillonage, en fait, le vrai problème c'est que çà répondait à une demande du public. Demande qui s'est tarie quand le public a eu accès aux originaux, ce qui a imposé aux chanteurs français de revenir à de la création originale.

Le cas italien est différent. Oui, Adriano Celentano, mais d'autres ont surfé sur la même vague que les français. Mais, très vite ils retournent à des créations originales. Prenez un best-of de Celentano des années 60-70, il doit y avoir 5 reprises sur 40 chansons, c'est loin de la production française.

EN fait, le tournant en Italie viendra des radios-libres. Alors qu'en France se mettaient en place des quotas, ce n'était pas le cas en Italie. Dans les années 80, il y avait des stations de radios italiennes qui passaient 100% de production internationale, et il était rarissime d'y entendre un chanteur italien. Du coup, à l'époque où l'on trouvait les compilations de l'été, il arrivait que 75% des chansons soient des chansons en anglais.

Alors, la musique s'est-elle américanisée ? On peut avoir cette perception coté français, mais si vous trainez sur le net et que vous recherchez une compilation de partitions de tubes destinés au public américain, vous seriez étonné du nombre de titres qui vous seraient inconnus. C'est de la musique faite pour le public américain et qui ne correspond pas du tout aux standards européens, ou aux standards internationaux. C'est aussi vrai si vous trouvez l'intégrale US de certains musiciens reconnus internationalement, vous y découvrirez des chansons qui ne sont pas sorties à international ou des versions "originales", américanisées de chansons qui ont été ré-orchestrée pour correspondre aux gouts du public européens

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 10 Déc 2017 13:12 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2000
Bonjour

Peut-on dire également, qu'en Europe et après la 2WW, il y naît une nouvelle catégorie d'age : les Ados
Et c'est les Ados qui vont consommer du Rock (d'abord des adaptations puis les originaux)
A ne pas oublier non plus : le Rock venant de Grande Bretagne !!!

Je pense aussi avoir compris que le Rock n'avait pas la même connotation aux States qu'en Europe. Il semblerait que chez nous le côté "rebelle" (voir "jeune rebelle") y était bcp plus présent.

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 10 Déc 2017 19:23 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2728
Je vais apporter ma petite pierre à l'edifice en partageant quelques souvenirs familiaux qui me semblent intéressants pour comprendre la place de Johnny...

Dans mon enfance (annes 1970) c'etait un sujet quasi tabou. Pour ma mère (très pieuse), JH était divorcé (tare gravissime), alcoolique, drogué...pour mon père, c'était un dépensier qui gaspillait del'argent gagné pas très honnêtement ... Pour mes frère et sœurs (soixante huitards actifs) , il ne s'agissait pas d'un artiste authentique mais simplement d'une machine fabriquée par les maisons de disques... Nous n'écoutions évidemment aucune de ses chansons...

Tournant en 1985 quand j'ai suivi le cours d'histoire contemporaine de Michel Winock à Sciences Po. J'ai alors entendu parler pour la première fois de Salut les Copains et du concert de la Nation.

J'ai dès lors noté un curieux phénomène (qui a continué après la limite chronologique du forum) : intellectuels de gauche et divers BO BO ont commencé à témoigner d'un intérêt croissant pour JH. Ont ils révélé des sentiments anciens mais jusqu'alors cachés ? Ont ils changé d'avis ? JH lui même a t il changé (il a joué dans un film de Godard dans les années 1980- hasard ou intérêt ?) ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 11 Déc 2017 1:18 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 359
Aigle a écrit :
(...) Tournant en 1985 quand j'ai suivi le cours d'histoire contemporaine de Michel Winock à Sciences Po. J'ai alors entendu parler pour la première fois de Salut les Copains et du concert de la Nation.

J'ai dès lors noté un curieux phénomène (qui a continué après la limite chronologique du forum) : intellectuels de gauche et divers BO BO ont commencé à témoigner d'un intérêt croissant pour JH. Ont ils révélé des sentiments anciens mais jusqu'alors cachés ? Ont ils changé d'avis ? JH lui même a t il changé (il a joué dans un film de Godard dans les années 1980- hasard ou intérêt ?) ?


Je crois que la réponse c'est d'une part la collaboration avec Jean-Jacques Goldman qui montre d'abord et avant tout la vulnérabilité du chanteur.
Puis c'est Godart qui le fait tourner dans un de ses films. Plus tard Anne Sinclair lui accordera les honneurs de 7 sur 7. Les bobos accepteront alors ce chanteur, qui sent le steak-frites mais est aussi la victime d'une enfance tragique. Et puis leurs gosses après tout vont au Mac Do du boulevard Saint Michel qui vient d'ouvrir en 1984, Canal+ qu'ils adulent glorifie le Gangsta Rap avec ses grosses chaînes en or et ses biatch,
et Establet et Baudelot publient l'inoubliable Le niveau monte...
Donc Johnny après tout pourquoi pas ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 11 Déc 2017 1:34 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 359
(erratum : le Mc Do c'était Bd Saint Germain (Cluny) et plutôt 1986 que 84 )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 11 Déc 2017 18:11 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1832
Hugues de Hador a écrit :
Je pense aussi avoir compris que le Rock n'avait pas la même connotation aux States qu'en Europe. Il semblerait que chez nous le côté "rebelle" (voir "jeune rebelle") y était bcp plus présent.
En tout cas, le film "The Blackboard Jungle / Graine de Violence" (1955) qui évoque la délinquance juvénile dans les écoles américaines démarre par "Rock around the Clock", morceau emblématique de la naissance du Rock'n'Roll :

https://www.youtube.com/watch?v=GnN_zSApOiw

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 11 Déc 2017 18:21 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1832
Nico69 a écrit :
Aigle a écrit :
(...) Tournant en 1985 quand j'ai suivi le cours d'histoire contemporaine de Michel Winock à Sciences Po. J'ai alors entendu parler pour la première fois de Salut les Copains et du concert de la Nation.

J'ai dès lors noté un curieux phénomène (qui a continué après la limite chronologique du forum) : intellectuels de gauche et divers BO BO ont commencé à témoigner d'un intérêt croissant pour JH. Ont ils révélé des sentiments anciens mais jusqu'alors cachés ? Ont ils changé d'avis ? JH lui même a t il changé (il a joué dans un film de Godard dans les années 1980- hasard ou intérêt ?) ?


Je crois que la réponse c'est d'une part la collaboration avec Jean-Jacques Goldman qui montre d'abord et avant tout la vulnérabilité du chanteur.
Puis c'est Godart qui le fait tourner dans un de ses films. Plus tard Anne Sinclair lui accordera les honneurs de 7 sur 7. Les bobos accepteront alors ce chanteur, qui sent le steak-frites mais est aussi la victime d'une enfance tragique. Et puis leurs gosses après tout vont au Mac Do du boulevard Saint Michel qui vient d'ouvrir en 1984, Canal+ qu'ils adulent glorifie le Gangsta Rap avec ses grosses chaînes en or et ses biatch,
et Establet et Baudelot publient l'inoubliable Le niveau monte...
Donc Johnny après tout pourquoi pas ?
Je me permets d'expliquer pour ceux qui ne comprendraient ce mot, "biatch". :mrgreen:

"Biatch", c'est un terme propre au Rap, qui signifie "Bitch" (Pute, en français) mais qui, dans le phrasé Rap ricain, devient "bbbbiiiiiiaaaaaatttttccchhe".

Pour exemple, Kendrick Lamar à 3'25 :

https://www.youtube.com/watch?v=EZW7et3tPuQ

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 11 Déc 2017 19:31 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Robert Spierre a écrit :
Nico69 a écrit :
Aigle a écrit :
(...) Tournant en 1985 quand j'ai suivi le cours d'histoire contemporaine de Michel Winock à Sciences Po. J'ai alors entendu parler pour la première fois de Salut les Copains et du concert de la Nation.

J'ai dès lors noté un curieux phénomène (qui a continué après la limite chronologique du forum) : intellectuels de gauche et divers BO BO ont commencé à témoigner d'un intérêt croissant pour JH. Ont ils révélé des sentiments anciens mais jusqu'alors cachés ? Ont ils changé d'avis ? JH lui même a t il changé (il a joué dans un film de Godard dans les années 1980- hasard ou intérêt ?) ?


Je crois que la réponse c'est d'une part la collaboration avec Jean-Jacques Goldman qui montre d'abord et avant tout la vulnérabilité du chanteur.
Puis c'est Godart qui le fait tourner dans un de ses films. Plus tard Anne Sinclair lui accordera les honneurs de 7 sur 7. Les bobos accepteront alors ce chanteur, qui sent le steak-frites mais est aussi la victime d'une enfance tragique. Et puis leurs gosses après tout vont au Mac Do du boulevard Saint Michel qui vient d'ouvrir en 1984, Canal+ qu'ils adulent glorifie le Gangsta Rap avec ses grosses chaînes en or et ses biatch,
et Establet et Baudelot publient l'inoubliable Le niveau monte...
Donc Johnny après tout pourquoi pas ?
Je me permets d'expliquer pour ceux qui ne comprendraient ce mot, "biatch". :mrgreen:

"Biatch", c'est un terme propre au Rap, qui signifie "Bitch" (Pute, en français) mais qui, dans le phrasé Rap ricain, devient "bbbbiiiiiiaaaaaatttttccchhe".

Pour exemple, Kendrick Lamar à 3'25 :

https://www.youtube.com/watch?v=EZW7et3tPuQ


Et ? Cela prouve que vous savez le sens de ce mot, mais j'aimerais comprendre le but de ce message dans la discussion générale ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 11 Déc 2017 20:33 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1832
Juste pour expliquer le message de Nico69.

Et, sinon, ce soir, pour ceux qui ne l'ont pas vu, ne manquez pas "Jean-Philippe" sur France 2 :

Image

C'est drôle et très touchant (surtout maintenant).

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 104 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB