A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Déc 2017 8:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 16 Nov 2014 16:47 
En ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Jerôme a écrit :
Et les allusions à la guerre ? De quoi s'agit il ? Une guerre d'indépendance de la nouvelle Calédonie ? Une guerre en Provence , mais alors pourquoi ? L'hypothèse d'une allusion à la guerre de sécession est au moins possible...et rejoins la mention de la Louisiane même si le pays " ressemble" et donc n'est logiquement pas la Louisiane.

Je viens de relire les paroles tranquillement. Paroles très courtes, qui décrivent manifestement un instant de sa vie.
Il y a le linge, les enfants, les chiens, les chats, la tortue, le poisson rouge. Et vous retenez seulement que ça ressemble à la Louisiane.


Sauf votre respect, il me semble qu'il faudrait sortir de cette interprétation "Sudiste", guerre d'indépendance, Etc.
ça ressemble à la Louisiane, mais aussi à l'Italie. Tiens, si c'était le Lot, où il vivait ?
La guerre, c'est la menace universelle quand on est heureux.
Quand au fait que des blaireaux d'extrême-quelque-chose se la soient appropriée, ça n'indique rien de l'intention de l'auteur, ça confirme juste leur "blairitude".
Depuis l'époque de cette chanson, je n'aurais jamais cru que quelqu’un y verrait autre chose qu'une gentille chanson de bonheur au soleil.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 16 Nov 2014 17:51 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 521
Localisation : Gard
A - 2 éléments bizarres :
1 - j'ai fait une recherche wiki et la réponse est claire : pour wiki le Sud c'est la nouvelle Calédonie et ni la Louisiane ni le Lot
2 - la guerre est bien mentionnée dans la chanson on ne peut l'ignorer. Mais alors quelle guerre ? Une guerre indécise renvoyée dans un avenir indéfini ? Assez curieux. L'hypothèse d'une guerre précise comme la guerre de sécession est crédible - pourquoi pas la guerre d'Algérie car après tout la description pourrait porter surl'Algerie française et sur le bonheur des pieds noirs ? Une révolte des canaques de Calédonie est aussi une hypothèse.

B- Une précision : mes parents sont formels sur ce point, en 1975 le Sud tout court ne désignait jamais le sud de la France car alors on disait plutôt le midi de la France ou le Midi tout court . Et nul n'a jamais pensé que le Midi de la France ait été menacé par une guerre. Par contre le Sud tout court pour beaucoup c'est ou c'était dans les années 70 le Sud des USA.

C - 2 questions
1- cette chanson a peu de rapport avec les autres œuvres de Nino Ferrer. A t il eu recours aux services d'un nègre ?
2- dans les années post68 il était impossible de chanter la gloire de l'esclavage ou de la colonisation. Ce qui peut expliquer que la chanson ait été simplement allusive .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 16 Nov 2014 18:03 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1882
marc30 a écrit :
A - 2 éléments bizarres :
1 - j'ai fait une recherche wiki et la réponse est claire : pour wiki le Sud c'est la nouvelle Calédonie et ni la Louisiane ni le Lot


C'est LA question de départ

Jerôme a écrit :
En 1975 Nino Ferrer interprète le Sud. Selon Wikipedia cette chanson évoque la Nouvelle Calédonie.

J'ai du mal à le croire et j'ai toujours pensé qu'il s'agissait plutôt d'une apologie presqu'ouverte du Sud des États Unis ante bellum. Certes la nouvelle Calédonie se situe dans l'hémisphère austral mais il n'y a jamais eu de guerre ! Il existe une version anglophone antérieure : South chantée par Ferrer en 1974. Ce qui renforce la thèse "américaine ".


marc30 a écrit :
2 - la guerre est bien mentionnée dans la chanson on ne peut l'ignorer. Mais alors quelle guerre ? Une guerre indécise renvoyée dans un avenir indéfini ? Assez curieux. L'hypothèse d'une guerre précise comme la guerre de sécession est crédible - pourquoi pas la guerre d'Algérie car après tout la description pourrait porter surl'Algerie française et sur le bonheur des pieds noirs ? Une révolte des canaques de Calédonie est aussi une hypothèse.


J'ai donné mon avis sur la question


marc30 a écrit :
cette chanson a peu de rapport avec les autres œuvres de Nino Ferrer. A t il eu recours aux services d'un nègre ?


Écrite en premier lieu en version anglaise, c'est plutôt l'aide d'une "Négresse" qu'il faut voir !!! lol lol lol

(désolé pour ce très vilain jeu de mots, en espérant que je ne choque personne, c'est vraiment du 5ème degré mais j'ai pas pu résister !!!)

Et pour bien comprendre le jeu de mots il faut visionner la pochette de l'album -> https://www.youtube.com/watch?v=EDcmJYr8DGU

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 16 Nov 2014 18:06 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 521
Localisation : Gard
Un commentaire qui va (un peu) dans le sens de Jérôme :


Un horizon New Orleans
Le Sud va triompher en 1975 et se vendre à plus d'un million d'exemplaires. ...
En 1973, lorsque Nino Ferrer la compose, il ne vit pas en­core dans le Lot. Mais dans une superbe maison de Rueil-Malmaison, une demeure d'apparence coloniale, La Martinière ! Une maison du Vieux Sud à l'américaine. Ce qui convient parfaitement à ses rêves et à sa formation première. Sa musique, c'est le jazz, qu'il a appris tout seul, alors qu'il étudiait à la Sorbonne l'ethnographie, l'archéologie, la préhistoire… parce qu'il veut devenir… explorateur! Il y a toujours un horizon New Orleans dans la tête d'Agostino Ferrari… et dans le cœur de Nino Ferrer.

En cet été, un été très chaud, à La Martinière, il y a Kinou, l'ange secrétaire qui veille sur lui et qui sera son épouse à jamais, et Radiah Frye, une Américaine qui fréquente les milieux artistiques. Il est bien au milieu de ses femmes. Il crayonne ce qu'il voit: «C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane/À l'Italie/Il y a du linge étendu sur la terrasse/Et c'est joli/On dirait le Sud/Le temps dure longtemps.» Sauf que c'est en anglais qu'il l'écrit…

( Le Figaro 2/8/2011)

Mais rien sur la guerre ( par contre Radiah Frye est bien noire).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 16 Nov 2014 18:11 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 521
Localisation : Gard
http://www.zicabloc.com/wp-content/uplo ... le-sud.jpg

La photo est étonnante : barbu et en chapeau, nino Ferrer ressemble ( vaguement) à un planteur de 1860 quant à la jeune femme noire à demi nue à son côté ....elle est plus proche d'une esclave concubine du maître que d'une institutrice ou d'une légitime épouse ...

Voici l'analyse proposée par le site zicabloc


Le Sud de Nino Ferrer est sorti en single en 1975. Ce titre était déjà paru sur l’album Nino and Radiah en 1974 sous le titre South. Nino Ferrer interprétait la chanson en duo avec la chanteuse Radiah Frye. Non, vous ne rêvez pas, elle porte le même nom de famille que Mia Frye, sa fille. Radiah apparaît sur la pochette de l’album et dans le clip de la chanson Le Sud. Elle a également fait une apparition dans le film Goodbye Emanuelle, chef d’œuvre de l’érotisme.
Le Sud fait référence au pays d’enfance de Nino Ferrer, la Nouvelle-Calédonie. Il y a passé les premières années de sa vie après sa naissance à Gênes. Une autre théorie, avancée par des biographes du chanteur, évoque une possible référence à La Nouvelle-Orléans. En effet, lorsqu’il écrit Le Sud, Nino Ferrer vit à Rueil-Malmaison dans une maison coloniale. Par ailleurs, Nino a toujours voué une passion pour le jazz et particulièrement celui de La Nouvelle-Orléans.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 16 Nov 2014 18:17 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 521
Localisation : Gard
Autre photo

http://www.nosenchanteurs.eu/wp-content ... ferrer.jpg

Radiah Frye est là entièrement nue... Il faut une sacrée dose de conviction pour placer la scène dans le Lot !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 16 Nov 2014 20:48 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1882
marc30 a écrit :
Radiah Frye est là entièrement nue... Il faut une sacrée dose de conviction pour placer la scène dans le Lot !


En effet, c'est un beau petit lot !!! lol lol lol lol

Marc 30, vous m'inspirez !! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Quant à l'analyse proposée par le site zicabloc : hé bien on en est toujours au même point -> plusieurs possibilités.

Bien à vous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 16 Nov 2014 23:09 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15557
Localisation : Alsace, Colmar
Quand cette chanson est sortie, je pense que ceux de ma génération ont retenu la guerre qu'il y avait dans toutes les têtes : la prochaine. On entendait pas mal de monde dire :
- qu'il fallait une bonne guerre pour nettoyer la chienlit;
- que s'il y avait une guerre avec LA bombe, ce serait sûrement la dernière.

Il m'a toujours semblé que Nino parlait de cette guerre là, cette guerre que personne ne voulait, mais qui finirait par venir et qui allait nous anéantir. Ou, du moins, anéantir notre monde.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 17 Nov 2014 14:23 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 511
Localisation : Nevers
Sur le Sud dont il s'agit, je ne sais pas trop ; cela peut être n'importe quel sud, mais je l'ai toujours entendu comme s'agissant d'un sud méditerrannéen. Ceci n'engage que moi.

Quant à "la guerre [qu']il faudra qu'il y [ait] un jour ou l'autre ..., on le sait bien ; on n'aime pas ça, mais on ne sait pas quoi faire ; on dit :c'est le destin", il me semble qu'il ne faut pas chercher très loin. Il m'a toujours paru évident que ce destin inéluctable, c'était l'angoisse existentielle de Nino Ferrer. C'était un grand pessimiste et peut-être un grand dépressif, comme son suicide le laisse penser. À l'époque, son entourage et ses vrais admirateurs n'ont guère été surpris de la fin qu'il avait choisie. L'un d'eux, un ami, me déclarait : "ça devait finir comme ça".

Derrière les chansons "drôles" (Mirza, les cornichons, ...), il y avait un authentique jazzman (Mirza encore ...), et surtout un homme hyper-sensible, un éternel déçu, blessé des succès du show-biz de l'époque (des "parvenus, fils-à-papa" qui font "de la chanson facile", d'après lui). Il désespérait de savoir que le public ne connaissait de lui que trois titres (et je reconnais que je ne fais pas mieux en ne sachant citer que Mirza et les cornichons) alors qu'il en avait composé 15 albums (!).

Relisez ou ré-écoutez la maison près de la fontaine. Ce n'est pas de la nostalgie qui s'exprime, c'est bien de la mélancolie et plus encore une résignation déçue : "c'n'est pas si mal, et c'est normal, c'est le progrès".

R.I.P. Nino
Jean-Mic

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Sud de N Ferrer
Message Publié : 17 Nov 2014 14:34 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 511
Localisation : Nevers
Image

Le Capitaine Nino, russe blanc, croqué par Hugo Pratt pour les besoins de Corto Maltese en Sibérie.

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB