A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 14 Nov 2018 2:13

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Gainsbourg
Message Publié : 13 Mai 2006 5:12 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 08 Mars 2005 22:10
Message(s) : 1090
Localisation : guilers - brest métropole océane
L'alcool ne rend pas malin, rend même méchant. Sans doute Gainsbourg avait-il de gros problèmes dans sa tête.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Mai 2006 16:45 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 2046
Localisation : Outre nulle-part
Je pense que dans le monde du show-bizz, l'alcoolisme est très répandu.
Dernièrement, une interview de Johnny a dû être supprimée et n'a pu passer à l'écran : propos incohérents, il était complètement beurré, comme un "petit Lu" j'en ai entendu un passage sur une radio nationale, affligeant.Peut-être l'alcool est-il pour certain(e)s source d'inspiration : la "fée verte" dans le temps a inspiré certains artistes, notamment dans la peinture.
Vlad

_________________
"Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu à toutes les femmes...."
Extrait de "La Chanson de Craonne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Mai 2006 16:39 
Citer :
la "fée verte" dans le temps a inspiré certains artistes, notamment dans la peinture.

A Montmartre, la "Brasserie des Martyrs" fut le repaire de nombreux artistes et littéraires, dont Beaudelaire ; oui l'absinthe y était fort prisée :!:

Anecdote : l'inventeur et poète Charles Cross buvait jusqu'à 20 absinthes par nuit... :roll:

L'absinthe connut son apogée de 1880 à 1910.

Elle fut prohibée le 17.03.1915.

Pour en revenir au sujet initial, Gainsbourg fut pour moi, entre autre, un être complexe, un immense mélodiste, un auteur génial, provocateur certes, mais doté d'une sensibilité à fleur de peau...:ro: Bref un être aux multiples facettes :!:


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Juil 2006 15:50 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juil 2006 21:42
Message(s) : 155
Crillon a écrit :
Puisque l'on parle de Serge Gainsbourg je ne voudrai pas être iconoclaste mais sans être un mélomane de premier ordre j'avoue nettement (et de loin !) préférer ses premières chansons que ce qu'il a fait les 15 dernières années. Il me semble qu'il y a plus d'originalité, d'inventivité au début... et que les dernières ont plus été faites par "facilité".

Qu'en pensez-vous ? (il y aura bien quelqu'un pour dire "les gouts et les couleurs..." :wink: ).

Amicalement
Crillon

Je comprends que l'on puisse préférer ses premières chansons, ou sa période des albums concept comme "Melody Nelson" et "L'homme à tête de chou", mais j'avoue adorer aussi quelques unes de ses albums Reggae comme "La Nostalgie Camarade", "Negusa Nagast", "Shush Shush Charlotte" ou "Lola Rastaquouère". Je suis beaucoup plus mitigé sur ses deux derniers albums Funky où il me semble parfois sombrer dans la facilité. Enfin, je vénére l'album "Babe alone in Babylon", un chef d'oeuvre de sensibilité à mon goût, qu'il a écrit pour Jane Birkin et j'aime beaucoup celui qu'il a co-signé pour Alain Bashung "Play Blessures" en 1982, l'un des meilleurs disques de ce chanteur avant qu'il n'enregistre "Fantaisie militaire" en 1998 et surtout "L'imprudence" en 2002.

Gainsbourg était un provocateur et s'en amusait (même s'il a parfois dépassé les limites notamment avec Catherine Ringer), on aime ou on n'aime pas le personnage, mais personne ne peut nier son influence majeure sur toute une génération de chanteurs contemporains... Il est aussi très apprécié de certains musiciens de jazz dont John Zorn qui a repris plusieurs de ses musiques...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Juil 2006 19:51 
Citer :
Enfin, je vénére l'album "Babe alone in Babylon", un chef d'oeuvre de sensibilité à mon goût, qu'il a écrit pour Jane Birkin et j'aime beaucoup celui qu'il a co-signé pour Alain Bashung "Play Blessures" en 1982, l'un des meilleurs disques de ce chanteur avant qu'il n'enregistre "Fantaisie militaire" en 1998 et surtout "L'imprudence" en 2002.

Comme je vous rejoins So What :D La sensibilité de Gainsbourg y est toute "dévoilée" dans "Babe alone in Babylon". Ecouter Jane Birkin l'interpréter, est pour moi, un moment de plaisir exquis :D


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Juil 2006 4:29 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 28 Juil 2006 18:07
Message(s) : 163
Gainsbourg, comme tout homme cultivé oppose les arts majeurs (architecture, peinture, sculpture, travail fin des métaux) aux arts mineurs (musique, verrerie, bijouterie, etc...). Les arts majeurs sont à l'origine des corporations d'artisans qui se perpétuaient sous la forme d'une initiation. Les arts mineurs sont à l'origine des métiers (dans le sens ancien de ce mot).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 02 Mars 2011 18:08 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Août 2009 11:18
Message(s) : 304
Localisation : A droite de la courbe
Je relance ce sujet car aujourd'hui est le 20° anniversaire de la mort de Gainsbourg.
(2 mars 1991- 2 mars 2001)

Quelques citations de Gainsbourg .....

L'amour est aveugle, sa cane est rose
Si j'étais Dieu je ne croirais pas en moi.


Si vous en connaissez d'autres........

_________________
Dans ces meubles laqués, rideaux et dais moroses,
Danse, aime, bleu laquais, ris d'oser des mots roses.

Charles Cros


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re:
Message Publié : 03 Mars 2011 13:12 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2043
Bonjour

Obiwan Kenobi a écrit :
JGainsbourg a souvent dit que la chanson était un art mineur


En fait, cette phrase ne vient pas de lui mais de son père !!! En effet, son père, qui n'écoutait que de la musique classique, critiquait férocement la "chansonnette"

Grâce à la rétrospective actuelle, j'ai appris (et même entendu) que dans de nombreuses chansons fort connue de l'artiste il avait inséré des passages de musique classique (Chopin en autre).

Un clin d'oeil à son père ?????

- La 3è de Brahms pour "Baby alone in Babylone"
- Chopin Etude op.10 no.3 "Tristesse" pour Lemon Incest.

Si un connaisseur pouvait nous donner d'autres exemples précis, ce serait intéressant.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 03 Mars 2011 17:03 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Août 2009 11:18
Message(s) : 304
Localisation : A droite de la courbe
Oui à ce sujet il faut voir la page sur Gainsbourg dans wikipedia.
Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Gainsbourg

_________________
Dans ces meubles laqués, rideaux et dais moroses,
Danse, aime, bleu laquais, ris d'oser des mots roses.

Charles Cros


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 03 Mars 2011 19:19 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009 22:17
Message(s) : 380
Localisation : Caesarodunum
Spontanément, je pense à l'emploi d'un extrait du premier mouvement de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, dans ce qui reste l'une de mes chansons favorites de Gainsbourg, Initials B.B. ! :oops:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 04 Mars 2011 9:37 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2043
Bonjour

Trouvé sur Wiki :

* Initials B.B. (sur la Symphonie (n°9) du Nouveau-Monde, 1er mouvement, de Dvořák)
* Lemon Incest (sur l'étude n°3 en mi majeur Opus 10, de Frédéric Chopin)
* Jane B (sur le Prélude en mi mineur Opus 28 n°4, de Frédéric Chopin)
* Baby alone in Babylone (sur le thème du 3e mouvement de la 3e symphonie, de Brahms)
* My Lady Heroïne (sur Sur un marché persan, de Albert Ketèlbey)
* Ma Lou Marilou (sur la sonate Appassionata Opus 57, 1er mouvement, de Beethoven)
* Marilou sous la neige (sur un thème de Pomp and circumstances Opus 39 n°1, de Elgar)
* Poupée de cire, poupée de son (sur la quatrième mouvement (prestissimo) de la Sonate pour piano no 1 en fa mineur op.2-1 de Beethoven).

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 08 Mars 2011 16:09 
Salut,
j'écris pour vous signaler une chanson Pour Israël de lui que j'ignorais jusque-là http://www.dailymotion.com/video/x55jc_ ... srae_music. Saviez-vous également qu'il avait eu une première femme appelée Lise Levitzki (fille d'émigrés russes réfugiés à Pau) ? Elle en a fait un livre sorti l'an dernier Lise et Lulu http://www.parismatch.com/People-Match/ ... ky-137712/ et http://www.dailymotion.com/video/xczmea ... e-l_webcam ou encore http://www.20minutes.fr/article/398816/ ... sbourg.php. Je ne sais pas dans quelle mesure Lise Levitsky a un lien de parenté avec le grend peintre russe du même nom http://www.larousse.fr/encyclopedie/pei ... ski/152996.
Santé ! :mrgreen:


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 08 Mars 2011 17:14 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Il est de bon ton de ne pas avoir le droit de le détester parce que son caractère odieux ne serait qu'une apparence et pas à prendre au premier degré. Il avait trop peur qu'on ne l'aime pas à cause de se laideur alors il se rendait en plus odieux. Moi tant pis je dis que le roi est nu et qu'il était infecte. Sur le plan artistique il n'avait pas la force d'un Brassens ou d'un Brel. Sa seule réussite c'est Charlotte.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 08 Mars 2011 20:13 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009 22:17
Message(s) : 380
Localisation : Caesarodunum
On peut être odieux et exceller dans son art. J'aime beaucoup Bob Dylan, mais je ne crois pas que j'apprécierais la compagnie d'un individu visiblement aussi prétentieux et cynique.

Quant à la comparaison de l'œuvre de Gainsbourg avec celles de Brassens ou de Brel, d'une part c'est subjectif, d'autre part c'est intenable au sens où Gainsbourg s'est surtout illustré dans la chanson pop, ce qui ne fut pas le cas des deux autres. On peut éventuellement questionner l'opportunisme exprimé par sa "conversion" à la pop ou critiquer l'évolution de sa plume à cette occasion, plus acquise au jeu de mots ou de sons facile, mais c'est encore une question d'appréciation. Quitte à mettre Gainsbourg en comparaison, autant le faire vis-à-vis du tandem Dutronc/Lanzmann, qui touche davantage au même domaine.

Figurez-vous que l'on peut être tout à la fois amateur de Brassens, de Brel et de Gainsbourg. Même s'il est vrai que j'aurais plus volontiers taillé une bavette avec le premier qu'avec Gainsbourg, du moins tel qu'il pouvait apparaître dans ses dernières années, et tel qu'il a été hideusement figé dans l'imaginaire médiatique (Gainsbarre...).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 08 Mars 2011 20:32 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Août 2008 16:03
Message(s) : 189
Localisation : Le Mans
Pour rebondir sur le message de Hugues de Hador : New York USA est un strict plagiat d'Akiwowo de Babatunde Olatunji :

Gainsbourg : http://www.youtube.com/watch?v=kMR4tEFLK1w

Olatunji : http://www.youtube.com/watch?v=X-XgBJ74GSU

Et là, pour le coup, il y a eu procès, puisque Olatunji, contrairement à Chopin, Beethoven et consorts, était vivant et pas encore dans le domaine public quand Gainsbourg a sorti son titre...
Étonnamment, les hagiographes gainsbouriens évoquent rarement cet épisode peu glorieux >:)

_________________
L'avantage avec le passé, c'est qu'il est passé.
"Je pense donc je suis". Mieux vaut donc ne pas penser.
Personne n'est revenu de la mort. Pas fou.
- Paul Rancoeur -


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB