A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 13 Déc 2018 21:33

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Gainsbourg
Message Publié : 01 Mars 2006 18:09 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 08 Mars 2005 22:10
Message(s) : 1090
Localisation : guilers - brest métropole océane
Bonsoir.

Gainsbourg était-il un poète ? Un extraordinaire musicien ? Votre avis.

Demain, 2 mars 2006, marquera le 15ième anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg, né Lucien Guinzburg (1928-1991). Parents russes immigrés. Père pianiste. Il nage dans la musique; fait les piano-bars. La pauvreté. Il se marie; aura deux enfants. Je ne connais pas les raisons de ce naufrage familial qui laissera cette descendance dans l'anonymat.
En 1958, Gainsbourg chante "Le poinçonneur des Lilas". Auteur-compositeur-interprète. Le succés.

"Bande de cons, écoutez ce type !" - Boris Vian.

Gainsbourg considérait la chanson comme un art mineur. Lors d'une émission télévisée, il traite Guy Béart de connard, Guy Béart qui s'oppose à Gainsbourg sur ce sujet. Gainsbourg aurait voulu être peintre :
"Gainsbourg et son Gainsborough ont pris le ferry-boat " (69, année érotique).

Gainsbourg a mis en musique Baudelaire, et écrit des textes sur du Chopin. Il a fait chanter les femmes : "Les sucettes" (sulfureux) pour France Gall; "Les petits papiers" pour Régine; Anna Karina, Brigitte Bardot, Jane Birkin...

Il joua quelques rôles dans des péplums au début de sa carrière, s'amusa avec une caméra deux ou trois fois. Provocateur, alcoolique, imprévisible, il ne fut pas toujours vivable. Il nous a laissé une actrice de talent, sa fille Charlotte, et plein de souvenirs : La javanaise, La chanson de Prévert, Bonnie and Clyde, La balade de Melody Nelson...

PS. Concernant l'affaire du billet de 500 Frs brûlé lors d'une émission de TV, Gainsbourg aurait épargné le numéro du billet de façon à se faire rembourser auprés de la Banque de France. Vrai ? Faux ? :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Mars 2006 20:13 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2006 8:59
Message(s) : 642
Je profite de ce topic pour poser une question, et faire dévier un peu le débat, aux musiciens et aux spécialistes de la musique:
Gainsbourg a souvent dit que la chanson était un art mineur, je voudrais savoir si vous partagez cette déclaration, et pourquoi.
Je voudrais savoir si certains auteurs ne peuvent pas etre considérés comme de véritables poetes, et si certains compositeurs ne peuvent etre pas considérés comme les égaux des compositeurs classiques et lesquels.
Que pensez vous de l'appelation "grande musique", est-elle juste? Dire plutot qu'il y a une bonne et mauvaise musique?
La musique classique est elle plus riche harmoniquement?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Mars 2006 20:31 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 17:02
Message(s) : 475
Localisation : Hainaut (Belgique)
obiwan kenobi a écrit :
La musique classique est elle plus riche harmoniquement?


Infiniment plus riche ; dans sa diversité, sa structure, ses timbres, mélodiquement, harmoniquement, contrapuntiquement, rythmiquement...

_________________
Il n'est pas sur notre sol une chose qui soit plus utile que ces sublimes monuments qui ne servent à rien (Emile Mâle).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Mars 2006 21:49 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
obiwan kenobi a écrit :
Gainsbourg a souvent dit que la chanson était un art mineur, je voudrais savoir si vous partagez cette déclaration, et pourquoi.


J'ai peur que comme beaucoup de personnes, vous ne réagissiez pas sur la phrase complète. Voici exactement ce qu'à dis Gainsbourg :
Citer :
Ce que je dis est élitiste, mais juste : il n'y a pas un art majeur que le public puisse admettre sans initiation.


La musique, toute la musique (ou presque), étant un art immédiatement accessible au plus grand nombre, il faut donc convenir à la suite de Gainsbourg que la musique est un art mineur. Mais, avec cette définition, est-ce une honte ?
Je ne veux pas rentrer dans le débat musique "riche" ou pas "riche" puisqu'à mon sens c'est un faux débat. il convient de savoir si elle touche l'âme ou pas. Il faut reconnaître qu'il y a des musiques complexes ou pas qu'y réussissent et d'autres qui n'y arrivent pas.
http://www.chorus-chanson.fr/HOME2/NUMERO30/dossier30extrait2.htm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Mars 2006 22:12 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2006 8:59
Message(s) : 642
Je ne suis pas sur que Gainsbourg parlait de toute les musiques Narduccio, je vais essayer de retrouver exactement ce qu'il a dit.
Par contre je me souviens d'un débat à Apostrophe ou il s'est attrappé avec Guy béart qui soutenait que la chanson (c'est bien la chanson dont il était question) était un art majeur.
Gainsbourg a dit que pour pratiquer un art majeur il fallait avoir une initiation, alors que pour un art mineur (pour lui) comme la chanson savoir gratter quelques arpèges siffisait.
Il expliquait que la musique symphonique, qui demande une grande initiation, était comme la peinture un art majeur.
Je suis sur de mes souvenirs, bien sur je ne vais pas pouvoir retrouver de sources précises sur cette émission.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2006 2:20 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 27 Oct 2005 19:48
Message(s) : 240
Localisation : paris
obiwan kenobi a écrit :
Il expliquait que la musique symphonique, qui demande une grande initiation, était comme la peinture un art majeur.
Je suis sur de mes souvenirs, bien sur je ne vais pas pouvoir retrouver de sources précises sur cette émission.

France Inter , je crois bien , entre 88 et 90.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2006 2:33 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2006 8:59
Message(s) : 642
Possible, franchement je m'en rappelle pas, je me souviens bien des propos mais pas du contexte. Je me rappelle trés bien que Gainsbourg, passablement allumé, s'adressait à Béart à coup de "Mon p'tit gars", ce qui était assez marrant vu qu'ils devaient avoir à peu prés le meme age.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2006 9:39 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
J'ai vu cette émission, et je m'en souviens très bien, car j'aime bien les oeuvres des deux personnages.
Ce soir-là, Gainsbourg a été particulièrement odieux.
Il disait effectivement que la chanson était un art mineur.
Puis il a dit que la guitare n'était pas un instrument de musique (pourtant, ce qu'il en a fait dans La chanson de Prévert est magnifique)
Béart, manifestement blessé, a parlé de Brassens, Gainsbourg s'est excité sur le piano, et l'a traité de blaireau. Odieux.
Bref, il avait décidé de se payer Béart ce soir-là, dans sa période Gainsbarre.
Et depuis, on fait tout un plat de ce mot "art mineur" d'alcoolique provocateur.
A noter que Nougaro a rebondi en résumant bien la situation:

Citer :
Je pratique l'art mineur
Qu'a illustré le beau Serge
Puisse-t-il sur l'autre berge
S'enivrer d'alcool meilleur

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2006 10:14 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Exactement, après quelques recherches, il semble que l'expression "Art mineur" soit de Bernard pivot (en tout cas ce soir-là): c'était le titre de l'émission: "la chanson est-elle un art mineur", où étaient invités Maxime le Forestier, Guy béart, Louis Chedid, et Gainsbarre.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2006 11:52 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2006 8:59
Message(s) : 642
C'est ça, c'est cette émission, je ne me rappellais plus du "blaireau".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2006 14:03 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2006 8:59
Message(s) : 642
Lien Gainsbourg, chanson art-mineur, ou sa théorie est clairement définie:
http://www.gainsbourg.org/vrsn3/index.html
http://www.gainsbourg.org/vrsn2/index.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Mars 2006 0:28 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Oct 2003 9:22
Message(s) : 485
Localisation : Toulouse
dédé a écrit :
J'ai vu cette émission, et je m'en souviens très bien, car j'aime bien les oeuvres des deux personnages.
Ce soir-là, Gainsbourg a été particulièrement odieux.

Je me souviens également de cette émission avec Pivot. Guy Béart faisait peine à voir. Manifestement il ne s'apercevait pas que Gainsbourg le manipulait par pure provocation...
Puisque l'on parle de Serge Gainsbourg je ne voudrai pas être iconoclaste mais sans être un mélomane de premier ordre j'avoue nettement (et de loin !) préférer ses premières chansons que ce qu'il a fait les 15 dernières années. Il me semble qu'il y a plus d'originalité, d'inventivité au début... et que les dernières ont plus été faites par "facilité".

Qu'en pensez-vous ? (il y aura bien quelqu'un pour dire "les gouts et les couleurs..." :wink: ).

Amicalement
Crillon

_________________
"Vingo, vinco ... e riparti !"
Gabrielle d'Annunzio, en 1920, non loin de Fiume...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Avr 2006 19:13 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Nov 2005 23:03
Message(s) : 1099
Localisation : Galaxie d'Andromède, Système solaire Zeta
Juste pour le plaisir ;

J'ai grandi sous une bonne étoile. Jaune
Quand j'était jeune et imbécile je croyais en, Schopenhauer : "Seules les bêtes à sang froid ont du venin".
Le principal trait de votre caractère ?
Le trait d'union
Je pratique un art mineure destiné aux mineures
Jusqu'à la décomposition je décomposerai


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Avr 2006 20:20 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 2046
Localisation : Outre nulle-part
"La laideur est supérieure à la beauté, car elle dure toujours".
C'est pas mal trouvé, non ? Mais Serge Gainsbourg est-il vraiment l'auteur de cette phrase ? :roll:

_________________
"Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu à toutes les femmes...."
Extrait de "La Chanson de Craonne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mai 2006 4:33 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Nov 2005 23:03
Message(s) : 1099
Localisation : Galaxie d'Andromède, Système solaire Zeta
Il y a un mois j'ait eut la chance de pouvoir fréquenter une charmante personne qui avait bien connut Serge Gainsbourg.
Je n'ait pas eut l'occasion de lui poser la question sur le billet de 500 francs mais m'a un peu parlé du personnage.
Elle m'a par exemple expliqué que Gainsbourg avait parfois quelques problèmes avec l'alcool, genre coma éthylique.
Il était aussi très dur avec les femmes, notamment Jane Birkin.
Les réactions actuelles de Brigitte Bardot peuvent peut-être s'expliquer en partie par sa fréquentation un peu dangereuse avec Gainsbourg.
On croit que l'homme était très méticuleux, très organisé, en fait c'est pas clair.

Mais quel talent !
L'une des raisons de son succès venait du fait qu'il avait compris qu'il valait mieux écrire 12 chansons pour 12 compositeurs différents dont chacune pourrait être un succès qu'un album personnel de 12 chansons dont seulement 2 seraient dans les 'charts'.

Sinon pour répondre à Vlad, je ne sait pas si Serge Gainsbourg est l'auteur de cette phrase, mais comme il estimait avoir un physique un peu disgracieux, il avait tendance a 'forcer' sa chance et à être un peu agressif vis à vis des femmes et même parfois carrément mysogine.

J'aurait du poser plus de questions à mon amie ! :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB